France Inter fête ses 50 ans ! (mais tout le monde ne sera pas sur la photo)

Le , par L’équipe de Là-bas

C’est parce que la radio est un média familier, intime, éphémère, que son influence est si profonde dans la fabrique de l’opinion et de la sensibilité commune. Pas seulement dans les informations diffusées choisies, pas seulement dans le prêt-à-penser, pas seulement dans le choix des sujets et des experts invités, pas seulement dans les programmes musicaux, mais aussi dans l’habillage sonore, dans le langage, dans les intonations, dans les accents... Tout cela, inconsciemment ou non, produit autant de normalité, autant d’évidences, autant de conformismes ; tout le climat et les symboles de l’idéologie dominante, mais aussi autant de rêveries, de révoltes, d’ouvertures soudaines sur des horizons "inouïs" c’est-à-dire jamais entendus...

Cet anniversaire fournit l’occasion de prendre conscience, peut-être, de ces enjeux.

Une nouvelle diffusion des émissions du 10 et du 14 avril 2009.

Sélection d’archives : Norbert Vallée

Avec les voix de :
Jean Nochet, Jean-Paul David, Geneviève Tabouis, Alexandre Adler, Bernard Guetta, Jean-Marc Sylvestre et Jean-François Noël

Programmation musicale :
- 24 heures sur 24, par Les Parisiennes
- Baisse un peu la radio, par Dalida

Écouter l'émission

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Dernières publis

Une sélection :

HIROSHIMA : "Nous avons intérêt à gagner, sinon nous serons condamnés pour crime de guerre" Écouter

Le

Obama à Hiroshima, 71 ans après. Premier président américain à se rendre à Hiroshima, mais pas d’excuse politique, ce qui ne déplaît pas aux conservateurs japonais qui eux aussi révisent l’Histoire à leur façon, et préfèrent oublier le passé militariste du Japon, la colonisation barbare des pays alentour ou les 300 000 victimes du massacre de Nankin (1937).

L’explosion de la première bombe atomique allait déclencher la course éperdue à l’arme atomique et à "l’équilibre de la terreur". Barack Obama, qui prêche la réduction des ogives nucléaires, est le président du pays le plus nucléarisé au monde. Retour à Hiroshima dans les reportages de LÀ-BAS.