ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir - commentaires ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-19T06:13:56Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment89274 2020-05-19T06:13:56Z <p>LES FLICS ? Y'EN A DES BIENS...</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-17T15:24:53Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment89251 2020-05-17T15:24:53Z <p>"Ce monsieur peut-il bénéficier de soins dans un Centre Médico psychologique ? "<br class="autobr" /> ca va je crois qu il a assez souffert comme ca sans se taper en plus les nunuches névrotiques, laissez le tranquille</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-13T03:04:52Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment89108 2020-05-13T03:04:52Z <p>Je souhaite que Samir se remette de ce traumatisme, qu'il soit bien défendu par un avocat qui<br class="autobr" /> soit à la hauteur.</p> <p>Il faut que justice soit faite.</p> <p>Tout comme Jamshed à Marseille, ou la justice à condamné 2 policiers à 4 ans et 18 mois de prison ferme<br class="autobr" /> pour "enlèvement et séquestration, faux et violences volontaires.".</p> <p>La défense de Samir doit faire valoir cette décision de justice comme jurisprudence .</p> <p>Comment concevoir notre "Etat de droit" si ce droit ne s'applique pas à des faits similaires, encore plus violents.</p> <p>Rien ne peut justifier un tel acharnement, une violence démesurée, une haine raciste, des rires malsains.</p> <p>Pour un homme qui se trouvait en compagnie d'un ami qui n'avait pas de permis de conduire.<br class="autobr" /> Qui, par le fait d'être Égyptien, comme un réflexe d'être étranger, à peur et veut fuir.<br class="autobr" /> Qui n'a rien à se reprocher, se jette dans la Seine, il faisait nuit, c'est un homme en détresse.<br class="autobr" /> Les forces de polices auraient pu très bien le laissait se noyer.<br class="autobr" /> Non, elle ont préféraient s'en amuser, en le frappant la tête au sol et l'amener au poste de police en le fracassant un peu plus, ainsi que son téléphone.</p> <p>Dans un lieu consacré à "la garantie des libertés individuelles et collectives, à la défense des institutions de la République, au maintien de la paix et de l'ordre public et la protection des personnes et des biens."</p> <p>Au fait, quels sont les chefs d'accusations ou d'arrestations pour Samir ?</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-12T20:46:52Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment89103 2020-05-12T20:46:52Z <p>Entièrement d'accord avec Boubou. Derrière les violences insupportables dont nous avons été témoins parce qu'un voisin glacé par la peur a enregistré cette scène, combien d'autres violences, combien de droits niés, participant du fonctionnement "normal" de notre société.<br class="autobr" /> Ces violences policières ne sont que les dernières étapes d'une successions de relégations hors de la société, hors de l'humanité ...</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-11T15:23:24Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment89057 2020-05-11T15:23:24Z <p>Un petit complément : certes, la police et l'armée embauchent des "fachos", mais je crains aussi qu'elles n'en fabriquent. Confronté à des collègues et soumis à une hiérarchie qui ont déjà basculé dans le fonctionnement décrit par Samir, celui qui s'est engagé pour "garder la paix" doit avoir bien du mal à garder une conduite exemplaire. Ce n'est pas une excuse, mais un constat. Si le virus est présent dans la structure - et je pense qu'il y est - il faut être particulièrement costaud mentalement pour y échapper. Voir ou revoir, à ce sujet, le film de Vautier "Avoir 20 ans dans les Aurès"... <br class="autobr" /> Gardons-nous bien d'arrêter notre regard au bas de l'échelle : si ces comportements existent, c'est qu'ils sont tolérés par une hiérarchie qui s'étend jusqu'à Castaner et Macron.<br class="autobr" /> Tous les pouvoirs, à toutes les époques, se sont appuyés sur des hommes prêts à obéir "a priori" et sans discuter aux ordres qu'ils recevront pendant 10,15 ou 20 ans. Ça s'appelle "s'engager". Personnellement, je ne comprends pas comment c'est possible... mais il faut bien constater que ça l'est.</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-11T13:42:53Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment89049 2020-05-11T13:42:53Z <p>Il n'y a aucune contradiction entre ce que disent ces deux journaux et Samir. Le fait de vivre en France depuis 10 ans n'est pas synonyme d'avoir des papiers et déclarer travailler n'est pas synonyme que ce travail soit justement déclaré. <br class="autobr" /> Il ne s'agit pas de minimiser la violence physique subie mais, au contraire, de souligner qu'il subit, en plus, une multitudes d'autres violences qui ne laissent pas ou peu de traces visibles et nous les ignorons donc souvent. Or, nous savons bien qu'une grande partie de toutes ces violences s'expriment plus facilement face à une population déjà socialement mise de côté. Et sur la situation de Samir, nous voyons justement par notre échange qu'il existe un flou que l'article aurait pu aisément lever.</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-11T04:31:21Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment89035 2020-05-11T04:31:21Z <p>Je voudrais vous remercier pour votre message. De plus en plus ce sont des français d origine étrangère qui défendent le mieux les droits de l homme et du citoyen. <br class="autobr" /> Heureusement que vous êtes là. Les français d origine oublient trop souvent les valeurs acquises par leurs aînés.</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-11T03:30:36Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment89034 2020-05-11T03:30:36Z <p>Je suis tout à fait d'accord avec vous.<br class="autobr" /> Il le dit et le redit, qu'il est choqué, traumatisé. <br class="autobr" /> Qu'il ne peut plus sortir.<br class="autobr" /> Et qu'il a peur de tous les policiers 👮‍♀️</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-11T03:24:28Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment89033 2020-05-11T03:24:28Z <p>Si les journaux ont écrit qu'il (Samir) est sans papiers et au chômage, lui, dit dans la vidéo qu'il est en France depuis 10ans, et qu'il travaille, mais suite au confinement à cause dû au Corona virus il n'a pas travaillé. <br class="autobr" /> Il relate un tabassage près du fleuve, tabassage dans le fourgon avec écrasement de la tête à coup de chaussures et tabassage au commissariat. <br class="autobr" /> En clair, une nuit d'horreur.<br class="autobr" /> Ces policiers 👮‍♀️👮‍♀️👮‍♀️👮‍♀️ étaient plusieurs (pas que 2) doivent être révoqués. <br class="autobr" /> Que justice soit faite⚖️👨‍⚖️</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-10T20:14:42Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment89028 2020-05-10T20:14:42Z <p>Castaner ayant menti et ce gouvernement a bien voté une loi contre les Fake News. Pourquoi ne pas porter plainte contre lui pour mentir, en plus dans l'hémicycle ? Est-ce possible ? <br class="autobr" /> On sait qu'il se croit tout permis, comme son petit roi dont il lèche profond les fesses, mais il y a des lois et elles doivent être appliquées.</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-10T10:47:05Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment89007 2020-05-10T10:47:05Z <p>je suis avec tous les opprimes et Samir et je suis contre tous les salopards de tortionnaires , de terroristes , de bourreaux qui sous couvert d une autorité se croient tout permis. je suis pour la justice et la verite</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-10T01:42:28Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment88988 2020-05-10T01:42:28Z <p>Après avoir appris ça, il y a maintenant un bon nombre d'années, j'ai fait la comparaison avec le comportement de policiers qui avaient à faire à des gens non armés. Comme ce qui s'est passé avec Samir, ou lors de contrôle dans le métro, etc… En banlieue nord, notamment, il y a eu des jeunes qui ont été tués par la police.<br class="autobr" /> En faite en vous écrivant ce soir, je réalise que les policiers peuvent aussi avoir à faire à des gens armés, en cas de cambriolages ou autres.<br class="autobr" /> J'ai quand même un énorme point d'interrogation quand à la différence des deux types de recrutement, celui des gardes chasses, et celui des policiers. Si quelqu'un en sait plus.<br class="autobr" /> Je me souviens, de Pasqua disant aux policiers (je ne me souviens plus exactement que de la fin de la phrase) : « … je vous couvre. » En une semaine, il y a eu trois morts. Pasqua a réagit (je ne sais plus exactement ce qu'il a dit), mais « les bavures » se sont immédiatement arrêtées. Tout ceci mérite réflexion. Désolée de mes imperfections de mémoire et de mes difficultés à relater des faits.</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-10T01:39:07Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment88987 2020-05-10T01:39:07Z <p>J'ai appris, comment un garde chasse était recruté. Au départ les gardes chasses étaient des chasseurs. Et plus le temps a passé, plus nombreux ils étaient à ne plus être chasseurs. Ceci, à cause du comportement des chasseurs (je ne sais pas comment le dire). Pour finir, l'Office National de la Chasse qui les rétribuaient a refusé de les payer. Le ministère de l'environnement a pris le relais. Comment un garde chasse est-il recruté ? Un garde chasse se trouve confronté à des chasseurs, c'est-à-dire, des hommes qui sont armés d'un fusil de chasse. Je ne me souviens plus du nombre de garde chasse qui on été tués, mais il y en a eu plusieurs. Aussi, les gardes chasse sont-ils recrutés sur leur tempérament calme, capable d'apaiser une situation. C'est leur vie qui en dépend.</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-10T00:20:54Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment88986 2020-05-10T00:20:54Z <p>Je suis avec Samir 🙇🏽‍♀️car ces interventions 👮 👮👮sont violentes et criminelles, #jesuisavecSamir<br class="autobr" /> #PlusJamaisÇa !!!</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-09T22:52:53Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment88984 2020-05-09T22:52:53Z <p>Pas par les c****les, ils n'en ont pas puisqu'ils s'attaquent aux gens sans défense, depuis les GJ, et bien plus en arrière dans le temps, ça ne change pas. On est entrés en dictature policière depuis des années, insidieuse auparavant, mais s'affirmant de plus en plus au fur et à mesure que le temps passe ...<br class="autobr" /> Attention aux brigades dites "sanitaires", de quoi seront-elles composées ???<br class="autobr" /> Il est à craindre que là aussi, les abus seront "légion" !</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-09T21:39:09Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment88982 2020-05-09T21:39:09Z <p>Merci à vous deux pour votre courage et votre témoignage. Comme des centaines de milliers de personnes, j'ai couru hier pour Ahmaud ARBERY. Et aujourd'hui je suis aux côtés de Samir pour que justice soit faite. Ne pourrait-on pas lancer un tout petit mouvement en France sur les réseaux sociaux avec un tout petit postit ? #JeSuisAvecSamir</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-09T19:36:36Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment88978 2020-05-09T19:36:36Z <p>Merci beaucoup pour votre travail ! Il me semble aussi que l'article gagnerait à affirmer et non pas à omettre certains éléments de la situation de Samir. L'utilisation du conditionnel pour sa nationalité ("serait égyptienne") et l'omission de sa situation socio-professionnelle me semblent être des paramètres à ne pas mettre sous le tapis, bien au contraire ! Car Samir : "ouvrier dans le bâtiment", "sans papiers", "de nationalité égyptienne", "sans emploi" (selon le Monde et AFP) est non seulement victime de violences physiques et verbales aussi inadmissibles que révoltantes, mais il subit aussi des violences plus silencieuses bien que largement plus répandues et justement amplifiées par la nature même de sa situation sociale. Par ces violences, dont G. De Lagasnerie a récemment fait état dans un texte, je parle du non respect de la loi que s'autorisent les policiers en l'empêchant visiblement, par omission, de lui permettre d'appeler un avocat ou encore, en le faisant entrer par la porte de derrière. Or il apparait évident que ces violences s'expriment avec plus de facilité et de force face à un individu sans papiers et sans emploi que face n'importe quelle autre catégorie sociale.</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-09T17:16:35Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment88973 2020-05-09T17:16:35Z <p>deux policiers ont été « suspendus »</p> <p>Par où ?</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-09T15:06:29Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment88969 2020-05-09T15:06:29Z <p>Bonjour Mme Nini MSC et merci pour votre éloge de la tolérance et du, comment dit-on dans la nov'langue ? Du "vivre ensemble ". Cette formule m'horripile car elle apporte déjà la réponse négative à la question.<br class="autobr" /> Merci d'avoir évoqué votre enfance, votre parcours et la détermination de vos parents (parler mieux que les français eux-mêmes"). Je pense à Max Gallo immédiatement mais les exemples sont à foison.</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-09T14:41:44Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment88967 2020-05-09T14:41:44Z <p>Pour ces policiers ayant bavé, ils sont payés par nos soins. Il faut ne pas les garder dans le corps des forces de l'ordre car la récidive est possible... un jour. l'Etat est au service des citoyens. La police n'aurait-elle pas engagé trop de Lepeniste ? l'héritage de l'émigration est-il trop lourd ?<br class="autobr" /> Ce n'est pas une mise à pied qui est souhaitable. Il faut les mettre dehors, comme ceux qui tiennent des propos homophobes..., et le sens de leur action ne serait pas ainsi dévoyée.<br class="autobr" /> Le racisme sera toujours présent si ceux qui sont armés le sont. Il en est de même pour tous ceux qui ont des ports d'arme sous couverts du tir sportif par exemple. Cette tendance qui nous vient des USA, sur la "légitimité" du port d'arme, me parait source de dérèglement et d'abus sociétaux au sens où l'organe (l'arme) peut déclencher des abus comme on le voit parfois dans les campus aux USA. Le regretté Coluche ne disait-il pas "plus il y a de flics, plus j'ai peur".<br class="autobr" /> A quoi sert d'avoir une arme, pour quel usage ? vivons tous en paix, Mr Castaner ! à moins de tomber volontairement dans le piège de ce lobbying... JA Lagarrigue</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-09T13:52:15Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment88965 2020-05-09T13:52:15Z <p>Ce monsieur peut-il bénéficier de soins dans un Centre Médico psychologique ? Il est victime d'un syndrome post-traumatique et la moindre des choses est de lui proposer ces soins. C'est le début d'une reconnaissance de sa souffrance pour aller vers un début de reconstruction de son identité de sujet.</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-09T13:21:23Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment88962 2020-05-09T13:21:23Z <p>Que faire alors du préfet et du ministre de l'intérieur, de Macron et de l'état qui laisse faire et qui sont donneurs d'ordre ?<br class="autobr" /> Je suis d'accord avec vous sur la suppression de l'igpn !!</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-09T13:19:16Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment88961 2020-05-09T13:19:16Z <p>"armée du peuple" : le mot "armée" est malvenu.<br class="autobr" /> Y aurait-il que des humanistes dans le peuple ? Tout, depuis le début de la civilisation, est bien plus complexe et aucune vraie réponse, aucune explication, détient la solution dans tout son ensemble. Il faudra du temps, encore beaucoup de temps et de compréhension pour trouver un mode de vivre ensemble qui réussirait à tous. Certaines personnes en sont proches, mais pas celles qui crient "au loup", sans regarder s'il n'y a pas pire que le loup dans leurs troupeaux.<br class="autobr" /> Y aurait-t-il dans le peuple que des gens bienveillants ? Y aurait-t-il dans la police que des malfaisants ? y aurait-t-il chez les riches que des "pourris" ? Non, ce ne sont que des généralités, tellement faciles à proférer : "le peuple", "la police", "les bons" "les mauvais", etc... <br class="autobr" /> C'est tous unis que la solution aboutira, si un jour elle doit aboutir vers un mieux. Il faut essayer de ne pas trancher, car de là aussi peut venir le danger : l'histoire nous l'a appris et - hélas - nous l'apprend encore.</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-09T13:17:03Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment88959 2020-05-09T13:17:03Z <p>Il y a bien plus que ça. Il y a des violences policières qui durent depuis des décénies dans les quartiers populaires. Il y a des personnes qui sont mortes, des violences sexuelles et viols, des passages à tabac, des mutilations, insultes racistes, sexistes, homophobes... Sans que les policiers soient inquiétés 9 fois sur 10, "jugés par leur pairs ! Ces violences policières sont courantes dans le mvt social depuis des décénies, rien de neuf. Avec une systématisation depuis Sarkosy, Hollande...) où la police attaque, nasse, violente.... ça commence à faire beaucoup pour de simple cas isolés. Tous les policiers ne font pas ça, certe, mais plutôt en fonction de critaires géographiques... Malheuresement, c'est une politique consciente de l'état, comme un service après vente des politiques d'austérité capitaliste. La crise sanitaire ne fait que mettre en lumière cette violence qui est systémique. La grande différence, aujourd'hui c'est que des personnes courageuses filment, des journalistes tentent de faire leur travail (malgré la répression policière), des témoignages se font jour. Et c'est la seule façon qu'on trouvé les victimes pour se faire entendre, face à une justice de classe expéditive et non respectueuse du droit de la défense.</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-09T12:25:33Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment88958 2020-05-09T12:25:33Z <p>"J'ai été humilié, je n'avais jamais vécu ça de ma vie. Même en Egypte je n'avais jamais vécu ça !"<br class="autobr" /> Effrayant.. et ces rires de gorets déchainés, c'est à vomir. Il y a urgence à nettoyer la police plus proche d'une milice. Ces types doivent être révoqués à vie et lourdement sanctionnés. Soutien total à Samir !</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-09T11:50:16Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment88956 2020-05-09T11:50:16Z <p>Dans le monde du travail , vous êtes suspendu ou "mis à pied "comme on dit parce que vous avez commis une erreur ou vous n'avez pas respecté les règles mais si vous cassez la gueule à un collègue en tenant des propos racistes , c'est la mise à la porte immédiate et ce n'est pas la peine d'aller pleurer auprès du syndicat.</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-09T11:03:11Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment88955 2020-05-09T11:03:11Z <p>SUITE :<br class="autobr" /> Je suis fille d'immigrés italiens venus travailler dans le Nord "Terre d'accueil et de travail". Je suis française, à la retraite : j'ai été professeur de lettres pendant 42 ans. Mes amis aiment ma table à laquelle on mange une cuisine ensoleillée. Mes parents ont donné leur langue au charbon, une belle langue aux voyelles gorgées de lumière. On a appris le français, ma mère disait "Vous le parlerez mieux que les Français", de là ma vocation : un appel de cette langue et de ce métier extraordinaire. Mais l'autre langue, on la connaît, on la parle avec les parents, la langue de la maison. <br class="autobr" /> La France est plurielle et c'est sa richesse. Il faut le répéter, le marteler et ne pas jeter, quand ça arrange toute la responsabilité d'un pays qui va mal sur les immigrés ! On parle du monde d'après, je voudrais qu'en France naisse enfin l'Homme de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen.</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-09T11:01:54Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment88954 2020-05-09T11:01:54Z <p>On appelle souvent ça, des bavures ! Décidément, ils bavent beaucoup, les policiers ! Je n'ai pas été informée d'une mutation durable du policier en gastéropode ! Je pense qu'il faut bien vite s'y intéresser.<br class="autobr" /> J'arrête de plaisanter, tout cette violence, physique, verbale, psychologique, est INACCEPTABLE !<br class="autobr" /> ON leur apprend quoi au cours de leur formation ? ON leur demande quoi pendant leurs interventions ? Pourquoi en faire des playmobils casqués et décérébrés ? Qui est leur syndicat, jusqu'où les défend-il ? <br class="autobr" /> Nous sommes en 2020, la France est plurielle : tous ceux qu'ils appellent "les étrangers" sont venus travailler dans les chantiers français parfois au prix de leur vie, certains ont subi la colonisation et ont perdu leur âme, ils ont subi la loi du maître blanc, sa langue, sa culture, sa religion... <br class="autobr" /> Ils sont en France depuis le siècle dernier, leurs enfants vont à l'école de la République, ils sont français ! Leur couleur ? Leur culture ? Leur religion ? Ils ont été département français, pourquoi en 2020 ça fait problème ? Ce serait un problème en France, ce ne l'était pas quand la France les a colonisés ?</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-09T10:14:53Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment88953 2020-05-09T10:14:53Z <p>La police, cette institution inutile et coûteuse, est gangrenée par des bandes malfaisantes et toxiques. À quand sa dissolution et refonte totale. À la façon d'une véritable garde républicaine, à défaut d'une armée du peuple.</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-09T09:34:02Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment88950 2020-05-09T09:34:02Z <p>Noam Anouar parle d'extrême droitisation de la police jusqu'au plus niveau lors de son passage récent sur la chaine YT de Vincent Cespedes.<br class="autobr" /> Il me semble que le gouvernement dit d'"Extrême centre" selon plusieurs historiens se laisse déborder par son extrêmisme</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-09T09:31:01Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment88949 2020-05-09T09:31:01Z <p>Emmanuel Macron, qui a appelé Eric Zemmour à la suite des insultes qu'il a reçues, a-t-il pensé à appeler Samir, victime de graves violences policières ?</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-09T09:22:14Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment88947 2020-05-09T09:22:14Z <p>Depuis la gestion violente par les Forces de l'ordre, et les "bavures"(1) de "la crise des gilets jaunes", confirmé par les "bavures" (1) lors des contrôles de Police et Gendarmerie lors du confinement, il est vrai que, moi, Français, Républicain, me considérant comme "modéré", le premier à défendre les forces de l'Ordre et la Justice, étant en possession de mes papiers, "avec une tête de français-français", en règle avec l'administration fiscale,"bon père de famille", respectant les lois, consignes, textes, lorsque, à pieds ou en voiture, je vois au loin un contrôle de Police-Gendarmerie, j'évite d'y passer. Je comprends même que certains jeunes, munis de leurs papiers, qui n'ont rien à se reprocher, à par qu'ils n'ont pas un faciès très européen, se mettent à courir dans l'autre sens. Pour eux, comme pour moi, un quiproquo (diraient les Services Communication des Forces de l'Ordre), une bavure (diraient ceux qui en ont été l'objet), sont désormais si vite arrivés. Ce, par une MINORITE de CERTAINS fonctionnaires, fatigués, et/ou qui oublient la déontologie et la simple humanité, se sentant en ce moment protégés par leur employeur. (1) : bavures : voir les articles de LIBERATION.</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-09T09:04:59Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment88946 2020-05-09T09:04:59Z <p>quand allons nous faire le grand ménage et désigner les vrais coupables de ces actes racistes sous couvert de l'autorité républicaine. un jour, il faudra rendre des comptes et j'espère que la crise sanitaire que nous subissons n'effacera rien.</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-09T09:01:09Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment88945 2020-05-09T09:01:09Z <p>C'est un cauchemar... comment des agents qui travaillent pour l'Etat peuvent-ils agir ainsi ? Comment est ce possible cette violence de groupe, sans qu'aucune des personnes de ce groupe intervienne, semble-t-il ??? Et en plus, les rires qui accompagnent... NON NON NON, c'est trop ! Honte sur ces personnes, comment peuvent-elles se regarder en face sans s'indigner et regretter leurs propres comportements lors de cette arrestation ?<br class="autobr" /> Cette violence, hélas, est ailleurs aussi. Mais venant de représentants de l'Etat, elle est encore plus inconcevable...</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-09T08:56:24Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment88944 2020-05-09T08:56:24Z <p>Le libéralisme, comme son nom l'indique, implique le non limite, le laissez faire, le tiers, représentant de la loi, totalement exclu ; dans tous ses aspects, c'est un chancre qui pourrit nos existences. Bientôt, nous serons tous dans la banlieue des quartiers noirs de l'Amérique. Déjà les policiers tabassent et mutilent en toute impunité. Assisterons-nous bientôt à des meurtres de masse par exaspération devant la folie engendrée par des dirigeants totalement irresponsables ?</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-09T08:24:11Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment88943 2020-05-09T08:24:11Z <p>Les policiers doivent être radiés de la police et pas simplement suspendus.<br class="autobr" /> Qui dit qu'ils ne recommenceront plus ?<br class="autobr" /> Et puis ils n'étaient pas que deux à rire....<br class="autobr" /> A quand la suppression de l'IGPN ?</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-09T08:00:43Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment88940 2020-05-09T08:00:43Z <p>Ce qu'il y a d'inquiétant, c'est l'impunité pour ces flics qui se sentent libre de commettre des crimes couverts par un pouvoir qui n'a plus qu'eux en rempart pour tenir. Ils le savent. Les violences policières se sont généralisées et même si trois d'entre eux ont été condamnés pour des faits similaires perpétrés sur un réfugié afghan, dans l'ensemble, la corporation lache volontiers son racisme et son mépris du peuple forgé dans les poisons d'un parti nationaliste choyé par les médias qui s'en servent pour affaiblir la gauche.<br class="autobr" /> L'alliance entre le capital et le diable plutôt qu'une démocratie. Martingale qui a réussi avec Macron pour contraindre à choisir entre la peste totalitaire et le choléra fasciste.<br class="autobr" /> Il est temps de se réveiller car je crois que le moment est grave. Les mesures gouvernementales de surveillance, de traçage électronique entre autres, nous conduisent vers un monde dangereux à leur merci.<br class="autobr" /> Le discours sécuritaire tenu par nos gouvernants nous bâillonne et nous menotte. La liberté et les droits du citoyen en sont les victimes qu'il va falloir défendre.<br class="autobr" /> "Ceux qui abandonnent une liberté essentielle pour acheter un peu de sécurité temporaire, ne méritent ni liberté ni sécurité" B. Franklin.</p> ILS M'ONT FRAPPÉ, J'ÉTAIS COMME UN BALLON DE FOOT : le témoignage de Samir 2020-05-09T06:29:19Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/ils-m-ont-frappe-j-etais-comme-un-ballon-de-foot-le-temoignage-de-samir#comment88934 2020-05-09T06:29:19Z <p>Cela tombe mal pour la France qui vient de tancer l'Égypte au sujet de la mort suspecte de M. Shady Habash en prison. Comment être crédible si on maltraite un de leurs ressortissants ?</p>