Didier Lockwood, quand l'oiseau s'endort - commentaires Didier Lockwood, quand l'oiseau s'endort 2018-03-04T09:33:19Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/la-bas-express/didier-lockwood-quand-l-oiseau-s-endort#comment70091 2018-03-04T09:33:19Z <p>J'ai entendu Didier Lockwood pour la première fois au 75 ans de Grappelli à Pleyel en 1983. Sublime souvenir. De plus c'etait un type super ouvert avec lequel j'ai sympathisé au bar,en discutant jazz et rock,comme si c'etait un ami. Je l'ai revu à plusieurs reprises pendant ses tournées avec son groupe et avec Uzeb,dans les années 80.</p> Didier Lockwood, quand l'oiseau s'endort 2018-03-02T10:21:32Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/la-bas-express/didier-lockwood-quand-l-oiseau-s-endort#comment70046 2018-03-02T10:21:32Z <p>j'ai vu didier lookwood 15 jrs avant sa mort , à epernay ou il etait venu avec jf gysel <br class="autobr" /> et c'etait formidable !pendant 1heure et demie il nous a montré son talent et sa generosité !!il etait heureux de nous faire partager sa passion pour le jazz !<br class="autobr" /> je suis triste car c'etait un mec merveilleux !!</p> Didier Lockwood, quand l'oiseau s'endort 2018-02-27T21:24:22Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/la-bas-express/didier-lockwood-quand-l-oiseau-s-endort#comment70008 2018-02-27T21:24:22Z <p>"Il y a quelques années de cela lors d'un concert de D. Lockwood et M.Soral".... Je pense qu'il doit s'agir de M. Solal (Martial Solal), célèbre pianiste de jazz. Je crois que ce pauvre crétin d'Alain Soral s'étoufferait d'indignation s'il s'apercevait qu'on a confondu son patronyme avec un nom juif... Si c'était le but de cette coquille, je ne peux que vous en féliciter.</p> Didier Lockwood, quand l'oiseau s'endort 2018-02-27T14:43:26Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/la-bas-express/didier-lockwood-quand-l-oiseau-s-endort#comment70000 2018-02-27T14:43:26Z <p>j'ai toujours en mémoire le gamin "violonant" ses impros du matin au soir... sur une seule jambe, dans une salle de cinéma désaffecté à VALLAURIS ... les séances avec Francis et les autres "vieux" de "ABRACADABRA" ... nous étions en 1972/1973 , ses parents avaient demandé " veillez sur lui " il avait 16 ans et moi 23 ... Jip REAT</p> Didier Lockwood, quand l'oiseau s'endort 2018-02-25T21:46:01Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/la-bas-express/didier-lockwood-quand-l-oiseau-s-endort#comment69978 2018-02-25T21:46:01Z <p>Il y a quelques années de cela lors d'un concert de D. Lockwood et M.Soral dans la cour carré de la mairie de la vieille ville à Genève, en plein air donc, quelques mouettes étaient venues survoler la scène et improviser quelques notes avec lui. Je croyais que portée par le charme de sa musique je m'étais inventé ces échanges ornitho-musicaux.<br class="autobr" /> Vous nous dites là qu'il était comme eux... je le savais !</p> Didier Lockwood, quand l'oiseau s'endort 2018-02-22T20:34:45Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/la-bas-express/didier-lockwood-quand-l-oiseau-s-endort#comment69898 2018-02-22T20:34:45Z <p>Que d'émotions... Un régal, un enchantement...<br class="autobr" /> J'apprends qu'il est parti dans l'autre monde... CHOC.<br class="autobr" /> Bon voyage et MERCI Didier pour les balades de l'esprit et du cœur que tu nous a fait partager.<br class="autobr" /> Merci aussi à toi Daniel pour tout ce que tu nous offres, tout ce que tu nous ouvres.</p> Didier Lockwood, quand l'oiseau s'endort 2018-02-22T19:40:48Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/la-bas-express/didier-lockwood-quand-l-oiseau-s-endort#comment69896 2018-02-22T19:40:48Z <p>Hé merci Daniel pour ces intenses moments d'émotion, ritourn-ailes dont on ne lasse pas. Je ne suis pas fétichiste des images du passé, mais là, les archives ont une valeur inestimable... quand j'ai vu Didier Lockwood la première fois, on disait de lui "qu'il voyait Dieu" c'était en 1981.... il n'a pas cesser de l'approcher depuis ce temps là, et il est surement parti dans un vol où les pépiements et autres jacasseries l'ont porté et accompagné...</p> Didier Lockwood, quand l'oiseau s'endort 2018-02-22T10:35:17Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/la-bas-express/didier-lockwood-quand-l-oiseau-s-endort#comment69886 2018-02-22T10:35:17Z <p>J'avais 9 ans je crois, notre instituteur avait organisé un voyage culturel de 15 jours, musique, théâtre, cinéma... Didier Lockwood à passé une après midi à jouer, et échanger avec notre classe puis nous avons assisté le soir à son concert devant quelques centaines de personnes, nous étions fiers que ce personnage "important" ait passé du temps avec nous, nous étions un peu ses complices, des spectateurs privilégiés ! Tout cela est si lointain que les détails m'échappent mais sa disponibilité, sa simplicité, sa gentillesse et son talent m'ont profondément marqués, c'est par lui, et de quelle manière, que je me suis ouvert au Jazz, pas une mince affaire à cet âge !! Il est des personnes qui, sans même le savoir, marquent votre vie, cet oiseau là est passé dans mon ciel un jour et à sa façon, modeste et géniale, m'a ouvert de nouveaux horizons...</p> Didier Lockwood, quand l'oiseau s'endort 2018-02-22T09:52:23Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/la-bas-express/didier-lockwood-quand-l-oiseau-s-endort#comment69883 2018-02-22T09:52:23Z <p>On pleure et ça fait du bien !!!! MERCI.</p> Didier Lockwood, quand l'oiseau s'endort 2018-02-22T09:44:02Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/la-bas-express/didier-lockwood-quand-l-oiseau-s-endort#comment69882 2018-02-22T09:44:02Z <p>Comme les oiseaux Didier s'est envolé sans prévenir et sans laisser d'adresse . . . Quand je vois et entend les oiseaux qui viennent picorer les graines dans les nichoirs du tilleul qui agrémente mon espace vital Didier apparaît avec ces musiciens chanteurs que sont ces volatiles . . . La distance matérielle entre Lui et moi s'estompe . . . Cette distance s'est transformée en une énorme cerise sur le compagnonnage musical et quotidien qui enchante mes journées . . . Didier est mort, vive Didier . . .</p> Didier Lockwood, quand l'oiseau s'endort 2018-02-22T05:20:33Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/la-bas-express/didier-lockwood-quand-l-oiseau-s-endort#comment69877 2018-02-22T05:20:33Z <p>Il y a de nombreuses années, je l'avais vu au festival JIM (Jazz in Marciac). dans un immense chapiteau qu'il avait traversé en jouant afin que les personnes sur les gradins tout au fond puissent aussi le voir de près. Toute la salle avait apprécié ce geste de "solidarité" (je ne trouve pas d'autre terme) avec ceux qui ne pouvaient se payer des places chères.</p> Didier Lockwood, quand l'oiseau s'endort 2018-02-21T23:53:07Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/la-bas-express/didier-lockwood-quand-l-oiseau-s-endort#comment69876 2018-02-21T23:53:07Z <p>En principe "Autumn leaves" c'est "Les feuilles mortes" de Kozma et Prévert ! <br class="autobr" /> Et aussi : pour quoi ne pas nommer le pianiste, le batteur et el contrebassiste -excellents !- dans la video de "La javanaise" ?</p> Didier Lockwood, quand l'oiseau s'endort 2018-02-21T19:15:33Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/la-bas-express/didier-lockwood-quand-l-oiseau-s-endort#comment69865 2018-02-21T19:15:33Z <p>Moi je l'ai vu et entendu à Sidi Bel Abbès, il était tout jeune. Quelle perte !!!</p> Didier Lockwood, quand l'oiseau s'endort 2018-02-21T19:10:46Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/la-bas-express/didier-lockwood-quand-l-oiseau-s-endort#comment69864 2018-02-21T19:10:46Z <p>Didier, mon ami, mon frère, un être-musicien que j'adorais. Incroyable pour moi de lui survivre ! <br class="autobr" /> La souffrance est immense, j'ai le souffle coupé et le coeur brisé de cette mort brutale. Savoir qu'il n'est plus là pour simplement voir écouter ressentir rire jouer de la musique and so… ça me révolte, mais c'est de moi à moi. : un moi se révolte, l'autre le calme ou tente d'y arriver.</p> <p>C'était en 1980, il avait 24 ans, Nous ne nous connaissions pas, Je l'ai écouté quatre nuits d'affilée au Riverbop à Paris. J'étais bouleversée, transportée, arrachée… J'ai écrit durant les trois jours séparant ces quatre nuits un long poème né de sa musique*, le lui ai offert la quatrième nuit. Il l'a lu et nous sommes restés amis à vie par la musique et par la poésie*. C'est si rare, unique devrais-je dire. <br class="autobr" /> J'écoute, en écrivant, un film que j'ai tourné en 1984, le dernier concert d'une tournée d'un an avec Philip Catherine et Christian Escoudé. Une merveille !<br class="autobr" /> Continuons de l'aimer envers et contre la mort, <br class="autobr" /> emmanuelle k.</p> <p>* ce poème, "Paris la pluie… », qui a scellé notre amitié, est le quatrième tableau d'un récit « mélusine » devenu livre d'artiste, album concept et dvd. <br class="autobr" /> *(au point que nous partageâmes durant trois ans (84-87) la "grande maison » que j'habitais aux Buttes Chaumont).</p> Didier Lockwood, quand l'oiseau s'endort 2018-02-21T15:04:31Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/la-bas-express/didier-lockwood-quand-l-oiseau-s-endort#comment69857 2018-02-21T15:04:31Z <p>Merveilleux hommage à ce merveilleux musicien que j'ai eu la chance de voir et d'écouter sur scène à Marseille au théâtre Toursky. Une soirée fantastique avec Didier Lockwood et sa diva ! Merci Daniel Mermet !</p> Didier Lockwood, quand l'oiseau s'endort 2018-02-21T14:35:50Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/la-bas-express/didier-lockwood-quand-l-oiseau-s-endort#comment69856 2018-02-21T14:35:50Z <p>Encore une fois tu nous fait chialer avec un très beau texte, Daniel ... merde !</p>