Retour sur la grève des cheminots : « cette lutte, c'est de l'héroïsme » - commentaires Retour sur la grève des cheminots : « cette lutte, c'est de l'héroïsme » 2018-09-19T19:44:34Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/retour-sur-la-greve-des-cheminots-cette-lutte-c-est-de-l-heroisme#comment73743 2018-09-19T19:44:34Z <p>Présents à la Fête de l'Huma, nous n'avons pas assister à ce débat mais avons vu le film,- séance Huma- et en sommes ressortis plus qu'émus par l'histoire de Lucie BAUD qui a tout sacrifié à son combat. C'est une histoire douloureuse qui a réveillé des souvenirs familiaux (arrière grand-mère placée à 13 ANS par l'Assistance Publique dans une entreprise cotonnière produisant essentiellement de la gaze pour les pansements à destination de l'armée) dont le patron paternaliste et intransigeant<br class="autobr" /> avait installé en autres, une « pension » pour accueillir et nourrir des orphelines. <br class="autobr" /> S'estimant responsable du bien-être de ses ouvriers ; en contrepartie <br class="autobr" /> de quoi ceux-ci lui doivent respect et obéissance. Après la grève de 1936 les ouvriers qui voulaient retrouver leur travail devaient signer une lettre de « repentance » pour leur réembauche. Au final, le patron rappelant être le « seul juge pour choisir les familles susceptibles de revenir aux sentiments qu'il veut voir régner dans son personnel". Il a ainsi obtenu l'arrêté d'expulsion des meneurs délégués de la CGT et exigé le départ de ceux qu'il appelle « les malheureux induits en erreur". Sur environ 200 ouvriers 63 ne seront pas réembauchés. Une histoire mélancolique parmi tant d'autres. Merci Gérard MORDILLAT et Daniel MERMET d'être des passeurs d'histoires mélancoliques.</p> Retour sur la grève des cheminots : « cette lutte, c'est de l'héroïsme » 2018-09-19T06:20:45Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/retour-sur-la-greve-des-cheminots-cette-lutte-c-est-de-l-heroisme#comment73727 2018-09-19T06:20:45Z <p>A un moment de l'émission, G.Mordillat dit que la classe ouvrière est souvent perçue par les bourgeois comme un ramassis d'alcoolique baignant dans la crasse. Et bien, c'est tout à fait l'image que j'ai des bourgeois : des oisifs incompétents, vivant dans la luxure avec le privilège de pouvoir mettre sous le tapis leurs vices cachés, des vices souvent très déguelasses (voir ceux qui se travestissent en flic pour cogner sur le peuple)....pire, une classe sociale prête à tout, c'est à dire au génocide pour garder le prestige social de passer ses vacances à Saint Barth ou loger dans de prestigieuses avenues.</p> Retour sur la grève des cheminots : « cette lutte, c'est de l'héroïsme » 2018-09-16T16:58:58Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/retour-sur-la-greve-des-cheminots-cette-lutte-c-est-de-l-heroisme#comment73702 2018-09-16T16:58:58Z <p>À la fête de l'Huma, j'y étais. J'ai profité pour me réabonner à là-bas si j'y suis. Vous direz bonjour au journaliste Taïbi à qui j'ai dit qu'il faisait de très bons reportages. Bisous à toute l'équipe. <br class="autobr" /> Nathalie</p>