Defamation - commentaires Defamation 2019-11-01T17:16:23Z https://la-bas.org/la-cinematheque-de-la-bas/documentaires/defamation#comment83435 2019-11-01T17:16:23Z <p>Documentaire d'utilité publique. Il se trouve que cette marche la vie, je l'ai faite en 2005, pour poser des lieux (si l'on peut dire) sur le récit d'une personne qui m'était chère et qui avait été déportée à Birkenau. Cette année là on célébrait le soixantième anniversaire de la "libération" du camp d'Auschwitz (je mets libération entre guillemets car ce mot a toujours hérissé cette amie. Le camp avait été évacué avant l'arrivée des russes et elle comme tous les déportés encore "valides" jetés sur les routes). <br class="autobr" /> Ariel Sharon survolait le camp dans son hélicoptère et le lugubre voisinait avec une sorte de liesse. Mal à l'aise, j'ai songé comme l'auteur du documentaire que cette manifestation "n'aidait pas" en enfermant le discours dans l'histoire.<br class="autobr" /> Ma découverte de ce documentaire coïncide avec la lecture d'un livre publié par le fils de cette amie que ses parents (son père fut déporté également) ont laissé libre de tracer son propre chemin. Le livre s'appelle "Juif de personne" de Michel Persitz. Aucune existence ne va de soi, a fortiori celle lestée dès le départ par l'ombre de la déportation. Etre juif et fils de "dèpes" : comment faire tenir tout ça, tenir avec tout ça. C'est une construction singulière, sabre au clair, que raconte le livre. Je conseille.</p> Defamation 2019-10-29T13:10:53Z https://la-bas.org/la-cinematheque-de-la-bas/documentaires/defamation#comment83362 2019-10-29T13:10:53Z <p>bravo a l auteur et a la retransmission sur la bas,en toute modestie je ne pense pas être un salaud,mais je ne pense pas que les salauds puissent comprendre ce film !!! les 2 messages très explicites lues précédemment illustrent malheureusement l état de notre monde et la gouvernance de nos états.</p> Defamation 2019-10-17T23:20:44Z https://la-bas.org/la-cinematheque-de-la-bas/documentaires/defamation#comment83118 2019-10-17T23:20:44Z <p>Regard lucide d'un israélien sur son pays prisonnier du complexe identitaire traumatique et morbide à dessein basé sur la religion.<br class="autobr" /> Pour un humaniste universaliste, l'humanité est indivisible. La grande supercherie du nazisme est d'avoir sciemment confondu la race et la religion. Ce discours empoisonné a pour des raisons politiques contaminé l'ensemble des sociétés du monde. Ainsi critiquer Israel est antisémite comme critiquer l'islam est islamophobe. Deux composantes en proie à une lutte sans merci qui conditionne les équilibres stratégiques vers des antagonismes quasi irréductibles pour le plus grand malheur de tous surtout quand l'occident, ce doux euphémisme pour désigner le monde chrétien, s'en mêle. C'est donc en ce sens le prolongement de ce discours nazi qui fait la confusion des genres. Discours de guerre comme le prouve Israel.<br class="autobr" /> A suivre ce raisonnement, puisqu'issu de famille chrétienne, je serais de la même race qu'un centre africain pour coreligionarité mais différente d'un bosniaque musulman et d'un juif d'où qu'il soit. On voit bien l'absurdité de ces amalgames.<br class="autobr" /> L'affirmation identitaire, quelque soit l'histoire dramatique et les raisons d'un peuple qui l'y conduisent ne sert qu'à tracer des frontières entre nous. La race est un concept fallacieux qui n'a pour but que la politique tout comme l'indentitarisme qui fleurit un peu partout et qui est le vrai problème.</p> Defamation 2019-10-05T21:00:23Z https://la-bas.org/la-cinematheque-de-la-bas/documentaires/defamation#comment82888 2019-10-05T21:00:23Z <p>Le film date de 2009 , les choses se sont encore aggravées en Palestine... et dans le monde avec la complicité de la collaboration de l'UE.(IHRA)<br class="autobr" /> La manipulation du génocide est insupportable mais nécéssaire à la belle histoire de la colonisation de la Palestine...<br class="autobr" /> Les juifs qui parlent le mieux de cette situation sont les juifs de L'UJFP qui eux parlent de la NAKBA .<br class="autobr" /> L'occupation de la Palestine ne date pas de 1967 et monsieur Foxman a été sauvé comme ses parents grâce à l'URSS...L'histoire est tronquée depuis trop longtemps.<br class="autobr" /> La parole de Norman Finkelstein est la seule sensée entendue dans ce film Israélien où le terme Nakba n'apparait, hélas, pas .</p>