Benjamin Griveaux, le « service après-vente » du gouvernement qui laisse à désirer - commentaires Benjamin Griveaux, le « service après-vente » du gouvernement qui laisse à désirer 2018-06-04T14:35:07Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/benjamin-griveaux-le-service-apres-vente-du-gouvernement-qui-laisse-a-desirer#comment72109 2018-06-04T14:35:07Z <p>En effet, on oublie trop souvent que les services publics comme son nom l'indique est au service de tous et doivent avoir un budget pour fonctionner c'est ce qu'on appelle la redistribution des richesses à laquelle tous nous participons.</p> Benjamin Griveaux, le « service après-vente » du gouvernement qui laisse à désirer 2018-06-01T11:36:26Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/benjamin-griveaux-le-service-apres-vente-du-gouvernement-qui-laisse-a-desirer#comment72075 2018-06-01T11:36:26Z <p>Un "cadeau"de 20 milliards ? Mais la taxe d'habitation constitue des ressources pour les communes,départements et régions.Ces collectivités locales,déjà touchées par la disparition de la taxe professionnelle,vont encore s'appauvrir.Et offriront donc moins de services.Ou alors,des services,auparavant gratuits,deviendront payants !<br class="autobr" /> Les impôts,et ce qu'on appelle improprement les "charges sociales",c'est de l'argent redistribué dans les services publics et les collectivités,entités garantes d'une société solidaire.<br class="autobr" /> Le problème n'est donc pas l'impôt,mais sa progressivité selon les revenus de chacun(e).Et,dans ce domaine,les riches paient,proportionnellement,infiniment moins que les autres....</p> Benjamin Griveaux, le « service après-vente » du gouvernement qui laisse à désirer 2018-05-29T11:05:10Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/benjamin-griveaux-le-service-apres-vente-du-gouvernement-qui-laisse-a-desirer#comment72019 2018-05-29T11:05:10Z <p>On pourrait aussi ajouter que le gouvernement "central" pratique avec aisance et désinvolture des réductions d'impôts qui ne lui revient pas. En effet, les taxes d'habitations retournent, mise part une petite part au département, aux communes. Or celle-ci manque très souvent de moyens pour assurer leur part de mission de services publique.<br class="autobr" /> Tiens- je te donne 100 balles que j'ai piqué dans la poche de l'autre !</p> Benjamin Griveaux, le « service après-vente » du gouvernement qui laisse à désirer 2018-05-29T07:06:32Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/benjamin-griveaux-le-service-apres-vente-du-gouvernement-qui-laisse-a-desirer#comment72015 2018-05-29T07:06:32Z <p>Je me demande si le pire c'est n'est pas que ces mecs aient l'air benoîtement de croire à ce qu'ils disent. Même si ce sont des méthodes classiques en politique - faire semblant de croire à ce que l'on dit -, ce qui m'effraie cette fois, c'est le côté lisse, de ces "Macron-r-iens".<br class="autobr" /> ....Et toujours pas de grosse colère de ceux qui seront les didons de la farce......Juste au quotidien beaucoup de médiocrité journalistique !</p> Benjamin Griveaux, le « service après-vente » du gouvernement qui laisse à désirer 2018-05-28T21:26:20Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/benjamin-griveaux-le-service-apres-vente-du-gouvernement-qui-laisse-a-desirer#comment72011 2018-05-28T21:26:20Z <p>Et si un jour, on parvenait à faire passer l'idée que chaque citoyen ne verse ses impôts que pour 5/10 services... et qu'il ait la possibilité d'interdire à l'État d'utiliser son argent pour autre chose que ce pourquoi il a versé son argent ? Je rêve en imaginant que nous aurions : la santé en premier, l'éducation en second, le logement en troisième, le transport collectif en quatrième, l'accueil social (y compris les migrants) en cinquième, l'égalité pour tous (femme/homme) en sixième... Je pourrais continuer. Mais le service public, c'est cela. Donner à chacun selon ses besoins en faisant en sorte que tous y contribuent selon leurs moyens. Nous en sommes où, aujourd'hui ? <br class="autobr" /> La question de la défense nationale demeure... mais la Suisse a su s'en libérer, non ? Quant à la défense intérieure, nous sommes sur un versant qui va droit dans le mur : on fustige les gamins et les agriculteurs, tous ceux qui luttent pour ne pas se faire happer par le système, sans se préoccuper le moins du monde de sécuriser les rentrées de fric nécessaires à l'État. Personne n'enferme ceux qui jouent avec la fiscalité et vont s'enrichir ailleurs. Il y a du boulot pour convaincre tous ceux qui ne le sont pas, que nous avons individuellement, un rôle à jouer : notre carte en est une parmi des millions, mais elle compte autant que celle du voisin.</p> Benjamin Griveaux, le « service après-vente » du gouvernement qui laisse à désirer 2018-05-28T18:38:52Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/benjamin-griveaux-le-service-apres-vente-du-gouvernement-qui-laisse-a-desirer#comment72010 2018-05-28T18:38:52Z <p>"Le mensonge est la vérité" Tous les discours politiques <br class="autobr" /> "La guerre est la paix" Le droit d'ingérence<br class="autobr" /> "La liberté c'est l'esclavage" Le fascisme c'est leur horizon<br class="autobr" /> "L'ignorance c'est la force" C'est la force de ceux qui confisque le savoir<br class="autobr" /> De "1984" d'Orwel</p> <p>Faut rigoler, faut rigoler avant que le ciel nous tombe sur la tête !</p>