La victime, l’émotion et la règle

Le , par L’équipe de Là-bas

Il ne manquerait plus qu’il s’en sorte...

Qui résiste aux pleurs de la mère qui raconte la mort de son enfant ? Emotion, empathie, colère, vengeance. Au nom de la victime, "l’Institut pour la Justice" réclame plus de répression, plus de prison, plus de peine, plus de condamnation, plus de sécurité.

Enquête sur un lobby dynamique, proche de la droite dure, et qui pèse sur les élections.

Reportage de Giv Anquetil.

Programmation musicale :

- Florent Marchet : "On a rien vu venir"
- Clauge Nougaro : "Lettre ouverte de Julos Beaucarne"

A lire :

- "La Justice dévoyée. Critique des utopies sécuritaires", de Denis Salas (Les Arènes, 2012)
- "Surveiller et punir : naissance de la prison", de Michel Foucault (Editions Gallimard, 1998)

Film :

A l’ombre de la république (2011), un film de Stephane Mercurio.

Comme nous le rapppelle Me Eolas :

« vous pouvez écrire à info@institutpourlajustice.com en demandant que votre nom soit retiré de la liste des signataires et surtout de leur base de donnée pour éviter de vous faire spammer à l’avenir. »

Écouter l'émission

Zoom

Les Rendez-vous des Repaires

  • Saint Lô

    En France, les femmes n’ont obtenu le droit de vote qu’en 1944. Elles ne peuvent exercer une profession et ouvrir un compte bancaire sans autorisation du mari que depuis 1965. Aujourd’hui, l’égalité hommes/femmes n’est toujours pas effective dans de nombreux domaines. Quelles sont les luttes (...)

    Saint-Lô

  • Nîmes

    Le café repaire du 7 septembre nous a permis d’évoquer un peu l’histoire, l’origine de la notion de laïcité. Le sujet étant loin d’être épuisé, le 5 octobre, à partir de 19h, nous en remettrons une couche !

    Nîmes
    24 Boulevard Amiral Courbet

  • La Rochelle

    Procédé de mise en œuvre de satisfaction de besoins publics de l’État et des collectivités territoriales, voire même d’établissements publics, le PPP (partenariat public-privé) a souvent mauvaise presse, et pas seulement en France. Déjà, de par son origine, anglo-saxonne. Source diabolique s’il en est. Le (...)

Dernières publis