Les chansons révolutionnaires de Maax - commentaires Les chansons révolutionnaires de Maax 2017-09-18T14:50:47Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/les-chansons-revolutionnaires-de-maax#comment65742 2017-09-18T14:50:47Z <p>[Suite et fin du message précédent]</p> <p>Et pour conclure, une sagesse supplémentaire découverte via <a href="http://www.la-bas.org" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">www.la-bas.org</a> : « L'ennemi est très con, parce qu'il croit que c'est nous l'ennemi, alors que c'est faux puisque justement c'est lui l'ennemi ! » (Pierre Desproges).<br class="autobr" /> Donc s'il te plait, Daniel, continue à relayer tous les colibris que tu nous as fait découvrir : ) Même ceux qui ont une fibre écolo ; )</p> Les chansons révolutionnaires de Maax 2017-09-18T14:50:06Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/les-chansons-revolutionnaires-de-maax#comment65741 2017-09-18T14:50:06Z <p>Mais qu'est-ce qui t'arrives Daniel de vouloir brûler du colibri ?!?<br class="autobr" /> Pourquoi t'inviterais pas Pierre Rabhi pour qu'il te redonnes le sens qu'il voit à cette légende ?<br class="autobr" /> Non, sincèrement, quand je t'ai entendu dire ça, pendant un moment, j'ai été surpris.<br class="autobr" /> En même temps au cours de ces entretiens, t'arrêtais pas de te dire désemparé face à des personnes te confiant leur sentiment d'impuissance.<br class="autobr" /> Tu dit souvent qu'on ne verra pas arriver la prochaine révolution. Est-ce qu'un des ses ingrédients majeur ne serait pas dans le changement de notre rapport à notre nature, au vivant ?<br class="autobr" /> As-tu jeté un coup d'oeil au film « L'Éveil de la Permaculture » ?<br class="autobr" /> La permaculture en deux mots : éthique et efficacité (cf. <a href="http://www.permaculture-sans-frontieres.org" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">www.permaculture-sans-frontieres.org</a>). Et ça n'empêche pas qu'à un moment ou à autre on peut se sentir dérisoirement faible face à “ l'ennemi ”. Je pense par exemple au formidable entretien avec Maurice Kriegel Valrimont nous disant à quel point ils étaient apparemment peu nombreux à résister. Il nous disait l'importance d'une vie d'engagement. Pas nécessairement d'être un aigle plutôt qu'un colibri ! Regarde Ruffin : je crois que ce qui touche au cœur dans sa démarche, c'est son humilité. Sa confiance dans la force des “ faibles ”.</p>