Comprendre la Commune de Paris #05 : l'avant Commune - commentaires Comprendre la Commune de Paris #05 : l'avant Commune 2021-04-16T07:04:28Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/comprendre-la-commune-de-paris-05-l-avant-commune#comment95781 2021-04-16T07:04:28Z <p>Oui bien sûr l'ordre public, mais ce serait plutôt pour préserver l'ordre privé des notables qu'il ne faut surtout pas remettre en cause avec fracas depuis le 18ème siècle. Guillemin en parle dans son document sur la Commune. Et les élections qui s'annoncent risquent de nous causer des désillusions une fois de plus. Pendant que le navire coule, où sont les "bouées" capables d'empêcher de sombrer tous ceux qui font vraiment vivre le pays ?</p> Comprendre la Commune de Paris #05 : l'avant Commune 2021-04-15T08:45:43Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/comprendre-la-commune-de-paris-05-l-avant-commune#comment95775 2021-04-15T08:45:43Z <p>et la révolution de 1848 ? <br class="autobr" /> elle est aussi un prémice à la commune, rappel du discours de Victor Hugo qui demandait " l'éradication de la misère <br class="autobr" /> et de son roman "les misérabkes "<br class="autobr" /> je suis tombé par terre c'est la faute à Voltaire<br class="autobr" /> le nez dans le ruisseau c'est la faute à Rousseau ; ; ; oui en 1871 il y avait encore (et il y a toujours ") les "miséreux" qui ne mangent pas à leur faim, ceux qui n'ont pas de travail,où sont mal payés, ces mal logés (une mesure de la commune demandait la gratuité des loyers ou du moins l'effacement de dettes ,le droit aussi de récupérer les biens mis en gage (chez ma tante ) .. l'autogestion des ateliers (reprise en main des outils detravail, l'instauration de cantines populaires, )<br class="autobr" /> et les femmes aussi étaient en première ligne ; ; ;ambulancières, cantinières, soldates, institutrices ...<br class="autobr" /> elles avaient le droit à la parole même si elles n'avaient pas le droit de voter <br class="autobr" /> la commune aussi était aussi la participation citoyenne comme à l'hotel de ville où il elle a été voté et déclarée... <br class="autobr" /> c'est aussi le peuple qui a souscrit pour acheter les canons,et les armes ; ; ; <br class="autobr" /> et n'a pas accepter malgré les privations du siège la capitulation de Thiers, <br class="autobr" /> oui il faut encore se révolter aujourd'hui face à notre gouvernement qui sous prétexrte de lutter contre 'le séparatisme " veut contrôler les associations pour ne pas qu'elles s'attaquent à l'ordre public<br class="autobr" /> et criminaliser toute opposition</p>