Poulet bonnet rouge (2)

Le , par L’équipe de Là-bas

Dans le Finistère, quatre entreprises ont fermé ou sont en train de fermer. Après l’abattoir de porcs GAD, c’est au tour de l’abattoir de poulets Tilly-Sabco, qui s’est construit sur un modèle intensif, productiviste, dans les années 1960. C’est le fameux « modèle breton ». Aujourd’hui, sa capacité d’abattage est de 24 000 poulets par heure ! Soit 1,6 millions de poulets qui sont exportés chaque semaine au Moyen-Orient.

L’entreprise vivait jusque là sous perfusion des aides européennes. Mais l’Europe lâche le poulet intensif breton... Et le marché est entre les mains du Brésil. Les 350 salariés de Tilly-Sabco se battent pour que le gouvernement français et l’Europe réagissent, pour empêcher la fermeture de l’usine programmée le 4 janvier. Des ouvriers ont manifesté le 2 novembre à Quimper, avec les bonnets rouges. D’autres ont manifesté le même jour à quelques kilomètres de là. Le désespoir entraîne des divisions dans l’usine, au sein des ouvriers. Il y a ceux qui acceptent de se battre avec leur directeur, et ceux qui préfèrent lutter sans lui. Quel sens donner à ces luttes ? Et où vont les bonnets rouges ?

C’est avec ces questions que nous partons en Bretagne, pour le second volet du reportage d’Anaëlle Verzaux.

(photo : Maxppp)

Programmation musicale :
- "La France", par Camille
- "An Alarc’h", par Gilles Servat

Écouter l'émission

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Les Rendez-vous des Repaires

  • Pour cette édition du mois de mars autour du thème du gaz de schiste, nous accueillons le collectif « Stop Gaz de schiste 39 », qui milite : contre l’exploration et de l’exploitation de ressources d’hydrocarbure rocheuses (gaz et huile de schiste) pour le droit élémentaire de vivre dans un (...)

    Lons-le-Saunier
    6 Rue Traversière

  • Va-t-on vers la suppression de l’argent liquide à l’horizon de 2022 (c’est-à-dire demain) ? Quels seraient les avantages d’une telle mesure et ses conséquences au quotidien ? En Allemagne, Grande-Bretagne et en Italie, des voix opposées se font entendre. En France, le débat n’est toujours pas (...)

  • Voter a-t-il encore un sens ? Si oui, alors pour qui voter ? Le débat sur les programmes et les idées est étouffé par les affaires et la corruption. Pourtant, ces programmes, ces idées existent bien et nous ne pouvons les ignorer sans perdre de vue les enjeux de cette élection. Qui est qui et qui dit (...)

    Portiragnes

  • Comme tous les 1er et 3e samedis du mois, nous vous invitons au Lieu-Dit pour débattre autour d’un verre, de 17h à 19h. Le principe est simple : vous venez avec vos idées, vos remarques, vos coups de gueule pour discuter de tout et refaire le monde (...)

    Paris
    6 Rue Sorbier

  • En présence de Pierre Bitoun, co-auteur de Le sacrifice des paysans, nous tenterons d’expliquer comment le projet productiviste qui s’est déployé au cours des 70 dernières années a entraîné la destruction des sociétés paysannes et des cultures (...)