Olivier Besancenot : « Non à une gauche radicale anti-immigrés ! » - commentaires Olivier Besancenot : « Non à une gauche radicale anti-immigrés ! » 2018-11-15T13:17:10Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/olivier-besancenot-proletaires-de-tous-les-pays#comment74853 2018-11-15T13:17:10Z <p>(Fin)<br class="autobr" /> Mme Kipping est du genre Besancenot, elle fait du posturalisme moral et représente un internationalisme abstrait, que, pardon, ni Marx ni le mouvement ouvrier n'auraient soutenu. Elle prêche l'accueil de tous les migrants par principe, mais en cercle fermé elle admet que ce n'est pas réalisable et qu'il faudra qu'ils fassent leurs preuves dans un délai d'un an ! Quelle hypocrite !<br class="autobr" /> La question est vieille comme le mouvement ouvrier. Et au contraire de ce qu'en dit Olivier, elle n'a jamais été résolue car l'identité de classe est ambivalente et le peuple aura toujours ses tares. Il faut abandonner dette vision iréniste sur l'homme et le comprendre dans la dualité de sa nature. Ainsi, la question de l'internationalisme réel est une question de dialectique des relations entre universalité et Etats-Nations ainsi qu'entre les états, non pas leur dépassement par l'abolition de leur souveraineté territoriale. Ni en questions économiques, ni en questions migratoires.</p> Olivier Besancenot : « Non à une gauche radicale anti-immigrés ! » 2018-11-15T13:16:16Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/olivier-besancenot-proletaires-de-tous-les-pays#comment74852 2018-11-15T13:16:16Z <p>(Suite)<br class="autobr" /> Et bien sûr qu'il y a des différences culturelles. C'est des fois déjà un problème maintenant. Mais on ne les surmontera guère ni en les niant ni en y mettant pas d'argent. Dans la situation actuelle un plus de migration ne ferait du bien personne. Au contraire, cela stigmatiserait les immigrés encore plus et les marginalisera davantage économiquement, socialement, géographiquement, culturellement et donc politiquement. Tout cela fait qu'aujourd'hui en Allemagne on ne peut pas soutenir une position réaliste de l'ouverture complète des frontières sans que la situation ne tourne mal. L'acceptation dans l'opinion du peuple pour ce genre de proposition a été détruite par une mal-gérance de l'immigration. Elle est politiquement impossible ! Tel son les faits et on doit se débrouiller avec ça pendant que M. Besancenot, le révolutionnaire de beau temps, prend ses airs ?! Je suis allemand et je fais partie du fameux mouvement de Wagenknecht. Ce qu'en dit Olivier est complètement tronqué. Aufstehen est d'une part issu d'un conflit interne majeur du parti Die Linke entre la tête du parti (surtout Mme Kipping) et la tête du groupe parlementaire (Mme Wagenknecht). Ce conflit se résume en surface sur un positionnement "pro-" (Mme Kipping) ou "anti-"migration (Mme Wagenknecht). (à suivre)</p> Olivier Besancenot : « Non à une gauche radicale anti-immigrés ! » 2018-11-15T13:15:06Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/olivier-besancenot-proletaires-de-tous-les-pays#comment74851 2018-11-15T13:15:06Z <p>(Suite)<br class="autobr" /> Ce qui m'a déçu c'est que toi, Daniel, tu ais tout de suite réduit et rapproché le débat qu'on mène sur l'immigration au racisme. Tu sais très bien ce que c'est que la diffamation. En quoi est-ce raciste que de constater qu'au moment où on parle, on a en Allemagne en place un système capitaliste, qui exploite les travailleurs, une série de gouvernements de droite depuis les années 80 qui s'en accomodent voir qui l'empirent et qui instrumentalisent les migrants pour exploiter le peuple de plus belle ? Pourquoi au-lieu de laisser Olivier fabuler sur le mouvement aufstehen ("debout") là-bas si j'y suis ne ferait-il pas d'abord un reportage sur eux ? Mettons de côté les questions économiques. Il y a aussi la question matérielle et culturelle de l'intégration. En 2015 800.000 demandeurs d'asiles sont arrivés en Allemagne, sans que le gouvernement lance un programme d'investissement à l'intégration. C'est facile d'être pour les réfugiés tant qu'on s'en charge pas ! Combien la France a-t-elle laissés rentrer ?! Hein ?! M. Bensancenot ?! (à suivre)</p> Olivier Besancenot : « Non à une gauche radicale anti-immigrés ! » 2018-11-15T13:14:20Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/olivier-besancenot-proletaires-de-tous-les-pays#comment74850 2018-11-15T13:14:20Z <p>(Suite)<br class="autobr" /> Mais à long terme ça reproduirait les inégalités au niveau mondial, car les pays d'origine perdent leur savoir-faire, les investissements qu'ils ont dû faire pour l'acquérir ainsi que leur capital. Cette une illusion que de croire que les immigrés n'emporteront pas ce qu'ils ont, et ce qui chez eux pourraient avoir des effets multiplicateurs bien plus importants que chez nous et les versements d'argent vers leurs pays d'origines.Ou alors on sort carrément du cadre comme le dirait Lordon et on rehausse le niveau de vie des autres pays en partageant nos richesse avec ces pays et en étant solidaire avec leurs peuples en soutenant leur développement pour abolir l'effet de siphon. En leur offrant des perspectives afin qu'ils ne soient plus obligés d'émigrer, car l'immigration de nos jours n'est pas un choix de plein gré. Cela peut sauver des vies, mais c'est aussi une souffrance que devoir quitté ses relations sociales, son environnement d'enfance, sa terre natale. Elle ne s'offre pas comme choix du tout d'ailleurs pour la plupart des étrangers, car ils n'en n'ont tout simplement pas les moyens. Il faut donc tout faire pour éviter que les gens se sentent obligés de partir. Ce que propose Wagenknecht, car tout le monde ne pourra de toute façon pas migrés vers l'Europe. Grosso modo c'est ça la position d'aufstehen.</p> Olivier Besancenot : « Non à une gauche radicale anti-immigrés ! » 2018-11-15T13:13:40Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/olivier-besancenot-proletaires-de-tous-les-pays#comment74849 2018-11-15T13:13:40Z <p>Salut les amis,</p> <p>alors je viens seulement d'écouter Besancenot au sujet de l'immigration et je dois dire que ce qu'il a dit m'a agacé sans vraiment me surprendre. Le titre disait déjà tout. Et voilà c'est ça enfait le problème, c'est que ce que dit Olivier se résume à des slogans moralisateurs superficiels sans réelles analyses (politiques ou économiques) derrières. Du posturalisme en gros, comme dirait Lordon.</p> <p>Le problème, certes, ce ne sont d'abord pas les migrants en soi, mais à l'intérieur du cadre actuel l'immigration a un effet sur le marché du travail, qu'on le veuille ou non. Même Lordon le dit (<a href="https://blog.mondediplo.net/2013-07-08-Ce-que-l-extreme-droite-ne-nous-prendra-pas" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">https://blog.mondediplo.net/2013-07-08-Ce-que-l-extreme-droite-ne-nous-prendra-pas</a>). Et même si Lordon suggère comme solution la régularisation des sans papiers, cela ne changera pas grand chose à mon avis à l'effet de migration. Car les disparités économiques existent toujours et déjà aujourd'hui l'UE permet que des salariés polonais par ex. soient payés aux taux polonais. L'extension de cette pratique aux pays d'origines des sans papiers/ réfugiés suivra. Il faut donc soit abolir cette possibilité en disant qu'en France ou en Allemagne ou ailleurs les taux du pays doivent-être respectés. Et ça, pardon, ça pourrait tomber sous le nom de protectionnisme, qu'Olivier abhorre. (à suivre)</p> Olivier Besancenot : « Non à une gauche radicale anti-immigrés ! » 2018-11-02T22:05:07Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/olivier-besancenot-proletaires-de-tous-les-pays#comment74542 2018-11-02T22:05:07Z <p>"Soutien total aux militants aux vrais !!!!"<br class="autobr" /> C'est qui les "vrais militants" ?<br class="autobr" /> Ceux qui s'allient avec Macron et le moustachu ?<br class="autobr" /> Au lieu de d'éviter de s'en prendre au seul mouvement qui essaie de nous sortir du ghetto ?<br class="autobr" /> Personnellement, mes critiques du "gâtisme" trotskyste ne remontent pas à hier, mais aux années 1970/71 qui m'ont DÉFINIVEMENT dégoûtée des trotskystes pour la vie.<br class="autobr" /> Et ce n'est pas en entendant OB nous asséner ses embrouillamini débiles que leur image va remonter dans mon estime ! Y compris malgré les insistance de ma très chère amie Édith...<br class="autobr" /> Allons, Olivier, va rejoindre ton cher moustachu macroniste de Mediap...., ça nous fera de l'air !!!! Mais arrête de te prétendre "de gauche".</p> Olivier Besancenot : « Non à une gauche radicale anti-immigrés ! » 2018-10-02T22:13:57Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/olivier-besancenot-proletaires-de-tous-les-pays#comment73979 2018-10-02T22:13:57Z <p>Anti-NPA,je ne pense pas.Mais,en ce qui me concerne,pro-France Insoumise,oui ! Et je l'assume totalement !<br class="autobr" /> Nous voulons faire de ces Européennes,un référendum clairement anti Macron,son monde et sa politique.Nous sommes les seul(e)s à défendre ce projet,du moins pour l'instant.<br class="autobr" /> D'autres,issus de tous les coins de l'échiquier politique,nous préparent plutôt un référendum anti....France Insoumise.<br class="autobr" /> A croire que Macron a disparu de leurs écrans radars,et que la situation sociale et humaine du Peuple est florissante....</p> Olivier Besancenot : « Non à une gauche radicale anti-immigrés ! » 2018-10-02T17:28:05Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/olivier-besancenot-proletaires-de-tous-les-pays#comment73975 2018-10-02T17:28:05Z <p>ces commentaires anti NPA ne seraient-ils pas pro FI !!!!!! Je trouve que ses idées sont dignes et louables !!! Soutien total aux militants aux vrais !!!!</p> Olivier Besancenot : « Non à une gauche radicale anti-immigrés ! » 2018-09-30T23:35:36Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/olivier-besancenot-proletaires-de-tous-les-pays#comment73957 2018-09-30T23:35:36Z <p>Je pense,j'espère,qu'on sera encore quelques un(e)s à raisonner comme vous,et à ne pas tomber dans le piège tendu par Macron.Ce n'est plus "c'est moi ou le chaos",mais"c'est moi ou le fascisme".<br class="autobr" /> Remettons le débat dans le bon sens pour faire de ces élections un référendum contre Macron et sa politique libérale(néo,ordo,ultra).<br class="autobr" /> Et tant pis si la France Insoumise se retrouve seule à œuvrer dans ce sens !</p> Olivier Besancenot : « Non à une gauche radicale anti-immigrés ! » 2018-09-30T17:32:22Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/olivier-besancenot-proletaires-de-tous-les-pays#comment73955 2018-09-30T17:32:22Z <p>bravo ça fait du bien de lire un commentaire humaniste et réaliste les pauvres doivent s'unir quelles-que soient leurs origines l'ennemi c'est le capital qui accapare toutes les richesses du monde et ruine les peuples. dresser les pauvres les uns contre les autres : la jubilation de nos dirigeants ...</p> Olivier Besancenot : « Non à une gauche radicale anti-immigrés ! » 2018-09-30T14:57:18Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/olivier-besancenot-proletaires-de-tous-les-pays#comment73953 2018-09-30T14:57:18Z <p>La vision politique de Besancenot est très limitée : niveau prise de parole en AG d'un étudiant en socio de L1 ( calmez vous j'ai fait socio ! ). Son analyse reste en surface, avec un côté poseur rebelle agaçant (Rebelle mais pas révolutionnaire, le rap sans doute…). Concernant les migrations, bien sur qu'il faut accueillir les réfugiés, et dire qu'il y a en France des parti de gauche anti-migrants, c'est vraiment jouer la division.<br class="autobr" /> Mais il faut garder à l'esprit que les flux migratoires dérégulés sont au cœur de la théorie de la concurrence pure et parfaite de Walras qui est l'inspirateur de tous les économistes néolibéraux :</p> <p>"5. La libre circulation des facteurs de production signifie que le capital et le travail doivent pouvoir se déplacer librement à la recherche de la meilleure opportunité de rémunération. Cela suppose donc la libre circulation des capitaux dans le monde ainsi que l'ouverture des frontières aux flux migratoires."</p> <p> Peut-on désirer autant un phénomène qui fait partie du noyau idéologique des théories économiques néoclassiques. Ne peut-on pas souhaiter pour ces population quelle ait un autre statut que celui que leur attribue la mondialisation néolibérale, à savoir celui de facteur de production parfaitement mobile.</p> Olivier Besancenot : « Non à une gauche radicale anti-immigrés ! » 2018-09-29T11:22:29Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/olivier-besancenot-proletaires-de-tous-les-pays#comment73935 2018-09-29T11:22:29Z <p>Rester ouverts à ceux qui votent à droite, bien sûr ! Et bien plus qu'être ouverts il nous appartient d'aller voir celles et ceux dont vous parlez pour leur démontrer qu'ils/elles sont les 1ères victimes du capitalisme et de l'exploitation. Comme vous dites en parlant de système économique existant : le libéralisme et l'exploitation de la misère par le patronat sont bien les causes de la vulnérabilité et menacent le vivre ensemble. C'est l'union (et non l'opposition entre eux) des travailleurs (immigrés ou non) relevant de l'internationalisme qu'Olivier Besancenot oppose au néo-discours dangereux de Wagenknecht et leurs fausses solutions. Regardez Mélancolie ouvrière et comment Lucie Baud convainc les ouvrières françaises de s'allier aux italiennes ...</p> Olivier Besancenot : « Non à une gauche radicale anti-immigrés ! » 2018-09-28T22:39:11Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/olivier-besancenot-proletaires-de-tous-les-pays#comment73927 2018-09-28T22:39:11Z <p>Totalement d'accord avec vous.En 2002,20% de l'électorat ne s'était pas déplacé au 2ème tour,malgré les appels vibrants et multiformes !<br class="autobr" /> Sans être à LO,je faisais déjà partie de ces 20%.Comme l'an dernier, des 25% qui ont écouté la FI,et refusé de voter Macron,et se sont abstenus(+9% de bulletins blancs et nuls !)Malgré les exhortations des mêmes,15 ans après....</p> Olivier Besancenot : « Non à une gauche radicale anti-immigrés ! » 2018-09-28T06:26:59Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/olivier-besancenot-proletaires-de-tous-les-pays#comment73914 2018-09-28T06:26:59Z <p>Cette fois on peut le dire : ça y est Besancenot à quitté la terre et se balade dans la stratosphère, celle des slogans mille fois rabâchés.<br class="autobr" /> il ne suffit pas de répéter ce qui ne va pas et d'énoncer des têtes de chapitres, non précisés, de ce qui serait utile et juste de faire pour emporter l'adhésion. Cela d'ailleurs se vérifie aux résultats électoraux.<br class="autobr" /> De plus certaines affirmations sont contredites par la réalité. Ainsi le facteur déterminant en politique serait selon lui sa déprofessionnalisation. Bien évidemment on n'en peut qu'être favorable. Sauf que Macron est le parfait contre exemple. En effet n'ayant jamais eu de mandat électif il n' en est pas moins le meilleur serviteur du capitalisme. De même pour de nombreux députés LREM. Donc tout n'est pas dans cette prémisse. <br class="autobr" /> Quant aux mandats , Mermet aurait pu lui rappeler que le programme FI prévoit 1 seul mandat renouvelable 1 fois.</p> Olivier Besancenot : « Non à une gauche radicale anti-immigrés ! » 2018-09-28T06:26:02Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/olivier-besancenot-proletaires-de-tous-les-pays#comment73913 2018-09-28T06:26:02Z <p>(Suite )<br class="autobr" /> Pour ce qui concerne les immigrés, il est dommage que par ignorance j'espère, plutôt que par mauvaise foi, il ne sache pas ce que proposent cette gauche allemande ou française qu'il critique. D'abord faut-il rappeler que la majorité de ceux qui quittent leur pays le font sous la contrainte de la guerre ou de la faim ? Par conséquent ce que dit cette gauche-là c'est d'abord rendant la vie sur place vivable. La paix et des accords commerciaux justes. Le départ est, pour beaucoup d'entre eux, un arrachement. Ensuite elle a affirmé à plusieurs reprises que ceux qui étaient là et bien il fallait les accueillir et régulariser la situation de ceux qui travaillent ici. Par ailleurs il est vrai que, c'est un fait et cette affirmation n'est pas énoncée contre les immigrés, que les travailleurs émigrés sont utilisés contre les travailleurs nationaux. D'où la proposition des régularisations.<br class="autobr" /> Je tiens à rappeler que le rejet des autres ne s'adresse pas forcement à ceux d'autres pays</p> Olivier Besancenot : « Non à une gauche radicale anti-immigrés ! » 2018-09-28T06:24:00Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/olivier-besancenot-proletaires-de-tous-les-pays#comment73912 2018-09-28T06:24:00Z <p>( suite )<br class="autobr" /> et puisque OB fait souvent référence à l'histoire je lui rappellerai qu'au milieu du 19ème siècle, durant la révolution de 48, et en raison du chômage des ouvriers parisiens avaient manifesté pour demander les départs des ouvriers issus d'autres départements, donc des français. Un livre ( <a href="https://livre.fnac.com/a12132007/Gerard-Noiriel-Le-Massacre-des-Italiens" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">https://livre.fnac.com/a12132007/Gerard-Noiriel-Le-Massacre-des-Italiens</a> ) très instructif décrit très bien les imbrications historiques, locales, sociales de la montée de ces intolérances et comment une organisation fondée sur le travail à la tâche produisait la compétition entre travailleurs. Tout ça pour dire que la notion d'étrangers a évolué avec le temps et l'amélioration des moyens de déplacement. Pour suggérer également que nous avons compris, nous aussi, que cette intolérance doit beaucoup à l'opposition que le capitalisme crée entre les salariés. <br class="autobr" /> Pour ce qui concerne l'écologie faut-il rappeler une fois de plus le programme de la FI qui dépasse le stade du bavardage comporte des propositions et Complémentairement la renationalisation de l'énergie et autre transport ferroviaire.<br class="autobr" /> Tout ce qui précède peut être réduit à une défense en ligne de la FI ( quoique ) alors qu'il s'agit d'une banale réaction à des accusations non justifiées.<br class="autobr" /> Pour terminer il est à espère qu' ayant donner la parole à l'accusation il soit permis, en toute justice, à l'accusé de s'expliquer.</p> Olivier Besancenot : « Non à une gauche radicale anti-immigrés ! » 2018-09-28T06:04:28Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/olivier-besancenot-proletaires-de-tous-les-pays#comment73911 2018-09-28T06:04:28Z <p>J'apprécie beaucoup les analyses d' Olivier Besancenot. Pourtant si Sarah Wagenknecht dit que le grand nombre d' immigrés en Allemagne fait pression sur les salaires, malheureusement dans le système économique existant elle n'a pas tort. Les patrons ont accueilli les immigrés les bras ouverts, on les comprend. Oui les immigrés ont besoin de notre solidarité ! Pourtant restons aussi ouverts aux besoins de ceux qui, souvent à cause de leur vulnérabilité, puissent faire le raccourci et voter très à droite.</p> Olivier Besancenot : « Non à une gauche radicale anti-immigrés ! » 2018-09-27T14:43:12Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/olivier-besancenot-proletaires-de-tous-les-pays#comment73896 2018-09-27T14:43:12Z <p>Comment Olivier Besancenot ne se rend-il pas compte : qu'il joue la petite musique médiatique du moment, qu'il est invité partout à la télé juste pour ça, qu'il regarde les discours politique a travers le miroir déformant des média mainstream, qu'il contribue à faire de l'immigration le problème n°1 pour les européennes qui arrivent, tout bénef' pour le FN, et ainsi à organiser la prise en otage du scrutin à venir par l'injonction à faire barrage aux méchants populistes (pèle mêle Salvini, Orban, Mélenchon, Corbyn, Podemos, ...) en votant pour les "progressistes" (Macron, Merkel, tous les eurobéats si ouverts aux exilés !), et finalement a diviser à gauche tout en affichant l'intention du contraire ??!! De grâce prenons garde aux effet de nos convictions quand elles tendent à faire de l'immigration le sujet n°1 dans les débats... car lors de toutes ses invitations récentes, Olivier Besancenot n'a quasiment parlé que de cela, et le titre "Olivier Besancenot : Non a une gauche anti-migrants !", est consternant de conformisme. L'homme fort du NPA, je l'appelle comme cela exprès pour le taquiner, lui le féministe qui ne porte pas dans son coeur la figure du chef charismatique, et je le dit affectueusement, il vaut mieux que ça...</p> Olivier Besancenot : « prolétaires de tous les pays… » 2018-09-22T18:59:50Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/olivier-besancenot-proletaires-de-tous-les-pays#comment73810 2018-09-22T18:59:50Z <p>La maxime Lacanienne de l'en-tête n'est pas de mon goût,<br class="autobr" /> mais je ne suis pas un homme</p> Olivier Besancenot : « prolétaires de tous les pays… » 2018-09-22T13:29:53Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/olivier-besancenot-proletaires-de-tous-les-pays#comment73805 2018-09-22T13:29:53Z <p>Bonjour,à propos des "services" numérisés de l'admi nistration,il n'y a pas que le pôle emploi ;essayez de faire une carte grise..Danscecasprécis , ilsemblequel'état pousselesgensquichangentdevoiture à choisirdesboîtes privées(on dit des professionnels)pourfaireles démarches auprèsdelapréfecturemoyennant paiement. Cela a l'air de bien marcher . Serait-ce la peur du gendarme qui pousse les automobilistes à accepter de payer + cher leur petit papier gris ? Un légalisme excessif ? Serais-jecomplotiste ? J'ai insistébataillérésis<br class="autobr" /> té, j'ai obtenu la carte grise au bout d'un mois et 1/2 au prix officiel ; j'étais donc en infraction . Pour l'assurance le système en ligne est resté sourd et muet. Jemesuis doncdéplacéedansuneagenceetlapersonnequim'a reçu a ditceci : "tant mieux si internet ne marche pas, comme ça nous existerons encore" Et là en moins d'un quart d'heure les papiers étaient faits, avec le sourire et la conversation en plus. Mais au terme de tout ce temps perdu sur machin pt gouv ,j'aidécidédeneplusfaire aucuneffort "pour que ça marche" avecl'administration numérique. J'ai eu lesentimentqu'on se foutaitdema gueule , maisd'une façonpluscorrosivequed'habitude. Si ça bugge , Jecomptelaisserbuggermêmepourles impôts, etjen'aipasl'intentiondepayerquiconquepour piquerleboulotdesfonctionnairesdefeuServicePublicen seremplissantlesfouilles.UnepenséepourleprophèteGeorgesOrwellquidoitse retournerdanssatombeencriant : "J'avais raison !"(1500 !)</p> Olivier Besancenot : « la gauche radicale anti-immigrés, ça n'existe pas » 2018-09-19T15:01:33Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/olivier-besancenot-proletaires-de-tous-les-pays#comment73735 2018-09-19T15:01:33Z <p>Olivier Besancenot serait vraiment un excellent porte-parole syndical, il a beaucoup de talent comme débatteur. Mais pour ce qui est de la politique… Quel est son rôle ?<br class="autobr" /> On est plus en 1990/2000, les gens ayant le « coeur à gauche » ne voteront plus pour leur petit candidat rouge sympa au 1er tour... avant d'aller finalement donner leur bulletin au PS. <br class="autobr" /> Le PS a été complètement discrédité par Hollande et Valls.<br class="autobr" /> Pour un mouvement politique qui ne cesse de répéter qu'il ne croit pas qu'une élection puisse changer quoi que se soit, on se rappelle qu'Olivier avait appelé à voter Chirac en 2002. <br class="autobr" /> Arlette et LO avaient été cohérents et avaient refusé de participer à donner, avec un score de dictature tropicale, tous les pouvoirs à ce chirac. Chirac qui allait, à peine un an plus tard, attaquer le régime des retraites pour remercier le vote « chirac de gauche »... Lutte ouvrière avait été traité comme une horde de pestiférés par tous les politicards, les curés médiatiques, les artistes rebelles de gauche... <br class="autobr" /> Et puis Olivier m'avait vraiment déçu de par son dogmatisme lors d'un débat qu'il avait eu avec François Ruffin sur le protectionnisme, où il m'est apparut complètement hors sol et désagréable.</p> <p>Olivier Besancenot aurait vraiment un gros rôle à jouer dans le syndicalisme de combat et devrait penser à déléguer cette fonction de révolutionnaire de confort à Hamon et Brossat du PCF parisien.</p> Olivier Besancenot : « la gauche radicale anti-immigrés, ça n'existe pas » 2018-09-19T13:02:14Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/olivier-besancenot-proletaires-de-tous-les-pays#comment73730 2018-09-19T13:02:14Z <p>Besançenot a l'art d'enlever de l'espoir plutôt que d'en donner... Et souvent son discours est trop déconstruit et à la fin on ne sait pas exactement quelle vision il porte.</p> Olivier Besancenot : « la gauche radicale anti-immigrés, ça n'existe pas » 2018-09-18T05:44:09Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/olivier-besancenot-proletaires-de-tous-les-pays#comment73717 2018-09-18T05:44:09Z <p>Les contradictions de Besancenot commencent à rendre son discours pénible à écouter. Se rend il compte que son obsession anti Melenchon structure ses paroles (sa pensée ?) ? Triste.</p> <p>En ce qui concerne la Poste et les luttes, j'ai pensé à celle des postiers du 92 et de Gaël Guirande qui ont besoin de soutien (près de 180 jours de grève) .</p> Olivier Besancenot : « la gauche radicale anti-immigrés, ça n'existe pas » 2018-09-16T12:30:20Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/olivier-besancenot-proletaires-de-tous-les-pays#comment73698 2018-09-16T12:30:20Z <p>Trop de chose à dire sur l'intervention de bessancenot, pour faire simple il se contredit souvent et à un moment ça tient plus la route et sur la liberté d'installation dont le NPA revendique c'est des paroles "pardon" de gens qui ont le ventre bien rempli car quand on mange à sa faim, que l'on est logé et qu'on vit correctement on reste car on a aucune raison de partir. Et pareil sur le protectionisme et le libre échange il est de mauvaise foie car il aurait pu mentionner que le protectionisme ça va dans les deux sens c'est à dire que l'on exporte pas des produits qui innondent par exemple l'agriculture en Afrique et dans l'autre sens on met des quotas importation pour savoir avoir une politique industriel dans le pays et on aura du travail et les comptes sociaux seront au vert. Et faire cela c'est déjà faire beaucoup sur le plan économique. Enfin, malgré tout j'aime bien le personnage.</p>