Karri, 49 ans, caissière dans un Franprix à Saint-Denis - commentaires Karri, 49 ans, caissière dans un Franprix à Saint-Denis 2020-04-16T07:46:04Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/karri-49-ans-caissiere-dans-un-franprix-a-saint-denis#comment88166 2020-04-16T07:46:04Z <p>Sophie, 59 ans sans emploi, a travaillé six mois au CHU de mon département à 50%, droits aux assedics = zéro, ne vit que grâce à la retraite de son mari. Elle avait trouvé un travail d'AVS il y a deux ans. A l'époque cet emploi à 50% lui avait permis de toucher au moins les Assedics pendant six mois après la fin de son contrat.</p> Karri, 49 ans, caissière dans un Franprix à Saint-Denis 2020-04-15T07:07:08Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/karri-49-ans-caissiere-dans-un-franprix-a-saint-denis#comment88114 2020-04-15T07:07:08Z <p>Quand je suis allée à Saint-Denis, il y a peu de temps, enfin avant le confinement, chez mon neveu chéri, je suis allée dans un Franprix, tout près de chez lui, et je me demande si c'est le vôtre Carri….<br class="autobr" /> Tout à coup je me suis sentie si près de vous, mais à Saint-Denis, il y a peut-être beaucoup de Franprix.<br class="autobr" /> Tanpis ! Je pense à vous depuis… Votre message m'a séduite, et je vous en remercie.</p> Karri, 49 ans, caissière dans un Franprix à Saint-Denis 2020-04-14T22:16:56Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/karri-49-ans-caissiere-dans-un-franprix-a-saint-denis#comment88106 2020-04-14T22:16:56Z <p>Bonsoir. Votre message est touchant. J étais moi même hôtesse de caisse. Je sais le stresse que cela apporte. Il n y a pas de sous métier. On a tous besoin de tout le monde. Grâce à vous et votre courage. On peux manger. Et c est pas rien. Tenez bon.vous êtes des héros. Cordialement.</p> Karri, 49 ans, caissière dans un Franprix à Saint-Denis 2020-04-14T14:29:12Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/karri-49-ans-caissiere-dans-un-franprix-a-saint-denis#comment88082 2020-04-14T14:29:12Z <p>Merci, merci. Magnifique photo et texte émouvant.<br class="autobr" /> Du respect pour les gens qui appartiennent à la classe du Quotidien, à la classe des Travailleurs.</p>