Les Débats du Diplo

Le , par L’équipe de Là-bas

Comme en chaque début de mois, retrouvez les grands thèmes du MONDE DIPLOMATIQUE de novembre en compagnie de Jean-Baptiste MALET, Olivier PIRONET, Francesca Maria BENVENUTO et Gilles BALBASTRE, autour de différents articles parus ce mois-ci :
- "Amazon, l’envers de l’écran", par Jean-Baptiste MALET
Avec ses patrons célébrés par Hollywood, ses écrans lisses et ses couleurs acidulées, l’économie numérique évoque l’immatérialité, l’horizontalité, la créativité. Enquêter sur Amazon révèle une autre facette. Celle d’usines géantes où des humains pilotés par ordinateur s’activent jusqu’à l’épuisement.
- "Machiavel contre le machiavélisme", par Olivier PIRONET
Au début du XVIe siècle, Nicolas Machiavel a ouvert la voie à la pensée politique moderne. On associe souvent son nom à l’action de gouvernants cyniques et manipulateurs. Cette « mauvaise réputation » cache en fait un authentique théoricien de la liberté et du pouvoir populaire.
- "La Cour pénale internationale en accusation", par Francesca Maria BENVENUTO
Les pays de l’Union africaine ont demandé la suspension des actions intentées contre des chefs d’Etat en exercice devant la Cour pénale internationale. Motivée par la situation du Kenya, cette demande révèle les contradictions inhérentes à ce tribunal.
- "Éternel refrain du travail le dimanche", par Gilles BALBASTRE
En deux décennies, le débat sur le travail dominical a pris l’allure d’un serpent de mer crevant à intervalles réguliers l’écran du journal télévisé. Une « valse à trois temps régulièrement et méthodiquement martelés par le patronat ». Et par les médias.

Un entretien de Daniel Mermet.

À NOTER :
Gilles Balbastre prépare son prochain film : "Nous avons des armes", pour lequel il a besoin du soutien des internautes et des spectateurs. Pour avoir plus d’infos et pour aider la production de ce film, rendez-vous sur www.nada-info.fr.

Programmation musicale :
- "On veut pas du travail", par Les Malpolis
- "La fin justifie les moyens", par MC Solaar
- "La justice des hommes", par Mick Micheyl

Écouter l'émission

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Les Rendez-vous des Repaires

  • Rendez-vous mardi 2 mai pour une nouvelle soirée Café repaire avec le collectif Angers Rassemblement Stop Corruption. Est-il possible d’empêcher les dérives de ceux qui détiennent les rênes du pouvoir ou bien pensez-vous comme le proverbe péruvien « Donnez du pouvoir à un ver de terre, il deviendra un (...)

    Angers

  • Le Repaire limougeaud de Là Bas si j’y suis consacre sa réunion du premier mercredi de chaque mois à un exemple de sociocratie à Limoges : Le collectif de fait "Marceaudacieuse". Les Forgerons de cet atelier d’urbanisme citoyen pour la conversion de la caserne Marceau désaffectée depuis 7 ans (...)

    Limoges

  • Nuit Debout Caen… Nuit de boucan ? Le temps d’une discussion, revenons sur le mouvement Nuit Debout à Caen. Que vous y ayez participé ou non, venez parler de cette expérience difficile à définir et qui n’a peut être pas dit son dernier mot... Précision : les personnes qui seront présentes à cette (...)

    Caen
    36 rue Saint Manvieu

  • Comment le citoyen est-il informé de la vie de sa commune ? La situation est-elle satisfaisante (constat) ? Quelles sont les évolutions ou améliorations à imaginer ? Comment le citoyen peut-il être impliqué/consulté dans les projets communaux et intercommunaux ? Y-a-t-il une limite à la (...)

    Donges
    36 avenue de la Paix

  • Comme tous les 1er et 3e samedis du mois, nous vous invitons au Lieu-Dit pour débattre autour d’un verre, de 17h à 19h. Le principe est simple : vous venez avec vos idées, vos remarques, vos coups de gueule pour discuter de tout et refaire le monde (...)

    Paris
    6 Rue Sorbier

Dernières publis

Une sélection :

Christine et Tami Écouter

Le , par L’équipe de Là-bas

Christine et Tami vont bientôt se fiancer. On ne vous dit pas comment sera la robe de Christine, c’est une surprise. En somme une histoire d’amour normale. Ou presque. Handicapés, oui mais ça c’est dans le regard des autres.

Un reportage d’Anaëlle Verzaux

Les pigeons font du vélo. Un reportage de Thibaut CAVAILLÈS Un jour dans la vie d’un livreur à vélo AbonnésÉcouter

Le

Être payé pour faire du vélo dans Paris, cool, non ? Tu bosses quand tu veux, tu gagnes le fric que tu veux, tu livres des repas, tu fais plaisir aux gens, c’est éco-responsable, ça donne du boulot aux jeunes, vraiment cool. Tellement cool que Thibaut a voulu faire le boulot. Vélo, casque, maillot, le voilà parti, avec ce curieux cube sur le dos, cool ! Euh… vraiment ?