ÉCOLE PUBLIQUE : LA LUTTE DES CLASSES COMMENCE EN CLASSE - commentaires ÉCOLE PUBLIQUE : LA LUTTE DES CLASSES COMMENCE EN CLASSE 2019-10-24T23:37:28Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/l-ecole-des-classes#comment83270 2019-10-24T23:37:28Z <p>8) Réformer sans arrêt la formation des instituteurs (euh pardon : des "maîtres") afin de garantir un niveau d'enseignement si bas garantissant ainsi la fabrique des nouveaux " esclaves " !</p> ÉCOLE PUBLIQUE : LA LUTTE DES CLASSES COMMENCE EN CLASSE 2019-10-19T15:35:16Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/l-ecole-des-classes#comment83181 2019-10-19T15:35:16Z <p>petite recette pour détruire l'enseignement public :<br class='autobr' /> 1)bloquer les salaires des enseignants pour que le métier soit de moins en moins attractif.<br class='autobr' /> 2)supprimer de plus en plus les établissements accueillant des élèves dont les difficultés sont telles qu'ils ne s'en sortiront pas dans l'enseignement général.(segpa , ime ...)<br class='autobr' /> 3)envoyer ces mêmes élèves dans l'enseignement général en faisant croire aux parents que ,si si , avec un saupoudrage d'aides (toujours insuffisantes)leurs enfants réussiront aussi bien que les autres .<br class='autobr' /> 4)refuser de voir la souffrance de ces enfants -et de leurs enseignants , impuissants devant cette souffrance-et les problèmes qui en découlent , tout en versant des larmes de crocodiles sur les "décrocheurs"<br class='autobr' /> 5)réduire le nombre d'heures d'enseignement disciplinaire tout en alourdissant les programmes ,pour que seuls les enfants dont les parents ont un niveau scolaire suffisant pour les aider puissent s'en sortir<br class='autobr' /> 6)continuer à favoriser les établissements privés ,(dont les enseignants sont rémunérés par l'état)en leur permettant de choisir leurs élèves et de les renvoyer pour gonfler artificiellement leur taux de réussite aux examens.<br class='autobr' /> 7)laisser les enseignants , les élèves (et les parents)complètements démunis face à des situations ingérables (violences , élèves gravement perturbateurs )selon le bon vieux système du "pas de vagues"</p> <p>tous ceux qui veulent peuvent continuer la liste</p> ÉCOLE PUBLIQUE : LA LUTTE DES CLASSES COMMENCE EN CLASSE 2019-09-19T11:43:35Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/l-ecole-des-classes#comment82368 2019-09-19T11:43:35Z <p>Mon grand-oncle, 90 ans au muguet cette année, avant la cataracte, devait écrire au maximum une lettre par an ; je ne l'ai jamais vu faire la moindre faute d'orthographe. Il n'aimait pas beaucoup l'école et n'a jamais décroché son certificat d'études. Sa langue maternelle est un patois occitan et c'est bien sûr à l'école qu'il a appris le français, qu'il ne parle guère qu'avec moi, au demeurant.<br class='autobr' /> On en est où, en ce moment ? Un tiers des élèves de sixième ne sachant ni lire, ni écrire, voire compter ? Vous avez entendu s'exprimer le journaliste (ou le cadre dynamique...) moyen récemment ?<br class='autobr' /> On est sûr que c'est la faute à l'archaïsme de l'enseignement public, là ?</p> ÉCOLE PUBLIQUE : LA LUTTE DES CLASSES COMMENCE EN CLASSE 2019-09-19T10:11:04Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/l-ecole-des-classes#comment82365 2019-09-19T10:11:04Z <p>Et encore une fois bravo, je vous invite aussi à lire la page "NUMERICOLE" publiée dimanche par SUDéducation, dont voici le début :</p> <p>L'outil numérique doit être utilisé pour le meilleur (la collaboration, le partage, l'ouverture au monde en favorisant les supports, les ressources et logiciels libres) et non le pire (la marchandisation, l'entrée des entreprises dans l'école, le flicage des élèves et des enseignant‑es, le remplacement des enseignant‑es par des enseignements virtuels en vidéo).<br class='autobr' /> On assiste à une opération de propagande invasive destinée à vendre cette technique énergivore et chronophage au détriment de la santé, du développement et des apprentissages des élèves.</p> <p>Le LSUN est un outil d'uniformisation et de formatage des pratiques professionnelles qui prive les personnels d'une partie de leur travail et du sens qu'ils et elles y attachent. Il constitue une surcharge de travail (...) et inquiète les personnels quant à la protection des données relatives aux élèves et à l'utilisation dangereuse qui pourrait en être faite par un nombre important d'institutions (police, justice, services sociaux et municipaux).<br class='autobr' />  Sud Education exige l'abrogation du LSUN pour s'opposer au fichage des élèves et défendre la liberté pédagogique des enseignant‑es.</p> <p> Dans le primaire et le secondaire, refusons de le renseigner et informons les familles de ses dangers !<br class='autobr' /> Non au fichage des élèves !</p> ÉCOLE PUBLIQUE : LA LUTTE DES CLASSES COMMENCE EN CLASSE 2019-09-19T09:58:39Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/l-ecole-des-classes#comment82364 2019-09-19T09:58:39Z <p>Bravo, et comme il faut dix caractères, encore bravo.</p> ÉCOLE PUBLIQUE : LA LUTTE DES CLASSES COMMENCE EN CLASSE 2019-09-18T06:32:02Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/l-ecole-des-classes#comment82342 2019-09-18T06:32:02Z <p>Un entretien salutaire.<br class='autobr' /> J'apporte le témoignage d'une copine qui est "bouche-trou" (contractuelle) dans l'éducation nationale : elle raconte que lors de la journée de la pré-rentrée le proviseur (elle bosse dans un groupe scolaire collège/lycée) s'est longuement arrêté sur les résultats du brevet des collèges , bien en dessous de la moyenne académique et nationale. La plupart des élèves qui ont eu leurs brevets, l'ont eu avec une mention, très peu ont eu 10/20 et un tiers n'a pas eu son brevet.<br class='autobr' /> J'y vois l'application du programme néolibéral : il y a ceux qui réussissent brillamment car ils ont le capital social/culturel/économique et ceux qui, dès le collège sont mis à la benne, sans décrocher le premier sésame scolaire. (je précise que cet examen est noté par contrôle continu et contrôle en fin d'année)<br class='autobr' /> Ce jour de pré-rentrée, le proviseur a donné à ses troupes l'exemple d'un quartier populaire d'où il vient, dans lequel la mixité sociale est forte, dont le taux de réussite au brevet est de 99%....</p> ÉCOLE PUBLIQUE : LA LUTTE DES CLASSES COMMENCE EN CLASSE 2019-09-17T09:08:10Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/l-ecole-des-classes#comment82320 2019-09-17T09:08:10Z <p>Tout est dit, c'est clair, simple et précis.<br class='autobr' /> Merci pour cette excellente émission qui nous explique, grâce aux intervenants et en particulier à Mme Véronique Decker où va notre enseignement public, notre école publique. Désolant et révoltant.<br class='autobr' /> Merci à daniel Mermet pour ce brillant édito, qui résume tout.<br class='autobr' /> Il faudrait que cette émission soit vue par un grand nombre de gens, pour qu'enfin ils soient informés de ce qu'il se passe et se rendent compte de la gravité de la situation !!! <br class='autobr' /> Merci encore pour toutes informations, si précieuses.</p> ÉCOLE PUBLIQUE : LA LUTTE DES CLASSES COMMENCE EN CLASSE 2019-09-16T21:03:47Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/l-ecole-des-classes#comment82314 2019-09-16T21:03:47Z <p>Tout est dit dans votre édito. l'école d'aujourd'hui ne sert malheureusement qu'à fabriquer des abrutis, soumis ... <br class='autobr' /> À voir aussi le système américain où on file un ordi à des gosses presque avant qu'ils ne soient capables d'écrire avec... un stylo, un crayon !!! <br class='autobr' /> On se demande même si on leur apprend correctement à compter ! <br class='autobr' /> Je me souviens des tables de multiplication, division, carrés et racines carrées, trigonométrie ... <br class='autobr' /> Sans ordi ou calculette, impossible pour nos gamins de calculer quoi-que-ce-soit ?!?<br class='autobr' /> On va rigoler le jour où un orage magnétique traversera notre planète...<br class='autobr' /> Mais en attendant, ces pauvres gosses - pour peu que la couleur de peau ou autre caractéristique sociale par exemple ne rentre pas dans les critères de tri favorable - outre le fait d'être placés en concurrence les uns contre les autres ont peu de chances de réussite dans ce système délibérément SABOTÉ par nos élites.</p>