Corinne Morel Darleux : « plutôt couler en beauté que flotter sans grâce » - commentaires Corinne Morel Darleux : « plutôt couler en beauté que flotter sans grâce » 2019-08-01T15:10:50Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/corinne-morel-darleux-plutot-couler-en-beaute-que-flotter-sans-grace#comment81640 2019-08-01T15:10:50Z <p>C'est ce qui s'appelle "faire le point" !<br class='autobr' /> Bravo pour cette synthèse de la situation présente</p> Corinne Morel Darleux : « plutôt couler en beauté que flotter sans grâce » 2019-06-28T10:08:56Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/corinne-morel-darleux-plutot-couler-en-beaute-que-flotter-sans-grace#comment81090 2019-06-28T10:08:56Z <p>100% d'accord avec Corinne : on sait les luttes, les actions sans trop d'effet face au technocapitalisme Macron ou Europeens. <br class='autobr' /> Mais ce n'est pas l'objectif premier. L'objectif premier est de permettre aux gens de cesser l'agitation vaine du débat et de passer à l'action. Ce passage à l'action permet de s'aligner avec ses valeurs et d'être cohérent. Et cela inspire un changement de vie, une occasion de changement. <br class='autobr' /> On sait que "le débat" a permis la banalisation de l'extrême droite, au nom de "il faut écouter tout le monde" a permis de mettre sur les plateaux TV les facistes (RN, Zeymour, Finkeilkraut,...). <br class='autobr' /> Car ce n'est pas "tout le monde" que l'on écoute, on s'en est rendu compte quand les GJ sont venus sur les plateaux à quel point la parole populaire était bloquée, parce qu'elle représentait un vrai danger. Alors que la parole faciste est "entendable" dans les médias !<br class='autobr' /> Par le passage à l'acte, le capitalisme va perdre peu à peu sa viande et sa matière grise. Le capitalisme ne pourra se contenter de ceux qui auront renoncés à leurs valeurs (je ne fais que mon travail), ils devra compter sur les affamés (les migrants). Sa tendance faciste qui s'exprime aujourd'hui dans la répression contre la population, va croître. Alors la lutte radicale se justifie car le capitalisme ne vise plus l'enrichissement, mais conduit à l'anéantissement.</p> Corinne Morel Darleux : « plutôt couler en beauté que flotter sans grâce » 2019-06-27T12:11:08Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/corinne-morel-darleux-plutot-couler-en-beaute-que-flotter-sans-grace#comment81081 2019-06-27T12:11:08Z <p>citer des personnalités qui conteste la stratégie de LFI il est regrettable de constater que les représentants de ce mouvement sont bien absents de ce site....</p> <p>Ben oui, manifestement sur ce site, on prône plutôt le non engagement politique, les abonnés à la marginalité comme Filoche, et parfois... on passe carrément à côté d'évènements aussi révélateurs de la macronie pinochettiste que les perquisitions de 17 personnes et groupes - sous prétexte qu'on ne souffre pas JLM...<br class='autobr' /> ça reste moins pire quand même que Mediap... mais il me faut parfois toute ma longue "addiction" à "là bas" pour supporter ;)</p> Corinne Morel Darleux : « plutôt couler en beauté que flotter sans grâce » 2019-06-23T18:25:13Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/corinne-morel-darleux-plutot-couler-en-beaute-que-flotter-sans-grace#comment81032 2019-06-23T18:25:13Z <p>Petit clin d'œil à Corinne : au Pré st Gervais près des Lilas où tu as bossé, mercredi 3 juillet de 19h30 à 22h30 le groupe XR de Pantin/Pré st Gervais organise une conférence. Tu y es la bienvenue si tu passes dans le coin … A bientôt peut-être ?</p> Corinne Morel Darleux : « plutôt couler en beauté que flotter sans grâce » 2019-06-23T08:27:29Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/corinne-morel-darleux-plutot-couler-en-beaute-que-flotter-sans-grace#comment81024 2019-06-23T08:27:29Z <p>Combien de nuances de vert ? autant qu'il y a d'écologistes : des plus sincères aux plus écolo-tartuffes ?<br class='autobr' /> EELV=Europe ESCROCS Les Verts</p> Corinne Morel Darleux : « plutôt couler en beauté que flotter sans grâce » 2019-06-23T07:59:54Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/corinne-morel-darleux-plutot-couler-en-beaute-que-flotter-sans-grace#comment81022 2019-06-23T07:59:54Z <p>Je partage aussi l'avis d'Angèle. Même si le choix de Moitessier et bien d'autres moins connus est intéressant, gare à ne pas tomber dans "l'extase" pour des personnes faisant un choix individuel de ce type. Dans la perspective de l'effondrement, existe aujourd'hui un courant d'incitation au "développement individuel" (avec tous les risques de dérive genre homme providentiel …) qui pourrait bien occulter l'urgence prioritaire de construction d'un mouvement collectif<br class='autobr' /> Ceci dit un stage de développement personnel (souvent pas donné !) pour se faire du bien, pourquoi pas si ça chante à certain-e-s. Angèle a raison, on peut aussi s'émerveiller depuis sa petite lorgnette et ça coute pas grand chose</p> Corinne Morel Darleux : « plutôt couler en beauté que flotter sans grâce » 2019-06-22T10:52:47Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/corinne-morel-darleux-plutot-couler-en-beaute-que-flotter-sans-grace#comment81017 2019-06-22T10:52:47Z <p>ben vous m'avez manqué , Corinne , beaucoup !</p> Corinne Morel Darleux : « plutôt couler en beauté que flotter sans grâce » 2019-06-21T17:58:14Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/corinne-morel-darleux-plutot-couler-en-beaute-que-flotter-sans-grace#comment81007 2019-06-21T17:58:14Z <p>Friot montre tout l'intérêt du régime général de Sécurité sociale comme institution subvertissant le capitalisme par le changement qu'elle opère dans la pratique de la valeur. Cette institution est attaquée, et de plus en plus violemment. Une riposte est nécessaire. Friot montre que cette riposte ne peut pas se contenter de s'opposer à ces attaques. Elle doit aussi être affirmative, proposer un projet affirmatif qui consiste à lutter pour la généralisation du modèle du régime général de Sécu à l'ensemble de la vie économique.<br class='autobr' /> La sortie du capitalisme est une condition absolument NECESSAIRE pour se donner les moyens de résoudre les problèmes environnementaux à la racine. Tout dépend de ce qu'on institue à la place du capitalisme. Et le modèle de Friot offre un potentiel collectif, démocratique et délibératif très sérieux permettant de prendre le pouvoir sur notre travail et sur ce qu'on produit, comment et où. Ceci est nécessaire pour que l'environnement soit pris en compte. Regardez cet exemple sur la sécurité sociale alimentaire : <a href="https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/vaches-a-hublot-sortir-de-la-folie-c-est-possible" class='spip_url auto' rel='nofollow'>https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/vaches-a-hublot-sortir-de-la-folie-c-est-possible</a>.</p> Corinne Morel Darleux : « plutôt couler en beauté que flotter sans grâce » 2019-06-21T17:35:15Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/corinne-morel-darleux-plutot-couler-en-beaute-que-flotter-sans-grace#comment81005 2019-06-21T17:35:15Z <p>Les mots toujours les mots. Jonathan affirme qu'aux élections européennes les verts sont le premier partie de GAUCHE arrivé en tête. J'ai sans doute raté un épisode mais qualifier sur ce site EELV de gauche c'est participer à la confusion. Non vraiment je crois que dans ces conditions c'est pas gagné. Ensuite Corinne Morel Darleux fait état des mouvements contestataires et laisse entendre qu'il y là en germe une force capable d'arrêter le rouleau compresseur capitaliste. Je dois vivre dans un ghetto parce que ce que j' entends autour de moi est majoritairement dans le droit fil de l'idéologie déversée à flot et en continu par nos médias. Pour ces raisons si on ne peut nier la nécessité de ces mouvements bien souvent précurseurs, la seule victoire qui compte est l'accès au pouvoir. Pour ce faire et compte tenu de la situation, la bataille électorale reste la mère de tous les combats.<br class='autobr' /> Enfin s'il est bien venu d'entendre des personnalités comme CMD et de citer des personnalités qui conteste la stratégie de LFI il est regrettable de constater que les représentants de ce mouvement sont bien absents de ce site.</p> Corinne Morel Darleux : « plutôt couler en beauté que flotter sans grâce » 2019-06-21T17:33:35Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/corinne-morel-darleux-plutot-couler-en-beaute-que-flotter-sans-grace#comment81004 2019-06-21T17:33:35Z <p>Moitessier. Comme beaucoup j'ai lu " la longue route" et d'autres , Tamata et l'Alliance ". Comme d'autres, cet abandon au milieu de l'Atlantique et non à quelques encablures m'est apparu comme l'expression d'une morale. Un morale contre l'idéologie dominante. Cependant et cela ne diminue en rien ce qui précède il m'est apparu que cette philosophie de Moitessier n'était pas bien neuve. Ne fait-il pas parti de cette longue suite d'hommes et de femmes dont l'exigence personnelle a été au cours du temps des phares pour nos morales individuelles ? Toutefois il est en même temps notable que cela a peu modifié la force dominante du cours des choses. On peut remarquer enfin que le parcours intellectuel de Moitessier s'est confondu avec la religion catholique puisque ses droits d'auteurs vont à des œuvres caritatives en relevant. Il ne s'agit pas d'une critique mais de signaler le courant dans lequel tout cela se situe. Car si l'homme est définitivement respectable il conteste à la marge le système et la preuve en est la grande déférence qu'il suscite auprès de la partie huppée du monde de la voile. J' ajouterai que sa démarche préfigurait le mouvement hippie dont on mesure aujourd'hui l'effet mode dont tout cela relevait et le vide dont lequel il est tombé.</p> Corinne Morel Darleux : « plutôt couler en beauté que flotter sans grâce » 2019-06-20T20:12:39Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/corinne-morel-darleux-plutot-couler-en-beaute-que-flotter-sans-grace#comment80988 2019-06-20T20:12:39Z <p>Merci pour la réflexion de la première partie d"entretien. On entend souvent "De toute façon, ça ne va rien changer...", à propos des "petits gestes" de la vie quotidienne. Je pense que la plupart des personnes ne les font pas avec l'illusion de changer le monde du jour au lendemain, ou encore pour avoir bonne conscience, mais simplement parce que cela leur semble la bonne manière de faire. Et par ailleurs, il ne faut pas sous-estimer le pouvoir de l'exemple...</p> Corinne Morel Darleux : « plutôt couler en beauté que flotter sans grâce » 2019-06-20T20:08:06Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/corinne-morel-darleux-plutot-couler-en-beaute-que-flotter-sans-grace#comment80987 2019-06-20T20:08:06Z <p>Et voilà, avec ce genre de théorie, on est tous embarqués dans la grande course parce qu'il faut PROUVER qu'on vaut kéquechose... et ainsi bien montrer qu'on est pas jaloux. Bof.<br class='autobr' /> Cela ne concerne que mon point de vue, je ne cherche pas à convaincre quiconque. Je partage le paysage vu de ma petite lorgnette. Point.</p> Corinne Morel Darleux : « plutôt couler en beauté que flotter sans grâce » 2019-06-20T17:31:52Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/corinne-morel-darleux-plutot-couler-en-beaute-que-flotter-sans-grace#comment80984 2019-06-20T17:31:52Z <p>J'ai une tout autre vision de la Décision de Bernard Moitessier ou du parcours de Corinne Morel Darleux. A aucun moment il ne s'agit de faire demi-tour, il s'agit d'un changement de Cap courageux laissant de côté le décor fragile et trompeur fabriqué à l'usage des "gagnants". Mais, démonstration sublime, ces vrais aventuriers nous disent et aux croyants du système de concurrence et d'élitisme en particulier, que même les meilleurs selon leurs propres critères n'y trouvent pas leur comptes. Il s'agit là d'une attitude exemplaire mais surtout la plus efficace. Rester dans la critique théorique ou idéologique de ce système n'a pour conséquence que d'alimenter la théorie des "jaloux", loser, perdants de par leur incapacité et donc jaloux de la supériorité des meilleurs. Quand on est le champion incontesté sur leur propre terrain, quel panache que de pouvoir dire" vos dollars et votre prestige ne m'intéresse pas car j'ai une ambition qui va bien au-delà de ces pacotilles". De ces gens là viendra le vrai changement et tant mieux s'il se trouve être anticapitaliste et tant mieux s'il mème, même par d'autres voies l'Humanité à son émancipation. Bernard et Corinne sont "de belles personnes !</p> Corinne Morel Darleux : « plutôt couler en beauté que flotter sans grâce » 2019-06-20T08:29:51Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/corinne-morel-darleux-plutot-couler-en-beaute-que-flotter-sans-grace#comment80974 2019-06-20T08:29:51Z <p>Aucune condescendance de ma part ni même le moindre reproche, je signifie juste que je n'ai aucun attrait pour les premiers de cordée qui font demi-tour au dernier moment. <br class='autobr' /> De nos jours, posséder une belle maison, rouler dans une belle voiture, avoir un bon poste sur la hiérarchie sociale, fréquenter les "bons" cercles sociaux ...etc, sont devenus des qualités humaines et font de vous une personne (de) bien(s)( d'ailleurs ce concept n'est pas nouveau) . Ces qualités humaines, on ne peut les acquérir qu'en faisant la course, en vivant en état en compétition, face à ce constat je dis simplement : et ceux qui ne font pas la course ? Est ce qu'ils écrivent des bouquins , font des films....etc...pour raconter leur choix ? De nos jours, peut-on avoir accès au monde de l'édition sans être passé par le couloir de la compétition ou de la cooptation ? Où peut-on entendre la voix de ceux qui ne prendront jamais le départ ?</p> Corinne Morel Darleux : « plutôt couler en beauté que flotter sans grâce » 2019-06-19T15:40:03Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/corinne-morel-darleux-plutot-couler-en-beaute-que-flotter-sans-grace#comment80960 2019-06-19T15:40:03Z <p>C'est dommage de jeter le discrédit sur ceux qui évoluent. Si on n'accueille pas à bras ouvert ceux qui changent d'opinion, d'une, on incite pas les autres à changer, deux on se condamne à faire la révolution dans son coin, et donc ne pas la faire vraiment...<br class='autobr' /> Le travail, le courage nécessaire pour changer d'opinion est bien plus considérable que celui nécessaire à persévérer dans son être.<br class='autobr' /> Après des décennies d'écologie solitaire, j'ai eu du mal à ne plus être condescendant avec les néo-écolos, mais c'est nécessaire de ne plus le faire.</p> Corinne Morel Darleux : « plutôt couler en beauté que flotter sans grâce » 2019-06-19T13:23:55Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/corinne-morel-darleux-plutot-couler-en-beaute-que-flotter-sans-grace#comment80958 2019-06-19T13:23:55Z <p>En réponse à Gilles. "Ce régime est déjà pensé..." OUI. Et Friot montre que l'histoire de la Sécurité sociale en est même une application concrète, qui se détruit peu à peu de De Gaulle a Macron. "La sortie du capitalisme n'est peut-être pas une condition suffisante pour régler les problèmes environnementaux..." OUI aussi. Corinne Morel Darleux montre bien que pour être efficace la lutte doit se mener sur les deux axes, celui des institutions à conquérir et celui de la désobéissance ... aux institutions. <br class='autobr' /> Là où je ne suis pas d'accord avec elle c'est quand elle oppose ce qu'elle appelle "populisme" (un mot pourri...) à la "lutte des classes". Car le fameux EUX et NOUS se retrouve aussi bien dans l'idéologie du rejet de l'autre par les partis xénophobes et racistes, que dans le combat contre une oligarchie où se rejoue nécessairement la lutte classe contre classe et où se forge peu à peu la conscience de faire peuple. Suffit de bien savoir qui on met dans le EUX et de bien prendre conscience de ce qui nous rapproche dans le NOUS.</p> Corinne Morel Darleux : « plutôt couler en beauté que flotter sans grâce » 2019-06-19T08:43:30Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/corinne-morel-darleux-plutot-couler-en-beaute-que-flotter-sans-grace#comment80956 2019-06-19T08:43:30Z <p>Entretien intéressant mais je ne me passionne pas pour les individus qui prennent le départ et qui, arrivés premier à la ligne d'arrivée ne la franchissent pas, j'y vois du snobisme. J'ai beaucoup plus d'intérêt et de tendresse pour ceux qui ne prendront jamais le départ.</p> Corinne Morel Darleux : « plutôt couler en beauté que flotter sans grâce » 2019-06-19T08:27:45Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/corinne-morel-darleux-plutot-couler-en-beaute-que-flotter-sans-grace#comment80955 2019-06-19T08:27:45Z <p>Entièrement d'accord avec Corinne Morel Darleux. Le capitalisme est la racine des maux environnementaux. La sortie du capitalisme n'est peut-être pas une condition suffisante pour régler les problèmes environnementaux, mais elle est une condition absolument nécessaire pour apporter des solutions sérieuses à ces problèmes. Un régime de production reposant sur un véritable fonctionnement démocratique, géré par les travailleurs eux-mêmes, dans lequel les travailleurs auraient le pouvoir et la maîtrise de leur travail, de ce qu'ils produisent, dans quelles conditions sociales et environnementales, où, est certainement un régime adéquat pour remplacer le capitalisme. Ce régime est déjà pensé ; il s'agirait de s'en emparer, d'en discuter, de le peaufiner collectivement. Je vous invite vivement à lire et écouter Bernard Friot sur le salaire à la qualification personnelle, plus connu sous le nom de salaire à vie (qui n'a rien à voir avec le revenu de base inconditionnel).</p> Corinne Morel Darleux : « plutôt couler en beauté que flotter sans grâce » 2019-06-18T20:29:24Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/corinne-morel-darleux-plutot-couler-en-beaute-que-flotter-sans-grace#comment80950 2019-06-18T20:29:24Z <p>Merci Jonathan et bravo Corinne pour son engagement lucide.<br class='autobr' /> Ce qui est drôle c'est de voir Bernard Moitessier boire un coup de flotte avec une bouteille plastique. Mais bon il avait quand même le courage de "changer de cap".<br class='autobr' /> Amitiés<br class='autobr' /> GP</p> Corinne Morel Darleux : « plutôt couler en beauté que flotter sans grâce » 2019-06-18T20:10:09Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/corinne-morel-darleux-plutot-couler-en-beaute-que-flotter-sans-grace#comment80949 2019-06-18T20:10:09Z <p>Le livre d'Emma Goldman cité a été traduit en français sous le titre L'Agonie de la révolution, paru aux éditions Les Nuits Rouges en 2017. Avis à celles et ceux qui voudraient le lire ! L'original en anglais n'avait été réédité qu'en 1970.</p> Corinne Morel Darleux : « plutôt couler en beauté que flotter sans grâce » 2019-06-18T19:48:35Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/corinne-morel-darleux-plutot-couler-en-beaute-que-flotter-sans-grace#comment80948 2019-06-18T19:48:35Z <p>Deux jours avant les européennes, dans une interview de Jadot sur Reporterre, le quotidien de l'écologie, il était titré : Yannick Jadot : "Oui, je suis anticapitaliste"<br class='autobr' /> En lisant entièrement l'article, on s'aperçoit que Jadot prononce cette réponse au bout de la 3ème fois à la question posée : "êtes vous anticapitaliste ?"</p> <p>On sent la réponse tirée par les vers du nez. La preuve en est avec cet enchainement : "Mais je suis pour une économie régulée." Donc, on est toujours dans le capitalisme. Faudrait pas passer pour un bolchevik non plus hein...<br class='autobr' /> L'article en question que l'on peut également écouter : <a href="https://reporterre.net/Yannick-Jadot-Oui-je-suis-anticapitaliste" class='spip_url spip_out auto' rel='nofollow external'>https://reporterre.net/Yannick-Jadot-Oui-je-suis-anticapitaliste</a></p> <p>13% sur une participation de 50% ; 3 millions de voix, soit 6% sur un total de 47 millions d'électeurs, y'a vraiment pas de quoi sabrer le champagne, sauf peut être pour les sièges...</p> <p>Mais le problème dépasse l'économie capitaliste en réalité. La société de classes existait avant le capitalisme. Des classes sociales vivaient sur le travail des autres sous une autre organisation sociale du travail (esclavage, servage...) et ces rapports de production ont amené au capitalisme, sous un rapport de force, pas sur une évolution naturelle des rapports entres les femmes et les hommes. Ce siècle sera probablement celui de tous les périls où nous serons irrémédiablement opposés à deux choix imposés : la fin de la société de classes, ou la fin de l'humanité.</p>