Microcrédit, comment se faire des perles avec la sueur des pauvres ? (2)

Le , par L’équipe de Là-bas

Dans la région de Ouarzazate, au Maroc, 4600 personnes refusent de rembourser les prêts des organismes de microcrédit et réclament l’audit de ces institutions et leur convocation devant les tribunaux. C’était pourtant la solution miracle. Le microcrédit devait émanciper les plus pauvres en leur procurant des sommes modiques afin qu’ils puissent développer une activité. "Utiliser le capitalisme pour faire du bien", disait le banquier aux pieds nus. Bilan aujourd’hui, quelques rares miracles et beaucoup de désastres. Taux d’intérêts prohibitifs, méthodes de recouvrement mafieuses, entraînant jusqu’à des vagues de suicides comme en Inde. Derrière l’aura de sainteté du microcrédit, seuls les prêteurs profitent. À Ouarzazate, c’est les organismes de prêts qui poursuivent les victimes devant la justice !
Mais elles se battent...

Le second volet d’un reportage à Ouarzazate d’Anaëlle Verzaux.

Programmation musicale :
- Match Bettikh, par Gnawa Diffusion
- Whowa, par Oum
- Crédit, par Tama

À visiter :
Le site du Comité pour l’Annulation de la Dette du Tiers-Monde (CADTM), pour avoir des échos de la Caravane Internationale de Solidarité avec la lutte des femmes contre le microcrédit.

À lire :
La microfinance : entre utilité sociale et rentabilité financière, de Florent Bédécarrats (2013, éditions L’Harmattan)

Écouter l'émission

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Dernières publis

Une sélection :

HIROSHIMA : "Nous avons intérêt à gagner, sinon nous serons condamnés pour crime de guerre" Écouter

Le

Obama à Hiroshima, 71 ans après. Premier président américain à se rendre à Hiroshima, mais pas d’excuse politique, ce qui ne déplaît pas aux conservateurs japonais qui eux aussi révisent l’Histoire à leur façon, et préfèrent oublier le passé militariste du Japon, la colonisation barbare des pays alentour ou les 300 000 victimes du massacre de Nankin (1937).

L’explosion de la première bombe atomique allait déclencher la course éperdue à l’arme atomique et à "l’équilibre de la terreur". Barack Obama, qui prêche la réduction des ogives nucléaires, est le président du pays le plus nucléarisé au monde. Retour à Hiroshima dans les reportages de LÀ-BAS.