Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement - commentaires Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement 2019-09-21T09:16:50Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/violences-conjugales-l-indignation-a-peu-de-frais-du-gouvernement#comment82453 2019-09-21T09:16:50Z <p>Je me suis mal exprimée : j'ai un intérêt sociologique pour les blablas de salon mais aucun goût ni compétence (pas envie ni de temps à perdre à m'éduquer pour cet exercice) pour y participer.</p> Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement 2019-09-20T20:27:12Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/violences-conjugales-l-indignation-a-peu-de-frais-du-gouvernement#comment82441 2019-09-20T20:27:12Z <p>Merci.<br class='autobr' /> Grâce à vous, j'ai compris que je n'ai finalement aucun intérêt pour les blablas de salon.</p> Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement 2019-09-19T11:14:33Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/violences-conjugales-l-indignation-a-peu-de-frais-du-gouvernement#comment82367 2019-09-19T11:14:33Z <p>Curieux, il me semble bien que c'est l'inverse, à moi : chez les péquenauds (c'est-à-dire mes gens) il me paraît plus difficile de segmenter les rôles sociaux, surtout quand cela concerne le travail, quoique certains labeurs soient un poil moins pénibles aux hommes. Pour avoir mis le nez dans plusieurs siècles d'archives, je dirais volontiers que même le modèle véhiculé par l'Église autrefois s'implante mal là où tous travaillent dur et les femmes ne sont pas moins intendantes de la terre que leurs compagnons à trois pattes.</p> <p>Dites... Snobisme, avec une majuscule ? Vous m'en remontrez ! Mais oui, la crainte du discrédit intellectuel est réelle et me paraît importante dans la mesure où nous voudrions mener une lutte sociale, donc *collective*. Le vécu, c'est important, mais ça ne constitue pas le socle d'un combat politique, si ? Et si nous adversaires peuvent démonter un raisonnement le plus fondamental à la cause en ouvrant simplement le Robert, ma foi...</p> <p>Si vous voulez de la lecture, faites un tour sur le blog de l'anthropologue Christophe Darmangeat (un vilain marxiste) qui faisait une lecture critique passionnante naguère du dernier Mona Chollet, qui pompait la très mauvaise Silvia Federici. Sur les liens du capitalisme et du patriarcat.</p> Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement 2019-09-18T19:51:56Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/violences-conjugales-l-indignation-a-peu-de-frais-du-gouvernement#comment82356 2019-09-18T19:51:56Z <p>Le discrédit intellectuel ne concerne que celles et ceux qui se sentent concernés directement par ses affaires là, j'ai aucune prétention , rien à prouver à qui ce soit , juste des expériences/ du vécu à partager sans aucune leçon à faire et je me fous du discrédit intellectuel comme de ma première baffe. Même pas mal. <br class='autobr' /> Patriarcat : système social , politique et juridique fondé sur la filiation patrilinéaire/territoire sur lequel s'exerce la juridiction d'un patriarche/ autorité du mâle sur la femelle. J'ai déjà donné tous les exemples concrets qui se rattachent à cette définition.<br class='autobr' /> Mais peut être que je vis dans un trou perdu où les ploucs sont restés des patriarches maîtres du destin de leurs femelles ? Mince alors, j'ai loupé la civilisation, c'est à dire la ville qui me protégera des viols, me garantira l'égalité des salaires, me défendra des coups de mon conjoint.....<br class='autobr' /> (Quel Snobisme ! et aucun bouquin à proposer pour agrandir les perspectives...bof)</p> Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement 2019-09-18T00:23:33Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/violences-conjugales-l-indignation-a-peu-de-frais-du-gouvernement#comment82341 2019-09-18T00:23:33Z <p>re-re-P.S. : En passant... Je suis atterrée de voir la popularité du mot « queer » grandir en France depuis quelque temps ; une assez grave insulte en anglais, il est aujourd'hui employé par des militants pas très nets qui sont en train de faire fermer les uns après les autres les centres d'aide aux femmes violées, battues, les refuges devant prendre soin des jeunes homosexuels chassés de leur foyer... L'activisme « queer » gagne du terrain sur les luttes féministes et un nombre croissant de femmes luttant pour l'émancipation féminine se voient retirer des postes de recherche, des financements associatifs, le droit à la parole sur Twitter et dans les médias, même leur travail (faites donc un tour sur l'Internet pour vous documenter sur la récente affaire Yaniv et vous m'en direz des nouvelles) dans l'indifférence caractérisée et franchement louche de la plus grande part de la Gauche internationale. La France, n'en parlons pas, l'heure est à la béatitude. C'est bien la peine de claironner partout l'oppression des femmes...</p> <p>Tenez, pour la peine, et au cas où la gentille équipe de Là-Bas ne regimbe pas devant les liens externes :<br class='autobr' /> <a href="https://racinerouge.fr/" class='spip_url spip_out auto' rel='nofollow external'>https://racinerouge.fr/</a> (Je jure que ce n'est pas mon site !)</p> Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement 2019-09-18T00:22:27Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/violences-conjugales-l-indignation-a-peu-de-frais-du-gouvernement#comment82340 2019-09-18T00:22:27Z <p>... Quant à l'idée que capitalisme et phallocratie soient indissociables, je ne vous suivrai pas aveuglement sur ce point non plus ! Liés, sans doute, après tout la majorité des affaires ont été menées par des hommes à travers l'Histoire et on peut faire l'hypothèse que, c'est d'ailleurs particulièrement visible sous néolibéralisme, il est plus facile de s'éloigner de la réalité quand on n'est pas très concrètement chargé de faire tourner une maisonnée au quotidien – il existe une plaisanterie noire fort réaliste faisant remarquer que derrière chaque grand penseur de l'Humanité se cachait une femme qui lui lavait ses chaussettes...<br class='autobr' /> Néanmoins, ce serait sûrement une erreur que de croire une société idéalement égalitaire du point de vue des rapports de sexe automatiquement socialiste ; les couillidés sont peut-être plus représentés chez les requins du Capital mais je ne vois pas tellement en quoi augmenter la population femelle nous libèrerait soudain de l'exploitation capitaliste. Jusqu'à preuve du contraire, le port d'utérus n'a jamais empêché les femmes politiques d'être aussi antisociales que leurs confrères.</p> Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement 2019-09-18T00:20:53Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/violences-conjugales-l-indignation-a-peu-de-frais-du-gouvernement#comment82339 2019-09-18T00:20:53Z <p>Ben oui mais non. Le patriarcat est une notion sociologique venant avec une définition précise se référant à un type d'organisation juridique et sociale fondée sur la détention de l'autorité par les *seuls* hommes, qui sont donc chargés de toutes les fonctions sociales hors du foyer, dont l'administration est réservée aux seules femmes, empêchées d'en sortir. (Je note au passage que c'est un rien citadin, comme système.) Que la société française, en l'occurrence, résonne des échos de ce type d'organisation, cela ne fait guère de doute ; mais cela n'est pas une raison valable pour balancer des termes scientifiques hors de propos à tout bout-de-champ comme si cela devait octroyer un supplément gratuit de légitimité à une cause politique...<br class='autobr' /> En tant que femme et féministe, franchement, je trouve dommage de risquer de se décrédibiliser intellectuellement de la sorte, d'autant que ce n'est pas parce que le terme « patriarcat » nous échapperait que l'on serait obligé(e)s d'avaler toutes les couleuvres du monde. On peut sûrement dénoncer les torts sociaux que nous cause depuis des millénaires le culte de la virilité sans prétendre que nous vivons encore à Athènes cinq siècles avant notre ère.</p> Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement 2019-09-17T19:20:18Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/violences-conjugales-l-indignation-a-peu-de-frais-du-gouvernement#comment82331 2019-09-17T19:20:18Z <p>Bravo pour cette chronique.<br class='autobr' /> Pour rebondir sur l'enfumage des 2 ans d'enquête(s ?) sur les dysfonctionnements de la police, le témoignage diffusé sur "Les pieds sur terre" (France Culture) aujourd'hui (17/9) à 13h30 était sidérant : la jeune femme, victime, a fini en garde à vue avec une plainte déposée contre elle par les policiers chargés de l'enquête sur son agression. Et j'imagine que les associations entourant les personnes victimes de violences conjugales pourraient fournir une longue liste de cas à notre Premier Ministre.</p> Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement 2019-09-17T06:26:37Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/violences-conjugales-l-indignation-a-peu-de-frais-du-gouvernement#comment82319 2019-09-17T06:26:37Z <p>Après le partage des tâches ménagères, chaque membre du couple a le même salaire car dans le privé comme dans le public, l'égalité des compétences est respectée. De plus , Monsieur n'est pas frustré que Madame soit PDG. Il assure à ses potes que c'est le pied d'avoir une femme comme la sienne même si elle ressemble plus à Merkel qu'à Angelina Jolie....C'est t'y pas beau, les beau/les bô/les bobards qu'on se raconte ?</p> Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement 2019-09-16T20:24:19Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/violences-conjugales-l-indignation-a-peu-de-frais-du-gouvernement#comment82312 2019-09-16T20:24:19Z <p>Vouloir absolument le dernier mot est l'un des stigmates du patriarcat, par exemple. Ne pas avoir accès aux postes les mieux rémunérés est l'un des symptômes du patriarcat. Dans mon métier, une femme se doit d'être excellente sans être certaine d'avoir du travail tandis qu'un homme médiocre même nul (homosexuel ou pas) aura toujours du taf, c'est l'un des privilèges du patriarcat. Un homme qui viole ne sera pas puni pas la loi à la hauteur du crime commis tandis qu'une femme qui zigouille son tortionnaire et celui de ses enfants fera la une des journaux en prenant vingt ans de tôle, c'est l'une des réalités du patriarcat. Les hommes qui cognent leurs femmes au lieu de s'en prendre aux vrais causes de leurs malheurs , sans que les choses évoluent depuis plusieurs siècles, c'est encore du patriarcat, je continue ? Je peux rajouter qu'aujourd'hui encore la naissance d'un garçon a plus de valeur que celle d'une fille dans de nombreuses familles, si c'est pas du patriarcat, ça. Le patriarcat : le mâle (qu'il soit hétéro, homo ou queer) aura toujours plus de valeur qu'une femelle. <br class='autobr' /> Pour ma part ce qui m'intéresse c'est l'imbrication du patriarcat(domination des hommes sur les femmes) et du capitalisme(domination sociale et économique). L'un n'existe pas sans l'autre.<br class='autobr' /> C'était mon dernier mot car tous vos commentaires n'apportent pas d'eau à mon moulin. Juste la confirmation de ce que je sais déjà.</p> Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement 2019-09-16T17:38:21Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/violences-conjugales-l-indignation-a-peu-de-frais-du-gouvernement#comment82309 2019-09-16T17:38:21Z <p>Dans les couples où règne l'égalité,je crois qu'on se répartit la besogne selon les "préférences" de chacun(e).Ce qu'on aime le moins,et qui ne trouve pas preneur,on s'efforce de le zapper.Tout simplement.<br class='autobr' /> Avec,comme objectif commun,de se débarrasser de toutes ces corvées,afin de se ménager du temps libre,à deux.</p> Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement 2019-09-16T16:00:01Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/violences-conjugales-l-indignation-a-peu-de-frais-du-gouvernement#comment82307 2019-09-16T16:00:01Z <p>S.-H.M. Je ne peux qu'approuver vos 2 messages.Hélas,comme vous,je déplore de constater que beaucoup de mouvements féministes,LGBT,etc,glissent actuellement vers la défense du libéralisme.Beaucoup de leurs membres(pas toutes et tous,heureusement)ont activement participé à la campagne d'entre 2 tours des présidentielles de 2017,pour assurer l'intronisation du banquier.<br class='autobr' /> Drainant des publics citadins,diplômés,les fameux CSP+,ils ignorent et/ou méprisent,pour l'essentiel,les Gilets Jaunes et tous les VRAIS adversaires du libéralisme capitaliste.Ils prônent,pour un certain nombre,une partition de la société,une non-mixité qui n'a rien à envier à ce que prêchent les intégristes religieux.<br class='autobr' /> Et leurs "thèses" semblent gagner du terrain,en Occident.Une cata en perspective....</p> Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement 2019-09-15T14:05:02Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/violences-conjugales-l-indignation-a-peu-de-frais-du-gouvernement#comment82288 2019-09-15T14:05:02Z <p>P.S. : il n'y a pas de « M. L.H. » à proprement parler mais il n'y a pas si longtemps, les organisations L.G.B. luttaient pour qu'hommes et femmes puissent sortir des stéréotypes sociaux qui ne faisaient pas de tort qu'aux homosexuels. Malheureusement, depuis la fin des années 90 et l'avènement du militantisme « queer »... Bref ; vous voulez ne pas être un fardeau pour votre compagne, messieurs les hommes ? Commencer par militer à la maison en faisant la moitié des tâches ménagères de votre propre initiative, organisez tout seuls les repas familiaux, occupez-vous de faire taxi pour les enfants et n'écoutez pas ceux qui vous disent que vos coucougnettes vont flétrir sur pied. En fait de rapports hommes-femmes, vous aurez déjà fait beaucoup.</p> <p>P.S. 2 : plus que Caroline de Haas, qui naguère proposait comme remède au harcèlement sexuel dans la rue... d'élargir les trottoirs. (Elle avait en revanche était frappée de retard cognitif à l'époque où l'Unef – syndicat autrefois dirigé par elle – avait connu quelques menus désagréments suite à des accusations en série d'agressions sexuelles... Mystérieux, très mystérieux. Se pourrait-il que la femme politique de gauche soit un sale con opportuniste comme les autres ?)</p> Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement 2019-09-15T14:01:24Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/violences-conjugales-l-indignation-a-peu-de-frais-du-gouvernement#comment82286 2019-09-15T14:01:24Z <p>Angèle, j'aimerais beaucoup que vous finissiez par définir « patriarcat » que vous employez si libéralement. Même si l'on étend sa signification de la manière la plus féministique qui soit, elle ne correspond pas à la réalité occidentale. L'autorité n'est pas le seul fait des hommes, elle ne l'a jamais été totalement et l'est de moins en moins depuis quelques décennies – grâce, entre autres, à des luttes politiques et sociales menées par les premiers mouvements féministes. Ceux d'aujourd'hui s'éloignent de plus en plus du socialisme en défendant l'ordre libéral (reprise des thèses « queer » avec, comme d'habitude, vingt ans de retard sur les États-Unis) ou en entendant séparer les femmes et les hommes en classes sociales sans la moindre considération pour les hiérarchies réelles (radicalisme séparatiste à l'américaine, copié sur le modèle des luttes anti-racistes les moins efficaces). J'ai grand peur que l'on finisse par perdre de vue la réalité des luttes de classe.</p> Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement 2019-09-13T04:51:23Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/violences-conjugales-l-indignation-a-peu-de-frais-du-gouvernement#comment82233 2019-09-13T04:51:23Z <p>Et oui, toujours les beaux discours. Comme au temps de l'esclavage, il y avait ceux qui luttaient pour l'affranchissement et émancipation des esclaves et ceux qui profitaient pleinement de leur asservissement. En effet, on en est là, et "en attendant mieux" la situation la plus souhaitable est de ne pas être l'esclave, car pour lui c'est insoutenable chaque seconde qui passe.....</p> Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement 2019-09-12T21:24:45Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/violences-conjugales-l-indignation-a-peu-de-frais-du-gouvernement#comment82228 2019-09-12T21:24:45Z <p>Angèle,(je préfère mettre une majuscule à votre prénom)vous savez bien que tous les changements importants,dans une société,sont impulsés et gagnés par une infime minorité d'hommes et de femmes.Les autres se contentent souvent de suivre plus ou moins,ou de ne pas entraver le mouvement.Alors,oui,il n'y a pas de MLH,et les mouvements féministes ne sont pas très florissants. Pas plus que les organisations,syndicales, politiques ou autres(Gilets Jaunes),opposées au libéralisme capitaliste.<br class='autobr' /> L'être humain,homme et femme,a souvent une grande faculté d'adaptation,même à des situations qui devraient,logiquement, entraîner sa révolte.La délégation de pouvoir,à une "avant-garde éclairée",le dispense de s'impliquer directement.Flemme,peur,inconscience des injustices,désinformation....<br class='autobr' /> Mais il reste que des humains "des 2 rives",ensemble,agissent pour que ça change.Et tous les hommes qui aident les femmes à défendre leurs droits vers l'égalité réelle,combattent,de fait,le patriarcat,moyen d'oppression.</p> <p>C'est ça,l'important....en espérant mieux !</p> Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement 2019-09-12T08:34:25Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/violences-conjugales-l-indignation-a-peu-de-frais-du-gouvernement#comment82198 2019-09-12T08:34:25Z <p>Bravo pour avoir parlé de votre histoire, je suis extrêmement touché que voua ayez eut ce courage. C'est super fort de pouvoir dire STOP alors qu'on est sous l'emprise d'une personne violente, tortionnaire, manipulatrice. Je vous soutient, c'est vous qui êtes "normale", vous voulez juste vivre mais vous avez croisé par malheur la mauvaise personne. Serrons nous les coudes, on est tous avec vous. Bravo.</p> Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement 2019-09-12T07:46:04Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/violences-conjugales-l-indignation-a-peu-de-frais-du-gouvernement#comment82195 2019-09-12T07:46:04Z <p>Cher Hugues, à aucun moment j'utilise le terme de non-mixité. Si la partie masculine de la société est si dérangée par le patriarcat pourquoi ne soulève-t-elle pas comme le mouvement de libération des femmes ? Si le patriarcat est si difficile à vivre à avec tous les stéréotypes et privilèges qu'il contient, pourquoi les hommes n'ont toujours pas créer le MLH, le mouvement libérateur des hommes afin de mettre un terme au patriarcat. Croyez moi je vous rejoindrai bien rapidement dans votre mouvement et je ne serai pas la seule. <br class='autobr' /> Cependant aujourd'hui nous vivons une période où les droits des femmes se rétrécissent, notamment avec le droit à l'avortement....et malgré moi je pense à cette phrase de Cavanna :"Le vingt-et-unième siècle sera un siècle de persécutions et de bûchers"</p> Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement 2019-09-11T20:36:05Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/violences-conjugales-l-indignation-a-peu-de-frais-du-gouvernement#comment82183 2019-09-11T20:36:05Z <p>@angèle : des manifs spécifiquement masculines contre le patriarcat ?Non,bien sur,ça n'existe pas.Et c'est tant mieux,à mon avis.Je suis personnellement opposé à l'idée de non-mixité,qui enferme et corsète les êtres ,et conduit à des sociétés déprimantes et injustes.On a besoin de toutes et de tous,ensemble,contre l'archaïsme du patriarcat.<br class='autobr' /> Par contre,des manifs contre les violences faites aux femmes,et où les hommes se déplacent en nombre,c'est monnaie courante,c'est indéniable.<br class='autobr' /> Comme les manifs en faveur des droits des homosexuels,où de nombreux(ses) manifestant(e)s arboraient un badge portant l'inscription "hétéro solidaire".<br class='autobr' /> Il n'y a que par la solidarité la plus large hommes-femmes,homo-hétéro,Gilets Jaunes-mouvement syndical,qu'on a une chance de casser les reins de cette société libérale,aliénante pour l'immense majorité du Peuple !<br class='autobr' /> Quant à la domination masculine,comme fil conducteur de la société,beaucoup d'hommes la rejettent.Elle nous enferme,toutes et tous,dans des stéréotypes aliénants."L'homme DOIT être fort,en toutes circonstances.Et la femme,douce et soumise,quoi qu'il arrive".On est nombreux et nombreuses à rejeter ces concepts arriérés !</p> Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement 2019-09-11T16:45:21Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/violences-conjugales-l-indignation-a-peu-de-frais-du-gouvernement#comment82176 2019-09-11T16:45:21Z <p>J'ai envie de rajouter à :"Elle sous-entendrait que toutes les femmes ont conscience des violences qui leur sont faites,et que tous les hommes les approuvent ". Je dis tout à fait le contraire : nos sociétés manquent de solidarité féminine, de sororité si vous préférez . Chacune dans leur coin elles subissent, nous subissons comme nos mères, grands-mères, arrières-grands-mères... Quant au patriarcat il est, désolée de l'écrire, une organisation de société qui installe la domination masculine : qui ne dit rien consent, dit l'adage.<br class='autobr' /> A-t-on déjà vu des manifs où les hommes défileraient contre le patriarcat ?</p> Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement 2019-09-11T14:51:11Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/violences-conjugales-l-indignation-a-peu-de-frais-du-gouvernement#comment82170 2019-09-11T14:51:11Z <p>Je trouve que c'est dure de prendre la parole en 1500 caractères. Je viens de passer 2 heures pour écrire un texte de 2900 caractères, réduit à 2007 caractères, je renonce à le réduire encore. Voilà pourquoi il n'y a pas d'avantage de témoignages, il n' a pas de place pour dire. Merci Cécile<br class='autobr' /> PS. Il me disait toujours :-Tu vas la fermer ta sale gueule ! <br class='autobr' /> Bon, bon d'accord, encore une fois je la boucle. Ça fait moins de 1500 caractères cette fois,si ?</p> Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement 2019-09-11T11:31:37Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/violences-conjugales-l-indignation-a-peu-de-frais-du-gouvernement#comment82162 2019-09-11T11:31:37Z <p>Dire que la "solidarité de classe" tout comme le patriarcat sont simplistes, je trouve cet argument du coup très léger....car on sait que la solidarité de classe mène notre monde aux profits des dominants comme le patriarcat. Je ne suis pas pour la guerre des sexes et je ne fais aucun manichéisme, la cruauté et la saloperie n'ont pas de sexe cependant il serait temps de prolonger le nez dans l'histoire et je vous conseille "Sorcières" de Mona Chollet ou "histoire des femmes en France " de Michelle Zancharini-Fournel ou encore "Se défendre"de Elsa Dorlin pour étayer sérieusement mes propos et mettre en relief nos expériences de femmes en prise à la domination masculine, (et lire aussi Bourdieu "la domination masculine".) afin de faire simplement la lumière sur l'imbrication du capitalisme et du patriarcat. <br class='autobr' /> Je suis preneuse si il y a des AMG qui ont des infos sur des livres traitant du sujet. Merci d'avance.</p> Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement 2019-09-11T10:31:06Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/violences-conjugales-l-indignation-a-peu-de-frais-du-gouvernement#comment82160 2019-09-11T10:31:06Z <p>@Annie S et angèle. Merci pour vos réponses,à toutes les 2. AnnieS,je me retrouve totalement dans vos propos,qui me rassurent.Parfois,quand sont révélés des faits de viols,violences faites aux femmes,je ressens,en tant qu'homme,ce que peuvent éprouver des Allemands d'aujourd'hui,à qui on révèle les horreurs du nazisme !<br class='autobr' /> Le grand reproche que je peux faire à une partie des hommes,c'est de considérer,comme certaines femmes d'ailleurs,que l'horreur des violences sexistes et sexuelles,ne concerne que les femmes,et qu'ils n'ont pas à s'en mêler !!<br class='autobr' /> D'autres réprouvent ces faits,mais n'osent pas en parler,comme si un inconscient collectif les entravaient.<br class='autobr' /> angèle,à mon avis,la notion de "solidarité masculine"ou "solidarité féminine"est un peu simpliste.Elle sous-entendrait que toutes les femmes ont conscience des violences qui leur sont faites,et que tous les hommes les approuvent !Jamais je n'aurai le moindre sentiment de solidarité avec un violeur,et je sais que je suis loin d'être une exception !<br class='autobr' /> C'est un peu comme la solidarité de classe.Une partie,encore trop importante,des exploité(e)s ne ressentent aucune solidarité pour les mouvements sociaux,et trouvent des excuses et des justifications au système libéral-capitaliste !</p> <p>Tout cela est très complexe,il est impossible de généraliser.C'est ce qui permet à ce système pourri,qui exploite une majorité écrasante de femmes ET d'hommes,de perdurer,malgré l'horreur de ce qu'il est....</p> Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement 2019-09-11T07:51:38Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/violences-conjugales-l-indignation-a-peu-de-frais-du-gouvernement#comment82153 2019-09-11T07:51:38Z <p>Désolée @Hugues mais il est temps d'une prise de conscience sérieuse. Le capitalisme a pu naître grâce à un pacte tacite des hommes entre eux : celui de leur domination des femmes, d'en faire leur propriété et il y a des propriétaires qui prennent grand soin de leur domaine et d'autres qui les dézinguent. Viol, inceste, violences conjugales tout ces fléaux ne sont possibles (depuis des millénaires maintenant) que grâce à la solidarité masculine, soit le patriarcat, l'un des piliers du capitalisme. <br class='autobr' /> Comme vous , je rêve d'harmonie ,d'égalité mais tous les jours je côtoie des injustices quant à l'accès au travail (j'ai des tas d'exemples pour étayer si besoin) , à la reconnaissance sociale et aux mauvais traitements infligés aux femmes et aux enfants, sans parler incestes et viols qui vous bousillent la vie...</p> Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement 2019-09-11T07:49:30Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/violences-conjugales-l-indignation-a-peu-de-frais-du-gouvernement#comment82152 2019-09-11T07:49:30Z <p>Je n'ai pas pour ma part connu ce monde de violences faites aux femmes,bien entendu je les condamne fermement, mais je reste interdite devant un tel phénomène. Suis je pour cela coupable ?</p> Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement 2019-09-11T06:48:12Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/violences-conjugales-l-indignation-a-peu-de-frais-du-gouvernement#comment82149 2019-09-11T06:48:12Z <p>Hors de question pour moi de viser tous les hommes comme violents.<br class='autobr' /> 1- des hommes battus par leur femme on n'en parle jamais, il y a aussi des hommes blessés voire tués par leur femme… mais c'est encore un tabou.<br class='autobr' /> 2- la violence n'a pas de sexe<br class='autobr' /> 3- j'ai subi aussi de ma mère (inceste), et un livre témoigne des femmes pédophiles et incestueuses : L'ultime tabou, de Anne Poiret, Patrice Robin, 2006<br class='autobr' /> 4- dans mon militantisme féminisme, (à partir des années 70) j'ai choisi les mouvements mixtes. Des hommes de bonne volonté il y en a plein et on a besoin d'eux.</p> Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement 2019-09-10T20:37:44Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/violences-conjugales-l-indignation-a-peu-de-frais-du-gouvernement#comment82140 2019-09-10T20:37:44Z <p>La pire des façons d'aborder ce problème des divers types de violences faites aux femmes,serait d'en faire un combat global entre LES hommes et LES femmes,en tant qu'entités homogènes,indivisibles et indifférenciées.Et je crains bien que ce soit en train de devenir le cas,un peu partout,et petit à petit,.Une tentation de dériver vers LE PIRE DU PIRE se fait jour:une société cloisonnée,non mixte.Un certain nombre de personnes,hommes et femmes, y seraient prêt(e)s,par intégrisme,religieux ou autre,haine ou méfiance envers l'autre moitié de l'humanité,ou autres raisons.(peur....)<br class='autobr' /> Pourtant,je le crois sincèrement,l'immense majorité des hommes réprouve les violences dont une partie importante des femmes est victime.Croyez le,toutes les révélations de ces horreurs commises par certains hommes, nous plongent dans un sentiment de honte ! Honte de faire partie du même sexe que ces salauds !<br class='autobr' /> D 'écœurement vis à vis des auteurs,qui traumatisent les femmes,et jettent,par ricochet, un discrédit collectif sur l'ensemble des hommes !<br class='autobr' /> Car nous,qu'on entend peu,mais qui sommes l'ultra majorité,voulons une vraie et stricte égalité entre hommes et femmes,voulons voir disparaître machisme,sexisme,et autres violences.<br class='autobr' /> Nous sommes très nombreux à en avoir assez de ces sociétés qui veulent enfermer femmes ET hommes dans des rôles pré-établis.</p> <p>Nous voulons simplement vivre en harmonie,amicale, amoureuse.... avec l'autre moitié de l'humanité....</p> Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement 2019-09-10T18:41:34Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/violences-conjugales-l-indignation-a-peu-de-frais-du-gouvernement#comment82133 2019-09-10T18:41:34Z <p>Merci Cecile de ton courage. Il me semble que si peu de femme reponde et en parle ouvertement, c'est parce que en realite TOUTES nous avons ete un jour dans cette situation d'abus et de violence. Parfois ces abus et violences ne ressemblent pas a ce qu'ils sont parce que c'est trop dur de voir que cela nous arrive a nous. Ca prend du temps et beaucoup de courage de le reconnaitre, d'abord d'une maniere personelle et ensuite d'en parler a quelqu'un et puis d'en parler publiquement. Effectivement, il faut encore plus de temoignage....</p> Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement 2019-09-10T15:39:22Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/violences-conjugales-l-indignation-a-peu-de-frais-du-gouvernement#comment82125 2019-09-10T15:39:22Z <p>Merci Cécile de votre témoignage (un de plus...), vous êtes une brave, une courageuse, une femme qui a été fragilisée mais qui reste forte. Il faut que ces témoignages se multiplient non pas pour que l'autre part de l'humanité en prenne conscience mais pour que la parole se libère, que les "bons" mots soient posés sur les actes commis, en tout premier lieu pour soi, pour vous, ensuite (mais seulement ensuite) pour que les autres finissent par les entendre et qu'ils leur deviennent enfin (!) insupportables. <br class='autobr' /> On vit, Cécile, malgré tout, les horreurs du monde sont trop nombreuses mais ne doivent pas nous empêcher de vivre ! <br class='autobr' /> Toute mon amitié à vous, Cécile comme à toutes celles (ceux) qui souffrent d'avoir aimé cet "autre" devenu monstrueux.<br class='autobr' /> (De la part d'une qui aurait bien pu ne jamais être ici à vous écouter et vous écrire ce petit message)</p> Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement 2019-09-10T15:38:10Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/violences-conjugales-l-indignation-a-peu-de-frais-du-gouvernement#comment82124 2019-09-10T15:38:10Z <p>Merci Cécile de votre témoignage (un de plus...), vous êtes une brave, une courageuse, une femme qui a été fragilisée mais qui reste forte. Il faut que ces témoignages se multiplient non pas pour que l'autre part de l'humanité en prenne conscience mais pour que la parole se libère, que les "bons" mots soient posés sur les actes commis, en tout premier lieu pour soi, pour vous, ensuite (mais seulement ensuite) pour que les autres finissent par les entendre et qu'ils leur deviennent enfin (!) insupportables. <br class='autobr' /> On vit, Cécile, malgré tout, les horreurs du monde sont trop nombreuses mais ne doivent pas nous empêcher de vivre ! <br class='autobr' /> Toute mon amitié à vous, Cécile comme à toutes celles (ceux) qui souffrent d'avoir aimé cet "autre" devenu monstrueux.<br class='autobr' /> (De la part d'une qui aurait bien pu ne jamais être ici à vous écouter et vous écrire ce petit message)</p> Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement 2019-09-10T11:27:47Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/violences-conjugales-l-indignation-a-peu-de-frais-du-gouvernement#comment82118 2019-09-10T11:27:47Z <p>Il y a beaucoup de commentaires sous l'émission de Didier Porte.<br class='autobr' /> Et sans faire de manichéisme , la solidarité masculine l'emporte sur le sujet(et bien d'autres)...par contre toujours pas assez de solidarité féminine à l'horizon.<br class='autobr' /> J'espère juste que les générations futures de femmes n'auront plus à subir ce choléra puisque nous parlons.<br class='autobr' /> Fraternités.</p> Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement 2019-09-10T08:30:14Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/violences-conjugales-l-indignation-a-peu-de-frais-du-gouvernement#comment82107 2019-09-10T08:30:14Z <p>Merci pour votre témoignage : c'est pas facile à faire.<br class='autobr' /> Je sais de quoi je parle. Je me suis tu si longtemps, ou par bribes… je viens de tout déballer publiquement sur un site (normalement assez lu, mais qui parle plutôt d'économie habituellement, j'avais envoyé un "contact" au teneur, et il m'a dit qu'il publiait, j'ai été prise au débotté, merci à lui, j'en rêvais depuis si longtemps).<br class='autobr' /> car moi aussi plusieurs fois… mais je déteste ce mot "victime" il y a quelque chose de passif, or je suis loin d'être passive dans la vie.<br class='autobr' /> Mais oui on se sent coupable, on a honte, c'est une (c.) imbécilité je vous l'accorde, mais difficile d'arriver bille en tête pour tout déballer.</p> <p>PS le peu de commentaires ici à quoi faut-il l'attribuer ? les lecteurs de là-bas s'en foutent de ce sujet ?</p> Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement 2019-09-09T20:54:19Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/violences-conjugales-l-indignation-a-peu-de-frais-du-gouvernement#comment82074 2019-09-09T20:54:19Z <p>"L'espèce humaine est la seule espèce dont le mâle tue les femelles."Françoise Héritier</p> Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement 2019-09-09T18:58:55Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/violences-conjugales-l-indignation-a-peu-de-frais-du-gouvernement#comment82058 2019-09-09T18:58:55Z <p>Merci Cécile.<br class='autobr' /> Ce gouvernement ? Ca vaut l'interdiction des pesticides... entre 5 à 10 mètres !<br class='autobr' /> Je rêve, la honte ne tue pas, ou je serais déjà mort. La bêtise non plus, ils ne seraient plus là...</p> Violences conjugales : l'indignation à peu de frais du gouvernement 2019-09-09T04:23:12Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/violences-conjugales-l-indignation-a-peu-de-frais-du-gouvernement#comment82038 2019-09-09T04:23:12Z <p>Par le courage le monde changera ... Merci Cécile d'avoir eu le courage de parler face caméra pour cette cause, grâce à cet acte vous avez fait avancer significativement la lutte et certainement donné des idées à d'autres. Merci encore</p>