Plus de patron, plus de chômage, vous en rêvez ? Un stage pour devenir freelance - commentaires Plus de patron, plus de chômage, vous en rêvez ? Un stage pour devenir freelance 2017-12-28T10:21:08Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/plus-de-patron-plus-de-chomage-vous-en-revez-un-stage-pour-devenir-freelance#comment68554 2017-12-28T10:21:08Z <p>j'ai ouvert mon <a href="http://www.gardenicecafe.com/" rel='nofollow'>restaurant charleville</a> et on est toujours le salarié de quelqu'un : Mr Argent, on est complétement soumis à l'argent et c'est lui le maître de nous esclaves</p> Plus de patron, plus de chômage, vous en rêvez ? Un stage pour devenir freelance 2017-12-23T12:08:12Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/plus-de-patron-plus-de-chomage-vous-en-revez-un-stage-pour-devenir-freelance#comment68465 2017-12-23T12:08:12Z <p>Bonjour à tous, <br class="autobr" /> Oui, vous avez tous raison entrepreneur ou salarié, c'est juste une forme et ça dépend du caractère de chacun. Il faut de tout pour faire un monde. Maintenant<br class="autobr" /> parlons du fond, la "valeur travail". Chacun doit y mettre l'énergie et la finalité qui lui plaît et qui correspondent le mieux à son style de vie. Travailler, c'est rendre un service à la société, c'est à dire à son entourage, quelque chose qui est vraiment utile, je dirais même vital. Travailler, ce n'est pas se vendre ou vendre un produit, ni toucher une cible, c'est respecter la dignité de tous et de tout et par conséquent la sienne. Les startupmarketingbusiness ou que sais-je sont des comportements de dégénérés qui vont droit au mur et qui tentent de nous y emmener. Ne vous laissez pas avoir, faites-vous plaisir en faisant plaisir aux autres et ne cédez pas lorsque vous sentez quelque chose de malsain.<br class="autobr" /> Bon travail à tous, et n'oubliez pas, le travail c'est la santé, pas le contraire !<br class="autobr" /> Roland.</p> Plus de patron, plus de chômage, vous en rêvez ? Un stage pour devenir freelance 2017-12-22T08:15:48Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/plus-de-patron-plus-de-chomage-vous-en-revez-un-stage-pour-devenir-freelance#comment68420 2017-12-22T08:15:48Z <p>J'avoue que parler de bienveillance, méditation...pour l'auto-entreprenariat fallait oser ! <br class="autobr" /> Utiliser les aspiration des gens à vouloir être "indépendants" parce qu'ils ont eu de mauvaises expériences (ou pas d'expérience du tout) avec le salariat pour rapprocher ça d'un mode "d'épanouissement" me parait une escroquerie intellectuelle.<br class="autobr" /> La bienveillance et la méditation servent à mieux se connaitre, à s'épanouir personnellement et ça n'a aucun rapport avec le monde du travail en tous cas tel qu'il est actuellement avec toute sa violence et ses rapports de force.</p> Plus de patron, plus de chômage, vous en rêvez ? Un stage pour devenir freelance 2017-12-21T13:55:34Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/plus-de-patron-plus-de-chomage-vous-en-revez-un-stage-pour-devenir-freelance#comment68332 2017-12-21T13:55:34Z <p>Je suis graphiste indépendant depuis plus de 10 ans.<br class="autobr" /> Après avoir été intermittent du spectacle, et salarié CDI.</p> <p>ça peu aller, mais je pense que la condition du free qui arrive à maintenir des tarifs décents et un travail reconnu ne tient que parce qu'il y a une majorité de salariés, qui<br class="autobr" /> mine de rien sont encore bien rémunérés par rapport à la majorité des auto entreprenneurs (tenant compte, retraite, congés, maladie, 13eme mois, heure sup, etc) même si c'est pas le nirvana on est bien d'accord. <br class="autobr" /> Mais cela limite la concurrence et maintient un niveau de rémunération de part le rapport de force.</p> <p>Mettez tout le monde indé et vous verrez les prix s'effondrer, la course au moins disant détruisant tout sur son passage. On l'observe depuis longtemps déjà avec le métier de graphiste, probablement les plus cons de tous les graphistes, qui bradent leur travail pour une bouchée de pain.</p> <p>Je serais un bon capitaliste libéral, cette option me plairait bien pour faire baisser les coûts du travail...</p> <p>Donc en tant qu' indé je dis et redis : vive le salariat ! et le salariat bien payé.<br class="autobr" /> et surtout pas trop d'indés sur le marché.</p> Plus de patron, plus de chômage, vous en rêvez ? Un stage pour devenir freelance 2017-12-20T14:13:00Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/plus-de-patron-plus-de-chomage-vous-en-revez-un-stage-pour-devenir-freelance#comment68300 2017-12-20T14:13:00Z <p>Cela fait des années que le groupe dans lequel je travaille fait appel à ce que j'appelle des travailleurs pauvres, c'est à dire de malheureuses personnes "auto-entrepreneurs" venant chaque matin récupérer quelques miettes de travail à effectuer. Phénomène vraiment inquiétant nous menant tout droit vers les conditions de travail vécues au XIXème siècle.</p> Plus de patron, plus de chômage, vous en rêvez ? Un stage pour devenir freelance 2017-12-20T10:35:42Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/plus-de-patron-plus-de-chomage-vous-en-revez-un-stage-pour-devenir-freelance#comment68295 2017-12-20T10:35:42Z <p>Quelque soit le système c'est un problème d'équilibre. Que ce soit l'esclavage, le salariat façon Germinal ou l'autoentreprise, s'il n'y a pas des lois et des règles fortes et des arbitres pour équilibrer les rapports de force, peu importe le nom du système, ça devient de l'oppression mortifère.</p> <p>L'homme n'est que peu supérieur au chimpanzé, un grand singe agressif au système social conçu pour de petits groupes. Sa convoitise est infinie et se nourrit d'elle même, plus il obtient plus il veut. Pareil pour le pouvoir, phénomène renforcé par le système pyramidal ou celui qui est au sommet manipule des "meta" sans être capable de savoir vraiment ou de ressentir de quelque manière que ce soit la conséquence réelle de ses actions a l'échelle d'un individu lambda, ce qui favorise grandement l'accession au pouvoir des psychopathes qui s'y sentent parfaitement à l'aise.</p> <p>Il faut réguler et casser ces groupes sociaux « too big to exist » qui sont de plus en plus monstrueux au fur et à mesure qu'ils s'engraissent, jusqu'à l'emballement actuel où ils dévorent tout, même les états comme pour la Grèce et les guerres du Moyen-Orient, comme Facebook qui tentent actuellement de remplacer l'état en tentant de prendre prenant le contrôle de services régaliens.</p> <p>Rendons responsables les "responsables" et vous allez voir que la population carcérale va radicalement évoluer et le monde changer.</p> Plus de patron, plus de chômage, vous en rêvez ? Un stage pour devenir freelance 2017-12-20T09:17:26Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/plus-de-patron-plus-de-chomage-vous-en-revez-un-stage-pour-devenir-freelance#comment68292 2017-12-20T09:17:26Z <p>J'ai écouté ce reportage "légèrement" orienté (au moins au niveau des questions) de manière un peu schizophrène. J'ai une haute idée du social et pourtant je suis indépendant et pleinement satisfait de l'être pour des raisons invoquées dans le reportage et d'autres encore.<br class="autobr" /> Je ne connais pas le réveil du matin, seul mes choix conditionnent mon emploi du temps.<br class="autobr" /> Les relations avec mes clients sont toujours agréables, certainement une résultante darwinniene qui écarte de mon chemin les tristes et les grincheux. Je ne dis pas que celà n'est pas arrivé, juste qu'il a été facile de le contourner. Ma vie est très agréable, les seuls nuages noirs sont les informations qui transpirent l'inhumanité d'un monde qui s'écroule. J'ai mal à ma planette, pour le futur de mes semblables, je me pose mille questions quand je vois "fleurir" au quatre coin de l'Europe, du monde des gouvernements qui vont exactement à l'opposé des intérêts de ceux qui les ont élu ... je m'égare.<br class="autobr" /> Juste pour vous dire qu'entre le noir et le blanc il y a toute les nuances de gris mais aussi de couleurs qu'ont peu donner à une vie. Entreprenariat pour certains, le salaria pour d'autres c'est avant tout une histoire de caractère et de capacité de choix. Bonne journée à tous</p> Plus de patron, plus de chômage, vous en rêvez ? Un stage pour devenir freelance 2017-12-20T04:01:07Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/plus-de-patron-plus-de-chomage-vous-en-revez-un-stage-pour-devenir-freelance#comment68290 2017-12-20T04:01:07Z <p>Je serais heureux et comblé si là-bas si j'y suis donnait la parole à Bernard Friot pour commenter ce sujet ...</p> Plus de patron, plus de chômage, vous en rêvez ? Un stage pour devenir freelance 2017-12-20T00:58:33Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/plus-de-patron-plus-de-chomage-vous-en-revez-un-stage-pour-devenir-freelance#comment68288 2017-12-20T00:58:33Z <p>Merci de ce reportage qui lève un voile sur la complexité de ce phénomène bien connu au Royaume-Uni ou 5 millions de personnes auto-entrepreneurs ou self-(un)employed degrossissent les statistiques du chômage.<br class="autobr" /> Tout n'est pas simple et ne peut être vu uniquement sous l'angle de l'illusion entrepreneuriale. Ce que certains exprimaient dans ce reportage beaucoup le ressentent. C'est le sentiment d'aliénation dans le salariat comparé à la liberté relative de la self-entreprise.<br class="autobr" /> Pour les entreprises, par contre, c'est une façon de flexibiliser, de transférer les risques et de réduire les coûts. <br class="autobr" /> Beaucoup y trouvent leur compte car cela leur permet d'avoir des horaires flexibles. <br class="autobr" /> La liberté est peut-être illusoire mais elle est plus réellement vécue que dans un boulot de multinationale. <br class="autobr" /> Le salariat ou l'auto-entreprenariat sont les facettes de la déshumanisation croissante du travail, de la standardisation du management en dehors de tout contexte culturel et de la distance et intérêts divergents entre financiers, patrons et ouvriers. <br class="autobr" /> L'auto entreprenariat et l'engouement de ceux qui y participent ou en profitent montre la difficulté qu'a la société à surmonter les problèmes générés par un système qui tourne à vide de sens. C'est un 'machin' de plus qui montrera vite ses limites mais qui conviendra à certains qui préfèrent un travail pauvre épanouissant à un salariat humainement appauvrissant.</p> Plus de patron, plus de chômage, vous en rêvez ? Un stage pour devenir freelance 2017-12-19T18:14:24Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/plus-de-patron-plus-de-chomage-vous-en-revez-un-stage-pour-devenir-freelance#comment68285 2017-12-19T18:14:24Z <p>Le travail dont la racine vient de tripalium est un instrument de torture (romain) , qu'il soit salarié ou indépendant.</p> Plus de patron, plus de chômage, vous en rêvez ? Un stage pour devenir freelance 2017-12-19T16:02:46Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/plus-de-patron-plus-de-chomage-vous-en-revez-un-stage-pour-devenir-freelance#comment68283 2017-12-19T16:02:46Z <p>Je ne crois pas que le salariat soit dépassé. Ce n'est pas lui qui pose problème, mais la disparition des métiers, les méthodes de management, la communication omniprésente ou encore les métiers stupides et inutiles.</p> <p>Le salariat a permis de sortir du capitalisme du XIXème siècle dans lequel il n'y avait ni salaire, ni employeur, mais des indépendants mis en concurrence par des donneurs d'ordres, ce que Macron et ses prédécesseurs restaurent méticuleusement au nom de la « start-up nation » et de la modernité.</p> <p>La vrai réponse politique à mon sens est justement la poursuite du salariat. Historiquement, il a permis de sortir du paiement à la tâche. Un salaire est le fruit de négociations dans les branches ou dans la fonction publique. La fonction publique d'État va même plus loin, puisque le salaire est attaché à la personne par son grade, ce qui protège ces travailleurs du chômage en cas de perte de poste.</p> <p>Le seul problème aujourd'hui, c'est qu'il n'y aucune démocratie dans la production. Nous souffrons de n'avoir aucune emprise sur notre travail. Ce n'est pas des emplois ou du pouvoir d'achat que nous avons besoin. Nous avons besoin de décider nous mêmes ce que nous produisons et comment. L'indépendance du XIXème ne nous donnera que de l'exploitation supplémentaire.</p> Plus de patron, plus de chômage, vous en rêvez ? Un stage pour devenir freelance 2017-12-19T15:31:04Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/plus-de-patron-plus-de-chomage-vous-en-revez-un-stage-pour-devenir-freelance#comment68282 2017-12-19T15:31:04Z <p>Jean-Erwann,<br class="autobr" /> Merci pour cette leçon, nous allons en tenir compte. <br class="autobr" /> Dites nous cependant à quel moment de ce reportage nous avons fait l'éloge du salariat ?<br class="autobr" /> En tout cas merci de votre fidélité et bonnes fêtes !<br class="autobr" /> L'équipe</p> Plus de patron, plus de chômage, vous en rêvez ? Un stage pour devenir freelance 2017-12-19T14:45:59Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/plus-de-patron-plus-de-chomage-vous-en-revez-un-stage-pour-devenir-freelance#comment68281 2017-12-19T14:45:59Z <p>Bravo la bas.<br class="autobr" /> Vous venez de découvrir l'eau qui mouille, et sa conséquence directe et bien, c'est qu'après on est mouillé.<br class="autobr" /> Alors en préalable, oui bien sur l'autoentreprenariat est un piégé à con et un moyen de contourner le droit du travail, oui également le formateur est bien caricatural avec son vocabulaire bourré d'anglicisme de wineur à 2 balles.<br class="autobr" /> Mais de la à placer le salariat comme un idéal indépassable c'est bien mal connaitre les conditions de travail dans les entreprises actuellement. L'enfer c'est aussi au travail et le salariat ne protège pas ou plus de la compétition et la violence psychologique à tous les étages entre collègue tout le long de la hiérarchie. Les heures sups non payées, les objectifs inatteignables le chantage au licenciement, la mise au placard quand tu te rebelle.<br class="autobr" /> Alors vouloir s'en extraire me parait plutôt sain d'esprit, ce n'est évidemment pas la solution a tous les maux et pas pour tous les cas. On peut également retrouver tous les travers du salariat actuel en pire car il n'y a plus de limite.<br class="autobr" /> Pour ma part je vie ça comme une libération. Je cotise pour tout, santé, retraite, cotisation sociale sauf le chômage. Ma charge de travail et ma rémunération finale est celle d'un salarier médian. <br class="autobr" /> Alors Merci la-bas pour vos reportages, je suis vraiment un fan de la première heure, mais dois-je vous le rappeler alors que vous le savez déjà le monde n'est pas binaire.</p> Plus de patron, plus de chômage, vous en rêvez ? Un stage pour devenir freelance 2017-12-19T14:07:36Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/plus-de-patron-plus-de-chomage-vous-en-revez-un-stage-pour-devenir-freelance#comment68280 2017-12-19T14:07:36Z <p>L'épanouissement personnel : ah quelle vision prometteuse pour faire grandir l'humain et le sortir de sa gangue oppressante !!!, le partage , "se connaître soi-même " avoir confiance en soi , trouver sa motivation profonde, sa richesse personnelle , tout se discours qui pourrait effectivement faire grandir l'humain s'il enracinait aussi dans une conscience du collectif , n'a d'autre but ici que savoir se vendre , et se soumettre à un système sauvage. C'est de la pure récupération d'un cheminement personnel à la va vite pour une adaptation à un monde dont les valeurs sont nauséabondes. Si j'étais coach , j'apprendrais aux personnes que la colère est saine, la révolte bienvenue et comme le disais Krishnamurti : "Ce n'est pas un signe de bonne santé que d'être bien adapté à une société malade".</p> Plus de patron, plus de chômage, vous en rêvez ? Un stage pour devenir freelance 2017-12-19T09:43:38Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/plus-de-patron-plus-de-chomage-vous-en-revez-un-stage-pour-devenir-freelance#comment68279 2017-12-19T09:43:38Z <p>Macron et sa belle fabrique du consentement, on y est !<br class="autobr" /> Presque plus de protection sociale, plus de retraite. Devenez autoentrepreneur, vous serez libres, vous serez vous-même, vous serez précaire et inquiet du lendemain ...Jusqu'à la mort !<br class="autobr" /> La classe des exploiteurs a de beaux jours devant elle, à moins que ... la lutte, la révolution, le réveil de la classe des travailleurs seuls feront bouger les choses.</p> Plus de patron, plus de chômage, vous en rêvez ? Un stage pour devenir freelance 2017-12-19T07:20:24Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/plus-de-patron-plus-de-chomage-vous-en-revez-un-stage-pour-devenir-freelance#comment68277 2017-12-19T07:20:24Z <p>Je disais ça juste parce que je ne vois pas en quoi il serait plus pertinent de présenter les difficultés, les galères et les déceptions de l'autoentreprise que d'en parler comme quelque chose de formidable et la seule solution pour la jeunesse à l'avenir. Entre les deux, il y a, je pense, un truc qui s'appelle la réalité : des personnes qui ont fait ce choix et qui s'y épanouissent, et tant mieux pour elles, tout autant que des personnes qui se sont heurtées à des difficultés qui ont rendu cette expérience pénible.</p> Plus de patron, plus de chômage, vous en rêvez ? Un stage pour devenir freelance 2017-12-19T07:08:17Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/plus-de-patron-plus-de-chomage-vous-en-revez-un-stage-pour-devenir-freelance#comment68276 2017-12-19T07:08:17Z <p>Je me demande, simplement à la lecture du petit texte qui introduit cette page, si vous n'êtes pas légèrement de parti pris contre l'autoentreprise...</p> Plus de patron, plus de chômage, vous en rêvez ? Un stage pour devenir freelance 2017-12-19T04:07:08Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/plus-de-patron-plus-de-chomage-vous-en-revez-un-stage-pour-devenir-freelance#comment68275 2017-12-19T04:07:08Z <p>Le recyclage jusqu'à épuisement, ou comment le libéralisme piège et consume les individus qui s'imaginent lui échapper. Ce n'est malheureusement pas en ayant peur de "s'encombrer la tête avec l'actualité " ou en acceptant de ne plus avoir de revenus fixes, que celui-ci vacillera.<br class="autobr" /> La precarisation est en marche, certains y courrent même...</p> Plus de patron, plus de chômage, vous en rêvez ? Un stage pour devenir freelance 2017-12-18T18:47:53Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/plus-de-patron-plus-de-chomage-vous-en-revez-un-stage-pour-devenir-freelance#comment68273 2017-12-18T18:47:53Z <p>Putain ça fout les chocottes, "Mémoire d'un saccage, Argentine le hold up du siècle" c'était en 2003, sur la crise de fin des années 90 en Ar., puis en Grèce, et maintenant, et maintenant...ici chez nous.<br class="autobr" /> A l'issue de la projection-débat, je me souviens, les mêmes discours "vous serez tous entrepreneurs !" disaient les yuppies crédules et les Carlos Menem voyous, tout en privatisant le pays, en volant les ressources.<br class="autobr" /> "Notre avenir, c'est de devenir des garçons de café indépendants certes, mais si tout le monde vend du café, qui l'achète ?" expliquait l'assistant-réalisateur présent ce soir-là.</p> Plus de patron, plus de chômage, vous en rêvez ? Un stage pour devenir freelance 2017-12-18T18:35:03Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/plus-de-patron-plus-de-chomage-vous-en-revez-un-stage-pour-devenir-freelance#comment68272 2017-12-18T18:35:03Z <p>L'aliénation n'a pas de limites...pauvre SOUS-FRANCE</p> Plus de patron, plus de chômage, vous en rêvez ? Un stage pour devenir freelance 2017-12-18T17:59:13Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/plus-de-patron-plus-de-chomage-vous-en-revez-un-stage-pour-devenir-freelance#comment68271 2017-12-18T17:59:13Z <p>Se battre tous, pour la liberté de chacun.<br class="autobr" /> Merci pour votre témoignage et sa belle conclusion, c'est ce que l'on a du mal à faire comprendre à beaucoup de monde.<br class="autobr" /> Et merci à l'équipe pour ce reportage efficace.</p> Plus de patron, plus de chômage, vous en rêvez ? Un stage pour devenir freelance 2017-12-18T15:06:45Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/plus-de-patron-plus-de-chomage-vous-en-revez-un-stage-pour-devenir-freelance#comment68270 2017-12-18T15:06:45Z <p>S vous voulez être un grand schtroumpf, il va vous falloir faire du schtroumpf et éviter tout schtroumpf négatif pour schtroumpfer dans la révolution schtroumpfique et numérique pour ne pas rater le train en schtroumpf. Schtroumpfer toujours plus et le grand schtroumpf vous schtroumpfera car c'est en schtroumpfant toujours plus dur que le schtroumpf schtroumpfe. Fini les schtroumpfs d'antan et leurs schtroumpfs ringards.<br class="autobr" /> Le schtroumpf, c'est comme le paradis, c'est quand vous serez schtroumpf que vous l'atteindrez. <br class="autobr" /> La liberté c'est le schtroumpf et plus vous en schtroumpferez des larmes et du schtroumpf, plus le schtroumpf vous récompensera.<br class="autobr" /> * Pour ceux qui ne comprennent pas l'esprit et le langage du schtroumpf, il suffit d'avoir le vocabulaire basique en nov-langue américano-google pour ensuite le traduire en bon très très vieux français pourri et pas moderne du tout. N'est pas schtroumpf qui veut !<br class="autobr" /> Le 21ème siècle sera schtroumpf ou ne sera pas !<br class="autobr" /> Mais je vois dans ton introduction mon cher Daniel, que tu maitrises toi même très bien le schtroumpf. Schtroumpf bas !<br class="autobr" /> Et que le schtroumpf nous éclaire tous !</p> Plus de patron, plus de chômage, vous en rêvez ? Un stage pour devenir freelance 2017-12-18T13:48:09Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/plus-de-patron-plus-de-chomage-vous-en-revez-un-stage-pour-devenir-freelance#comment68269 2017-12-18T13:48:09Z <p>Reportage très important. J'ai été attirée il y a 3 ans à m'installer sous cette forme, pour les mêmes raisons citées (rapports hiérarchiques, et tous ces mots de management que je voulais oublier de mon vocabulaire de rêveuse) . Et mes désillusions ont exactement été celles mentionnées par écrit dans votre article. Au bout d'un an j'ai jeté l'éponge : j'étais retombée dans le même enfer, le diable habillé différemment, c'est tout.<br class="autobr" /> J'ai tiré de cette expérience qu'il faut arrêter de se croire gentil parce qu'on s'adapte (en décidant de s'installer). En réalité, on fait preuve d'égoïsme et de lâcheté parce qu'on ne veut pas avoir à se battre pour les autres, on est prêt seulement à se battre pour soi. La solution serait de se battre tous (everybody) pour la liberté de chacun (everyone). <br class="autobr" /> PS : à ce propos, c'est drôle qu'un "sage" qui "médite" mentionne le coaching (qui n'est ni plus ni moins qu'un ensemble de techniques servant à éduquer les gens à croire qu'en s'oubliant toujours plus pour le profit, ils seront plus heureux. (à partir de la min 36) : il cite qu'un gros changement envisagé n'aboutirait pas. Mais ça s'appuie sur quelle étude cette affirmation ? Si la réponse est "aucune", ça sert quelle idéologie ? Celle qu'il ne faut pas trop changer la ligne de conduite actuelle qui n'a jamais autant servi le profit ? Méditer c'est bien, mais sans esprit critique, c'est pas miraculeux...</p>