Mélanie Gourarier : « La séduction, une arène où se jouent les rapports sociaux de sexe » - commentaires Mélanie Gourarier : « La séduction, une arène où se jouent les rapports sociaux de sexe » 2018-03-10T23:32:57Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/melanie-gourarier-la-seduction-une-arene-ou-se-joue-les-rapports-sociaux-de#comment70329 2018-03-10T23:32:57Z <p>merci de votre témoignage. peut-être qu'un jour vos fils comprendront... quoi qu'il en soit, ne lâchez rien !</p> Mélanie Gourarier : « La séduction, une arène où se jouent les rapports sociaux de sexe » 2017-12-15T14:58:52Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/melanie-gourarier-la-seduction-une-arene-ou-se-joue-les-rapports-sociaux-de#comment68222 2017-12-15T14:58:52Z <p>Mélanie Gourarier prend pour vérité la théorie de Françoise Héritier selon laquelle la différence de stature entre nos deux sexes serait due aux privations alimentaires que les hommes feraient subir aux femmes depuis des millénaires. Mais cette théorie est très critiquée. Le dimorphisme sexuel est largement présent dans le règne animal, notamment chez nos plus proches cousins. Alors qu'est-ce qui permet à M. Gourarier de faire de cette hypothèse une vérité ? C'est sur ces bases branlantes qu'elle continue de développer sa pensée qui finit par se couper totalement de la réalité. Je ne pense pas que l'on ait besoin de théories douteuses comme celles-là pour s'attaquer aux inégalités salariales, aux violences conjugales, aux viols...</p> Mélanie Gourarier : « La séduction, une arène où se jouent les rapports sociaux de sexe » 2017-12-15T11:12:44Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/melanie-gourarier-la-seduction-une-arene-ou-se-joue-les-rapports-sociaux-de#comment68216 2017-12-15T11:12:44Z <p>Pourriez-vous inviter Peggy Sastre (je ne suis pas de sa famille) pour avoir un autre son de cloche et sortir de cette invraisemblable injonction à choisir entre "lesvrai(e)sféministes" et "les zemmourien(ne)s" ?<br class="autobr" /> Pour ce qui est des références : faire semblant d'ignorer la puissance des personnages féminins dans les Valseuses (Jeanne Moreau, Miou-Miou), des femmes chez Reiser ou la force des personnages incarnés par Isabelle Hupert et passer à côté de l'autodérision masculine des films potaches c'est un peu déprimant et donne à penser qu'on ne sait pas faire le tri. Je préfère 100 000 fois les Valseuses à 50 nuances de Grey. <br class="autobr" /> Enfin, pitié trouvez un équivalent français à "empowerment" c'est insupportable.</p> Mélanie Gourarier : « La séduction, une arène où se jouent les rapports sociaux de sexe » 2017-12-11T20:25:16Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/melanie-gourarier-la-seduction-une-arene-ou-se-joue-les-rapports-sociaux-de#comment68141 2017-12-11T20:25:16Z <p>Mme Lancelin, s'il-vous-plaît, indiquez en GROS, en ROUGE, en BIEN VISIBLE : ATTENTION, ZEMMOUR ET FINKELKRAUT INSIDE ! de telle à telle mn. Par pitié. Je me sens salie.</p> Mélanie Gourarier : « La séduction, une arène où se jouent les rapports sociaux de sexe » 2017-12-10T03:40:32Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/melanie-gourarier-la-seduction-une-arene-ou-se-joue-les-rapports-sociaux-de#comment68103 2017-12-10T03:40:32Z <p>Parce que, selon vous, "un air de liberté" planait sur Ho-Chi-Minh ville ?</p> Mélanie Gourarier : « La séduction, une arène où se jouent les rapports sociaux de sexe » 2017-12-09T06:42:31Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/melanie-gourarier-la-seduction-une-arene-ou-se-joue-les-rapports-sociaux-de#comment68057 2017-12-09T06:42:31Z <p>en réponse à la Mouette Rieuse A l 'annonce du décès de Jean d'Ormesson j'ai tout de suite pensé à Jean Ferrat et à sa chanson un air de Liberté (rappelons que Ferrat a été souvent interdit d'antenne )<br class="autobr" /> "" Les guerres du mensonge , les guerres coloniales<br class="autobr" /> C 'est vous et vos pareils qui en êtes les tuteurs<br class="autobr" /> Quand vous les approuviez à longueur de journal<br class="autobr" /> Votre plume signait trente années de malheur</p> <p>Oh monsieur d' Ormesson vous osez déclarer qu'un air de liberté flottait sur Saïgon avant que cette ville s'appelle Ville Ho-Chi-Minh """<br class="autobr" /> J 'ai cru que j'étais seul à avoir cette réaction et je me suis aperçu que de nombreux citoyens ont pensé à Ferrat le jour de la mort de Jean d'O comme l'appelle ses amis de la même classe</p> Mélanie Gourarier : « La séduction, une arène où se jouent les rapports sociaux de sexe » 2017-12-08T19:43:19Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/melanie-gourarier-la-seduction-une-arene-ou-se-joue-les-rapports-sociaux-de#comment68035 2017-12-08T19:43:19Z <p>C'est difficile pour moi, en tant qu'homme, de commenter cette question de la séduction.<br class="autobr" /> Je crois que l'on vit effectivement dans une société patriarcale. Et que bien des systèmes sont en cours, se développent ou se renouvellent pour maintenir le status quo.<br class="autobr" /> Le combat féministe est donc par essence légitime. Il y a domination et donc il y a légitimité de vouloir l'abolir. Et comme dans toute guerre, il y a des victimes. C'est peut-être une peu comme cela que je me sens après cette interview. L'idée de faire partie de ceux qui dominent alors que l'idée même de domination de rebute ne m'est pas facile.<br class="autobr" /> En ce qui me concerne, j'éprouve beaucoup de difficultés lorsque je suis en présence d'une femme que je trouve séduisante et/ou attirante. C'est comme si j'étais différent, moins moi-même en quelque sorte. Mais on ne peut pas être moins soi-même, ou être un autres en telles ou telles circonstances. On est toujours soi. Et je n'apprécie pas celui que je suis en présence d'une femme que je trouve séduisante. Dès lors, je peux aussi comprendre que certain homme cherche une sorte de "coatching" en la matière</p> Mélanie Gourarier : « La séduction, une arène où se jouent les rapports sociaux de sexe » 2017-12-08T18:43:50Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/melanie-gourarier-la-seduction-une-arene-ou-se-joue-les-rapports-sociaux-de#comment68032 2017-12-08T18:43:50Z <p>Un grand Merci à Aude Lancelin que je viens d'entendre sur France culture dans "du grain à moudre" de ce jour. Au sujet des hommages à J d'Ormesson et J Hallyday , elle est la seule à avoir situé ces 2 personnages à la fois dans leur pratique et dans leur idéologie à droite alors que les autres interlocuteurs ont complétement occulté ce fait. Comme s' il n'existait plus qu'un seul système de pensée donc il n'est plus besoin de le qualifier de droite.There Is No Alternative ! Ce n'est pas un hasard si Macron organise ces hommages. Ultime dégueulasserie en fin d'émission : l'animateur a étrillé Mélenchon en affirmant qu'il n'aime pas Johnny parce qu'il fait trop "peuple". Même le Vénezuela y est passé ! Merci, Aude d'avoir été là et d'avoir tenu le coup jusqu'à la fin ! Je me suis sentie moins seule !</p> Mélanie Gourarier : « La séduction, une arène où se jouent les rapports sociaux de sexe » 2017-12-08T15:33:05Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/melanie-gourarier-la-seduction-une-arene-ou-se-joue-les-rapports-sociaux-de#comment68016 2017-12-08T15:33:05Z <p>Il est quand même surprenant qu'après autant de siècles de vie commune, certains hommes ne sachent toujours pas, ce qu'il doivent être, face aux femmes . ..Et si tout simplement, ils se contentaient d'être des humains respectueux de l'autre...De ceux qui leurs sont différents. <br class="autobr" /> Il est vrai qu'ils ont tous des mères et que s'émanciper de sa mère. ....Ce n'est pas de la tarte !<br class="autobr" /> Quand aux femmes, il faudrait certainement, qu'elles cessent de répondre aux injonctions sociétales et à leur condition physiologique. La contraception était l'espoir d'une réelle émancipation non seulement du corps mais de l'esprit. Hélas cela n'a pas suffit.<br class="autobr" /> Bon courage à tous et à toutes. En souhaitant que chacun trouve son chemin pour devenir libre, et respectueux des autres humains.<br class="autobr" /> Quand à la bataille sociale, elle est passée à la trappe avec le scandale Weinstein ! Pourtant, les femmes en tant que sous prolétariat, vont être les premières touchées par l'absence de droit du travail.</p> Mélanie Gourarier : « La séduction, une arène où se jouent les rapports sociaux de sexe » 2017-12-08T14:35:36Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/melanie-gourarier-la-seduction-une-arene-ou-se-joue-les-rapports-sociaux-de#comment68013 2017-12-08T14:35:36Z <p>C'est quand même mieux qu'Onfray et le PS...</p> Mélanie Gourarier : « La séduction, une arène où se jouent les rapports sociaux de sexe » 2017-12-07T11:17:50Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/melanie-gourarier-la-seduction-une-arene-ou-se-joue-les-rapports-sociaux-de#comment67917 2017-12-07T11:17:50Z <p>Si j'ai bien compris, les hommes qui collectionnent les femmes n'aiment pas l'être humain de chair et de sang, la femme n'étant qu'un faire valoir à exhiber pour plaire aux autres hommes.... C'est plus clair, tous les séducteurs adulés par la foule, en simplifiant , n'aiment qu'eux mêmes et l'aura que leur procure leur collection de femmes. C'est à vomir....<br class="autobr" /> Une chose n'a pas été mentionnée : les hommes (je fais une généralité)aiment courtiser les femmes inférieures. Inférieure financièrement, socialement, intellectuellement... D'ailleurs quand on connaît les chiffres de la consommation masculine de la prostitution et du porno ( qui sont tous deux des violences sexuelles perpétuées sur les femmes en toute légalité), c'est assez parlant sur le fait que les hommes aiment disposer du pouvoir sur la sexualité féminine. A se poser la question si leur libido et leur virilité fonctionnent en étroit lien avec la domination et l'"infériorisation" des femmes ?</p> Mélanie Gourarier : « La séduction, une arène où se jouent les rapports sociaux de sexe » 2017-12-07T07:27:25Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/melanie-gourarier-la-seduction-une-arene-ou-se-joue-les-rapports-sociaux-de#comment67906 2017-12-07T07:27:25Z <p>(suite) D'ailleurs les ordonnances Macron sont une attaque en règle de la condition féminine aussi car leur situation et leurs conditions de travail les rend encore plus fragiles face à l'emploi, à la dépendance d'une hiérarchie masculine rendue puissante par la règle qui ne va plus s'établir qu'au sein de l'entreprise et non socialement par la loi....Quant à moi, je me suis toujours vécue comme une "émigrée" dans cette société dans laquelle j'ai souffert du manque de parité au travail comme en famille. Cadre supérieure dans des directions régionales au milieu d'un pourcentage d'hommes à 95% parvenus par cooptation à ce niveau alors que les femmes ont du passer des sélections, j'ai entendu le pire jusqu'à ce que l'on me dise "tais-toi femme " dans un séminaire lors d'une réflexion conceptuelle. Je me suis levée et je suis partie . Des amis hommes m'indiquèrent que "j'avais exagéré"....."Qu'auriez vous dit messieurs si on vous avez dit -tais toi arabe, tais-toi juif, tais toi homme......" ?leur répondis-je....." Oh, ce n'est pas pareil, tu parles là de racisme"......"Oui, Messieurs, je parle de mépris et d'humiliation et les femmes font l'objet de racisme dans notre société"Les femmes sont considérés dans nos sociétés comme des sous-hommes et ce qui m'a le plus fait souffrir, c'est d'entendre mes fils estimer que mon combat pour une parité homme -femme au quotidien était "exagéré"..............................</p> Mélanie Gourarier : « La séduction, une arène où se jouent les rapports sociaux de sexe » 2017-12-07T07:14:44Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/melanie-gourarier-la-seduction-une-arene-ou-se-joue-les-rapports-sociaux-de#comment67905 2017-12-07T07:14:44Z <p>J'apprécie particulièrement le type d'interview d'Aude Lancelin : travail fouillé des écrits de l'interviewé, culture solide autour du thème abordé et questions ouvertes avec du temps laissé pour la réponse....Ce qui peut apparaitre comme une banalité..mais qui est si rare dans les médias où celui qui interroge veut se faire valoir plus que faire découvrir une étude , un savoir une idéologie....Quant à la domination masculine dont BOURDIEU a si bien parlé aussi, elle se renforce toujours historiquement dans des sociétés qui racornissent la démocratie, ce qui est à l'œuvre en ce moment.</p> Mélanie Gourarier : « La séduction, une arène où se jouent les rapports sociaux de sexe » 2017-12-06T23:02:55Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/melanie-gourarier-la-seduction-une-arene-ou-se-joue-les-rapports-sociaux-de#comment67899 2017-12-06T23:02:55Z <p>Passionnant à un écueil près. Avoir pris Blier au premier degré.</p> Mélanie Gourarier : « La séduction, une arène où se jouent les rapports sociaux de sexe » 2017-12-06T20:43:26Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/melanie-gourarier-la-seduction-une-arene-ou-se-joue-les-rapports-sociaux-de#comment67897 2017-12-06T20:43:26Z <p>(suite) <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> sur les procès classés ou les condamnations prononcées, il serait pertinent de les corréler avec la situation sociale et financière de l'accusé : est-on acquitté parce qu'on est homme ou parce qu'on est riche ? Ou dit autrement, notre société est-elle machiste ou simplement inique sur le plan des violences sexuelles comme elle l'est, par exemple, sur l'escroquerie ou de temps en temps on jette un ex-puissant abandonné par sa caste (Cahuzac) en pâture aux gogos pour leur faire gober l'égalité de la justice pour tous.<br class="autobr" /> Qu'on ne se méprenne pas, je n'ai que mépris pour qui considère une femme comme un trophée de chasse ou pire. Je prétends simplement que de la façon dont le problème est posé, il ne peut avoir que de mauvaises réponses. Interrogeons-nous plutôt ce qui peut amener des hommes à se comporter ainsi : l'impunité (solution : une société plus juste), l'argent-roi (solution : une société plus équitable), les pulsions, les frustrations et l'individualisme engendrés par le consumérisme effréné (solution : le partage et la fraternité).<br class="autobr" /> Et à y bien réfléchir, les femmes qui se sentent concernées pourraient bien trouver des compagnons de lutte et envisager des solutions bien plus ambitieuses que de savoir qui doit sauter sur qui en premier...</p> Mélanie Gourarier : « La séduction, une arène où se jouent les rapports sociaux de sexe » 2017-12-06T20:42:43Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/melanie-gourarier-la-seduction-une-arene-ou-se-joue-les-rapports-sociaux-de#comment67896 2017-12-06T20:42:43Z <p>(Mon commentaire est un peu long et sera donc coupé en 2 s'il est validé. Les femmes y verront un intérêt, même si critique, pour leur cause et les hommes m'en excuseront).<br class="autobr" /> Dans la précédente Guerre des Idées, Aurélie Filipetti disait fort justement (vers la fin, 35') que si l'on se laisse dicter le cadre d'une question ou d'une problématique, on s'en laisse aussi dicter les réponses possibles et surtout en interdire certaines qui pourraient déranger l'establishment. Il me semble assez évident que le mouvement féministe est dans cette impasse car : <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> en créant la classe "femme", il agglomère des Aurélie Filipetti, Aude Lancelin, etc... dont le cerveau est physiologiquement situé sous les cheveux avec des petites amies de footballeurs ou d'épouses de président américain dont le cerveau est physiologiquement situé de l'autre côté du nombril. <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> par ricochet, il crée aussi la classe "homme" tout aussi disparate mais sur laquelle je ne m'étendrais pas, même au sens figuré. <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> le concept de "séduction" aussi est un magnifique fourre-tout. J'ai été personnellement séduit par l'émission avec Aurélie Filipetti citée plus haut. Pourtant, je ne l'ai à aucun moment imaginée en pantoufles avec mon pyjama durant toute l'interview. Outre le fait qu'elle sera sûrement ravie et soulagée de l'apprendre, il faudrait donc définir précisément ce concept de "séduction" au moins dans son sens "sexuel".</p> Mélanie Gourarier : « La séduction, une arène où se jouent les rapports sociaux de sexe » 2017-12-06T13:23:31Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/melanie-gourarier-la-seduction-une-arene-ou-se-joue-les-rapports-sociaux-de#comment67861 2017-12-06T13:23:31Z <p>bravo pour cette émission passionnante. Et, on peut ajouter que sur les quelques affaires de viol jugées, beaucoup le sont en correctionnelle et non aux assises ce qui donne souvent des peines dérisoires...</p> Mélanie Gourarier : « La séduction, une arène où se jouent les rapports sociaux de sexe » 2017-12-06T12:03:43Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/melanie-gourarier-la-seduction-une-arene-ou-se-joue-les-rapports-sociaux-de#comment67854 2017-12-06T12:03:43Z <p>Interview intéressante, je trouve cependant l'analyse assez pauvre sur les "cercles de séduction" ramené à cercle de domination, notamment par le fait que le materiel et la communauté se trouve aujourd'hui en majorité en ligne (comme vous tient...). Leur méthode sont loin de la coercition systématisé de Weinstein et sont basé sur 1) la gestion du rejet/frustration 2) le développement de la confiance en soi. Il serait peut être intéressant de séparer le savoir technique et le business modele des entreprise de service qui doivent rusé pour garder une source de revenu APRES avoir vendu leur savoir technique. <br class="autobr" /> A voir une video intéressante sur le sujet : <a href="http://www.youtube.com/watch?v=ctCteeHtV5g&t=1457s" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">www.youtube.com/watch?v=ctCteeHtV5g&t=1457s</a></p> Mélanie Gourarier : « La séduction, une arène où se jouent les rapports sociaux de sexe » 2017-12-06T11:09:20Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/melanie-gourarier-la-seduction-une-arene-ou-se-joue-les-rapports-sociaux-de#comment67851 2017-12-06T11:09:20Z <p>Merci pour cet entretien !</p> <p>Quant à la supposée "victimisation" des femmes qui l'ouvrent, j'ai plutôt tendance à penser que ce sont les hommes sentant leur domination leur échapper qui se victimisent, précisément.</p> Mélanie Gourarier : « La séduction, une arène où se jouent les rapports sociaux de sexe » 2017-12-06T10:11:17Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/melanie-gourarier-la-seduction-une-arene-ou-se-joue-les-rapports-sociaux-de#comment67848 2017-12-06T10:11:17Z <p>Encore une excellente émission merci.</p> <p>Sur cette histoire du pouvoir des femmes j'ai beaucoup pensé en regardant la vidéo à cette nouvelle tendance qu'a hollywood d'accorder de manière tordue à ses héroïnes cet "empowerment" que les féministes invoquent depuis des dizaines d'années.</p> <p>Wonder woman et ses amies sont fortes, mais de quelle force parle-t-on ? Une force toute virile puisqu'elle se limite à des prouesses guerrières et martiales, l'intelligence est là aussi bien sur mais il est toujours moins spectaculaire de faire la démonstration de la logique que celle du pain dans la gueule.</p> <p>J'y vois une manière de botter en touche sur cette question des rapports de dominations, la société évolue et si l'industrie du divertissement veux continuer de faire du blé il faut se mettre à la page, mais pas trop...faudrait pas non plus qu'on nous traite de féministes anticapitalistes !</p> <p>Les revendications "d'empowerment" féministes se font toujours dans le cadre de luttes à mener et d'horizon de destruction du patriarcat. Dans ces films là ces luttes sont toujours hors cadre et de ce fait ces objets culturels désamorcent la charge critique qu'une telle repésentation du féminin pourrait avoir.</p> <p>Ca donne au contraire la sensation que pour être une meuf valeureuse, il faut simplement être un mec (boire de l'alcool fort, taper sur des méchants et faire la guerre).</p> Mélanie Gourarier : « La séduction, une arène où se jouent les rapports sociaux de sexe » 2017-12-06T08:09:18Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/melanie-gourarier-la-seduction-une-arene-ou-se-joue-les-rapports-sociaux-de#comment67841 2017-12-06T08:09:18Z <p>Loin d'être naturelles , la virilité et la domination masculine sont des constructions historiques étroitement liées d'ailleurs aux autres formes de domination de type social, économique et politique. Ces formes de domination s'accompagnent de normes qui nous invitent constamment à nous y soumettre comme allant de soi ou à nous rejeter du champ social si nous les contestons. Pourtant ces formes de domination seront de toute façon contestées car elles conduisent à la violence ( sexuelle et autres), à la mort et même à la destruction de notre écosystème. Il faut bien voir que tout ceci est lié. Son contraire : l'échange, la solidarité et l'égalité qui sont aussi des constructions humaines, évaluées historiquement hautement plus efficaces pour l'humanité, nous conduisent directement au désir et au bonheur de vivre ensemble.</p> Mélanie Gourarier : « La séduction, une arène où se jouent les rapports sociaux de sexe » 2017-12-06T05:05:36Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/melanie-gourarier-la-seduction-une-arene-ou-se-joue-les-rapports-sociaux-de#comment67838 2017-12-06T05:05:36Z <p>Merci pour cet entretien. Là, on est bien dans "La guerre des idées". Après une suite d'interviews dont je me serais bien passé, mais j'aime tellement votre façon de mener les débats. Continuez comme ça !</p> Mélanie Gourarier : « La séduction, une arène où se jouent les rapports sociaux de sexe » 2017-12-05T22:46:40Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/melanie-gourarier-la-seduction-une-arene-ou-se-joue-les-rapports-sociaux-de#comment67837 2017-12-05T22:46:40Z <p>Excellente émission !<br class="autobr" /> Sur la notion de "culture de viol", il est aussi important de rappeler que le viol en tant qu'acte puni par la justice donne dans l'écrasante majorité des cas, un classement sans suite. D'ailleurs il serait passionnant de voir quels actes criminels & délits sont les plus réprimés perpétuant de façon indirecte cette impunité, une des base de ladite culture du viol.</p>