Les lendemains - commentaires Les lendemains 2018-08-03T22:22:26Z https://la-bas.org/la-cinematheque-de-la-bas/fictions/les-lendemains#comment73153 2018-08-03T22:22:26Z <p>Film bouleversant. Acteurs/trices formidables. Merci du cadeau</p> Les lendemains 2018-07-27T15:00:06Z https://la-bas.org/la-cinematheque-de-la-bas/fictions/les-lendemains#comment73103 2018-07-27T15:00:06Z <p>L'âpreté du réel permet de ressentir les aspérités de l'existence loin de la mollesse illusionniste de la pub, du cinoche et de la variété....L'âpreté c'est plonger dans l'inconfort ....</p> Les lendemains 2018-07-22T17:45:06Z https://la-bas.org/la-cinematheque-de-la-bas/fictions/les-lendemains#comment73059 2018-07-22T17:45:06Z <p>Oui, c'est âpre. Oui, l'organisation de notre monde laisse peu de place à l'espoir. Mais il faut faire ce constat pour ne pas rentrer dans des luttes fratricides et/ou suicidaires et nous adapter sans nous résigner. Croire d'abord en nous-même et ensemble nous dépasserons le désespoir. Bénédicte Pagnot, dans l'entretien, se croit encore réformiste, mais elle ne doit pas nous décourager mais nous préparer à la révolution indispensable au changement. Nous devons aussi nous attendre à la violence de la répression qui mettra en péril notre petit confort. Mais cela ne peut pas être pire que le confort d'un riche ghettoïsé, d'un bourgeois défiscalisé, d'un prolétaire endetté, d'un bobo hédoniste et même d'un Macron Benallaïsé,. Ils sont tous déjà morts. Vive la vie</p> Les lendemains 2018-07-17T22:51:01Z https://la-bas.org/la-cinematheque-de-la-bas/fictions/les-lendemains#comment73026 2018-07-17T22:51:01Z <p>Ce film est âpre. <br class="autobr" /> Contrairement à d'autres films que j'ai pu voir sur votre site, ici l'espoir n'a pas sa place . Quelqu'un a dit plus haut : "Il a la lucidité du réel qui laisse peu de place à l'espoir. " Et bien, je partage tout à fait ce constat.</p> Les lendemains 2018-07-12T00:20:42Z https://la-bas.org/la-cinematheque-de-la-bas/fictions/les-lendemains#comment72660 2018-07-12T00:20:42Z <p>J'aime ce film, bravo pour les acteurs et pour la réalisatrice qui les laissent "avancer dans leurs jeunesses".<br class="autobr" /> La déstructuration de la société doit être penser et ressenti profondément dans son vécu pour être comprise comme génératrice d'une destinée individuelle, générationnelle et sociétale, ce film peut témoigner de ces processus existentiels. L'être et le néant écrivait un certain Jean-Paul Sartre.<br class="autobr" /> Mais je pense qu'il faut aussi penser la violence et la destruction comme mode d'expression des pouvoirs en rapport avec l'illusion de l'ordre et l'ordre du discours : ce en quoi ce film se risque aussi.<br class="autobr" /> Bien à vous.</p> Les lendemains 2018-07-09T12:17:26Z https://la-bas.org/la-cinematheque-de-la-bas/fictions/les-lendemains#comment72637 2018-07-09T12:17:26Z <p>Ce film m'a remuée. Il a la lucidité du réel qui laisse peu de place à l'espoir. <br class="autobr" /> J'ai lu quelque part que dépasser son désespoir pouvait mener à une bonne santé intellectuelle ?</p> Les lendemains 2018-07-07T14:53:51Z https://la-bas.org/la-cinematheque-de-la-bas/fictions/les-lendemains#comment72605 2018-07-07T14:53:51Z <p>merci de nous avoir offert ce film<br class="autobr" /> simple et sans appe<br class="autobr" /> l</p> <p>quand il ne se passe presque rien</p>