"Non rien de rien, non les anciens de l’OAS ne regrettent rien..." (2)

Le , par L’équipe de Là-bas

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

Aujourd’hui, nos papys bien tranquilles prennent le frais sur les hauteurs de Théoule-sur-Mer. Comme tous les 13 mai, ils rendent hommage à « l’œuvre colonisatrice des Français d’outre-mer ». Il fait bon, les voix sont chaudes qui lancent à tue-tête C’est nous les Africains, ce chant de ralliement qu’ils scandent depuis la guerre d’Algérie.
Au pied de Notre-Dame d’Afrique, l’Association de défense des... intérêts moraux des anciens détenus (Adimad) devient Mémoire de la résistance de l’Algérie française (MRAF). « Ce qui veut dire qu’aujourd’hui le MRAP a un sérieux concurrent... » On rigole sur les hauteurs de Théoule-sur-Mer. On le revendique haut et fort : « Il y en a marre de la repentance permanente ! » Décidément, non, rien de rien, non les anciens de l’OAS ne regrettent rien...
Deuxième volet de cette série de Charlotte Perry.
Là-bas si j’y suis
France Inter, 15h
Photo : © Charlotte Perry

Écouter l'émission

L'équipe de Là-bas attend vos commentaires ci-dessous !

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis