Monique Pinçon-Charlot : « mais où est passé le monde de demain ? » - commentaires Monique Pinçon-Charlot : « mais où est passé le monde de demain ? » 2020-11-20T19:28:27Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/monique-pincon-charlot-mais-ou-est-passe-le-monde-de-demain#comment92751 2020-11-20T19:28:27Z <p>Appelez le comme vous voulez mais je n'ai pas eu votre réponse. Peut-êre ne la connaissez-vous pas ? Donc je vous pose une autre question : où avez-vous trouvé votre dictionnaire de langue de bois ?</p> Monique Pinçon-Charlot : « mais où est passé le monde de demain ? » 2020-11-14T10:34:32Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/monique-pincon-charlot-mais-ou-est-passe-le-monde-de-demain#comment92592 2020-11-14T10:34:32Z <p>Je comprends bien votre réponse Samuel. Cela me convainc qu'il n'est pas possible d'exprimer le point de vue de cette dénonciation de façon caricaturale. Le passage de la transparence et de la démonstration de la réalité est étroit entre les complotistes de tout bord et les manipulateurs aux pouvoirs. Il est vraiment nécessaire de compléter toutes les informations et d'indiquer leurs sources. Lisons, réfléchissons, comparons avec les informations inverses, tenons compte des contextes, qui est quoi et pourquoi il diffuse telle ou telle info. Vous m'indiquer REINFO COVID je vous renvoie vers<br class="autobr" /> afp factuel, Bonne journée à vous Samuel et à tou·te·s</p> Monique Pinçon-Charlot : « mais où est passé le monde de demain ? » 2020-11-14T07:11:46Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/monique-pincon-charlot-mais-ou-est-passe-le-monde-de-demain#comment92587 2020-11-14T07:11:46Z <p>Le galimatias ? le baragouin ? le salmigondis ? le charabia ?</p> Monique Pinçon-Charlot : « mais où est passé le monde de demain ? » 2020-11-13T18:41:10Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/monique-pincon-charlot-mais-ou-est-passe-le-monde-de-demain#comment92563 2020-11-13T18:41:10Z <p>Angélique, qu'est ce que ça veut dire le galimatia du premier paragraphe (celui qui commence par Coco) ? <br class="autobr" /> Signé un AM(pas)G</p> Monique Pinçon-Charlot : « mais où est passé le monde de demain ? » 2020-11-11T21:05:52Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/monique-pincon-charlot-mais-ou-est-passe-le-monde-de-demain#comment92513 2020-11-11T21:05:52Z <p>Un con c'est un con Maxence, un-e altruiste c'est un-e altruiste, un-e fraternel-le c'est un-e fraternel-le, quelque soit la forme, l'étoffe ou la marque de sa musette !</p> Monique Pinçon-Charlot : « mais où est passé le monde de demain ? » 2020-11-10T20:08:30Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/monique-pincon-charlot-mais-ou-est-passe-le-monde-de-demain#comment92485 2020-11-10T20:08:30Z <p>Cette chère Monique est adorable, pleine de rêve et ce cher Daniel, que je suis depuis des dizaine d'années, me parait tout attendri, esbaudi. Mais j'ai envi de dire : après au fait quoi ? On se balade dans les beaux quartiers en tapant sur nos casseroles comme les folles de la place de mai en argentine ? On rejoue les trompettes de Jéricho pour faire tomber les murs ? Tout ça bien sur sans cette violence honnie qui est la leur. Celle qui a massacrer la Commune de Paris, les spartakistes de Berlin avec le soutien des vainqueurs de 1918 ? Celle qui a balancer 300 algériens désarmés dans la seine en 62 ? Celles de nos chers flics qui matraquent et gazent à tout va lors de chaque manif, même la plus pacifique ? En 68 la violence, pas seulement celle du quartier latin mais aussi celle des usines en grève et occupées a fait reculer De Gaulle et la bourgeoisie parce qu'ils avaient peur. Les gilets jaunes aussi leur ont fait peur. Arrêtons d'applaudir le personnel hospitalier et allons dans la rue avec eux. Soutenons les dans une grève de l'enregistrement administratif des entrants. Alors aller batifoler dans les beaux quartiers, rêver d'une union de Bisounours qui feraient craquer le bourgeois, nous on veut se battre ! Hasta la vitoria siempre.</p> Monique Pinçon-Charlot : « mais où est passé le monde de demain ? » 2020-11-09T18:13:39Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/monique-pincon-charlot-mais-ou-est-passe-le-monde-de-demain#comment92439 2020-11-09T18:13:39Z <p>Bonjour,<br class="autobr" /> Nous vous avons répondu en date du 7 novembre</p> <p>Cordialement<br class="autobr" /> Là-bas</p> Monique Pinçon-Charlot : « mais où est passé le monde de demain ? » 2020-11-09T17:55:25Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/monique-pincon-charlot-mais-ou-est-passe-le-monde-de-demain#comment92438 2020-11-09T17:55:25Z <p>Bonsoir,<br class="autobr" /> Ou est passé mon message du 6 novembre 2020 ? <br class="autobr" /> A qui gêne-t-il ? Pourquoi ?<br class="autobr" /> Désolé d'insister mais je n'y vois aucun mot déplacé et aucune contre-vérité .<br class="autobr" /> 50 ans de syndicalisme ça rend tenace.<br class="autobr" /> ( Ne rien lâcher) quand on a la certitude d'avoir raison ......</p> Monique Pinçon-Charlot : « mais où est passé le monde de demain ? » 2020-11-08T10:12:28Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/monique-pincon-charlot-mais-ou-est-passe-le-monde-de-demain#comment92401 2020-11-08T10:12:28Z <p>Comme Angélique constate justement : il faudrait, DE TOUTE URGENCE, accepter de n'utiliser le virtuel qu'à bon escient ! L'usage démesuré et inconséquent de cette technologie nous emprisonne de plus en plus, beaucoup plus qu'il devrait nous servir...<br class="autobr" /> (A lire, par exemple, l'Age de Faire numéro 156 : ce journal est une "mine d'or" pour aller vers, un Vrai Progrès, dans nos sociétés qui basculent dangereusement vers l'absurdité). Rester lucide et essayer de trouver des solutions positives ne signifie absolument pas être irresponsables, ou autres comparaisons... : mais elles ne favorisent pas ceux qui n'ont de scrupule que la rentabilité outrancière, cela est certain !</p> Monique Pinçon-Charlot : « mais où est passé le monde de demain ? » 2020-11-08T10:04:58Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/monique-pincon-charlot-mais-ou-est-passe-le-monde-de-demain#comment92400 2020-11-08T10:04:58Z <p>J'ai entendu des soignants le dire aussi...</p> Monique Pinçon-Charlot : « mais où est passé le monde de demain ? » 2020-11-08T10:02:44Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/monique-pincon-charlot-mais-ou-est-passe-le-monde-de-demain#comment92398 2020-11-08T10:02:44Z <p>Le message de Jean-Claude est sûrement celui que l'on trouve à droite de l'écran dans la rubrique "C'est vous qui le dites...messages choisis par l'équipe" daté du 6 nov 2020.</p> Monique Pinçon-Charlot : « mais où est passé le monde de demain ? » 2020-11-08T09:59:11Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/monique-pincon-charlot-mais-ou-est-passe-le-monde-de-demain#comment92397 2020-11-08T09:59:11Z <p>En effet, les séries telles que "Black Miror"abondent dans ce sens. On m'a parlé d'une série qui mettait en scène la fonte du pergélisol , mais peu friande de ce genre de divertissement je n'ai pas cherché à la trouver. <br class="autobr" /> Idem pour la littérature et dystopies qui formatent et habituent nos imaginaires aux catastrophes.<br class="autobr" /> Tous ces objets culturels ou de divertissement n'ont-ils pas une part de responsabilité dans l'atomisation de la société et surtout dans l'assèchement de nos imaginaires pour faire face aux situations de crises qui arrivent ?</p> Monique Pinçon-Charlot : « mais où est passé le monde de demain ? » 2020-11-07T21:02:09Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/monique-pincon-charlot-mais-ou-est-passe-le-monde-de-demain#comment92393 2020-11-07T21:02:09Z <p>Belle synthèse, de ce « monde » qui fait naître une nouvelle couche sociale, tel il a été il y a également un peu plus de 2 siècles celui qui fut le prolétariat, l'individu est désormais atomisé en référence a la « saison une de black miror » ou bien du monde des morlocks <a href="https://www.youtube.com/watch?v=QC4U3nHKDJ8" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">https://www.youtube.com/watch?v=QC4U3nHKDJ8</a><br class="autobr" /> Une référence littéraire également « la société du sans contact » écrit par Francois Saltiel <br class="autobr" /> Etre seul ensemble, quel horreur …</p> Monique Pinçon-Charlot : « mais où est passé le monde de demain ? » 2020-11-07T20:35:23Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/monique-pincon-charlot-mais-ou-est-passe-le-monde-de-demain#comment92392 2020-11-07T20:35:23Z <p>Bonjour,<br class="autobr" /> Pas d'inquiétude, il est possible que votre message ait été adressé à une autre émission avec Monique Pinçon-Charlot. Voulez-vous bien nous le retourner en vérifiant qu'il concerne bien celle-ci.<br class="autobr" /> Cordialement !<br class="autobr" /> La-bas</p> Monique Pinçon-Charlot : « mais où est passé le monde de demain ? » 2020-11-07T19:00:14Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/monique-pincon-charlot-mais-ou-est-passe-le-monde-de-demain#comment92390 2020-11-07T19:00:14Z <p>Bonsoir,<br class="autobr" /> Mon message ne passera pas ? <br class="autobr" /> Qu'est-ce qui dérange, je souhaite le savoir.<br class="autobr" /> Moi qui ai TOUJOURS apprécié votre émission depuis 50 ans, qui a TOUJOURS défendu les plus faibles avec plus de 50 ans de syndicalisme à la CGT, pour la première fois que j'envoie un commentaire, qui, je pense ne dit QUE LA VERITE , je ne comprends absolument pas ce refus et je suis très déçu.<br class="autobr" /> Je vous prie de bien vouloir me dire ce qui dérange, afin que je puisse en faire une analyse.<br class="autobr" /> Dans le cas contraire ce serait une double déception, une de plus, mais venant de vous une totale incompréhension .<br class="autobr" /> Cordialement.<br class="autobr" /> J.C Mercier</p> Monique Pinçon-Charlot : « mais où est passé le monde de demain ? » 2020-11-07T17:55:47Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/monique-pincon-charlot-mais-ou-est-passe-le-monde-de-demain#comment92389 2020-11-07T17:55:47Z <p>Nombre de décès ont été attribués au covid alors que les patients étaient atteints de pathologies en phase terminale comme le cancer par exemple... Il y aurait des recherches aussi à faire de ce côté là.</p> Monique Pinçon-Charlot : « mais où est passé le monde de demain ? » 2020-11-07T17:51:33Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/monique-pincon-charlot-mais-ou-est-passe-le-monde-de-demain#comment92388 2020-11-07T17:51:33Z <p>Les masques de demain devraient être nos banderoles d'hier.<br class="autobr" /> Et ils ne pourront pas nous les enlever dans mettre en danger notre santé non ?<br class="autobr" /> Alors qu'est ce que vous attendez ?</p> Monique Pinçon-Charlot : « mais où est passé le monde de demain ? » 2020-11-07T11:11:18Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/monique-pincon-charlot-mais-ou-est-passe-le-monde-de-demain#comment92379 2020-11-07T11:11:18Z <p>Coco (entendez Covid 19) est un prétexte pour asseoir le totalitarisme numérique mondial voulu par les entreprises méga-richissimes des GAFAM. (plus riches que certains états, c'est dire)<br class="autobr" /> Ce n'est pas un complot mais une suite logique (d'un bon sens si simple qu'il en devient peu crédible) du capitalisme qui cherche son expansion des profits à l'infini, notre planète étant finie, lui reste le grand festin du virtuel encore à construire...<br class="autobr" /> La résistance ne passera-t-elle pas aussi , désolée pour les accros, par le refus du virtuel/de la méga-machine numérique ?<br class="autobr" /> (LBSJS n'aura plus qu'à reprendre les ondes !!)</p> Monique Pinçon-Charlot : « mais où est passé le monde de demain ? » 2020-11-06T21:39:17Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/monique-pincon-charlot-mais-ou-est-passe-le-monde-de-demain#comment92371 2020-11-06T21:39:17Z <p>D'accord, tout est bon pour emmerder le Macron et chacun fait selon ses envies mais dire qu'"il n'y aura plus de Mélenchon ou de remplaçant de Mélenchon possible car il faut qu'on soit véritablement unis", je traduis que LFI sème la zizanie et là ça me laisse sans voix. Beaucoup de paroles vides ; c'est quoi l'union ? ok anticapitaliste mais ça veut dire quoi dans les faits et dans le futur ? Je trouve que LFI fait partie de la solution pour un changement et quand même quelle équipe avec Mélenchon, parce que sa force c'est son équipe politique qui donne de la voix mais aussi tous ceux qui sont derrière et ça ne se résume pas à Mélenchon.</p> Monique Pinçon-Charlot : « mais où est passé le monde de demain ? » 2020-11-06T18:54:25Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/monique-pincon-charlot-mais-ou-est-passe-le-monde-de-demain#comment92365 2020-11-06T18:54:25Z <p>"il faut" et non "il vaut".</p> Monique Pinçon-Charlot : « mais où est passé le monde de demain ? » 2020-11-06T17:49:22Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/monique-pincon-charlot-mais-ou-est-passe-le-monde-de-demain#comment92362 2020-11-06T17:49:22Z <p>Bonjour Philippe,<br class="autobr" /> Je reviens sur la première partie de votre commentaire. Vous citez des chiffres qui sont justement au coeur de la problèmatique. Rien n'explique le peu de cas de décès de la grippe cette année au regard des années précédentes. Les données concernant le nombre de décès sont en pleine discussion, comme elle l'ont été à l'étranger : en Italie par exemple où plus de 90% de cas d'abord attribués à "la covid" ont été finalement reconnu abusivement comptabilisés (co-morbidités ...), aux USA (le CDC, officiel) annonçait également 9200 morts et non 153 000 en aout dernier. Les chiffres annuels le montrent aussi, la surmortalité n'existe pas ou peu. C'est une arnaque monumentale que certains soignants commencent à dénoncer en s'autorisant à expliquer au public comment ils sont amenés à déterminer le Covid plutôt que les autres causes dans les décès. Mort DU Covid n'est pas pareil qu'AVEC. E il y a même pire visiblement, des décès sans aucun rapport avec le Sras 2 comptés dans la liste de la peur. L'ensemble du discours officiel est un story telling qui semble bien fonctionner encore pour certains qui ne réussissent pas à faire leur auto-critique : on se fait balader comme jamais. Par exemple, il y a REINFO COVID pour ça. Bonne journée Philippe.</p> Monique Pinçon-Charlot : « mais où est passé le monde de demain ? » 2020-11-06T17:04:47Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/monique-pincon-charlot-mais-ou-est-passe-le-monde-de-demain#comment92361 2020-11-06T17:04:47Z <p>Cela arrive Jean-Claude, cela arrive... certains passent et d'autres pas. Il vaut peut-être accepter l'idée que Là-Bas n'apprécie pas toujours tous les commentaires, mais cela n'empêche pas d'y revenir ! :-)</p> Monique Pinçon-Charlot : « mais où est passé le monde de demain ? » 2020-11-06T13:33:27Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/monique-pincon-charlot-mais-ou-est-passe-le-monde-de-demain#comment92355 2020-11-06T13:33:27Z <p>Les stegosaures, qui, en passant, vous ont payé vos petites études vous saluent car vous n'en avez pas fini avec eux, en effet, <br class="autobr" /> Daniel Bensaïd ( cf wikipedia ) l'a rappelé : <br class="autobr" /> "Bien sûr nous avons eu davantage de soirées défaites que de matins triomphants. Et, à force de patience, nous avons gagné le droit précieux de recommencer.</p> Monique Pinçon-Charlot : « mais où est passé le monde de demain ? » 2020-11-06T12:11:51Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/monique-pincon-charlot-mais-ou-est-passe-le-monde-de-demain#comment92353 2020-11-06T12:11:51Z <p>Pourquoi mon commentaire envoyé ce matin n'est 'il pas accepté ?<br class="autobr" /> JC Mercier</p> Monique Pinçon-Charlot : « mais où est passé le monde de demain ? » 2020-11-06T08:53:51Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/monique-pincon-charlot-mais-ou-est-passe-le-monde-de-demain#comment92348 2020-11-06T08:53:51Z <p>Je ne savais pas que l'on pouvait encore trouver les brontosaures du gauchisme, confinés en un<br class="autobr" /> recoin consanguin du web <br class="autobr" /> Cette chère Directrice de recherches ayant passé sa vie à dégommer les cochons de "riches" bourgeois, la payant <br class="autobr" /> en fin de mois par leurs impôts ( tout comme son jules)<br class="autobr" /> De conférences confidentielles, en écrits tout ausi confidentiels, en passant par l'etrange lucarne du<br class="autobr" /> MEDIA ou autres, Ce doit être dur de voir le libéralisme (ultra toujours) et ses séïdes encore et <br class="autobr" /> toujours . Allez vers le grand soir qui s'éloigne, vent debout !<br class="autobr" /> l'emporter !</p> Monique Pinçon-Charlot : « mais où est passé le monde de demain ? » 2020-11-06T08:03:31Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/monique-pincon-charlot-mais-ou-est-passe-le-monde-de-demain#comment92346 2020-11-06T08:03:31Z <p>J'ai oublié le pergélisol qui se ramollit comme un céèresse en plein cagnard et qu'on va se choper une fièvre de mammouth avec tous ces virus en sommeil ! C'est encore un coup des russes !!!</p> Monique Pinçon-Charlot : « mais où est passé le monde de demain ? » 2020-11-06T05:58:21Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/monique-pincon-charlot-mais-ou-est-passe-le-monde-de-demain#comment92345 2020-11-06T05:58:21Z <p>la crise sanitaire arrive à point nommé pour accorder aux riches et aux entreprises ce qu'elle demandent depuis 40 ans : alors que depuis les années 70, on nous serine qu'il faut faire des réformes pour plus d'économies on dépenses des dizaines de milliards pour les ultra riches et les entreprises... sans nous dire où ils seront puises ... dans la poche des pauvres comme depuis 2017 (cf toutes les études qui sortent sur ce sujet) ou dans les comptes de la sécu ou de l'unedic.. Les milliards servent à soi disant aider les entreprises qui elles mêmes ont pompé depuis des années les bénéfices de leurs entreprises pour engraisser les actionnaires... dans les années 70/80 les bénéfices restaient dans l'entreprise pour parer aux crises ou autres avatars de l'activité... il faut demander à ces actionnaires de sortir les milliards de leurs poches et ne pas les aider ... voilà ...</p> Monique Pinçon-Charlot : « mais où est passé le monde de demain ? » 2020-11-06T05:57:45Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/monique-pincon-charlot-mais-ou-est-passe-le-monde-de-demain#comment92344 2020-11-06T05:57:45Z <p>Je suis malade au sens figuré de voir cet acharnement des pouvoirs politiques, médiatiques (aux mains des ultra riches) et financiers à barrer la route au progrès social ..je suis malade de voir que malgré toutes actions des associations anti libérales et ou mouvements dénonçant la violence de la politique du gvt, que malgré l'existence de média progressistes style Là Bas, Spicee, Basta et autres, rien ne bougera car les hommes qui gouvernent ont l'argent et les médias des ultra riches déversent en boucle toujours les mêmes inepties et ne démentent jamais tous les mensonges que les partis au pouvoir utilisent pour <br class="autobr" /> « assagir » le peuple...je suis donc très pessimiste par rapport aux possibilités de réaction existantes. Je ne vois pas comment avancer vers plus de démocratie et plus de progrès social. Ce sont d'excellents communicants qui arrivent à faire avaler toutes les couleuvres de leur politique de droite et d'extrême droite. Et comme nous avons une gauche incapable de se fédérer - entre les égos des uns, les idées des autres ou les soifs de pouvoirs de tous , Macron ou Le Pen seront élus en 2022... <br class="autobr" /> le monde de demain je n'y ai pas cru en début d'année : la preuve : toutes les réformes anti sociales passées en catimini <br class="autobr" /> La fermeture des lits notamment.</p> Monique Pinçon-Charlot : « mais où est passé le monde de demain ? » 2020-11-05T21:33:16Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/monique-pincon-charlot-mais-ou-est-passe-le-monde-de-demain#comment92342 2020-11-05T21:33:16Z <p>J'aime bien Monique, elle garde toujours ses idées toutes fraîches. Elle rêve d'une gauche unitaire, de riches aux pieds d'argile, de la force du nombre, de la non-violence ; ça fait du bien de rêver ! "Ils" ont eu peur du Méluche, ils l'ont bien éreinté, maintenant il ne fait plus peur et chacun peut continuer à s'unir contre tous les autres ; "ils" ont un poil serré les fesses quand a crâmé le fouquet's, maintenant ça va aller mieux avec leur nouvelle loi de "sécurité globale" pour protéger leur milice ; le nombre est bien sage et s'accommode de sa muselière, même qu'il la décore avec des pâquerettes ! Quant à la non-violence, pourvu qu'elle reste bien au garde-à-vous devant un défilé de treillis et rangers ... et "Ils" seront contents.<br class="autobr" /> Ma grand-mère qui avait été aux avant-postes dans les grandes luttes sociales avait rêvé sa vie durant à l'émancipation de la classe ouvrière par l'accès à la lecture, l'éducation et la connaissance. Grosso-merdo, tout le monde sait lire maintenant, on trouve Voici et France Dimanche chez le coiffeur, La revue Automobile et Jour de France chez le docteur !<br class="autobr" /> On sent bien le progrès, ça fait rêver ...<br class="autobr" /> Et sinon : le bateau coule t'il toujours .... normalement ?!</p> Monique Pinçon-Charlot : « mais où est passé le monde de demain ? » 2020-11-05T11:29:11Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/monique-pincon-charlot-mais-ou-est-passe-le-monde-de-demain#comment92328 2020-11-05T11:29:11Z <p>Un bain de jouvence que vos analyses et réflexions, des pistes de rebellions d'un avenir possible, explorons efficassement ce champ des possibles, dont vous nous parler pour mettre fin à ce capitalisme cynique et particulièrement violent contre notre classe.</p> Monique Pinçon-Charlot : « mais où est passé le monde de demain ? » 2020-11-05T10:52:34Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/monique-pincon-charlot-mais-ou-est-passe-le-monde-de-demain#comment92325 2020-11-05T10:52:34Z <p>Pardon mais je ne comprends pas ce vous affirmez "... un virus (qui pour l'instant n'a pas fait plus de morts que la grippe, il faut quand même garder la tête froide)" car si je me renseigne je constate que : <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> 2019-2020 : 3 700 décès attribuables à la grippe durant l'épidémie<br class="autobr" /> (<a href="https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/grippe/documents/bulletin-national/bulletin-epidemiologique-grippe.-bilan-de-la-surveillance-saison-2019-2020" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/grippe/documents/bulletin-national/bulletin-epidemiologique-grippe.-bilan-de-la-surveillance-saison-2019-2020</a>) <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Nombre de cas de coronavirus et nombre de morts en France (cumul)<br class="autobr" /> 38 674 morts (+1,01%)<br class="autobr" /> <a href="https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2489651-chiffres-covid-bilan-du-coronavirus-en-france-mercredi-4-novembre-2020/" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2489651-chiffres-covid-bilan-du-coronavirus-en-france-mercredi-4-novembre-2020/</a><br class="autobr" /> Ce qui correspond à plus de dix fois plus de morts !<br class="autobr" /> J'adhère pleinement au point de vue d'un changement radical du capitalisme mais justement, pour rester crédible, il est impossible d'annoncer de telles "bêtises". D'autant que je partage, en temps que représentant syndical SUD, et je pratique le "Changer non pas en nous emmerdant dans des réunions chronophages, mais en étant dans l'action, que ce soit dans les beaux quartiers comme je le prône ou ailleurs, dans tous les lieux de pouvoir, en étant dans la vigilance, la veille oligarchique, la désobéissance civile non violente. C'est avec ça qu'on dynamise les gens." Banzaï !</p> Monique Pinçon-Charlot : « mais où est passé le monde de demain ? » 2020-11-05T09:11:44Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/monique-pincon-charlot-mais-ou-est-passe-le-monde-de-demain#comment92321 2020-11-05T09:11:44Z <p>La raison principale de l'échec de la contestation, c'est avant tout le refus absolu de prendre des risques réels. Nous savons qui est l'ennemi, à quel point il est destructeur. Nous savons que notre salut passera obligatoirement par son renversement. Oui mais, pour cela, il faut prendre des risques physiques, matériels, et ça, nous ne le voulons pas ( encore ? ). Retourner sur les Champs, c'est désobéir aux interdictions préfectorales, donc se prendre 135 € d'amende, finir en garde à vue, se confronter physiquement avec les forces de l'ordre, être potentiellement blessé. Décrocher ne serait-ce qu'un portrait de Macron, c'est prendre le risque du procès, de la prison. Et très peu de gens sont prêts à ce sacrifice. Alors, nous parlons de révolution, nous restons dans la bienséance de la contestation ( manifs, pétitions ), nous faisons la grève en dentelles. Mais il faut bien comprendre que ces modes d'action ne marchent plus. Tant que nous n'oserons pas nous mettre en danger, y compris dans notre petit confort matériel, nous serons perdants.</p>