Enregistrement public au Lieu-Dit

MERCREDI 02 MARS à 18H

Le

Rendez-vous mercredi prochain au Lieu-Dit pour l’enregistrement en public de notre prochain LÀ-BAS Hebdo (entrée libre dans la limite des places disponibles).
>>>>>> À partir de 18h au Lieu-Dit, 6 rue Sorbier Paris XXème (M° Ménilmontant).

Avec, entre autres, autour de Daniel MERMET :

- Stéphane LAMBERT, membre du collectif #OnVautMieuxQueCa, créateur de la chaîne YouTube « Osons Causer »

- Sylvie, de la Coordination citoyenne parisienne de l’Appel du 9 mars

- Camille LAINÉ, coordinatrice nationale du Mouvement des Jeunes communistes de France

- Claire PAUCHET, vacataire de l’Éducation nationale, membre de la Coordination des chômeurs et précaires d’Île-de-France

- Younès, assigné à résidence pendant trois mois et 10 jours, jusqu’au 25 février dernier

- Samya MOKHTAR, présidente de l’Union nationale lycéenne (UNL)

- Nils, élève en terminale au lycée professionnel Galilée de Gennevilliers, et Yannis, lycéen à La Courneuve

- David VAN DER VLIST, avocat spécialiste en droit du travail et trésorier du Syndicat des avocats de France

- Gérard MORDILLAT

- Gilles BALBASTRE, co-réalisateur des NOUVEAUX CHIENS DE GARDE et membre du collectif Nada-info

- Guillaume FARLEY et sa basse

Et retrouvez l’émission en ligne dès vendredi sur la-bas.org.

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Les Rendez-vous des Repaires

  • Le Kaffee Repaire de Berlin reprend ! Mathieu Pouydesseau, ancien membre du Bureau National du Parti socialiste à titre des frondeurs, démissionnaire suite à la loi sur la déchéance de nationalité, nous présentera la nouvelle réforme du travail 2.0 et ses raisons. Le 2 août 2017, le Sénat votait le (...)

    Berlin
    4 Wildenbruchstraße

Dernières publis

Une sélection :

HIROSHIMA : "Nous avons intérêt à gagner, sinon nous serons condamnés pour crime de guerre" Écouter

Le

Obama à Hiroshima, 71 ans après. Premier président américain à se rendre à Hiroshima, mais pas d’excuse politique, ce qui ne déplaît pas aux conservateurs japonais qui eux aussi révisent l’Histoire à leur façon, et préfèrent oublier le passé militariste du Japon, la colonisation barbare des pays alentour ou les 300 000 victimes du massacre de Nankin (1937).

L’explosion de la première bombe atomique allait déclencher la course éperdue à l’arme atomique et à "l’équilibre de la terreur". Barack Obama, qui prêche la réduction des ogives nucléaires, est le président du pays le plus nucléarisé au monde. Retour à Hiroshima dans les reportages de LÀ-BAS.