« La guerre des sexes n'est pas finie » - commentaires « La guerre des sexes n'est pas finie » 2017-11-28T19:00:15Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/la-guerre-des-sexes-n-est-pas-finie#comment67630 2017-11-28T19:00:15Z <p>Je pense que CM parle avant tout de sa sexualité et de l' apprentissage de son corps. Il ne faut trop en tirer d'enseignement. Effectivement extrapoler le port du bebe par le père sur le ventre comme un simulacre de gestation est tiré par les cheveux : c'est tout simplement plus pratique car ça laisse les mains libres tout en surveillant le bebe. Je pense que pas mal de personnes font l'apprentissage de leur sexualité beaucoup plus tôt que CM et cela a été pour elle assez transgressif car tardif et hors de sa norme sociale. Quoique bien sûr il n'y ait pas d'âge. En cela sa vision de l'amour reste assez fleur bleue puisqu'elle admet qu'il soit "finalement" possible un amour sexuel autre que l'amour avec un grand A. Or il est possible de vivre des amours multiples avec du sexe ou pas : n'avons nous pas tous vécu une douleur immense pour une amitié brisée ? N'avons nous pas connu une relation intense au dela d' amicale ? Un désir sexuel sans lendemain ? Je pense que sa vision nous dit plus sur son monde que sur notre monde.</p> « La guerre des sexes n'est pas finie » 2017-10-15T02:40:37Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/la-guerre-des-sexes-n-est-pas-finie#comment66419 2017-10-15T02:40:37Z <p>Exactement !</p> « La guerre des sexes n'est pas finie » 2017-10-15T02:39:30Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/la-guerre-des-sexes-n-est-pas-finie#comment66418 2017-10-15T02:39:30Z <p>Mon Dieu, ces femmes sont si mauvaises qu'elles font "culpabiliser" les hommes et se "plaignent" de la répartition du travail domestique. C'est officiellement l'entretien le plus mauvais, consternant de banalité de toute la Guerre des Idées.</p> « La guerre des sexes n'est pas finie » 2017-10-15T02:31:03Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/la-guerre-des-sexes-n-est-pas-finie#comment66417 2017-10-15T02:31:03Z <p>Merci de dire si bien tout ce qui m'a traversé pendant l'ecoute. Tout est tellement rétrograde avec cette "sacralisation" malsaine du rapport fondamental de la domination, horizon indépassable pour que "chacun reste dans son rôle". Au secours, ces faux libertaires rassures par les cadres anciens...</p> « La guerre des sexes n'est pas finie » 2017-10-07T09:03:41Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/la-guerre-des-sexes-n-est-pas-finie#comment66293 2017-10-07T09:03:41Z <p>"Autant que chacun soit dans son rôle" à 14min50. Le propos de base des antiféministes !<br class="autobr" /> Bon, drôle de féminisme que celui de Catherine M. <br class="autobr" /> Personnellement, je suis plus jeune que madame et quand même " dans la maturité", j'ai parfois du mal à écouter ce discours qui est assez proche de celui de Mme Badinter. Je pense qu'il n'existe pas qu'une seule virilité. Quand je vois un mec qui porte son enfant sur le ventre puis sur le dos quand il grandi, je ne me dis pas "pourquoi il imite une femme enceinte ?" parce qu'en fait ça n'a rien à voir avec une femme enceinte (l'enfant est beaucoup plus haut que dans le corps d'une femme et surtout il VOIT son enfant), moi je vois un mec autonome, fort et qui s'assume pleinement. Et je trouve cela terriblement désirable sexuellement. Est-ce que les femmes qui sont coincées dans un désire sexuel basé sur un homme fort et dominant qui est dans nos têtes depuis plusieurs millénaires pourraient foutre la paix à celles qui arrivent à construire un désir sexuel différents ? Je ne demande pas à Catherine M. de changer la nature de son désir sexuel, il lui appartient, mais pourrait-elle respecter celui des autres ?</p> « La guerre des sexes n'est pas finie » 2017-10-01T17:33:12Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/la-guerre-des-sexes-n-est-pas-finie#comment66187 2017-10-01T17:33:12Z <p>d'une grande banalité son propos</p> « La guerre des sexes n'est pas finie » 2017-09-30T19:40:20Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/la-guerre-des-sexes-n-est-pas-finie#comment66171 2017-09-30T19:40:20Z <p>liberté sexuelle veut dire me semble t il avoir le choix .ce me parait antinomique qu une liberté puisse se muer en obligation.donc notre diversité de gout d affects de désirs de convictions doit etre assumée et respectée.mais ce concept a débouché souvent sur des goujateries sur l éclipse des attentions sur l agonie de la délicatesse.et voilà les dragueurs de bacs à sable plus arrogants ,des femmes humiliant la monture défaillante et autres gentillesses.aimer le sexe ne veut pas dire etre sordide.ne pas s y adonner non plus.il s agit plutot de refuser toute ingérence des institutions politico religieuses dans l alcove, tant qu il n y a pas préjudice bien sur.et accepter si possible la différence. pouvoir dire oui ou non ou peut etre .ne pas omettre que la sexualité a toujours été régulée afin de maintenir la famille, noyau sociétal hiérarchisé base de l ordre social,encore les dominants et dominés.et puis quid du marché du sexe ?de l exploitation ?etc...non ,on ne peut occulter le contexte et l histoire humaine dans ce domaine si vital .n oublions pas que les hommes aussi sont formatés pour un certain role ,très souvent ce sont leurs mères qui perpétuent le conditionnement.difficile la désaliénation...on revient de loin et on ne sait plus ou l on va...</p> « La guerre des sexes n'est pas finie » 2017-09-30T07:46:17Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/la-guerre-des-sexes-n-est-pas-finie#comment66143 2017-09-30T07:46:17Z <p>Excusez-moi de vous déranger, depuis trente ans, nous sommes combien de femmes a avoir été coupées ?</p> « La guerre des sexes n'est pas finie » 2017-09-29T07:23:25Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/la-guerre-des-sexes-n-est-pas-finie#comment66122 2017-09-29T07:23:25Z <p>Bof, ce fameux roman sur la vie sexuelle de Catherine M, que je m'étais fait suer à lire, occupera une petite place avec toutes les transgressions marquetées par l'industrie du divertissement telles que Andy Warol, Marilyn Monroe, Ouellebec ou Tarantino ... Version Vélizy 2<br class="autobr" /> Une sorte de référence destroy-kitsch pour amateurs de scandales mondains inoffensifs.</p> <p>Et sinon je suis d'accord avec un commentaire ; la vision de la dame concernant le sex-appeal masculin ressemble en effet à la représentation de la virilité défendue par un Zemmour.</p> « La guerre des sexes n'est pas finie » 2017-09-28T12:37:53Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/la-guerre-des-sexes-n-est-pas-finie#comment66098 2017-09-28T12:37:53Z <p>je suis d'accord avec vous. cette phrase sur la virilité des hommes mise à mal par l'autonomie des femmes et sur ces pauvres hommes culpabilisés par les tâches ménagères m'a fait arrêter l'écoute de l'émission. à partir de ce moment là, madame Millet ne m'a plus semblé crédible.</p> « La guerre des sexes n'est pas finie » 2017-09-28T00:00:29Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/la-guerre-des-sexes-n-est-pas-finie#comment66076 2017-09-28T00:00:29Z <p>1-Je t'aime ! Moi non plus !</p> <p>« L'amour physique est sans issue »<br class="autobr" /> La prose de Catherine Millet en tant que critique d'art puis celle de <br class="autobr" /> « la vie sexuelle de Catherine M. » et d'un statut l'autre, les 2 ne sont pas si éloignés dans son goût jubilatoire par force de discernement détaillé au point que l'objet à l'étude se voit déstabilisé dans son intégrité conventionnellement admise. C'est peut-être qu'au fond, une œuvre d'art autant que l'amour sont choses impénétrables et sans issues de réponses. Est-ce à dire qu'il est heureux qu'il en soit ainsi car toujours à renouveler d'une époque à l'autre ? Je pense que oui, car le transgressif d'un temps n'est pas celui d'un autre.</p> « La guerre des sexes n'est pas finie » 2017-09-27T23:59:35Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/la-guerre-des-sexes-n-est-pas-finie#comment66075 2017-09-27T23:59:35Z <p>2-Je t'aime ! Moi non plus !<br class="autobr" /> Les œuvres d'arts qui « Bavardent » trop sur leurs genres et leurs communautés se piègent elles-mêmes dans des tapis de clichés, et de là, conventionnent leur propre doxa. De même que les plates opinions sur la sexualité féminine stagnent dans une confusion orchestrée au profit d'enjeux qui la domine.<br class="autobr" /> À l'heure de l'ultra transparence des réseaux sociaux et autres industries de l'exploitation de l'intime, il est plus qu'essentiel que la sexualité féminine passe par le temps de ce que peut livrer un ouvrage littéraire édité. Une pose, et une prose de qualité.</p> « La guerre des sexes n'est pas finie » 2017-09-27T15:28:17Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/la-guerre-des-sexes-n-est-pas-finie#comment66041 2017-09-27T15:28:17Z <p>un bel entretien, mais voilà, même si Lawrence est très chagriné du sort des mineurs , il n'écrit pas sur la sexualité des femmes de mineurs, et même si il est entouré de femmes de la bourgeoisie en rupture, cette rupture ne dit rien sur la condition et la liberté sexuelle des ouvrières.... c'est comme d'hab, à se poser la question si l'orgasme féminin et la liberté sexuelle existent chez les prolétaires dans la littérature ? toujours est proposé cet idéal de l'héroïne bourgeoise....</p> « La guerre des sexes n'est pas finie » 2017-09-27T14:05:27Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/la-guerre-des-sexes-n-est-pas-finie#comment66036 2017-09-27T14:05:27Z <p>Un article intéressant de dr.Benjelloun <br class="autobr" /> <a href="http://www.librairie-tropiques.fr/2017/09/un-diagnostic-social-et-femniste-du-dr-benjelloun.html" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.librairie-tropiques.fr/2017/09/un-diagnostic-social-et-femniste-du-dr-benjelloun.html</a></p> « La guerre des sexes n'est pas finie » 2017-09-27T10:03:09Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/la-guerre-des-sexes-n-est-pas-finie#comment66018 2017-09-27T10:03:09Z <p>Peut-être que le leitmotiv à développer serait : "Occupons nous de nos culs à hauteur de nos espérance, voir au-delà !".</p> « La guerre des sexes n'est pas finie » 2017-09-27T09:58:25Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/la-guerre-des-sexes-n-est-pas-finie#comment66016 2017-09-27T09:58:25Z <p>On ne revient pas facilement sur au moins 21 siècles de stéréotypes féminins, ....et masculins.<br class="autobr" /> Tout sera résolu, le jour où il sera admis que la sexualité est de l'ordre de l'intime...évidemment ce n'est pas demain la veille, puisqu'on nous assène à longueur de journée des clichés sur la sexualité, le féminin et le masculin.</p> « La guerre des sexes n'est pas finie » 2017-09-27T06:49:23Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/la-guerre-des-sexes-n-est-pas-finie#comment65990 2017-09-27T06:49:23Z <p>Je suis tout à fait d'accord avec vous. Effectivement la remarque de Catherine Millet m'a laissée pantoise. Les stéréotypes de genre semblent avoir de beaux jours devant eux. Le passage sur la culpabilisation des hommes par rapport aux tâches ménagères est aussi étrange... Vues les statistiques régulièrement publiées par le temps de travail domestique effectué par chaque membre d'un couple hétérosexuel, il faut croire que ça ne marche pas trop. En tous cas, quoique ne connaissant Catherine Millet que de réputation, je ne m'attendais pas du tout à entendre de tels propos dans sa bouche. Dommage qu'Aude Lancelin n'ait pas réagi, pas pour faire tribunal politique mais pour voir jusqu'où son interlocutrice pouvait défendre de telles positions.</p> « La guerre des sexes n'est pas finie » 2017-09-27T05:04:26Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/la-guerre-des-sexes-n-est-pas-finie#comment65971 2017-09-27T05:04:26Z <p>Le problème de fond de la relation sexuelle -homo ou hétéro- n'est-il pas tout simplement le statut véritable et "civilisationnel"de la relation physique de deux êtres différents-quels qu'ils soient- relation vécue comme une obscénité selon le degré de "bourgeoisie" que vous transportez dans votre vécu ou épanouissement achevé de l'individu.La civilisation de Chavin,précolombienne,ne connaissait pas l'obscénité dans les relations physiques humaines,j'ai pu voir dans un pavillon de l'exposition universelle de Séville en 1992 des statuettes,sans doute des copies,que le kamasutra légitimerait sans problème...</p> « La guerre des sexes n'est pas finie » 2017-09-26T18:40:17Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/la-guerre-des-sexes-n-est-pas-finie#comment65910 2017-09-26T18:40:17Z <p>Merci pour cette rencontre avec C. Millet, cet hommage à Lawrence, un des rares créateurs à avoir su parler du désir des femmes. L'art (cinéma, littérature, peinture ...) est tellement centré sur le désir de l'homme hétérosexuel que l'homme n'est presque jamais montré comme objet de désir. Faire un film disait François Truffaut c'est "faire faire de jolies choses à de jolies femmes". Ces toutes dernières années ça change un peu, avec les films sur les amours homosexuelles, mais c'est très récent pour les films grand public.<br class="autobr" /> En revanche je ne suis pas d'accord avec l'ironie que vous utilisez à propos de Beauvoir. Sa relation à Sartre a tenu bon jusqu'à la mort. Elle a traversé des crises, bien sûr, il y a des moments dans nos vies où les choix sont difficiles à faire, mais cela ne remet pas en cause le schéma amours nécessaire/contingentes. Ce schéma n'est d'ailleurs pas très éloigné de ce que dit C. Millet au début de l'entretien "pourquoi remettre en cause un amour profond pour des rencontres qui ne sont pas faites pour durer ?"</p> « La guerre des sexes n'est pas finie » 2017-09-26T16:53:12Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/la-guerre-des-sexes-n-est-pas-finie#comment65907 2017-09-26T16:53:12Z <p>Je trouve, à mon propre étonnement, cette émission bienvenue par sa portée iconoclaste : à l'époque de la sexualité présentée et vécue comme une performance, stéréotypée au plus au point, et où l'émancipation sexuelle a semble-t-il fait place à un marché normé, systématiquement explicite et consommable, l'approche de Catherine Millet donne à penser et permet de tourner le regard vers l'ambiguïté permanente mais riche de toute relation sexuelle.</p> « La guerre des sexes n'est pas finie » 2017-09-26T13:56:56Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/la-guerre-des-sexes-n-est-pas-finie#comment65904 2017-09-26T13:56:56Z <p>A propos de la virilité des hommes (un père portant son enfant)<br class="autobr" /> Catherine Millet/Eric Zemmour même combat ?<br class="autobr" /> Je plaisante à moitié bien sûr...</p>