Les Seigneurs de la Terre

Le , par L’équipe de Là-bas

"Nous savons bien que notre liberté est incomplète sans la liberté des Palestiniens". Depuis 1997, la phrase de Mandela est gravée dans le coeur des Palestiniens et sa mort a suscité une profonde émotion dans cette peau de chagrin qu’on appelle Palestine. Du fond de sa prison en Israël, Marwan Barghouti, le "Mandela palestinien", a lancé hier "L’apartheid ne l’a pas emporté en Afrique du Sud, il ne l’emportera pas en Palestine". Aujourd’hui nous rencontrons la grande historienne israélienne IDITH ZERTAL qui publie

LES SEIGNEURS DE LA TERRE

, une histoire de la colonisation israélienne des territoires occupés. Depuis 1967, en violation du droit et des lois, la colonisation rend la paix impossible et constitue la source empoisonnée de nombreux conflits, de violences et de souffrances à travers le monde.

Un entretien de Daniel Mermet.

À lire :
Les Seigneurs de la Terre, d’Idith Zertal et Akiva Eldar (2013, aux éditions du Seuil)

Programmation musicale :
- Yevonim (Hannukah), par Frank London
- Nafad al-Ahwal, par Kamilya Jubran

À voir :
The Gatekeepers, un documentaire de Dror Moreh (Les Films du Poisson, 2012, 95 min)

Écouter l'émission

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Dernières publis

Une sélection :

HIROSHIMA : "Nous avons intérêt à gagner, sinon nous serons condamnés pour crime de guerre" Écouter

Le

Obama à Hiroshima, 71 ans après. Premier président américain à se rendre à Hiroshima, mais pas d’excuse politique, ce qui ne déplaît pas aux conservateurs japonais qui eux aussi révisent l’Histoire à leur façon, et préfèrent oublier le passé militariste du Japon, la colonisation barbare des pays alentour ou les 300 000 victimes du massacre de Nankin (1937).

L’explosion de la première bombe atomique allait déclencher la course éperdue à l’arme atomique et à "l’équilibre de la terreur". Barack Obama, qui prêche la réduction des ogives nucléaires, est le président du pays le plus nucléarisé au monde. Retour à Hiroshima dans les reportages de LÀ-BAS.