La Coupe est pleine ! (1)

Le , par Jonathan Duong

Écouter l'émission

C’est la samba de la FIFA ! Les Brésiliens vont-ils obéir à Michel Platini qui leur a demandé « d’attendre un mois avant de faire des éclats un peu sociaux » ? Le Mondial contre le social : voilà l’enjeu, ce que les uns redoutent, ce que les autres espèrent.

Tout se passe comme si les Brésiliens découvraient ce qu’ils savent déjà. Financements occultes, matchs truqués, joueurs et arbitres achetés : de nombreuses enquêtes et affaires judiciaires ont révélé toutes ces turpitudes du football. On sait aussi qu’à Rio des milliers de familles ont été délogées, plus de onze milliards de dollars ont été engloutis par l’État, notamment pour la construction de stades qui ne serviront plus beaucoup, comme précédemment en Afrique du Sud où les habitants sont obligés de payer l’entretien de stades vides et de rembourser des dettes considérables. Les investissements sont publics, mais les bénéfices sont privés.

Tout ça, les Brésiliens le savent parfaitement, mais d’habitude ils l’oublient, le foot est là, on se tait et on verra ça plus tard, accomplissant le vœu de Platini. Sauf que cette fois ça grince, ça coince, ça renacle, ça proteste... Le miracle du foot persiste, l’amour du foot persiste, mais il y a des gouttes qui tombent dans cette Coupe qui, un jour, sera pleine.

Reportage à Rio de Janeiro : Daniel Mermet et Antoine Chao.

Traduction : Anne Vigna.

Programmation musicale :
- Canto das três raças, par Clara Nunes
- Tenha Fe, Pois Amanha Um Lindo Dia Vai Nascer, par Os Originais Do Samba
- Botecoeletro Visita As Baianas Mensageiras De Santa Luzia, par Botecoeletro

À lire :

Comment ils nous ont volé le football : la mondialisation racontée par le ballon

, de François Ruffin et Antoine Dumini (2014, Fakir Éditions)

L'équipe de Là-bas attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Les Rendez-vous des Repaires

  • Soirée débat/repas : avec Dominique Cellier, président de l’association Sciences Citoyennes. Comment définir et expliquer les nanotechnologies ? Où trouve-t-on actuellement les nanomatériaux ? Les principaux domaines d’application concernent l’informatique, l’énergie, la santé, l’alimentation mais aussi (...)

    Saint-Lô

  • Le café repaire angevin répond à l’appel à solidarité lancé par tous ceux qui luttent en Grèce. Rendez-vous le mardi 03 octobre (bar Le Challenge, 19h30 comme d’hab’) avec Pascal Franchet, président du CADTM France. Toutes les infos ici : (...)

    Angers

  • Exceptionnellement, ce Café Repaire aura lieu au cinéma La Turbine (rue Chorus 74960 Cran-Gevrier), pour l’avant-première nationale du film Irrintzina : le cri de la génération climat. Nous avons invité pour débattre après le film Corinne Morel Darleux, conseillère régionale d’Auvergne-Rhône-Alpes et (...)

    Annecy-Meythet
    33 route de Frangy

  • 30 ans jour pour jour après la disparition du Président du Burkina Faso Thomas Sankara, nous nous retrouverons en présence du musicien burkinabé Abdoul Aziz Sinka. Nous évoquerons rapidement l’histoire de la Haute Volta avant l’arrivée au pouvoir du Capitaine Sankara qui changea le nom de son pays (...)

    Berlin
    4 Wildenbruchstraße

Dernières publis

Une sélection :

Un article de Chris Hedges (truthdig.com) Donald Trump est le visage de notre idiotie collective Lire

Le

Impopulaire, Donald Trump ? Oui, mais dans son propre électorat, sa cote reste forte, 85% en moyenne, et les Républicains ont la majorité au Congrès, à la Chambre des Représentants comme au Sénat. Pour le journaliste militant Chris HEDGES, nous refusons de voir l’effondrement qui vient. Donald J. TRUMP n’est pas la maladie, il est le symptôme. Nous vous proposons la traduction de son article publié sur Truthdig, « Le Règne des Idiots », qui fait penser au film formidable de Mike Judge, IDIOCRACY (2006).