Mondialisation libérale

Un costard pour le roi du luxe (2)

Le

Un reportage de Pascale Pascariello et François Ruffin
Le premier groupe de luxe au monde, LVMH, va délocaliser sa production de costumes Kenzo en Pologne. Mais les ouvrières du sous-traitant ne se laissent pas faire : elles arrivent du Nord pour discuter avec Bernard Arnault, l’homme le plus riche de France, lors de l’Assemblée Générale des actionnaires.
Et les salariés de la Samaritaine, également licenciés par LVMH, sont venus les épauler.
Merci à Monsieur Baudoux, maire d’Aulnoye-Aimeries

Emission du vendredi 04 janvier 2008

Les Rendez-vous des Repaires

  • Petit repaire, petit rythme... Voilà deux prochaines réunions sur le même thème : la Sécu, avec la projection du film de Gilles Perret La Sociale, le mercredi 22 mars à 20h00 et le dimanche 26 mars à 16h00. Le film raconte l’histoire de la Sécurité Sociale et de son fonctionnement jusqu’à aujourd’hui. Où (...)

    Tousson

  • Avec Dominique Prime, médecin généraliste, compétences en homéopathie et phytothérapie Ostéopathie, homéopathie, acupuncture, hypnose, naturopathie, shiatsu... Les médecines non conventionnelles sont multiples et ne sont pas toutes légalement encadrées. Beaucoup de critiques, de méfiance, de scepticisme (...)

    Saint-Lô

  • Rendez-vous le 28 mars pour le premier café-repaire de Caen ! Ce sera un café « vie privée » au Café Sauvage (36 rue Saint Manvieu, à Caen) : nous discuterons librement sur le thème de la protection de la vie privée à l’heure du numérique. Il s’agit de voir les bons comportements à avoir pour faire en (...)

    Caen
    36 rue Saint Manvieu

  • Pour cette édition du mois de mars autour du thème du gaz de schiste, nous accueillons le collectif « Stop Gaz de schiste 39 », qui milite : contre l’exploration et de l’exploitation de ressources d’hydrocarbure rocheuses (gaz et huile de schiste) pour le droit élémentaire de vivre dans un (...)

    Lons-le-Saunier
    6 Rue Traversière

  • Va-t-on vers la suppression de l’argent liquide à l’horizon de 2022 (c’est-à-dire demain) ? Quels seraient les avantages d’une telle mesure et ses conséquences au quotidien ? En Allemagne, Grande-Bretagne et en Italie, des voix opposées se font entendre. En France, le débat n’est toujours pas (...)