SOIGNANTS : APRÈS LES BRAVOS, LE MÉPRIS - commentaires SOIGNANTS : APRÈS LES BRAVOS, LE MÉPRIS 2020-09-03T11:50:06Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/soignants-apres-les-bravos-le-mepris#comment90828 2020-09-03T11:50:06Z <p>Bien vu. Et sans compter les réunions annuelles (sauf cette anné) du Groupe Bilderberg auquel ont participé E. Macron (2014), E. Philippe (2016), M. Blanquer (2018), B. Le Maire (2019). Réunions sur lesquelles les médias français (vous savez, ceux qui prétendent donner des leçons de liberté en la matière...) observent méticuleusement l'omerta dans un ensemble touchant, à la différence d'autres pays (Belgique, Grande Bretagne...). On est bien gardés !</p> SOIGNANTS : APRÈS LES BRAVOS, LE MÉPRIS 2020-05-23T08:15:57Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/soignants-apres-les-bravos-le-mepris#comment89386 2020-05-23T08:15:57Z <p>macron est un banquier,ça signifie très clairement que le genre humain ne l'interesse nullement !!!<br class="autobr" /> son royaume,son pays,c ' est la BANQUE !!!<br class="autobr" /> la france " d'après" n'est que le retour au cauchemar pour tous,et sa politique barbare au ptit mèrde d'amiens...et souvenez vous q'il obéira aveuglement à la demande de bruxelles,au programme des GOPE qui lui a été transmis...</p> <p>MEDECINE DU CAPITAL ;DANGER NATIONAL !!!</p> SOIGNANTS : APRÈS LES BRAVOS, LE MÉPRIS 2020-05-23T08:10:19Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/soignants-apres-les-bravos-le-mepris#comment89384 2020-05-23T08:10:19Z <p>Moi,simple citoyèn hospiatlier,aide-soignant à paris,je remèrcie du fond du coeur tous citoyèns nous ayant spontanement soutenu et manifester leur gratitudes..<br class="autobr" /> je n'ai RIEN demander,NI applaudissements,NI médailles,je n'ai fait QUE mon devoir ( bien,j'éspère ) comme j'ai pu,ça n a pas été simple...<br class="autobr" /> un peu sottement,je tièns à vous dire que j ai été sensible à vos soutièns,et vos encouragements.<br class="autobr" /> nous en avions besoin,de ces échanges avec les gens,la vie ( hors les murs de l'hopital et de ces contraintes perpétuèlles !) cette chaleur humaine en une telle tragédie,aura pour moi,eue l'effet du meilleur des antalgiques...en mon nom ; un grand MERCI à toutes et tous !!!</p> <p>MEDECINE DU CAPITAL ; DANGER NATIONAL !!! SOIGNANTS-SOIGNES ; S.O.L.I.D.A.R.I.T.E !!!</p> SOIGNANTS : APRÈS LES BRAVOS, LE MÉPRIS 2020-05-16T09:34:19Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/soignants-apres-les-bravos-le-mepris#comment89212 2020-05-16T09:34:19Z <p>Oups ! en soutien... évidemment</p> SOIGNANTS : APRÈS LES BRAVOS, LE MÉPRIS 2020-05-15T18:34:36Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/soignants-apres-les-bravos-le-mepris#comment89192 2020-05-15T18:34:36Z <p>Les témoignages du Dr Olivier Milleron et du Dr François Salachas mériteraient une plus grande diffusion que celle pour les abonné.e.s. Reportage en accès libre en soutient au comité inter-hôpital ?</p> SOIGNANTS : APRÈS LES BRAVOS, LE MÉPRIS 2020-05-14T22:21:11Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/soignants-apres-les-bravos-le-mepris#comment89160 2020-05-14T22:21:11Z <p>Le masque peut ne pas être porté dehors car on peut respecter plus facilement les distances. En plus c'est très désagréable à porter, certains étouffent avec, ou se sentent mal. Il n'est pas obligatoire dans l'espace public extérieur mais dans les transports.<br class="autobr" /> Le médecin a peut-être été testé. Quand au journaliste, idem peut-être ou alors les deux prennent des risques</p> SOIGNANTS : APRÈS LES BRAVOS, LE MÉPRIS 2020-05-12T15:46:45Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/soignants-apres-les-bravos-le-mepris#comment89086 2020-05-12T15:46:45Z <p>Entièrement d'accord avec AF30, ne regardons pas les choses par le petit bout de la lorgnette, utilisons nos longue-vues ou jumelles, c'est à dire notre capacité à analyser les choses, dans le bon sens. L'exception n'a jamais fait la règle mais comme la rumeur elle serre toujours, politiquement et socialement, le pouvoir en place. Ce sont les méthodes des grands média inféodés aux grandes fortunes qui les possèdent. Alors si pour cette personne peu scrupuleuse on opte pour le licenciement pour faute grave, pour ces possédants qui avec la fraude ou l'optimisation fiscale privent l'état, par conséquent la nation, de 85 milliards d'euros par an quelle peine choisit-on ?</p> SOIGNANTS : APRÈS LES BRAVOS, LE MÉPRIS 2020-05-12T07:16:02Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/soignants-apres-les-bravos-le-mepris#comment89067 2020-05-12T07:16:02Z <p>Ce genre d'exemple m'emmerde. Il y a toujours dans une conversation politique ce type de cas, le beau-frère qui..., le voisin cheminot dont..., le gazier dont la famille ..., etc, etc..<br class="autobr" /> Il ne s'agit pas de nier l'existence de ces faits et d'ailleurs, pour mémoire, s'il existe des tribunaux c'est justement parce qu'il y a des personnes qui prennent des libertés avec la règle, avec la loi.<br class="autobr" /> En plus c'est une bien grande découverte que certaines professions ne sont pas composées uniquement d'individus honnêtes.<br class="autobr" /> Ces faits sont donc condamnables comme le sont les fraudes aux prestations sociales sauf que ces dernières qui font justement l'objet de recours auprès des fautifs servent à détourner l'attention des citoyens des sommes colossales, autrement plus importantes de la fraude au cotisations patronales.</p> SOIGNANTS : APRÈS LES BRAVOS, LE MÉPRIS 2020-05-11T06:24:23Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/soignants-apres-les-bravos-le-mepris#comment89037 2020-05-11T06:24:23Z <p>Pour vous rassurer sur les sanctions émises contre la connerie pandémique, une infirmière fut licenciée dans un chu où je travaille en début de psychose nationale. Elle revendait des gants et de la solution hydro alcoolique.<br class="autobr" /> En outre, je suis soignant et je peux vous dire que le changement ne viendra sûrement pas de ces corps de métier.... J'espère avoir tort.</p> SOIGNANTS : APRÈS LES BRAVOS, LE MÉPRIS 2020-05-09T14:57:21Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/soignants-apres-les-bravos-le-mepris#comment88968 2020-05-09T14:57:21Z <p>Dans le petit hôpital de M, petite ville du Gers, une couturière décide de fabriquer et de donner des masques au personnel, gratuitement bien sûr.<br class="autobr" /> Quelle ne fut pas sa surprise de constater que des personnes de cet hôpital revendaient ses masques 4 € à des patients ou d'autres personnes.<br class="autobr" /> Comme quoi, même chez les soignants, y a un lot de fils de putes prêts à tout pour se faire un peu de fric sur le dos de l'inquiétude des gens...<br class="autobr" /> Bon, y a bien des fonctionnaires qui ont voté Macron et qui votent régulièrement pour les différents gouvernements qui veulent supprimer leurs services publics et ne pas renouveler leur poste.<br class="autobr" /> Le virus ne vas pas rendre les gens meilleurs, un salaud en restera un, un voleur pareil.<br class="autobr" /> Ben pour le ou la personne qui revendait les masques, je propose le licenciement pour faute grave.</p> SOIGNANTS : APRÈS LES BRAVOS, LE MÉPRIS 2020-05-09T13:18:46Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/soignants-apres-les-bravos-le-mepris#comment88960 2020-05-09T13:18:46Z <p>Très bien ce reportage avec les interviews des deux médecins... mais : ni le journaliste, ni les médecins ne respectent la distance minimum de 1 m et en outre, M. Salachas ne porte pas de masque, tout en disant "on n'avait pas de masque"... : donc, soit on nous raconte des bobards quand on nous dit "respectez les distances de 1 m", soit le journaliste se croit au-dessus du risque de contamination (pour lui et pour les autres) et M. Salachas aussi (il est peut-être immunisé ?) ; ce qui m'interroge aussi : le nombre important de personnes que l'on voit circuler en arrière plan, certaines avec masques, mais beaucoup sans masque, le plus drôle : le monsieur que l'on voit sortir avec son masque sur le front : il a tout compris ! (or ces personnes circulent dans un hôpital, en viennent ou y vont)... Je reste persuadée que si, dès le début de la pandémie, le port du masque avait été obligatoire en public, la propagation du virus aurait été largement freinée (c'est l'évidence même , vu le mode de transmission du virus) mais bien sûr, pour cela, il aurait fallu que l'on ait des masques ... mais maintenant, on en a, non ? Je finis par me demander si on n'a pas des millions de Sibeth en France....</p> SOIGNANTS : APRÈS LES BRAVOS, LE MÉPRIS 2020-05-09T11:51:46Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/soignants-apres-les-bravos-le-mepris#comment88957 2020-05-09T11:51:46Z <p>Les français se feront toujours baiser de toutes façons, ils sont capables de faire des choix incroyables (se retrouver avec un match Macron/MLP). Pas d'espoir à avoir, les Le Pen, dont c'est la fonction consentie je pense, renverront toujours les électeurs vers tous les microns. Jamais de scientifiques, des gens qui savent réfléchir sur du réel, que des titulaires de métiers tels que le commercial ou la finance, ou avocat. Une réélection du Cron n'est même pas exclue. Pas d'espoir à avoir, en plus l'Allemagne veille à ce qu'un changement de politique ne soit pas possible, et c'est d'ailleurs strictement interdit par les traités il faut bien en être conscient.</p> SOIGNANTS : APRÈS LES BRAVOS, LE MÉPRIS 2020-05-09T07:50:54Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/soignants-apres-les-bravos-le-mepris#comment88939 2020-05-09T07:50:54Z <p>Le pire c'est que le gouvernement est prêt à dire que tout c'est bien passé !</p> SOIGNANTS : APRÈS LES BRAVOS, LE MÉPRIS 2020-05-09T07:00:44Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/soignants-apres-les-bravos-le-mepris#comment88935 2020-05-09T07:00:44Z <p>Déjà, entendu avec étonnement, hier ou avant-hier, sur France inter, de la part d'un membre du personnel hospitalier, sur l'état actuel et à venir dans son établissement, que tout était en ordre de marche et qu'ils étaient désormais prêts à intervenir, si une seconde vague arrivait, sans problème !<br class="autobr" /> J'ai bien peur, comme le signale les AMG, que le choix fait par les différents gouvernements de la destruction complète de notre Hôpital public, perdure, et s'accentue, même, dans les jours à venir. <br class="autobr" /> Les médias dominants sauront faire ce qu'il faut pour recommencer à endormir et à manipuler l'opinion par des "morceaux choisis ". Espérons que le réveil d'une grande partie de la population ne retombera pas, et que des formes de contestations et protestations nombreuses pourront, naître et faire face à cet état de fait.<br class="autobr" /> Merci à vous tous.</p> SOIGNANTS : APRÈS LES BRAVOS, LE MÉPRIS 2020-05-08T23:00:16Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/soignants-apres-les-bravos-le-mepris#comment88931 2020-05-08T23:00:16Z <p>Tant que les moutons préféreront applaudir plutôt que d'aller gueuler dans la rue, rien ne changera. Rien</p> <p>David, de tous les combats sociaux pour le secteur de la santé depuis plus de dix ans.</p> SOIGNANTS : APRÈS LES BRAVOS, LE MÉPRIS 2020-05-08T21:11:02Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/soignants-apres-les-bravos-le-mepris#comment88926 2020-05-08T21:11:02Z <p>Merci Didier…<br class="autobr" /> Mais ou a vous avez-vous donc, dénicher cette bobo, qui s'exprime d'un lieu qui ne doit être issue d'un HLM, je doute qu'elle soit présente, des septembre, sur les pavés pour affirmer sa « rebellette », j'ai du mal a voir en elle, une future Louise de Bettignie<br class="autobr" /> Elle veut faire le buzz, reprenant ainsi, les grands thèmes de la pensée désormais unique, d'une contestation qui ne tardera pas a être retransmise par les grands médias, une coquille vide de plus, elle est représentante d'une société qui a brûlée son histoire au bûché de l'ignorance <br class="autobr" /> Ils nous ont contraint durant 2 mois à régresser notre pouvoir d'achat (environ 25 a 32%) notre revendication passe donc par la grève du consumérisme (là, ou le néo capitalisme, fonde sa réussite, celle-ci étant de joindre l'inutile a l'utile, alors continuons a nous passer de l'inutile</p> SOIGNANTS : APRÈS LES BRAVOS, LE MÉPRIS 2020-05-08T20:11:06Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/soignants-apres-les-bravos-le-mepris#comment88922 2020-05-08T20:11:06Z <p>Bonsoir à tous ceux qui sont"La bas"... (si si, j'y suis...!)</p> <p>Qu'attendre de positif, même le plus infime, à part son mépris des "gens de rien" devenu légendaire de ce Jupiter-Lucifer et ses petits démons serviles pleins aux as... Car la plupart de ses potes sont déjà millionnaires... grâce à lui, "Le Patron"...! (lire les livres de Vincent Jauvert : "Les voraces" et "Intouchables d'Etat" chez Robert Laffont).<br class="autobr" /> Il nous faudra faire le ménage et vider la poubelle d'Etat... ça me rappelle le dessin d'une couverture de Siné Hebdo, peu avant les élections 2012 ou cette brave Marianne balance avec un sourire malicieux le petit "talonné teigneux" parmi les divers détritus du récipient Etatique... (pour ceux et celles qui connaissent...).</p> SOIGNANTS : APRÈS LES BRAVOS, LE MÉPRIS 2020-05-08T17:18:12Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/soignants-apres-les-bravos-le-mepris#comment88917 2020-05-08T17:18:12Z <p>Oui, comme prévu le "petit personnel " soignant et assimilé va percevoir un pourliche à l'appréciation de la Bourgeoisie ( 1000 , 1500 ou 1900 euros semble-t-il )<br class="autobr" /> Non , leur statut et surtout leur Salaire ne seront pas réévalués ; le Marché du travail a ses lois et celles-ci sont inflexibles . Le Capital dispose d'une armée de réserve de 3 à 4 millions de chômeurs qui régule le salaire , c'est comme ça . Oui ,les suppressions de lits vont se poursuivre et l'éviction du directeur de la Santé de la région Est qui avait tenu ces propos n'est que pure communication . Monique Charlot Pinçon ,tu as malheureusement tort ! La situation d'après guerre<br class="autobr" /> était autrement favorable et la défaite des mineurs a été cependant cuisante !<br class="autobr" /> Il faudrait être autrement "armé " pour que les lignes tremblent demain . <br class="autobr" /> Une mention spéciale sur le thème du réchauffement climatique qui devient une sorte de ticket d'entrée, pour ne pas dire une tarte à la crème ,qui brouille les cartes en mélangeant les classes sociales . Je n'ai en ce qui me concerne aucun rapport avec la moyenne bourgeoisie qui se déplace à vélo ,se ravitaille dans les Amap et vient nous expulser de nos quartiers ET qui se "bat"pour la planète ????<br class="autobr" /> Le consensus fait TOUJOURS le jeu des dominants .</p> SOIGNANTS : APRÈS LES BRAVOS, LE MÉPRIS 2020-05-08T15:55:01Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/soignants-apres-les-bravos-le-mepris#comment88910 2020-05-08T15:55:01Z <p>je pense qu'il n'y a pas à s'inquiéter, si Macron le veut la France pourra, c'est uniquement une question de volonté politique, nous avons les moyens financiers de sauver l'hôpital public. La preuve en est : le 28 avril dernier le sous-marin nucléaire d'attaque (SNA) "Suffren" a fait ses premiers essais en mer au large de Cherbourg. Il y aura cinq autres SNA de ce type dans le cadre du programme Barracuda pour renouveler la flotte existante dans le domaine, pour un coût totale de 9,1 milliards d'euros. Quand on veut, on peut !</p> SOIGNANTS : APRÈS LES BRAVOS, LE MÉPRIS 2020-05-08T15:22:33Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/soignants-apres-les-bravos-le-mepris#comment88905 2020-05-08T15:22:33Z <p>Honte à vous, gens du gouvernement !<br class="autobr" /> Jusqu'à quand serons-nous les dindons de la farce ?<br class="autobr" /> Jusqu'à quand allons-nous nous laisser traiter comme des électeurs et non comme des citoyens !<br class="autobr" /> Jusqu'à quand supporterons-nous que des énarques écrivent notre constitution et nos lois ?<br class="autobr" /> Quand est-ce que le peuple prendra les choses en mains ?</p> SOIGNANTS : APRÈS LES BRAVOS, LE MÉPRIS 2020-05-08T12:53:45Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/soignants-apres-les-bravos-le-mepris#comment88895 2020-05-08T12:53:45Z <p>il n'y a rien à espérer de cet homme et de sa clique. L'humain n'est pas sa priorité. Nous ne sommes que des coûts. Soyez unis et solidaires comme vous l'avez été face au virus. L'union fait la force, c'est pas nouveau mais c'est encore plus vrai dans ces moments cruciaux pour l'avenir. Courage.</p> SOIGNANTS : APRÈS LES BRAVOS, LE MÉPRIS 2020-05-08T12:07:48Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/soignants-apres-les-bravos-le-mepris#comment88893 2020-05-08T12:07:48Z <p>Pour revoir la conférence de presse du Collectif Inter-Hopitaux du 5 mai 2020 : <a href="https://www.youtube.com/watch?v=GTL2qVZ3yRM" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">https://www.youtube.com/watch?v=GTL2qVZ3yRM</a></p> SOIGNANTS : APRÈS LES BRAVOS, LE MÉPRIS 2020-05-08T11:31:01Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/soignants-apres-les-bravos-le-mepris#comment88891 2020-05-08T11:31:01Z <p>On ne change pas un modèle de gouvernance ni même de vision quand après géré des décennies entièrement orientées sur la destruction des états providence, de leurs services publics et même de la démocratie. On n'abdique pas sur l'urgence d'un moment surtout quand, les choix assumés, on se prépare à affronter les impopularités grandissantes en investissant massivement en LBD, grenades de désencerclement, drones, surveillance et traçage électronique. On communique et on gagne du temps. Ce n'est pas au moment où le CNR est quasiment effacé qu'on renonce à la victoire.<br class="autobr" /> Macron fera sauter le fusible Philippe et il continuera à prodiguer sa prose grandilocante pour appliquer son "en même temps".<br class="autobr" /> Ses employeurs ne le permettraient pas, la commission européenne aux ordres de l'Allemagne non plus qui rappellera les traités, claire sur les déficits en oubliant la règle des excédents.<br class="autobr" /> Jouer pour éviter que la colère n'explose en déconfinant avec condition. La règle des cent KM pour empêcher une convergence explosive sur Paris.<br class="autobr" /> Nous allons devoir subir une campagne d'auto-satisfaction sur la gestion de la crise sans précédent. Les 9 milliardaires qui possèdent les médias vont s'y échiner, soyons en surs.<br class="autobr" /> La réal-politique version libérale a juste mis une parenthèse le temps que les esprits se calment. il va falloir se battre !</p>