20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES - commentaires 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-09-04T20:28:01Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81967 2019-09-04T20:28:01Z <p>C'est noté, Psicarpax. <br class="autobr" /> Mais franchement je ne vois pas en quoi mes voyelles et consonnes sont intéressantes. <br class="autobr" /> Par ailleurs je n'écoute ni France Inter ni France Culture, j'ai adoré écouter France Musique cet été car les présentateurs étaient discrets et n'en faisaient pas trop , mais à la rentrée j'ai coupé le sifflet au parisianisme urticaire. Tant pis pour la musique classique.<br class="autobr" /> Mais je vais faire comme @Claudine, je vais écouter une journée entière France Culture et peut-être vous donnerai-je des nouvelles sur votre messagerie au lieu de squatter LBSJS...</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-09-04T17:11:21Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81963 2019-09-04T17:11:21Z <p>@Psicarpax<br class="autobr" /> Je pense que vous n'avez pas compris les propos de D. Mermet qui à travers l'histoire de la naissance de radio France voit dans la suppression d'"Un bruit qui court" , le renoncement des journalistes de la radio publique à relayer les émissions qui traitent de faits de société en donnant la parole à ceux qu'on entend peu voire pas du tout. Donner la parole aux gens qui vivent les décisions politiques, économiques c'est pas comme discourir sur le traitement d'une statistique. Par curiosité, j'étais sur les ondes de France culture suite à la lecture de vos propos : aïe, aïe, les vacances de M. Blanquer qui a relu 3 fois je ne sais plus quel livre et qui entretient sa forme en vacances en nageant et qui je crois est à l'écoute de son personnel. C'est peut-être cette façon de rendre compte qui est un tantinet bourgeoise. Et je vous renvoie sur LBSJS à l'entretien de D. Mermet avec François Begaudeau pour vous éclairer sur la définition du bourgeois : ne vous formalisez pas, le bourgeois sommeille en chacun de nous. Mais promis juré, craché j'irai (un jour)sur les émissions que vous m'avez conseillées ; cela fait longtemps que je me dis qu'il faut changer de crèmerie car je lis souvent dans les commentaires la migration des auditeurs déçus de France Inter vers France Cul....comme ils disent.</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-09-03T21:09:03Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81955 2019-09-03T21:09:03Z <p>Que voulez-vous, Angèle, on ne rencontre pas tous les jours des personnes intéressantes...<br class="autobr" /> Enfin, si le coeur vous en dit, c'est là : jfc[at]in-media.org.</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-09-02T16:20:16Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81941 2019-09-02T16:20:16Z <p>Ah Ah, quel flatteur vous êtes, Psicarpax.<br class="autobr" /> Bien à vous</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-09-01T17:46:08Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81934 2019-09-01T17:46:08Z <p>@Angèle.<br class="autobr" /> C'est moi qui vous remercie : j'ai pris grand intérêt à cette conversation, à la pertinence de vos remarques (et de vos questions ;-) et à votre humanité qui transparait sans équivoque.<br class="autobr" /> A bientôt, sous d'autres articles de la-bas.org ‽…<br class="autobr" /> PS : Je pense à une chose : s'il vous plait, comme il me plairait moi-même, de continuer nos échanges, je vais tenter via l'administration de ce site de vous faire parvenir mon adresse mail ; vous en ferez ce que vous voulez ؟…</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-08-31T20:45:51Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81923 2019-08-31T20:45:51Z <p>Merci Psicarpax pour cette découverte du point d'ironie.<br class="autobr" /> J'ai essayé sur mon clavier, mais il ne convient pas ou je ne sais pas m'en servir mais je note les codes pour les faire apparaître.<br class="autobr" /> Je pense que le livre de Sophie Divry vous plairait beaucoup, car elle excelle avec les mots mais donne aussi une belle place à la ponctuation, qu'elle rend vivante et imaginative à l'instar du point d'exclarrogation ou d'ironie...<br class="autobr" /> Même si elle raconte les affres et déconvenues du chômage, sujet d'actualité, son ton est drôle et caustique.<br class="autobr" /> Je n'ai malheureusement pas d'exemples à vous donner car j'ai emprunté son bouquin à la médiathèque.<br class="autobr" /> Merci encore pour cet enrichissant échange.<br class="autobr" /> Bien à vous</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-08-31T10:41:04Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81915 2019-08-31T10:41:04Z <p>@Claudine. [2]<br class="autobr" /> Ecoutez, Claudine, je vous conseille d'aller prêter une oreille à cette radio ; vous pourrez ainsi forger votre propre opinion (la seule qui vaille) et je suis certain que vous y découvrirez des pépites. Si je peux me permettre, je vous recommande, entre autres, et dans le désordre (liste non exhaustive) : « Entendez-vous l'éco » (pas vraiment apologétique du capitalisme), « Le cours de l'histoire », « La méthode scientifique » (on y apprend énormément), « Les cours du collège de France » (sujets très divers à choisir), et « Les pieds sur terre » (qui, je pense, devrait particulièrement vous plaire ; perso, c'est moins ma tasse de thé), etc. Comme je le disais dans un précédent message, l'écoute est gratuite (sans publicité), la réécoute possible sur le net et la plus-part des programmes podcastables. Et aussi, méfiez-vous, à l'écoute de France Culture, le risque est grand de devenir bourgeois(e) cossu(e) et parvenu(e) (je n'ai pas pu m'en empêcher, tant j'ai trouvé cette formule idiote).<br class="autobr" /> Ah, désolé pour la mention de l'article du Monde, je n'ai pas prêté attention au fait qu'il était réservé aux abonnés (d'ailleurs, j'ai résilié mon abonnement, ce site est devenu trop médiocre !).</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-08-31T10:39:38Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81914 2019-08-31T10:39:38Z <p>@Claudine. Merci pour votre message. [1]<br class="autobr" /> Bien sûr, sur France Culture, il y a à prendre et à laisser, mais je n'ai jamais entendu sur cette radio d'appel à voter Macron ; sauf peut-être de la part de certains invités « experts » (pouf, pouf, comme disait Desproges) et chroniqueurs, dont l'inénarrable Brice Couturier (que votre ami a, sans doute, trop écouté). Après, c'est un peu la raison d'être des éditorialistes ; ils donnent leurs opinions, libre à chacun de les approuver, ou non… et même de les écouter, ou non…</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-08-29T22:00:31Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81900 2019-08-29T22:00:31Z <p>@psicarpax, merci de votre réponse.<br class="autobr" /> Je suis bien sceptique sur les vertus que vous prêtez à France Culture, à savoir être une radio au service des citoyens, et cela juste en écoutant un copain , qui à l'époque me disait voter Macron, sauveur du modèle social pour contrer Fillon, destructeur du modèle social et cela à une semaine des élections. Etonnée par son analyse que j'attribuai à une surdose d'écoute de C'dans l'air, il me répondit outré et du fond du coeur qu'il faisait son opinion à l'écoute de France Culture. On dirait comme un goût de prêt à penser, non ? Et pour ce qui est de l'article, j'irai finir de le lire en bibliothèque, car franchement ça ne mérite de pas payer un euro pour le lire en ligne, ça peut attendre.</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-08-29T21:53:32Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81899 2019-08-29T21:53:32Z <p>Angèle, pour le point exclarrogatif* (ou point d'exclarrogation, je crois que les deux se disent, à vérifier), sur PC : Alt + 8253.<br class="autobr" /> Connaissez-vous, dans le genre ponctuation méconnue, le point d'ironie ؟ (Alt + 1567) ? Il indique, placé en fin de phrase, que celle-ci doit être prise au second degré ; il pourrait se montrer bien utile dans certains messages ou commentaires ; il y a tant de mal-comprenants (dont vous ne faites manifestement pas partie)…<br class="autobr" /> Je n'ai lu aucun livre de Sophie Divry, mais je me souviens qu'elle intervenait dans « Des Papous dans la tête » sur France Culture ; voilà bien une émission, d'une superbe intelligence folle et joyeuse, que je regrette ! Les auditeurs de France Culture sont vraiment des bourgeois cossus et parvenus ؟ (Vous remarquerez, Angèle, l'emploi du point d'ironie ;-).<br class="autobr" /> Et lorsque vous avez évoqué les combinaisons originales des mots, j'ai tout de suite pensé à Vincent Roca et ses « Mots et usages de mots » ; par exemple : « L'artiste qui a peint le plafond de la chapelle Sixtine, il a mis quel ange ? » ou « Le jardinier pisse-t-il ? » et encore « Je dois faire des crêpes ; j'ai de la farine, du lait, mais des œufs en ai-je ? »…<br class="autobr" /> A suivre ‽…<br class="autobr" /> * : Il n'existe pas dans toute les polices de caractères.</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-08-29T16:39:03Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81895 2019-08-29T16:39:03Z <p>Ah Ah, j'adopte l'exclarrogatif ‽ <br class="autobr" /> J'avoue j'ai un faible pour les combinaisons originales des mots. (Sophie Divry dans "Quand le diable sortit de la salle de bain" est une championne à ce jeu des combinaisons qui ouvre plus grand ou qui tord le sens des mots)<br class="autobr" /> Mais comment faites-vous pour l'écrire sur le clavier ?<br class="autobr" /> Merci pour cet échange.</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-08-29T13:46:35Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81893 2019-08-29T13:46:35Z <p>Merci Daniel pour votre texte !<br class="autobr" /> Quels souvenirs, cette radio française issue de la Résistance, bafouée aujourd'hui par France inter, je vis mal la suppression de "comme un bruit qui courre" tout comme j'ai mal vécu la suppression de là-bas si j'y suis.<br class="autobr" /> Je vous retrouve ici et je ne vous lacherais pas.<br class="autobr" /> Les restes de France-Inter ? ? ? ? <br class="autobr" /> Je suis perplexe</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-08-28T22:14:38Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81890 2019-08-28T22:14:38Z <p>J'avais bien remarqué, Angèle, que vos questions contenaient souvent leurs propres réponses.<br class="autobr" /> Cela dit, je partage votre attrait pour le point d'interrogation (il est, c'est vrai, d'une graphie élégante), auquel je rajouterai le point-virgule (je l'utilise souvent afin de rendre mon discours un peu moins indigeste), le point exclarrogatif ‽ (qui combine les fonctions de point d'interrogation et de point d'exclamation) et bien sûr les points de suspension (qui laissent l'horizon dégagé)…<br class="autobr" /> Dialoguer avec vous est agréable et enrichissant, merci à vous pour cela ; et tant pis si nous monopolisons quelque peu les commentaires sous cet article…</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-08-28T07:32:43Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81883 2019-08-28T07:32:43Z <p>Cher Psicarpax, je vous dois un éclaircissement : j'utilise très souvent la forme interrogative car elle m'aide à réfléchir et n'appelle pas obligatoirement une réponse. <br class="autobr" /> En fait ce ne sont pas des réponses que je cherche mais des questions.<br class="autobr" /> Le point d'interrogation est ouvert, il incite l'esprit à la recherche (de plus il a un joli tracé, une forme d'hameçon ), alors que le point est souvent final, il n'appelle pas à regarder vers d'autres horizons. Je digresse...<br class="autobr" /> Bonne journée.</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-08-27T20:08:35Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81878 2019-08-27T20:08:35Z <p>« La lucidité empêche-t-elle de continuer à lutter ? Doit-elle s'accompagner du désespoir ? »<br class="autobr" /> Une réponse possible, Angèle, est peut-être dans l'excellent commentaire, à la lucidité glaçante, de Philippe Pierpont ci-dessus… mais ils en existent d'autres, fort heureusement.</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-08-27T19:48:45Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81877 2019-08-27T19:48:45Z <p>@Claudine. Merci pour votre message.<br class="autobr" /> Effectivement, nous sommes d'accord, Daniel Mermet ne méprise pas les gueux, c'était de ma part, je le reconnais, un procès d'intention ; je ne doute pas de sa sincérité (mais reste dubitatif sur certains de ses discours).<br class="autobr" /> Cela dit, vous êtes une fidèle auditrice de France Inter et demeurez insatisfaite ; pourquoi dès lors ne pas changer de fréquence et opter, par exemple, pour France Culture ? Croyez-moi, contrairement à ce qu'affirme M. Mermet (à croire qu'il n'écoute jamais cette station et c'est précisément dans ce genre formule qu'il devient horripilant), France Culture n'a rien d'une radio destinée à une « bourgeoisie plus cossue, plus parvenue », mais alors pas du tout : « France Culture s'adresse à tous les citoyens curieux de ce qui les entoure, soit tout le monde », « On n'est pas une antenne pour le monde de la culture mais pour les citoyens », Sandrine Treiner, directrice de France Culture (je vous recommande son interview à lire sur lemonde.fr aujourd'hui).<br class="autobr" /> Bien à vous.</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-08-26T20:23:25Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81865 2019-08-26T20:23:25Z <p>Merci Daniel</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-08-26T14:17:51Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81859 2019-08-26T14:17:51Z <p>Merci Psicarpax pour cette citation, elle résonne bien, sa mélodie m'est harmonieuse et juste.<br class="autobr" /> Cependant nous ne sommes pas tous égaux face à la prise de conscience, nous n'avons pas tous les mêmes armes pour défricher nos talents et aiguiser nos intelligences.<br class="autobr" /> J'aimerai avoir votre conviction : que nous sommes maîtres de nos destins mais l'intériorisation des dominations, les barrières mentales et sociales existent bel et bien et rares sont ceux qui s'en affranchissent. <br class="autobr" /> La lucidité empêche-t-elle de continuer à lutter ? Doit-elle s'accompagner du désespoir ? N'est ce pas la combativité qui fait la vie quel que soit le résultat ?<br class="autobr" /> Bien à vous</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-08-25T19:26:32Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81847 2019-08-25T19:26:32Z <p>Cher Psicarpax,<br class="autobr" /> Contrairement à vous je ne pense pas que Daniel Mermet méprise les "gueux". Il se moque de la direction de France Inter qui je pense à cette vision des GJ : des gueux. N'écoutant que France Inter et en particulier la matinale (je ne peux pas me prononcer sur France Culture) de façon de plus en plus irrégulière d'ailleurs, le peu que j'ai entendu sur les GJ était méprisant, tellement aveuglé à vouloir trouver le mouvement abject qu'un de ses journalistes a propagé l'information fausse que les gants du boxeur Dettinger étaient plombés par exemple sans démentir d'après A. Peillon, journaliste de La Croix qui a écrit un livre sur ce GJ boxeur. Et c'est sur le terrain du traitement de l'information que se situe l'article de D. Mermet et le traitement de l'information est bourgeois dans le sens où il va dans le sens du poil et il n'y pas à s'en offusquer, c'est mieux en le disant. Et la suppression de "Comme un bruit qui court" émission qui écorche les oreilles de la direction en est une illustration supplémentaire....peut-être ?</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-08-24T18:06:58Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81834 2019-08-24T18:06:58Z <p>Angèle, voici une citation pour illustrer la conclusion de mon dernier message :<br class="autobr" /> « Je ne t'ai donné ni visage, ni place qui te soit propre, ni aucun don qui ne te soit particulier, ô Adam, afin que ton visage, ta place, et tes dons, tu les veuilles, les conquières et les possèdes par toi-même. […] Mais toi, que ne limite aucune borne, par ton propre arbitre, […] tu te définis toi-même. […] Je ne t'ai fait ni céleste ni terrestre, mortel ou immortel, afin que de toi-même, librement, à la façon d'un bon peintre ou d'un sculpteur habile, tu achèves ta propre forme. »<br class="autobr" /> Pic de la Mirandole – Oratio de hominis dignitate.</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-08-24T17:35:30Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81832 2019-08-24T17:35:30Z <p>Que de questions, Angèle, que de questions ; c'est un véritable interrogatoire ! ;-)<br class="autobr" /> Certaines d'entre elles mériteraient des réponses que le développement de ce site ne permet pas, hélas : nos messages sont limités à 1500 caractères, c'est frustrant. ; mais bon… Et il me semble avoir déjà répondu, en tout ou partie, à certaines d'entre elles.<br class="autobr" /> Les statistiques vous donnent raison, Angèle, c'est indéniable. Cependant, j'aimerais, à mon tour, vous poser quelques questions :<br class="autobr" /> • Pourquoi, malgré les multiples embuches, des enfants d'ouvriers poursuivent et réussissent des études supérieures ?<br class="autobr" /> • Pourquoi ces émissions télévisées, à la débilité abyssale, comme celles que vous évoquez, font-elles si grande audience ? <br class="autobr" /> • Pourquoi les gens sont-ils « gênés » (euphémisme) à la vue de personnes « laides et/ou grosses », ou handicapées, ou d'une couleur différente de la leur, etc.<br class="autobr" /> • Pensez-vous impossible l'émancipation des individus et leur accès à une réflexion qui leur est propre ?<br class="autobr" /> Je suis définitivement adepte du libre-arbitre et opposé à tout déterminisme ; comme la vie serait triste sinon…<br class="autobr" /> Merci encore pour vos messages.</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-08-24T08:43:20Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81829 2019-08-24T08:43:20Z <p>Cher Psicarpax,<br class="autobr" /> J'insiste mais lorsque vous affirmez "Je ne crois pas au déterminisme social", j'aimerai faire un peu de sociologie : quels sont les profils socio-professionnels qui sont sur-représentés dans le domaine de la culture ? (Je ne connais pas les chiffres exacts mais la plupart sont issus des classes moyennes supérieures, j'en ai souvent la preuve autour de moi). Pourquoi tant d'enfants d'ouvriers échouent pendant leurs études ?Je peux aller plus loin, sans évoquer le profil socio-professionnel : combien de femmes laides et/ou grosses accèdent aux professions du spectacle ? N'y a-t-il pas quelques mécanismes de déterminisme social derrière tout cela ?L'habitus social n'est il pas une cage dont il est difficile de s'extraire ?Quant à la confiscation, pas besoin d'aller très loin : où sont représentées les catégories maghrébines, africaines, italiennes, espagnoles..etc...paysannes et ouvrières dans le domaine de la culture (qui reste pour moi un des piliers du pouvoir symbolique) ? Ne trouvez-vous pas humiliant tous ces jeux télévisés qui exhibent des agriculteurs esseulés (un suicide tous les deux jours chez eux) ou des pauvres qui s'offrent leur quart d'heure de gloire en poussant la chansonnette ou en cuisinant ? Peut-on nier que la société actuelle supprime la diversité, la différence au profit d'un conformisme bourgeois ou plutôt d'un diktat du riche (// avec les dégâts sur la nature) ?N'y a t il pas d'autres perspectives à offrir ?</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-08-24T08:19:02Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81828 2019-08-24T08:19:02Z <p>Aux mêmes causes résultent les mêmes conséquences. La finance internationale, le FMI et toutes les organisations qu'elle pilote sont secouées par un débordement incontrôlable de tous ceux qui jugent opportun de se gaver sans entrave sans se soucier des dégâts environnementaux, sociaux et culturels. <br class="autobr" /> Naturellement, les nationalismes semblent devenir la réponse, poussant les peuples à se fermer sur eux-mêmes quand c'est dans l'international qu'ils trouveraient leur salut. <br class="autobr" /> C'est comme un éclatement d'un monde à l'agonie où les cellules cancéreuses prolifèrent inéluctablement. Le pouvoir par qui tout cela a pu être possible, sent qu'il est temps de museler et de durcir le ton sous peine d'avoir à argumenter solidement contre les dénonciations à son encontre qui se multiplient. Il ne le peut plus vraiment. Une crispation d'un monde qui meurt dans un soubresaut final. Pour combien de temps ? <br class="autobr" /> La guerre économique fait rage et la base de confiance nécessaire au bon fonctionnement de l'économie qui repose sur le crédit s'effrite. Grand danger !<br class="autobr" /> La crise n'est plus très loin. Les armes prolifèrent et les guerres de l'énergie s'éternisent dans une complexité qui paralyse les puissances d'hier. De nouveaus acteurs entrent dans la danse.<br class="autobr" /> Il faut pourtant que la fable néo-libérale continue de vendre ses salades, alors Radio France épure jusqu'à l'insipide. Il ne faudrait pas que le peuple se réveille, il doit dormir...</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-08-23T15:12:03Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81806 2019-08-23T15:12:03Z <p>@Angèle. Merci pour votre message. [1]<br class="autobr" /> Permettez-moi une légère digression pour commencer : j'aimerais souligner le plaisir que me procure cet échange empreint de courtoisie (©Christine du Limousin ;-) !<br class="autobr" /> Vous parlez de « confiscation culturelle » ; confiscation par qui ? et aux dépens de qui ? Au risque de me répéter, je reste convaincu que le savoir est accessible à tous et gratuitement. Ensuite, par exemple, si les cours du Collège de France font moins d'audience que les péripéties de post-adolescents (aux 300 mots de vocabulaire) sous les tropiques, à qui la responsabilité en incombe-t-elle, sinon au spectateur/auditeur lui-même ?</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-08-23T15:10:55Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81805 2019-08-23T15:10:55Z <p>@Angèle. [2]<br class="autobr" /> Je ne crois pas au déterminisme social (ni à aucun autre d'ailleurs). Vous pourrez m'objecter, avec justesse, que peu de jeunes issus des « classes populaires » accèdent à des études supérieures, mais pourtant certains y arrivent ; preuve que cela est possible ! C'est une raison de plus pour mettre le paquet sur l'éducation (et ses corollaires : augmentation du montant des bourses, accès aux logements étudiants à peu de frais, mutuelles gratuites, etc.). EDUQUER ! Voilà le maître-mot !<br class="autobr" /> Je ne pense pas que l'homme soit foncièrement sot, mais que parfois il le devienne, on peut, hélas, le constater tous les jours… Le « prêt-à-penser » est un véritable danger qui demande une vigilance de tous les instants ; il est insidieux et fourbe ; personne n'est à l'abri de sa sournoiserie (sur ce site même…). Apprendre à penser par soi-même (et parfois même contre soi-même) est à la portée de tous !<br class="autobr" /> Quant aux intéressantes questions de votre conclusion, je répondrai évidemment par la négative : la diversité, le métissage (culturel et/ou physique) font partis des chances de survie de l'Humanité (avec la tolérance, l'acceptation des différences de « l'autre », sans oublier la solidarité !).<br class="autobr" /> Merci encore pour votre message et pour la haute qualité de celui-ci.<br class="autobr" /> Je vous souhaite une bonne journée.</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-08-23T14:33:17Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81804 2019-08-23T14:33:17Z <p>Chère Léone, <br class="autobr" /> C'est tout à fait cela.<br class="autobr" /> Un jour, on découvre ce qu'il y a derrière le vernis, on soulève des voiles, on invente des portes qui s'ouvrent, on voit derrière les apparences, on écoute la vie qui bruisse dans le poste et des intellos ouvrant des cages mentales avec LBSJS ,on rigole des éditos salaces de Daniel Mermet, on lit le diplo, on écoute Denis Robert et les autres alternatifs.... et le monde devient en effet plus respirable. <br class="autobr" /> "Mais c'était cela..." tout devient plus clair.</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-08-23T12:19:00Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81802 2019-08-23T12:19:00Z <p>A lire : Musique au pas . Etre musicien sous l'occupation de La bail Karine : édition CNRS.</p> <p> magnifique document sur la collaboration avec Radio Paris de certain musiciens , compositeurs et artiste de tout poils <br class="autobr" /> Rolland</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-08-23T08:40:50Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81800 2019-08-23T08:40:50Z <p>Cher Psicarpax,<br class="autobr" /> J'essaie juste de dire qu'une partie de la population est, a été victime de confiscation. Confiscation culturelle.<br class="autobr" /> Confiscation des us et coutumes des "gueux" ou alors pour être parodiés par et pour des bourgeois. (ma définition du bourgeois ? individu qui ne cherche que le profit financier, social, sexuel dans ses choix de vie : profession, amour, amitié, savoir...individu accroché au biens matériels qui sont la jauge de ses jugements, sentiments, valeurs. individu qui calcule la rentabilité de ses choix de vie)<br class="autobr" /> Quand une partie de la population est incapable de s'identifier aux produits culturels proposés (radio, théâtre, tv, chanson...etc) elle est niée d'identité, d'appartenance. Et dire que c'est parce que cette population est sotte, bête, "monstres de l'abîme", c'est facile et réducteur.<br class="autobr" /> Y aurait il une seule culture acceptable ? un seul savoir valable ? ceux des vainqueurs qui occupent les places radiophoniques, télévisuels, cinématographiques, théâtrales ?</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-08-22T09:02:19Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81792 2019-08-22T09:02:19Z <p>@Angèle. Merci pour votre message.<br class="autobr" /> En fait, je trouve les propos de Daniel Mermet méprisants : méprisants envers les « gueux » qu'il présuppose trop « frustres » pour accéder à une certaine connaissance ; méprisants envers les « bourgeois culturels » (je ne trouve pas réellement de sens à cette expression) qui par leur envie (plaisir) d'apprendre confisqueraient le savoir.<br class="autobr" /> Epistémologie, mécanique quantique ou paléoanthropologie ne sont pas des gros mots, ils figurent dans les dictionnaires et libre à chacun de se les approprier (même si la mécanique quantique, c'est sacrément ardu). La connaissance nécessite parfois quelques efforts, mais quelles récompenses et bonheur elle procure !<br class="autobr" /> Alors, certes, je parle ici de France Culture, l'unique radio que j'écoute (j'ai laissé tomber France Inter depuis un bail – sauf parfois le Jeu des Mille €, une vieille habitude) ; cette radio est globalement superbe (sans doute unique au monde) et tiens, juste pour embêter M. Mermet et ses formules à l'emporte-pièce, je remercie ici et maintenant Radio France qui permet à cette radio d'exister ! <br class="autobr" /> Enfin, je reviens sur la notion de CHOIX : je persiste à penser qu'il existe et si comme vous le dites « la culture […] est en grande partie réalisée par et pour l'élite bourgeoise », reste une petite partie qui nous est accessible…<br class="autobr" /> Bonne journée.</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-08-22T08:05:34Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81791 2019-08-22T08:05:34Z <p>Oui Angèle et un jour on se réveille, et on veut en savoir plus et on écoute Mermet et on découvre un monde qui nous correspond mieux, on essaie de lire le diplo, on découvre le mouvement Attac avec son slogan "un autre monde est possible " dont on rêvait et tant de personnages magnifiques, une autre façon de lire, d'écrire l'Histoire et les événements importants de notre vie souvent mal transmis , tronqués, arrangés par les "dominants" de tout poil, et on se prend captivé par toutes ces résonances, ces correspondances, cet éclairage sur le monde, et on en redemande..... France Inter s'est pervertie et cela devient difficile de continuer à l'écouter, malgré quelques émissions encore écoutables. Dommage !<br class="autobr" /> Mon moteur c'est de continuer à suivre Là-Bas et d'autres médias indépendants et de continuer à m'éduquer le plus possible pour pouvoir supporter le monde que l'on nous fait. J'avoue que quelque fois je peine .....</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-08-21T18:48:35Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81788 2019-08-21T18:48:35Z <p>Je lis bien votre commentaire @psicarpax, et pour tout vous dire pendant de très très (trop) longues années je ne comprenais pas pourquoi je n'arrivais pas à m'identifier aux histoires, aux vies racontées, aux séries, aux éditoriaux, aux préoccupations...etc proposés par France Inter et toutes les autres radios ainsi que par la tv en général. J'avais trop souvent l'impression qu'une partie de la population était passée sous silence, invisibilisée et tellement raillée, moquée ( c'était bien avant les gilets jaunes, y'a une vingtaine d'années), jusqu'à ce que, je l'avoue, mes oreilles accrochent sur LBSJS et qu'enfin je comprenne pleinement, entièrement ce que le pouvoir SYMBOLIQUE signifie.<br class="autobr" /> Il est triste de reconnaître que la culture : radio, tv, cinéma, théâtre, chansons....etc... est en grande partie réalisée par et pour l'élite bourgeoise. Elle a imposé ses codes afin de remporter la guerre symbolique, celle qui consiste à prendre possession de nos moeurs, cultures, désirs (de notre psyché). Une guerre sans armes et sans verser une goutte de sang, afin d'uniformiser les individus ....au capitalisme ?</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-08-21T16:50:35Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81787 2019-08-21T16:50:35Z <p>Ah, ce texte… C'est beau comme du Daniel Mermet ; sauf que…<br class="autobr" /> Sauf que... Je me demande bien quelle mouche le pique pour qu'il envoie ses missiles en direction de Radio France et ses auditeurs « bourgeois culturels ».<br class="autobr" /> Alors, pendant des années, M. Mermet, sur France Inter, se serait adressé (avec talent, en tant qu'auditeur régulier, je peux en témoigner) à la « petite bourgeoisie culturelle » ?...<br class="autobr" /> Pourtant, collaboratrice de la-bas.org, Mme Simonot, a travaillé pour France Culture et aurait proposé ses micros-trottoirs à la « bourgeoisie plus cossue » ?...<br class="autobr" /> « Les classes populaires » ne sont absolument pas exclues de ce « beau monde » : les écoutes sont gratuites, podcastables, accessibles en direct en radio ou sur le Net avec possibilité de réécoute pendant des années pour certaines émissions, les fréquences sont aisées à trouver… Ecouter France Culture ou je ne sais quelle autre radio est un choix ; et il est bon d'assumer ses choix !<br class="autobr" /> Et puisqu'il est question de choix, M. Mermet, à la place de votre « qui ne casse rien n'a rien », je vous propose ces mots de Nelson Mandela : « Il est facile de casser et de détruire. Les héros, ce sont ceux qui font la paix et qui bâtissent ».<br class="autobr" /> Une dernière chose, faire un parallèle entre le mouvement des GJ et la Résistance, fallait vraiment oser !</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-08-21T13:07:07Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81785 2019-08-21T13:07:07Z <p>Je viens de lire cet article. Merci Daniel, mais où allons-nous ? Le désastre continue malgré la résistance qui enfle et gronde un peu partout. Rien n"a l'air d'ébranler ce gouvernement et ceux qui suivent le courant......</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-08-21T12:11:20Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81784 2019-08-21T12:11:20Z <p>Oui Merci Daniel<br class="autobr" /> Pour moi c'est l'oreille collée au poste de radio pour écouter la B.B.C le son très faible pour ne pas être entendu des voisins , une couverture tendue sur la fenêtre pour empêcher la lumière de filtrer à l'extérieur et là un jour nous entendons que l 'Armée Rouge vient d'écraser la Wehrmacht à Stalingrad<br class="autobr" /> Nous nous sommes dit alors que l'espoir avait changé de camp <br class="autobr" /> C 'était le 3 février 1943 et ceci je ne l'ai jamais oublié même si on a voulu me faire croire que nous devions tout aux Américains J 'avais 7 ans <br class="autobr" /> On chantait aussi Radio Paris ment Radio Paris est allemand<br class="autobr" /> Certains journalistes en 2019 ne parlent pas allemand mais parlent américain ils en ont intégré toute leur idéologie</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-08-20T21:24:58Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81781 2019-08-20T21:24:58Z <p>il y a 75 ans la libération des ondes… ça c'est envoyé ! comme un cocktail.<br class="autobr" /> magnifique amigo !</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-08-20T18:28:27Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81779 2019-08-20T18:28:27Z <p>Je prends tout. Merci Daniel. Un résumé panoramique de l'histoire à la libération de la Radio à Paris, la vérité toute nue écrite simplement et dont pas un mot ne soit nécessaire et suffisant. Des écrits tels que celui - là me regonflent et j'en ai tellement besoin !!!<br class="autobr" /> Depuis la fin du règne de sa majesté Mitterrand et l'avènement de la pègre sarcozyste, la vie est devenue épouvantable pour la population française de façon exponentielle. D'abord Hollande et enfin Macron, jeune dictateur fasciste mis en place par les grandes fortunes pour finir de se débarrasser des pauvres et de "l'extrême Gauche populiste", tout en faisant exploser les portefeuilles et les actions des "maîtres du monde, comme dans les BD des années 50 (j'ai connu, né début 47). <br class="autobr" /> C'est pas tous les jours qu'on se délecte de tels propos et ça remet en selle. Là-bas devrait être remboursé par la Sécu.</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-08-20T17:19:57Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81778 2019-08-20T17:19:57Z <p>Quel talent d'écriture, merci Daniel !</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-08-20T15:10:28Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81777 2019-08-20T15:10:28Z <p>Merci ,j'ai vécu tout çà très dur de de voir ce qui ce passe maintenant ,voir ceux qui détruisent ce que le comité de la libération a fait commémorez le plateau des Glières et la libération de Paris. Ils n'ont encore osez 1936 mais cela viendras.<br class="autobr" /> Merci Daniel</p> 20 AOÛT 1944 : PARIS, DEBOUT, SOULÈVE-TOI ! LA LIBÉRATION DES ONDES 2019-08-20T14:51:07Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/20-aout-1944-paris-debout-souleve-toi-la-liberation-des-ondes#comment81775 2019-08-20T14:51:07Z <p>merci cher Monsieur Daniel Mermet .<br class="autobr" /> mon cœur bat très fort, je viens d'avoir 87 ans nous faire revivre cette époque formidable est mon plus beau cadeau .</p> <p>je vais essayer de l'imprimé, pour mieux en parler avec des jeunes. je vous embrasse. hélène</p>