URGENT : CHOISIR LA DETTE OU LA VIE - commentaires URGENT : CHOISIR LA DETTE OU LA VIE 2020-04-12T12:56:06Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/urgent-choisir-la-dette-ou-la-vie#comment87941 2020-04-12T12:56:06Z <p>Le choix de la dette se justifie mais uniquement si les créanciers sont nous-mêmes et non pas les banques privées ou les assurances. Or l'obligation aux états d'emprunter aux banques privées est la règle en Europe et vous ne me ferez pas croire que c'est sans intérêt. C'est ce qui rend possible une faillite des états même si ce n'est pas le cas actuellement chez nous mais l'exemple de la Grèce reste dans les mémoires. Le risque existe donc.<br class="autobr" /> Le problème est la privatisation de l'économie qui permet d'assurer la rente des créanciers privés assayant du coup leur domination sur l'orientation politique des états car au cas où l'économie reste un bien public, la faillite des états n'existe pas et le choix politique d'investissement redevient possiblement démocratique. Ainsi, depuis lors, tous les services publics en ont pâti ainsi que le tissu industriel, au bénéfice des prises d'intérêt indépendemment de l'intérêt commun. <br class="autobr" /> La création de l'euro a imposé ces règles et là est le noeud de l'histoire car il impose que la BCE ne puisse endosser en son nom le rôle qu'avaient les banques nationales comme la banque de France.<br class="autobr" /> Chaque fois que la BCE émet une somme dans un plan quelconque, c'est dans les banques privées que cela se fait et combien de ces sommes finissent dans la poche de ses actionnaires ?<br class="autobr" /> c'est la politique néo-libérale européenne qui démontre sa nocivité. C'est en cela que refuser de payer la dette illégitime se justifie.</p> URGENT : CHOISIR LA DETTE OU LA VIE 2020-04-11T19:25:53Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/urgent-choisir-la-dette-ou-la-vie#comment87925 2020-04-11T19:25:53Z <p>Ah, quand le dogmatisme vous emprisonne…<br class="autobr" /> Pour info, le taux de l'OAT 10 (taux d'emprunt de l'état Français) fut négatif de juillet 2019 à mi-mars 2020 ; par exemple, il affichait -0.32% le 12 mars dernier. Alors, même si, certes, il s'inscrit aujourd'hui à +0.30%, il n'y pas lieu de paniquer : les taux restent toujours à des niveaux supportables.<br class="autobr" /> Une chose est sûre, une faillite de l'état aurait des conséquences bien plus mortifères qu'un emprunt !...<br class="autobr" /> La dette est donc le meilleur choix dans les circonstances actuelles !...</p> URGENT : CHOISIR LA DETTE OU LA VIE 2020-04-11T18:39:05Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/urgent-choisir-la-dette-ou-la-vie#comment87923 2020-04-11T18:39:05Z <p>Ne pas honorer sa dette légitime ou pas pas afin de gérer l'urgence sanitaire voire refonder notre approche économique ok ! indispensable même !! Cependant le patron du MEDEF Geoffroy Roux de Bésieux ainsi que la secrétaire d'état à l'économie ne semble pas envisager cette solution dans l'immédiat à en juger sa déclaration tte récente sur le site "20 minutes" Coronavirus en DIRECT :</p> <p>17h13 : Il faudra travailler plus après le confinement, prévient Geoffroy Roux de Bézieux</p> <p>Plusieurs responsables économiques ont incité samedi les travailleurs français à mettre « les bouchées doubles » pour permettre un sursaut économique une fois que l'activité reprendra à la sortie du confinement imposé par l'épidémie de coronavirus. Pour le patron des patrons Geoffroy Roux de Bézieux, « il faudra bien se poser tôt ou tard la question du temps de travail, des jours fériés et des congés payés pour accompagner la reprise économique et faciliter, en travaillant un peu plus, la création de croissance supplémentaire ».</p> <p>La secrétaire d'État à l'Économie, Agnès Pannier-Runacher, a également prévenu qu'« il faudra probablement travailler plus que nous ne l'avons fait avant » pour « rattraper » la perte d'activité induite par le confinement en cours depuis le 17 mars. « L'enjeu est de reprendre le travail plein pot », a-t-elle insisté sur Franceinfo.</p> <p>Un petit côté STRATÉGIE DU CHOC peut-être non...?</p> URGENT : CHOISIR LA DETTE OU LA VIE 2020-04-11T17:48:26Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/urgent-choisir-la-dette-ou-la-vie#comment87922 2020-04-11T17:48:26Z <p>Le ministre de « La Santé », Christophe Castaner s'active à nous soigner : Des stock conséquents de grenades lacrymogènes pour nous empêcher de voir, des stocks illimités de grenade assourdissantes pour nous empêcher d'entendre, des stocks de LBD4O pour nous empêcher d'agir.<br class="autobr" /> Il n'y a que pour les masques que les stocks ne sont pas approvisionnés. Le gouvernement Rothschild ayant préféré l'avantage de résoudre le délicat problème des retraites en renouvelant le stock des vieux dans les EHPAD à celui d'empêcher les masses de parler, les masques n'étant pas encore suffisamment efficaces là-dessus. Heureusement pour nous, la Chine y travaille activement.</p> URGENT : CHOISIR LA DETTE OU LA VIE 2020-04-11T10:30:01Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/urgent-choisir-la-dette-ou-la-vie#comment87903 2020-04-11T10:30:01Z <p>Bonjour. Encore un petit arrangement intra capitaliste. Il est plus que temps de changer nos mœurs éco- . Si la culture d'un peuple, d'une nation, d'une ethnie...est "l'ensemble des réponses que ce peuple... apporte aux défis que lui pose son environnement", alors l'humanité répond à son image dans un miroir doré. En cherchant le reflet derrière, comme un animal stupide. Faut-il "changer le pansement ou penser le changement", comme on a pu le lire ? La réponse paraît évidente. Mais se trouve engluée dans la peur d'y perdre quelque chose. Frilosité que la nature est en train de ridiculiser. Nous sommes en pleine révolution des connaissances scientifiques mais aussi en pleine inertie conservatrice des sciences humaines. Où la notion de dieu n'est pas le moindre boulet. Quand viendra le jour -s'il vient un jour- où l'humanité pourra avoir cette petite tirade : "— Oui, mais la dette ? — Quelle dette ?" nous pourrons relever la tête. Salut et Fraternité. Que Mieux vous garde !</p> URGENT : CHOISIR LA DETTE OU LA VIE 2020-04-10T07:41:10Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/urgent-choisir-la-dette-ou-la-vie#comment87846 2020-04-10T07:41:10Z <p>Macron a déjà tranché. Son ministre Bruno Le Maire a déclaré : “ entre la faillite et la dette, nous avons choisi la dette !”<br class="autobr" /> Ainsi, nous voilà une fois de plus enchainés ad vitam aeternam, obligés d'assurer la rente des banquiers qui n'entendent pas assumer, une fois de plus, les préjudices causés par leurs prédations. Ils sont responsables des délabrements des services publics dont l'hôpital et pas seulement.<br class="autobr" /> Ce sont eux qui ont une dette envers nous par l'accaparement illégitime de toute l'économie. Il faudra bien faire passer l'idée que l'économie est notre affaire et que par conséquent, il faut nationaliser ces banques et redonner aux citoyens le contrôle des états.<br class="autobr" /> Chacun comprend que la dette est devenue une abstraction tant elle est colossale et irremboursable. C'est juste le nom des chaines qu'on impose à tout être naissant pour l'asservir à un ordre inique.<br class="autobr" /> Bien sur qu'il ne faut plus l'accepter !<br class="autobr" /> Mais pour cela, il faut convaincre le ventre mou de l'opinion qui a trop tendance à moutonner. Dénoncer avec le corps médical dans un premier temps les responsables du délabrement des services publics de santé car ceux-ci ne manqueront pas de le faire entendre une fois la crise du COD19 passée.<br class="autobr" /> Ils profitent de nos confinements puisque le virus nous assigne à résidence mais viendra le temps où nous reprendrons la parole...<br class="autobr" /> Qu'ils dégagent !</p>