Microcrédit, comment se faire des perles avec la sueur des pauvres ?

Le , par L’équipe de Là-bas

Femmes marocaines soumises et voilées ? Pas toujours, pas ici à Ouarzazate où elles sont en lutte contre les requins du microcrédit pour abus de confiance, et conditions de crédit insoutenables qui ont entraîné surendettement et paupérisation aggravée. Pourtant, face à la pauvreté, le microcrédit faisait l’unanimité. Son fondateur, Muhammad Yunus, le "banquier des pauvres", prix Nobel 2006, incarnait cette générosité "équitable et durable", base du capitalisme social. Ils seraient 200 millions à travers le monde à "bénéficier" de cette aide. Aide ? Certes on trouve des exemples de réussite. Mais aussi beaucoup d’échecs et de faillites et de colère face aux sociétés prêteuses qui bâtissent des fortunes sur la misère du monde.

Reportage à Ouarzazate : Anaëlle Verzaux

Programmation musicale :
- Bienvenue au Maroc, par Kalsha feat. Jalal El Hamdoui
- Ahiawa (unplugged), par Hindi Zahra

À lire :

La microfinance : entre utilité sociale et rentabilité financière, de Florent Bédécarrats (2013, éditions L’Harmattan)

Microcrédit, comment se faire des perles avec la sueur des pauvres ?

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Les Rendez-vous des Repaires

  • Va-t-on vers la suppression de l’argent liquide à l’horizon de 2022 (c’est-à-dire demain) ? Quels seraient les avantages d’une telle mesure et ses conséquences au quotidien ? En Allemagne, Grande-Bretagne et en Italie, des voix opposées se font entendre. En France, le débat n’est toujours pas (...)

  • Voter a-t-il encore un sens ? Si oui, alors pour qui voter ? Le débat sur les programmes et les idées est étouffé par les affaires et la corruption. Pourtant, ces programmes, ces idées existent bien et nous ne pouvons les ignorer sans perdre de vue les enjeux de cette élection. Qui est qui et qui dit (...)

    Portiragnes

  • Comme tous les 1er et 3e samedis du mois, nous vous invitons au Lieu-Dit pour débattre autour d’un verre, de 17h à 19h. Le principe est simple : vous venez avec vos idées, vos remarques, vos coups de gueule pour discuter de tout et refaire le monde (...)

    Paris
    6 Rue Sorbier

  • En présence de Pierre Bitoun, co-auteur de Le sacrifice des paysans, nous tenterons d’expliquer comment le projet productiviste qui s’est déployé au cours des 70 dernières années a entraîné la destruction des sociétés paysannes et des cultures (...)

  • Les compteurs Linky : nous parlerons des différentes initiatives résistantes et des manifestations anti-Linky qui sont de plus en plus nombreuses.

    Limoges

Une sélection