MANU DIBANGO, LA VIE QUAND MÊME - commentaires MANU DIBANGO, LA VIE QUAND MÊME 2020-04-03T18:33:36Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/manu-dibango-la-vie-quand-meme#comment87598 2020-04-03T18:33:36Z <p>A plus Manu et merci .</p> MANU DIBANGO, LA VIE QUAND MÊME 2020-03-27T15:11:09Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/manu-dibango-la-vie-quand-meme#comment87324 2020-03-27T15:11:09Z <p>Super ce petit clin d'œil à Charlie ! Merci de nous avoir sorti cette archive précieuse...<br class="autobr" /> J'adore la voix chaude de Manu, son personnage, son charisme.<br class="autobr" /> Je l'ai vu deux fois en concert (début des années 80) et ça reste gravé dans mon cœur…<br class="autobr" /> (Sympa au passage d'entendre la voix "jeune" de Daniel Mermet !)</p> MANU DIBANGO, LA VIE QUAND MÊME 2020-03-26T08:07:46Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/manu-dibango-la-vie-quand-meme#comment87287 2020-03-26T08:07:46Z <p>Bonjour,<br class="autobr" /> Mon coeur est triste, tristes les larmes noires et blanches qui coulent au son de sa voix , au son de son accent, au son de son rire qui "rend et rendait les gens heureux". <br class="autobr" /> Repose en paix et en musique, peut-être que où tu es parti, tu vas retrouver tes potes qui t'ont devancé, et sans doute "papa Charlie", chantez, dansez, riez, amusez vous bien !<br class="autobr" /> Coquelinette</p> MANU DIBANGO, LA VIE QUAND MÊME 2020-03-25T22:26:10Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/manu-dibango-la-vie-quand-meme#comment87279 2020-03-25T22:26:10Z <p>Manu Dibango c'est le temps de la fac, c'est mes 20 ans. Aussi, de séjour à Paris, pour une reprise d'étude, quand j'ai entendu sa voix dans une supérette bio du IX éme arrondissement en 2015, jai foncé sur lui. Il était accompagné d'un jeune homme, qui semblait le protéger avec un très beau sourire : <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> "Manu Dibango", dis je au vieux monsieur, que j'avais figer dans mon esprit, dans une cinquantaine épanouie <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Non, je ne pense pas <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> C'est dommage, mais vous lui direz que je l'aime beaucoup. <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Je lui dirait. <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Au revoir. Mon cœur rempli de joie, je pensais que je n'en finirais jamais d'être rattrapée par l'Afrique et sa musique.</p>