Rwanda Valentine (3)

Le , par L’équipe de Là-bas

(photo : Daniel Mermet)

Comme les métastases d’un cancer, le génocide a entraîné massacres et guerres dans la région avec des centaines de milliers de victimes. L’enjeu principal c’est les ressources du Nord-Kivu. Or, pétrole, cobalt, cassitérite et surtout le coltan présent dans nos portables. Acteur principal dans ce sanglant conflit, le régime du Rwanda, depuis longtemps, en tire d’énormes bénéfices financiers et stratégiques. S’il faut comprendre la généalogie du génocide, il faut aussi connaître les suites, les massacres des Hutus au Kivu, la guerre pour les minerais dans ce que le roi Léopold II appelait "ce magnifique gâteau africain".

Reportage : Daniel Mermet, Giv Anquetil

Programmation musicale :
- Nazali kolona awa, par Lopango Ya Banka
- Camille, par Wendo Kolosoy
- Congo, par Miriam Makeba

À lire :
- Les Fantômes du roi Léopold, un livre d’Adam Hochshild (1998, réédité aux éditions Tallandier)
- Rwanda, racisme et génocide : l’idéologie hamitique, de Jean-Pierre Chrétien et Marcel Kabanda, aux éditions Belin

Écouter l'émission

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Les Rendez-vous des Repaires

  • Jeudi 29 juin, le Café repaire d’Angers accueillera Alessandro Di Giuseppe, le Pap’40 de l’Église de la Très-Sainte Consommation pour une rencontre autour de “l’artivisme”, cette forme de militantisme qu’il affectionne à base d’actions de rue théâtralisées. Avec lui, la résistance à la propagande (...)

    Angers

  • En juillet, les participants choisissent le ou les thèmes dont ils veulent débattre en début de séance. Un coup de cœur ou un coup de gueule à partager ? C’est le moment !

    Metz
    Avenue Robert Schuman

Dernières publis

Une sélection :

Daniel Mermet reçoit Mickaël Wamen, Romain Altmann, Gaël Quirante et Griselda Michel Samedi 22 avril : premier tour social ! Voir

Le

Plusieurs syndicats, collectifs et associations lance un appel pour un rendez-vous inédit le 22 avril, veille du premier tour de l’élection présidentielle. Objectif : porter les luttes, les exigences sociales et inviter les salariés à une manifestation nationale à Paris en prenant la rue Place de la République à 14 heures.