Les animaux menacés, une manne lucrative pour l'industrie du divertissement - commentaires Les animaux menacés, une manne lucrative pour l'industrie du divertissement 2018-06-26T07:06:00Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/les-animaux-menaces-une-manne-lucrative-pour-l-industrie-du-divertissement#comment72419 2018-06-26T07:06:00Z <p>Et enfin, pour clore cette discussion, j'aimerai préciser , je vous cite"Votre curiosité à mon endroit confirme du reste votre inclinaison....", ma fausse curiosité n'était qu'un moyen d'aborder un point aveugle (c'est à dire peu débattu) sur les rouages de fabrication de tous ces produits de divertissement : quelles sont les catégories sociales qui fabriquent ces produits ? Qui a accès à la pyramide de la création ? Comment et avec quels montages financiers se montent l'industrie du spectacle ? ( sous cet angle aveugle , nous pourrions ré-aborder la question de la censure c'est à dire de ceux qui sont interdits de production des objets de divertissement faute de moyen financier, faute d'appartenir à la "bonne" classe sociale.. etc....)<br class="autobr" /> Sur ce, Mme Jourdain vous salue bien.</p> Les animaux menacés, une manne lucrative pour l'industrie du divertissement 2018-06-26T07:05:16Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/les-animaux-menaces-une-manne-lucrative-pour-l-industrie-du-divertissement#comment72418 2018-06-26T07:05:16Z <p>Vous dégainez les insultes et les jugements à la mitraillette, vous utilisez à la fois un jargon d'intello couplé à un discours de prolo, c'est la raison de ma franche rigolade. <br class="autobr" /> "Classait du verbe classer "= ranger cf le larousse <br class="autobr" /> mais "classifier" peut aussi faire l'affaire puisque c'est l'action de classification , d'une espèce par exemple et enfin "nuisible = faire du tort" , donc j'apprends grâce à vos lumières que classer un objet qui fait du tort équivaut à censurer....soit, c'est votre point de vue , le mien est :censure = interdire (pour ma part, sur chaque produit de divertissement je verrai bien un message de prévention comme sur les paquets de clopes avec un cerveau tout dégueu et ramollo...bon cela ne changerait rien à la nuisance du produit)</p> Les animaux menacés, une manne lucrative pour l'industrie du divertissement 2018-06-25T16:32:04Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/les-animaux-menaces-une-manne-lucrative-pour-l-industrie-du-divertissement#comment72410 2018-06-25T16:32:04Z <p>Vous avez écrit, je vous cite : <br class="autobr" /> "Et si on classait tout simplement l'industrie du divertissement comme étant une espèce nuisible à la bonne santé intellectuelle de la population [...]."</p> <p>"Classifier" comme "nuisible".<br class="autobr" /> En français et dans le texte c'est ni plus ni moins que proposer la censure.<br class="autobr" /> A tout le mieux, comme ce bon monsieur Jourdain, vous aurez simplement préconisé de faire du "Big Brother" sans le savoir.<br class="autobr" /> Un Decodex de gauche en somme ? (ça a déjà été fait notez).</p> <p>Effectivement vous ne communiquez pas aisément, il en résulte que vous m'antagonisez au lieu d'opposer des idées.<br class="autobr" /> Vous ne vous rendez probablement même pas compte de votre agressivité, Mais une brève relecture vous montrerait que vous n'avez pas de légitimité pour vous sentir plus insultée que moi, <br class="autobr" /> Contrairement a vous ni votre conversation, ni le sujet ne m'auront donné le loisir de rigoler. <br class="autobr" /> Je vais donc vous laisser vous esclaffer et avoir raison toute seule.</p> Les animaux menacés, une manne lucrative pour l'industrie du divertissement 2018-06-25T12:19:59Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/les-animaux-menaces-une-manne-lucrative-pour-l-industrie-du-divertissement#comment72407 2018-06-25T12:19:59Z <p>La communication n'est pas une chose aisée... A aucun moment je n'ai parlé de censure, juste de nuisance ou d'industrie nuisible. Et si cela vous trouble tant lorsque j'affirme que l'industrie du divertissement n'est qu'une usine à poison je n'y peux rien faire, par ailleurs votre charabia sur la vertu est totalement grotesque, j'ai beaucoup ri ! (qu'on coupe la tête à l'industrie du divertissement et aussi à l'industrie de la pornographie et de la prostitution !!!!!!!ah ah ah ah ah )<br class="autobr" /> "La bonne mère la Morale" n'a que faire de vos insultes.</p> Les animaux menacés, une manne lucrative pour l'industrie du divertissement 2018-06-25T11:56:48Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/les-animaux-menaces-une-manne-lucrative-pour-l-industrie-du-divertissement#comment72406 2018-06-25T11:56:48Z <p>Bonjour à tous,</p> <p>Merci Corinne pour cet excellent point de vue.<br class="autobr" /> Par contre, je m'inscris en faux quant aux films ayant des invertébrés comme héros, qui existent probablement plus qu'on ne pourrait le croire.<br class="autobr" /> Il a été évoqué au cours de l'entretien le cafard. Eh bien ce cafard héros dans un film, le voici : "Joe's apartment", sorti en 1996.<br class="autobr" /> Bon film à tous,</p> Les animaux menacés, une manne lucrative pour l'industrie du divertissement 2018-06-24T21:47:50Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/les-animaux-menaces-une-manne-lucrative-pour-l-industrie-du-divertissement#comment72404 2018-06-24T21:47:50Z <p>Les censeurs qui entendent avoir leur mot à dire sur la bonne façon de nourrir la pensée de leurs contemporains ne devraient pas se piquer de "respect" de "culture" ou encore de "lumière".<br class="autobr" /> C'est en réalité l'exact opposé qui en résulte. Toujours.</p> <p>Au demeurant, cette assertion ne nuit nullement au fait que je partage entièrement l'angle de cette chronique, juste que votre jugement à l'emporte pièce est largement aussi dangereux que l'authentique crime-contre nature que vous souhaiteriez ainsi éradiquer.</p> <p>Enfin, je vais vous retourner la courtoisie de votre fine psychanalyse puisque ce que je suis ou ne suis pas ne vous concerne en rien. <br class="autobr" /> Votre curiosité à mon endroit confirme du reste votre inclinaison à jouer les "mère-la-morale" quand vous n'en manifestez ni la vertu, ni le simulacre de la vertu.</p> Les animaux menacés, une manne lucrative pour l'industrie du divertissement 2018-06-24T11:52:35Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/les-animaux-menaces-une-manne-lucrative-pour-l-industrie-du-divertissement#comment72400 2018-06-24T11:52:35Z <p>Ah ah ah "vendre du rêve" !!!!!!!!!!!!!!!!!!?<br class="autobr" /> Nous n'avons pas besoin "d'acheter" du rêve. Vivre nos rêves suffit, amplement, largement , suffisamment et lorsque l'industrie du divertissement détruit l'environnement intellectuel, terrien et symbolique sur lesquels reposent nos aspirations ( rêves), j'ai quelques problèmes d'oreilles qui bouchent ma compréhension du "ce n'est pas le divertissement le problème, ce sont les gens qui ne comprennent rien (mais qu'est ce que la population est bête !)".</p> <p> Ne seriez vous pas @Nancy un publicitaire, un dessinateur de ces chefs d'oeuvres d'animation pour lesquels des générations de dessinateurs s'entre-tuent pour en être les géniteurs ?</p> Les animaux menacés, une manne lucrative pour l'industrie du divertissement 2018-06-24T01:06:17Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/les-animaux-menaces-une-manne-lucrative-pour-l-industrie-du-divertissement#comment72395 2018-06-24T01:06:17Z <p>Merci pour cette chronique spéciste !</p> <p>À quand une émission sur les vaches, les cochons ou les poulets (sans parler des poissons) qui sont exterminés par milliards chaque année et qui n'ont pas la « chance » d'être mignons ou en voie d'extinction ? Pour info, plus de 60 milliards d'animaux terrestres sont exterminés chaque année.</p> Les animaux menacés, une manne lucrative pour l'industrie du divertissement 2018-06-23T18:18:39Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/les-animaux-menaces-une-manne-lucrative-pour-l-industrie-du-divertissement#comment72389 2018-06-23T18:18:39Z <p>Tout est remede, tout est poison.<br class="autobr" /> Le probleme n'est pas l'industrie du divertissement mais le marketing orbitant autour (un modele economique inventé par Georges Lucas).<br class="autobr" /> Il y a des véléïtés de sensibilisation dans les oeuvres mentionnées. Elles sont englouties par la machinerie rentabilisant le bouzin.</p> <p>Moi quand j'etais gamin, c'était le film "Superman" qui allait entrainer des accidents en masse par "auto-defenestration".<br class="autobr" /> Ado, les jeux de rôles formaient des gamins "satanistes" et les jeux vidéos des tueries dans les écoles.<br class="autobr" /> Corrélation n'est pas causalité.</p> <p>Le problème ne vient pas du "message" mais de "qui le consomme".</p> <p>Pensant mal, aimant mal, se réconfortant du message alarmant sur l'état de notre monde, en allant soulager ses affects meurtris avec de la consomation de masse....comme on se soulage aux chiottes.</p> <p>Ce qu'il faut proscrire c'est la consomation frénétique (sans laquelle les films mentionnés ne seraient jamais finançables, ce qui est un autre débat).<br class="autobr" /> Le divertissement, absorbé avec un minimum de sens critique est un redoutable outil de decryptage. Cela requiert un sens critique, qui s'acquiert AUSSI par l'exposition des esprits aux divertissements que vous entendez proscrire.</p> <p>Wall-E, Pujadas et Hanouna ont des vertus pédagogiques variées...<br class="autobr" /> Je dois à ce gros faisan de Pujadas d'avoir accouché mon esprit de révolte.</p> <p>Tout ça pour dire que votre commentaire lui aussi assez orwelllien "ne vend pas du rêve".</p> Les animaux menacés, une manne lucrative pour l'industrie du divertissement 2018-06-23T09:21:59Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/les-animaux-menaces-une-manne-lucrative-pour-l-industrie-du-divertissement#comment72385 2018-06-23T09:21:59Z <p>Et si on classait tout simplement l'industrie du divertissement comme étant une espèce nuisible à la bonne santé intellectuelle de la population et contraire au principe de vie, vitalité de toutes les espèces sur cette planète, l'humain compris.<br class="autobr" /> Rêvons d'une culture éclairée et lumineuse, respectueuse avec pour socle une éducation au vivant (vertébré/invertébré), une pédagogie de la vie qui est le contraire de la course au profit, course vers l'extermination de toute vie, une course vers la destruction mortifère du paradis que nous offre la terre.<br class="autobr" /> (Disney n'est qu'un collabo du capitalisme ? il a juste participé à un petit génocide de poisson-clown, non ?)</p> Les animaux menacés, une manne lucrative pour l'industrie du divertissement 2018-06-22T19:07:12Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/les-animaux-menaces-une-manne-lucrative-pour-l-industrie-du-divertissement#comment72377 2018-06-22T19:07:12Z <p>Voilà l'info comme j'aime. De celle qui m'apprend quelque chose et qui pourrait changer le monde si elle avait l'heur d'être plus largement diffusée. Maintenant en dehors de certaines actions détestables des hommes n'y a t'il pas la pression démographique humaine qui réduit mécaniquement les espaces vitaux des autres espèces, végétale ou animale ? Loin de moi cependant de suggérer une quelconque politique malthusienne. <br class="autobr" /> Pour mémoire, déjà dans les années 50 un certain Morel ( tiens ? ) héros du roman de Gary, les racines du ciel, luttait contre le massacre des éléphants. Un beau roman précurseur. Et triste.</p>