Violences policières : Jacques Toubon, le Défenseur des droits, répond - commentaires Violences policières : Jacques Toubon, le Défenseur des droits, répond 2017-03-06T13:37:28Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/Violences-policieres-le-Defenseur-des-droits-repond#comment62014 2017-03-06T13:37:28Z <p>Pour la question policière je me retrouve dans le commentaire de Jean Pierre Berard. Merci par ailleurs pour votre travail</p> Violences policières : Jacques Toubon, le Défenseur des droits, répond 2017-03-03T12:34:37Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/Violences-policieres-le-Defenseur-des-droits-repond#comment61966 2017-03-03T12:34:37Z <p>Samedi, un blog hébergé par Mediapart, a posé officiellement la question : « Théo Luhaka est-il le fils du ministre des Infrastructures congolais Thomas Luhaka ? »</p> <p>Il renvoie à un article du site congolais sangoyacongo.com, qui livre l'info en passant, comme si c'était une évidence, évoquant l'enquête ouverte par le parquet de Bobigny : « Escroquerie : Mickael Luhaka, fils d'un ministre congolais, impliqué en France. » Or, Mickael est le frère de Théo.</p> <p>À dire vrai, le bruit court depuis bientôt quinze jours : le journaliste congolais, Freddy Mulongo, vivant à Paris, s'étonnait dès le 9 février du « silence assourdissant », de « l'aphonie sidérante » de Thomas Luhaka, « patriarche de la famille Luhaka », la disant « incompréhensible au sein de la diaspora congolaise ».<br class="autobr" /> Alors que, depuis des semaines, l'actualité – qu'il s'agisse d'émeutes en banlieue ou de la soirée des César – ne parle que de Théo, aucun journal n'a relayé l'interrogation de Mediapart, n'a cherché à l'infirmer ou la confirmer, aucune télé n'a demandé à la sœur de Théo – que l'on savait pourtant contacter ces jours derniers – de lever le doute.</p> <p>De plus au vu de la description détaillé de ses blessures est-il normal que Théo ne soit pas hospitalisé sous anus artificiel...?</p> Violences policières : Jacques Toubon, le Défenseur des droits, répond 2017-03-02T09:41:18Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/Violences-policieres-le-Defenseur-des-droits-repond#comment61952 2017-03-02T09:41:18Z <p>je retiens que les jeunes flippent de la police, mais ils/elles ne sont pas les seules, n'étant plus classée dans la catégorie jeune , à chaque fois que je vois flic ou gendarme, je me demande sur quel "orange mécanique" je vais tomber et je fais tout mon possible pour éviter la confrontation ....</p> Violences policières : Jacques Toubon, le Défenseur des droits, répond 2017-03-02T06:06:38Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/Violences-policieres-le-Defenseur-des-droits-repond#comment61949 2017-03-02T06:06:38Z <p>Bonjour les AMG, bonjour Daniel,<br class="autobr" /> Pourquoi M. Toubon n'a pas dit aux jeunes qu'il a déjà existé une police de proximité qui facilitait une meilleure connaissance et compréhension entre population et police.pouquoi M. Toubon ne leur a pas demandé leur avis sur une telle mesure ?,<br class="autobr" /> C'était un bon moyen pour pacifier les relations jeunes/police mais aussi parents/police..<br class="autobr" /> L'exemple du jugement du policier municipal. Était un bon alibi pour éviter la question des dérives policières bien effectives.<br class="autobr" /> Sir l'ensemble des sujets abordés, J,ai trouve que M. Toubon a fait des réponses mi-figue. mi-raisin,</p> Violences policières : Jacques Toubon, le Défenseur des droits, répond 2017-03-01T23:45:47Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/Violences-policieres-le-Defenseur-des-droits-repond#comment61945 2017-03-01T23:45:47Z <p>Défenseur des droits peu convaincant, voire peu convaincu par l'argument sécuritaire lié à l'interdiction de la burqa ou du niqab. De toute façon, le problème du voile intégral doit être posé en terme de droit et d'égalité pour les femmes car derrière ce type de vêtement, même s'il est revendiqué comme étant un choix, se dissimule la sentence de la rupture ou de l'exclusion sociale. Car le port accepté ou contraint du voile est également assorti d'un certain nombre de restrictions qui pour le coup ne sont pas choisies. Interdiction de conduire, de sortir seule, de faire du sport et je ne sais quelle contrainte dont toutes les religions sont friandes. Et la première de ces interdictions étant bien entendu de changer de style de vêtement. C'est pratique pour la garde-robe mais plus encombrant dans les valises pour les vacances à la mer...</p> Violences policières : Jacques Toubon, le Défenseur des droits, répond 2017-03-01T21:51:18Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/Violences-policieres-le-Defenseur-des-droits-repond#comment61941 2017-03-01T21:51:18Z <p>Bof !<br class="autobr" /> Je n'ai pas appris grand chose en rapport avec le thème annoncé.<br class="autobr" /> Les paroles de mr Toubon me rappellent beaucoup les discours sans profondeur de la plupart des candidats aux élections ( quelles qu'elles soient).</p>