Eloge de la désobéissance

Le , par L’équipe de Là-bas

« Selbsdenken », penser par soi-même, un mot qui peut illustrer une des grandes controverse du XXème siècle autour de la thèse de Hannah Arendt, « la banalité du mal ». Au moment où sort le film de Margarate von Trotta sur Hannah Arendt et où Claude Lanzman présente son dernier film « Le dernier des injustes », nous revenons en 1999 avec Rony Brauman et Eyal Sivan au moment de la sortie de leur film « Un spécialiste, portrait d’un assassin moderne », un documentaire construit sur les 350 heures filmées lors du procès d’Adolphe Eichmann en 1961, vues à travers l’analyse qu’en fit Hannah Arendt dans « Eichmann à Jérusalem, rapport sur la banalité du mal ».

Le livre allait déclencher une très violente controverse et des attaques contre son auteure. En effet pour Arendt, Eichmann n’est ni un monstre, ni un fanatique, ni un imbécile, c’est un fonctionnaire ambitieux et zélé, soumis à l’autorité qui a renoncé aux facultés proprement humaines de penser et de juger par soi-même, ce qui ne l’innocente nullement, bien au contraire, pour Hannah Arendt c’est en cela qu’il est condamnable.
Aujourd’hui reste la question essentielle, le risque de la soumission à l’autorité, notre peur de penser, notre peur de désobéir, bref, une heure en forme d’éloge de la désobéissance.

Entretien Daniel Mermet avec Rony Brauman et Eyal Sivan

Illustration :

Adolf Eichmann lors de son procès à Jérusalem en 1961.

Écouter l'émission

Zoom

Les Rendez-vous des Repaires

  • Abbeville

    Avec Liêm Hoang-Ngoc, docteur en sciences économiques et maître de conférences à l’université Paris 1-Panthéon Sorbonne. Longtemps membre du Parti socialiste (membre du Bureau National à partir de 2012 et député européen dans la région Est de 2009 à 2014), Liêm Hoang-Ngoc quitte le PS en 2015, estimant (...)

    Abbeville
    Boulevard Vauban

  • Lons le saunier

    Nuit Debout, six mois plus tard, on se bat encore ? À Lons-Le-Saunier, la mobilisation reprend tous les jeudis sur la place de la Liberté à partir de 18 h. Rendez-vous mercredi 28 septembre au Léonz’ Café pour la rentrée du repaire.

    Lons-le-Saunier
    6 Rue Traversière

  • Saint Lô

    En France, les femmes n’ont obtenu le droit de vote qu’en 1944. Elles ne peuvent exercer une profession et ouvrir un compte bancaire sans autorisation du mari que depuis 1965. Aujourd’hui, l’égalité hommes/femmes n’est toujours pas effective dans de nombreux domaines. Quelles sont les luttes (...)

    Saint-Lô

  • Nîmes

    Le café repaire du 7 septembre nous a permis d’évoquer un peu l’histoire, l’origine de la notion de laïcité. Le sujet étant loin d’être épuisé, le 5 octobre, à partir de 19h, nous en remettrons une couche !

    Nîmes
    24 Boulevard Amiral Courbet

Dernières publis