Hommage à André Robillard, la célébration des fêlés

Le , par L’équipe de Là-bas

Dubuffet avait reconnu, avant lui, le génie bancal du peintre Gaston Chaissac. Il a fait de même avec ce fils d’une garde-barrière et d’un garde-chasse, un drôle de "pistolet" qui a été placé à l’âge de 7 ans en centre psychiatrique. Pour troubles mentaux.

Le bancal a souvent cela de magique qu’il ouvre des univers. Robillard rend hommage à ses parents et fabrique son premier fusil à l’âge de 33 ans. Généralement, la base de son art repose sur une crosse en bois sommairement découpée sur laquelle viennent se greffer toutes sortes de choses récupérées ici ou là.

Des fusils pour de faux. De réelles sculptures que s’arrachent les plus grands musées d’Art brut d’Europe, comme celui de Lausanne qui expose aujourd’hui le premier de ces fusils.

On l’aura compris, les fusils d’André Robillard tirent à vue dans l’imaginaire, comme le note le journaliste Jean-Pierre Thibaudat, "ils font mouche dans le plausible saugrenu mais ne seraient pas foutus de tuer une mouche à un mètre".

Quant à tuer la misère... "c’est pas rien, débite Robillard. C’te sacrée misère. Il faut l’arrêter avant qu’il ne soit trop tard. Et on peut même se détruire par nous-même sans s’en rendre compte, il faut contre-attaquer pour détruire la misère."

Remerciements à André Robillard ; Denis Tagu ; Alexis Forestier de la compagnie Les Endimanchés http://www.lesendimanches.fr/www.lesendimanches.fr/les_endimanches.html ; Roger des Près de la Ferme du bonheur http://lafermedubonheur.over-blog.net/ et le musée du Lam http://www.musee-lam.fr/ et au label inpolysons http://inpolysons.free.fr/fr/musique-pataphysique.html

Programmation musicale :

- Tuer la misère, Robillards & les endimanchés
CD Audio 15 titres, digipack, livret 12 pages avec plus de 20 dessins inédits d’André Robillard
prix : 14 € port compris, commande sur le http://www.opaquerecords.net/disque1.html

Crédit photo : Bruno Parmentier / FlickR

Autour du thème !

- La soupe est à cuire, de Gaston Chaissac, Finitude, 80 pages, 21 euros.

"Chaissac écrit comme le chat pousse la pelote avec sa patte et la déroule, par jeu, sans doute, et très sérieux, au fond" - Eric Chevillard, Le Monde.

A ne pas manquer !

- Khaos, les visages humains de la crise grecque

Khaos donne la parole / Khaos est un état des lieux / Khaos est un film sur la vie / Khaos est un instant T de la société / Khaos est un film sur les Grecs et avec les Grecs

Documentaire réalisé par Ana Dumitrescu

Ce soir, 20h, au cinéma La Clé. Projection suivie d’un débat.

- Territoire du poème, à la brasserie Le François Coppée, 1 bd Montparnasse (métro Duroc)

- Rencontre avec les Pinçon-Charlot, autour du livre L’Argent sans foi ni loi, ce soir à partir de 19h30, à la Maison de l’architecture - 148 rue du Faubourg Saint-Martin, métro Gare de l’Est - et mardi 23 octobre au Forum de la Renaissance.

Écouter l'émission

Les Rendez-vous des Repaires

  • Pour ce premier café-repaire de l’année, nous avons le plaisir d’accueillir l’association « Vélo qui rit », qui milite pour la promotion et la valorisation des modes de déplacement doux, notamment le vélo. La soirée sera l’occasion d’évoquer leurs actions* en faveur de plus de proximobilité mais nous (...)

    Lons-le-Saunier
    6 Rue Traversière

  • Chaque jeudi au Havre, nous vous invitons à discuter politique le temps d’une soirée. Le principe est simple : vous apportez vos idées, vos coups de gueule, vos émois et nous en débattons ensemble. Rendez-vous tous les jeudis à 19h00 au bar Le Camp Gourou (...)

    Le Havre

  • Le Collectif du 14 juillet 2016, en partenariat avec le café-repaire de Là-bas si j’y suis à Nice, organise une rencontre/débat avec Laurent Bonelli, maître de conférence en sciences politiques à l’université de Paris X Nanterre, sur le thème « Politique sécuritaire, sécurités et libertés ? » Samedi 28 (...)

    Nice

  • Anne DELEGUE, pédopsychiatre au Centre Hospitalier Annecy Génevois, nous propose un débat autour d’une question d’actualité mais non médiatisée : l’impact de la « psychiatrie biologique » en pédopsychiatrie. Ce thème est inspiré d’un article de F. GONON, neurobiologiste, paru en novembre 2011 dans la revue (...)

    Annecy-Meythet
    33 route de Frangy

  • Pour cette tout première édition du café-repaire de Donges, nous vous proposons de d’échanger à propos de L’animation de notre commune. Une convention relative à une participation de 2500 € de l’entreprise Total aux festivités de Noël organisées par la municipalité prévoit que "la ville s’engage à (...)

    Donges
    36 avenue de la Paix

Une sélection

Il y a cent ans, la bataille de la Somme : rencontre avec Joe SACCO [VIDÉO 24’05] 1er JUILLET 1916, BEAU TEMPS SUR LA SOMME Voir

Le

Vingt mille soldats britanniques tués ce jour-là. Dix mille dans la première heure. 58 000 victimes au total. La bataille la plus imbécile et la plus meurtrière de l’Histoire, pire que Verdun. Malgré l’hécatombe, l’état-major s’entête. Plus d’un million de victimes en 108 jours, 442 000 morts, Britanniques, Allemands, Français, pour quelques arpents de terre.

USAGE DE FAUX, Jean-Michel DUMAY [VIDÉO : 03’42] "67% des Français ont une mauvaise opinion de Philippe Martinez", vraiment ? Voir

Le

Pour le JT de France 2, qui relayait le 30 mai un sondage Odoxa pour Le Parisien, « 67% des Français ont une mauvaise opinion » du secrétaire général de la CGT. C’est faux. Les médias qui ont relayé l’information, comme France 2, ont omis de comptabiliser un tiers des 1 018 personnes interrogées censées représenter « les Français », qui ont répondu qu’elles ne le connaissaient pas suffisamment pour exprimer une opinion.