Ni « libéraux », ni « populistes » : refuser la peste et le choléra - commentaires Ni « libéraux », ni « populistes » : refuser la peste et le choléra 2018-10-13T09:33:58Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/Ni-liberaux-ni-populistes-refuser-la-peste-et-le-cholera#comment74182 2018-10-13T09:33:58Z <p>Le terme "libéral" n'a rien à voir avec la Liberté, c'est juste le refus des taxes et des impôts sur le commerce. C'est l'autre nom du marché noir pour ceux qui veulent exploiter les ressources de ce pays sans participer aux frais.<br class="autobr" /> Quant au terme "populiste", il nie le droit de la population à une représentation nationale. On n'est donc plus en république.<br class="autobr" /> Pour résumer, on a d'un côté des gens ou des organisations qui veulent exploiter le pays et interdire toute expression des exploités. En fait, c'est donc une colonisation...</p> Ni « libéraux », ni « populistes » : refuser la peste et le choléra 2018-09-25T04:31:07Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/Ni-liberaux-ni-populistes-refuser-la-peste-et-le-cholera#comment73845 2018-09-25T04:31:07Z <p>Serge Halimi cite le LIBRE ECHANGE comme élément central. Avec Pierre Rimbert, ils devraient aller encore plus loin en développant que cette liberté (et ses conséquences) est d'abord un outil essentiel au service des capitalistes, classe sociale détenant les moyens de production. Libre-échanger est l'instrument de leurs profits et la monnaie ou la finance carburent la machine ; Nous, notre classe sociale ne sommes que leurs victimes au mieux conscientes souvent inconscientes</p> Ni « libéraux », ni « populistes » : refuser la peste et le choléra 2018-09-22T13:11:32Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/Ni-liberaux-ni-populistes-refuser-la-peste-et-le-cholera#comment73802 2018-09-22T13:11:32Z <p>La superposition de la traduction française sur la voix de Bannon a pour unique résultat de rebuter l' auditeur que j' ai tenté d' être, lequel se tamponne de la VO à laquelle il ne comprend rien !<br class="autobr" /> "Ni peste ni choléra" affirmait Jacques DUCLOS lors des Présidentielles opposant POHER à POMPIDOU, appelant à l' abstention au second tour. Moi je m' en souviens très bien, j' étais délégué de liste du PCF dans un bureau de PARIS-8. Alors ? Votons au premier tour pour notre champion, et s' il devait n' avoir aucune chance au second tour, abstenons-nous. C' est ce que je ferai.</p> Ni « libéraux », ni « populistes » : refuser la peste et le choléra 2018-09-21T21:15:24Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/Ni-liberaux-ni-populistes-refuser-la-peste-et-le-cholera#comment73787 2018-09-21T21:15:24Z <p>Pour ce qui est du boycott, faut pas vous inquiéter : la dynamique est en marche et de ce côté là le capitalisme est incontestablement plus efficace que toutes les théories que vous pourriez mette en œuvre. La pente est indiscutable. Elle épouse l'efficacité du discours insidieux sur l'inutilité de tout ça et qui laisse croire à tous ceux, qui ont intérêt à ce que les choses changent, que leur vote est stérile. Le capitalisme pour durer a besoin de l'absentéisme, un boycott passif.<br class="autobr" /> Concernant la rencontre marseillaise et ayant vu la séquence diffusée par TF1 j'ai exprimé, dans un même mouvement, sur le Facebook de JLM ma désapprobation. Ayant vu sur autre site la totalité de cette rencontre, j'ai constaté que le rapport était l'inverse du montage TF1, en particulier sur la question de la rencontre franco-allemande. Il faut ajouter que le lieu ne se prêtait pas à ce genre d'empoignade dont se délecte la presse. Là aussi voyez comme vous êtes en concordance avec la si amusante chronique de Ruquier à CSOJ.<br class="autobr" /> " les électeurs du PS étaient aussi les électeurs du FdG !" Et bien oui et j'ajouterais ceux d'autres partis. Vous savez ce qu'on dit : Pour faire des militaires, faut bien les prendre chez les civils. Sauf à avoir une usine à en fabriquer.<br class="autobr" /> Allez, une video récente pour la route même si elle peut vous paraître accessoire relativement à l'important événement marseillais : <a href="https://youtu.be/6huxutcGx68" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">https://youtu.be/6huxutcGx68</a></p> Ni « libéraux », ni « populistes » : refuser la peste et le choléra 2018-09-21T11:54:28Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/Ni-liberaux-ni-populistes-refuser-la-peste-et-le-cholera#comment73778 2018-09-21T11:54:28Z <p>Le boycott des élections européennes vise à délégitimer des institutions qui n'ont par ailleurs rien de démocratique. Depuis quand, pour retrouver notre liberté, notre souveraineté, notre indépendance, faut-il participer aux élections mises en place par les institutions qui nous asservissent ? Y participer, c'est déjà les cautionner. Il n'y a donc pas de contradiction dans mes propos.</p> <p>Par contre, ce sont bien des affirmations du style "Réformons l'UE de l'intérieur", qui sont non seulement des contradictions mais aussi des mensonges puisque pour réformer l'UE, faut réformer les traités et donc l'unanimité des Etats-Membres. Ou encore la comédie des plans A/plans B, qui, pour le coup, sont tellement imprécis qu'ils ne sont que de l'enfumage destinés à retarder la prise de conscience des peuples dont la mondialisation néolibérale est bien l'ennemie no. 1.</p> <p>Oui, ne vous en déplaise, la FI est bien un avatar ripoliné du PS : j'en veux pour preuve, entre autres, les mamours entre Macron et Mélenchon à Marseille dernièrement, ainsi que les déclarations de ce dernier sur son ancienne famille politique.Sans parler quand en Janvier 2013, quand je militais au Front de Gauche, Eric Coquerel nous avait affirmé en réunion publique que les électeurs du PS étaient aussi les électeurs du FdG ! Déjà... Ce ne sont pas des accusations mais des faits. Les masques tombent !</p> Ni « libéraux », ni « populistes » : refuser la peste et le choléra 2018-09-21T10:06:50Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/Ni-liberaux-ni-populistes-refuser-la-peste-et-le-cholera#comment73771 2018-09-21T10:06:50Z <p>c'est pas faux</p> Ni « libéraux », ni « populistes » : refuser la peste et le choléra 2018-09-21T06:45:30Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/Ni-liberaux-ni-populistes-refuser-la-peste-et-le-cholera#comment73766 2018-09-21T06:45:30Z <p>"Populistes" ou "Libéraux", ces deux termes aussi mensongers l'un que l'autre ne se combattent pas sur l'essentiel : ils sont partenaires comme l'auguste et le clown blanc... Le pouvoir se choisit une opposition factice pour mieux ignorer celle qui le combat vraiment. Ce scenario est repris systématiquement depuis des années et la population tombe systématiquement dans le panneau. C'est une stratégie de manipulation de l'opinion.</p> Ni « libéraux », ni « populistes » : refuser la peste et le choléra 2018-09-19T22:23:28Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/Ni-liberaux-ni-populistes-refuser-la-peste-et-le-cholera#comment73746 2018-09-19T22:23:28Z <p>Il y a quelque gêne à intervenir souvent mais certains commentaires nous y poussent.<br class="autobr" /> On lit en début du commentaire ceci " Boycottons cette élection à la noix ! ". Puis en "<br class="autobr" /> Conclusion : retrouvons notre liberté, notre monnaie. Quittons l'UE, l'euro et les institutions supranationales ! ". On se dit logiquement qu'il y a une contradiction entre les 2 propositions sauf à imaginer un autre moyen pour y parvenir. Un moyen qui, en l'état des choses, reste bien imprécis pour ne pas dire virtuel puisque le seul parti qui a programmé ces objectifs est disqualifié étant prétendument un " avatar ripoliné du PS ". Outre que ces accusations sont pénibles parce qu'elles ne sont pas argumentées il y a une certaine innocence à croire que le boycott électoral déstabilisera le système. Voyez les USA. Même 20% d'exprimés suffiront à l'oligarchie pour affirmer sa légitimité. D'ailleurs c'est ça qu'elle souhaite : ainsi ils seront entre eux, les dominants et leurs valets.</p> Ni « libéraux », ni « populistes » : refuser la peste et le choléra 2018-09-19T17:39:08Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/Ni-liberaux-ni-populistes-refuser-la-peste-et-le-cholera#comment73740 2018-09-19T17:39:08Z <p>pour fakir ecoute l interview de ruffin dans thinkerview tu peux le voir sur you tube tu comprendras.</p> Ni « libéraux », ni « populistes » : refuser la peste et le choléra 2018-09-19T15:04:25Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/Ni-liberaux-ni-populistes-refuser-la-peste-et-le-cholera#comment73736 2018-09-19T15:04:25Z <p>la fin de l'entretien Jonathan Duong déclare " c'est vrai que ce 3 ème camp est assez absent actuellement de ce débat ". Après que nous ayons entendu Hollande claironner " Qu'est ce qu'il y a entre le libéralisme et le populisme ? Il y a le socialisme "<br class="autobr" /> Ainsi 2 affirmations qui bouclent une interview qui avait l'ambition d'éclairer, au moins auprès de certains, sur la confusion de certains programmes politiques et de démontrer finalement la similitude de leurs objectifs. Similitude parce que même côté immigration la différence ne vaut pas l'épaisseur du papier à cigarette. <br class="autobr" /> Par moment j'ai le sentiment que soit je suis le seul à écouter et à lire ce que propose la France Insoumise ou bien que je suis un idiot qui y voit naïvement un programme alternatif à la logique des différentes formes du libéralisme. <br class="autobr" /> Pour enfoncer le clou la déclaration de Hollande n'est même pas commentée laissant ainsi tordre une fois de plus le mot socialisme et le mettre à sa sauce. Pire, dans la discussion qui suit on parle de l'extrême gauche donnant implicitement le label de gauche au " socialisme" de Hollande. Et bien , non : 1/ Hollande et tous ces machins n'ont rien à voir avec la gauche. 2/ l'extrême en question ne l'est nullement puisqu'elle est banalement et simplement de gauche.</p> Ni « libéraux », ni « populistes » : refuser la peste et le choléra 2018-09-19T13:08:40Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/Ni-liberaux-ni-populistes-refuser-la-peste-et-le-cholera#comment73731 2018-09-19T13:08:40Z <p>Bon analyze de Serge Halimi. Et merci de mettre "l'homme de la rue" dans la position d'un observateur qui est loin d'être idiot, bien au contraire. A cette lumière, on peut prédire que Macron va se ramasser une gamelle aux européennes (et tant mieux !). Boycottons cette élection à la noix !</p> <p>Trump et Bannon utilisent la colère contre le libre-échange des ouvriers/employés US qui ont bouffé de la mondialisation néolibérale par les trous de nez en voyant leurs bons jobs se barrer dans les pays émergents. Mais ces deux-là sont des faux-nez du néolibéralisme. Personne aux USA, ni les Républicains, ni les Démocrates, ne peuvent sauver le pays et ces gens. Pas plus qu'en France, LR et le PS, et leurs avatars ripolinés LREM et la FI, et encore moins cette martingale électorale qu'est le FN/RN, ne peuvent nous tirer de ce merdier. Ce sont eux qui ont dérégulé, privatisé et surtout nous ont vendus à l'UE ! Et qui ont mis en place le "corporate socialism" - le socialisme au profit des grandes entreprises, des riches, des classes dominantes.</p> <p>La citation de Sarko que cite Halimi est juste à condition que la banque centrale soit aux mains du peuple et non des financiers de Goldman Sachs comme c'est le cas pour la BCE. Conclusion : retrouvons notre liberté, notre monnaie. Quittons l'UE, l'euro et les institutions supranationales !</p> <p>Le clivage est donc : mondialistes/classes dominantes vs. démondialisateurs/classes dominées<br class="autobr" /> www . pardem . org</p> Ni « libéraux », ni « populistes » : refuser la peste et le choléra 2018-09-19T12:13:27Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/Ni-liberaux-ni-populistes-refuser-la-peste-et-le-cholera#comment73728 2018-09-19T12:13:27Z <p>Il faut reconnaître que leur stratégie n'est pas si stupide : créer une dualité entre deux partenaires ayant les mêmes intérêts sur le fond sans y mettre les mêmes formes.<br class="autobr" /> Cependant Monique Pinson-Charlot a bien résumé la situation : le problème vient aussi de nous, comment peut on adhérer à de telles sornettes ? petit rappel:90% des parisiens ont voté Macron.<br class="autobr" /> A lire aussi la rubrique de Darwin (j'avoue, je kiffe sa plume, ses analyses et ses envies de meurtres) dans le Fakir de ce mois ci, une belle analyse sur l'apathie généralisée !</p> Ni « libéraux », ni « populistes » : refuser la peste et le choléra 2018-09-18T16:21:45Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/Ni-liberaux-ni-populistes-refuser-la-peste-et-le-cholera#comment73724 2018-09-18T16:21:45Z <p>On a l'impression que pour le clan Le Pen qui a fait une OPA sur l'extrême droite française, sa seule politique se résume à une gestion patrimoniale. Obtenir un maximum de postes rémunérateurs dans les rouages de notre République dispendieuse. Il apparaît donc que pour ce clan et dans cette optique la prise de pouvoir ne serait pas un investissement rentable. Par contre tenter de surfer sur l'optimum de voix juste en dessous de la majorité s'avère juteux sur plusieurs générations. Pour ce faire et n'ayant guère d'autres idées que le racisme, il leur suffisait de récupérer quelques idées à gauche. Mitterrand à dû faire ce qu'il fallait de son côté pour pensait-il affaiblir la "droite". Mais ce qui est effectivement moins facile à comprendre c'est comment les ténors de gauche ont abandonné les valeurs de cette tendance politique au fur et à mesure de leur récupération par l'extrême droite. Existe-t-il des éléments de réponse à cette question, personnellement je n'en ai pas.</p> Ni « libéraux », ni « populistes » : refuser la peste et le choléra 2018-09-18T16:11:08Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/Ni-liberaux-ni-populistes-refuser-la-peste-et-le-cholera#comment73723 2018-09-18T16:11:08Z <p>Bonsoir les AMG,<br class="autobr" /> Tout se résume-quel choix cornélien-à choisir entre la peste et le cholera ?!</p> Ni « libéraux », ni « populistes » : refuser la peste et le choléra 2018-09-18T07:15:44Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/Ni-liberaux-ni-populistes-refuser-la-peste-et-le-cholera#comment73718 2018-09-18T07:15:44Z <p>Je crains que le processus de l'entre deux guerres ne recommence. Il s'agissait alors de juguler l'extension du bolchevisme auprès des populations gravement affectées par les crises économico-financières et tentées par" l'aventure"gauchiste exécrée par les américains et leurs alliés. Le fascisme est alors monté en flèche jusqu'à mettre le monde à feu et à sang.<br class="autobr" /> Il a aujourd'hui changé de boucs émissaires sur le plan de la xénophobie, c'est tout. <br class="autobr" /> On sait tous que la peur est mauvaise conseillère et favorise plus la lâcheté que le courage.....<br class="autobr" /> Alors plutôt que de changer de politiques qui serait le seul moyen de lutter contre le fascisme, les pouvoirs préfèrent s'en servir d'épouvantail. <br class="autobr" /> C'est d'autant plus inquiétant que le capitalisme a gangrené la gouvernance mondiale et n'est pas près de capituler</p> Ni « libéraux », ni « populistes » : refuser la peste et le choléra 2018-09-18T04:34:08Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/Ni-liberaux-ni-populistes-refuser-la-peste-et-le-cholera#comment73716 2018-09-18T04:34:08Z <p>ça manque d'un autre élément d'explication auquel Là-Bas et la gauche réduite au Lieu-Dit participent en toute innocence, non ? <a href="https://www.youtube.com/watch?v=0lcYP_zOOXg" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">https://www.youtube.com/watch?v=0lcYP_zOOXg</a></p> Ni « libéraux », ni « populistes » : refuser la peste et le choléra 2018-09-17T23:07:08Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/Ni-liberaux-ni-populistes-refuser-la-peste-et-le-cholera#comment73714 2018-09-17T23:07:08Z <p>le miracle neoliberal c'est que meme les pays ou les emplois ont ete delocalises sont toujours peuples par des pauvres. virez Macron. s'il vous plait.</p>