Le poison grec

Le , par L’équipe de Là-bas

"La Grèce est considérée comme une nation peuplée d’enfants à qui il faut retirer des mains les clés de la voiture". Naomi Klein.

Suite aux élections en Grèce, la plupart de nos éditocrates ont dit leur angoisse devant la montée des extrêmes, faisant amalgame entre le parti néonazi "Aube Dorée" et (7%) et la coalition de gauche radicale Syriza (16,7%). Une façon de masquer l’effondrement des partis favorables au plan de rigueur imposé par la "Troïka".

Entretien avec Stathis Kouvelakis, enseignant chercheur en philosophie politique au King’s College (Londres).

Entretien de Daniel Mermet.

Programmation musicale :

- Imam Baildi ft.Εισβολέας - Δεν θέλω πια να ξαναρθείς
- Arno : "Putain putain"

Illustration :

 : © Dessin d’Alex paru dans La Liberté, Fribourg.

Écouter l'émission

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Dernières publis

Une sélection :

HIROSHIMA : "Nous avons intérêt à gagner, sinon nous serons condamnés pour crime de guerre" Écouter

Le

Obama à Hiroshima, 71 ans après. Premier président américain à se rendre à Hiroshima, mais pas d’excuse politique, ce qui ne déplaît pas aux conservateurs japonais qui eux aussi révisent l’Histoire à leur façon, et préfèrent oublier le passé militariste du Japon, la colonisation barbare des pays alentour ou les 300 000 victimes du massacre de Nankin (1937).

L’explosion de la première bombe atomique allait déclencher la course éperdue à l’arme atomique et à "l’équilibre de la terreur". Barack Obama, qui prêche la réduction des ogives nucléaires, est le président du pays le plus nucléarisé au monde. Retour à Hiroshima dans les reportages de LÀ-BAS.