Lobby Planet (1) - commentaires Lobby Planet (1) 2009-05-23T17:40:25Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2004-05/mai-100/lobby-planet-1#comment9813 2009-05-23T17:40:25Z <p><i>AMÈRE VİCTOİRE</i> <br /> <i>Probable défaite de tous les partis politiques.</i> <br /> Selon les uns la responsabilité en incomberait au seul gouvernement, selon d'autres se sont les "antis" européens (les étiquettes sont bien commode pour évacuer les problèmes) qui à eux seul en porteraient l'entière responsabilité, et enfin pour d'autres encore se serait le jeu stratégique et personnel de quelques dirigeants charismatiques qui en serait la cause principale. <br /> Mais de quoi s'agit-il donc ? <br /> De la bérézina démocratique annoncée, et c'est l'Europe "démocratique" (notez la liaison) qui en serait la première victime ! <br /> Sur un autre site (La Sociale) un appel est lancé pour ne pas cautionner la destruction de la démocratie, de notre démocratie ! <br /> Les uns préconisent franchement l'abstention, pour d'autres c'est du bout des lèvres le "cul entre deux chaises", et pour les derniers (très minoritaires) c'est un appel à l'union sacrée face à la "droite" et à la catastrophe électorale annoncée. <br /> Il faut raisonner sereinement, pourquoi faire comme si ? <br /> L'argumentaire des participants à ces élections européennes ne convainc pas grand monde, alors que les abstentionniste n'auraient soit-disant pas beaucoup d'effort à faire pour dissuader nos chères concitoyennes et nos chers concitoyens de remplir leur devoir de "bon" citoyen (le refus d'obéissance est aussi un acte de bon citoyen) ; comme si ceux qui prenaient la décision de s'abstenir n'étaient pas de bons citoyens, comme si ces insouciants n'avaient pas produit d'éléments assez étayés et convaincants, éléments faisant largement contre-poids aux arguments des européïstes, pour en assumer (en connaissance de cause) la décision <i>politique</i>. <br /> A ces convaincus du devoir électoral de "gauche", on doit dire gentiment mais fermement, qu'ils auront à assumer la défaite <i>politique</i> de leur camps. <br /> La droite prépare déjà des contre-feux à sa future défaite. Elle devancera le PS, nous dit-on, la belle affaire ! Cela sera-t-il suffisant pour la faire passer pour une "victoire" ? <br /> La "victoire" du moins perdant, et encore, c'est pas si sûr. Certains chez eux parlent même d'une revanche ! <br /> On a les "victoires" et les "revanches" que l'on peut, et dans ce cas ils peuvent peu ! <br /> Maintenant, ils faut parler du camps des très probables vainqueurs. La première victoire, la fameuse victoire des "nonistes", il faut constamment rappeler que cette victoire fut confisquée, qu'ils furent dédaigneusement et outrageusement ignorés de Sarkozy, qui leur fit même l'affront de passer outre leur vote démocratique (1) en escamotant leur victoire. <br /> Bien, ceci dit, que tout le monde ou presque connaît, que vont faire les abstentionnistes de leur très probable seconde victoire écrasante ? Pourront-ils s'organiser via des comités ou s'organiser en groupes d'abstentionnistes revendicatifs ? <br /> Mystère ? <br /> Ce qui est plus probable, c'est que la crise cours toujours, rien de sérieux ou presque n'a été fait. Ils (les gouvernants) ont décidé de régler, l'effondrement du système bancaire et de crédit, par encore plus de crédits. Et dans le cas présent, il s'agit des États, (dont les États européens) qui pour résoudre la crise de confiance, se sont substitués aux banques et aux citoyens, en achetant leurs propres "bons du trésor ". La prochaine étape, et on peut de moins en moins en douter, c'est l'implosion des États eux-mêmes ! Dans un premier temps les déficits puis, la confiance des investisseurs et pour finir la faillite des États. <br /> Les seules victimes de la "crise" majeure actuelle, se sont les chômeurs, des centaines, des millions de chômeurs... En France ils sont 1000 par jour, à grossir les rangs des victimes de la "crise". Même en faisant l'impasse totale (ou quasi totale) sur le sujet, il ne serait pas étonnant que l'on assiste à une crise sociale majeure, dans les semaines, voir les mois qui viennent. <br /> Qu'attend-t-on pour proposer un programme et un gouvernement de Salut publique ? <br /> (1) il n'est plus question de qualifier la France de démocratie (parlementaire), mais plus précisément de République monarchique, et cette confiscation est un dénie de démocratie (certains parlent de <i>haute trahison</i>). On a confisquer la souveraineté au peuple, a lui de la reprendre !</p> Lobby Planet (1) 2009-04-26T12:07:07Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2004-05/mai-100/lobby-planet-1#comment9505 2009-04-26T12:07:07Z <p>Journal de bord du capitaine, date stellaire 9529.4, le vaisseau poursuit son odyssée dans les archives de l'émission "La bas si j'y suis", ceci dans un contexte où se préparent les élections européennes. <br /> Ce message pour recommander l'écoute de ce reportage "Lobby Planet" diffusé en 2005. <br /> En résumé : Promenade dans le nombril de l'Europe, Bruxelles, avec un groupe de chercheurs hollandais (Corporate Europe Observatory) qui étudient depuis des années comment les multinationales construisent le "poulailler européen libre pour les renards libres" : rappel de quelques clefs pour mieux comprendre le fonctionnement des principaux organes de décision (conseil, parlement, commissaires etc.), comment les décisions sont prises ? qui les prend ? quel est le rôle de l'industrie de l'influence (les lobby) ? combien sont ils ? comment travaillent ils ? ... <br /> Après avoir écouté ce reportage, on ne voit plus le mammouth européen de la même manière. Brrr ! <br /> NB : reportage en plusieurs partie (la suite dans les émissions des jours suivants).</p>