Pour le retour de la peine de mort ?

Le , par L’équipe de Là-bas

(photo : exécution d’Eugène Weidmann le 17 juin 1939, la dernière exécution publique en France)

Pourquoi pas ? Les Roms, le voile, l’immigration, l’avortement, le mariage gay, l’euthanasie, l’antisémitisme, le sexe à la maternelle... La grande marée réac qui s’est installée dans toute l’Europe et notamment en France ne va pas manquer de revenir bientôt sur la peine de mort. Le retour de la guillotine ? Pourquoi pas...

Fernand MEYSSONIER, le dernier bourreau français, deviendra alors un héros national. Deux cents exécutions (dont 147 militants du FLN, dont Fernand Yveton) entre 1957 et 1962. Fernand MEYSSONIER, lepéniste convaincu, est mort en 2008, mais nous l’avions rencontré auparavant, autour d’un verre et d’une guillotine.

Une nouvelle diffusion d’un reportage de Giv Anquetil (du 3 octobre 2002).

Programmation musicale :
- Les pages rouges du bottin, par Los Carayos et le professeur Choron
- Les bourreaux, par La Tordue

À lire :
Paroles de bourreau : témoignage unique d’un exécuteur des arrêts criminels, de Jean-Michel Bessette (2002, éditions Imago)

Écouter l'émission

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Dernières publis

Une sélection :

HIROSHIMA : "Nous avons intérêt à gagner, sinon nous serons condamnés pour crime de guerre" Écouter

Le

Obama à Hiroshima, 71 ans après. Premier président américain à se rendre à Hiroshima, mais pas d’excuse politique, ce qui ne déplaît pas aux conservateurs japonais qui eux aussi révisent l’Histoire à leur façon, et préfèrent oublier le passé militariste du Japon, la colonisation barbare des pays alentour ou les 300 000 victimes du massacre de Nankin (1937).

L’explosion de la première bombe atomique allait déclencher la course éperdue à l’arme atomique et à "l’équilibre de la terreur". Barack Obama, qui prêche la réduction des ogives nucléaires, est le président du pays le plus nucléarisé au monde. Retour à Hiroshima dans les reportages de LÀ-BAS.