Désobéissance musicale

Le , par L’équipe de Là-bas

(photo : Jason deCaires Taylor)

Être un art mineur pour les mineurs, c’est la chance à la chanson. Comme ça les élites l’ignorent et la méprisent. Mais c’est aussi son malheur à la chanson. C’est un produit de consommation de masse. Ça peut faire des sous. Tantôt pute, tantôt pure, la chanson, donc. Elle tapine gros comme ça et soudain vous chope le cœur comme à quinze ans. Elle vous allume, elle vous saoule, elle vous plaque et revient un soir sous la pluie. Et vous lui ouvrez.
Nous, on a un faible pour la forte, celle qui conteste et qui proteste, de Ferrat à Béranger, de Ferré à Renaud. Et aujourd’hui, c’est fini ? Non, pas du tout, ça proteste et ça dénonce et ça grince et ça décoiffe, mais autrement. La preuve aujourd’hui, une heure (ou presque) de chansons qui ne passent pas trop sur nos ondes, on se demande pourquoi.

Préparation : Franck Haderer.

Programmation musicale :
- Désobéissance civile, par Keny Arkana
- Merci France Inter, par Pascal Coulan
- On lâche rien, par HK & les Saltimbanks
- Je lutte, par Casey
- Y’en a des biens, par Didier Super
- Marine est là, par Tryo
- 17 octobre, par Médine
- Mes potes du crédit foncier, par Guillaume Haubois
- Relançons la consommation, par Thomas Dutronc
- Fiche de recrutement, par Arnaud Catherine et Florent Marchet
- Funambule, par Loïc Lantoine
- Choisis le nucléaire, par les Artistes Chanteurs de la Droite Conservatrice
- C’est normal, par Brigitte Fontaine et Areski Belkacem
- Gentiment je t’immole, par Mai Lan
- Des bisous, par Philippe Katerine

Écouter l'émission

Zoom

Les Rendez-vous des Repaires

  • Abbeville

    Avec Liêm Hoang-Ngoc, docteur en sciences économiques et maître de conférences à l’université Paris 1-Panthéon Sorbonne. Longtemps membre du Parti socialiste (membre du Bureau National à partir de 2012 et député européen dans la région Est de 2009 à 2014), Liêm Hoang-Ngoc quitte le PS en 2015, estimant (...)

    Abbeville
    Boulevard Vauban

  • Lons le saunier

    Nuit Debout, six mois plus tard, on se bat encore ? À Lons-Le-Saunier, la mobilisation reprend tous les jeudis sur la place de la Liberté à partir de 18 h. Rendez-vous mercredi 28 septembre au Léonz’ Café pour la rentrée du repaire.

    Lons-le-Saunier
    6 Rue Traversière

  • Saint Lô

    En France, les femmes n’ont obtenu le droit de vote qu’en 1944. Elles ne peuvent exercer une profession et ouvrir un compte bancaire sans autorisation du mari que depuis 1965. Aujourd’hui, l’égalité hommes/femmes n’est toujours pas effective dans de nombreux domaines. Quelles sont les luttes (...)

    Saint-Lô

  • Nîmes

    Le café repaire du 7 septembre nous a permis d’évoquer un peu l’histoire, l’origine de la notion de laïcité. Le sujet étant loin d’être épuisé, le 5 octobre, à partir de 19h, nous en remettrons une couche !

    Nîmes
    24 Boulevard Amiral Courbet

Dernières publis