Au nom de la loi… américaine - commentaires Au nom de la loi… américaine 2017-01-27T16:55:42Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/au-nom-de-la-loi-americaine#comment60993 2017-01-27T16:55:42Z <p>Ah ! Ah ! Ah super la fin avec Rammstein "Amerika", voir le clip sur Youtube également.</p> Au nom de la loi… américaine 2017-01-22T17:42:11Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/au-nom-de-la-loi-americaine#comment60885 2017-01-22T17:42:11Z <p>Entre les empires coloniaux et l'hégémonie économique américaine contemporaine, il y a eu 2 guerres mondiale !! ce qui a permis à cette dernière de créer sa suprématie par le jeu des alliances économico politique avec ces mêmes pays (plans Marchal), ils se permirent durant ces deux conflits de raclant le fond des coffres fort européen puis de travestir en 1972 la parité or en dollar (le métal contre le papier), rien de nouveau à cela, puisque John Law l'avait déjà inventé au XVII siècle, ce qui avait permis aux pays concernés de cette époque de créer leurs empires !!par le biais des compagnies des indes et du Mississipi, l'on ne refait pas l'histoire (- :)<br class="autobr" /> Aujourd'hui, il on tout dépenser pour éradiquer le bloc soviétique (un vrai danger pour l'humanité !!) affaiblie les US n'ont d'autre recourt que de se créer un nouvel "ennemi" pour se refaire "une santé financière"</p> Au nom de la loi… américaine 2017-01-20T00:37:17Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/au-nom-de-la-loi-americaine#comment60820 2017-01-20T00:37:17Z <p>God Father.<br class="autobr" /> Un empire ne peut se permettre de baisser la garde, s'il desserre son influence son hégémonie, son extension, qu'elle soit militaire, commerciale, culturelle, c'est son déclin. En revanche ce que Mélenchon préconise concernant la traque aux impôts où que l'on se trouve, là je dis bravo ! Les USA c'est une fédération avec de grandes disparités, mais l'ensemble reste la plus grande dette mondiale jamais connue. Et comme disait Brando dans le parrain : « Je vais leur faire une offre qu'ils ne pourront pas refuser… ». N'oublions pas notre passé colonial, la France et l'Angleterre se partageaient la moitié du monde il n'y a pas si longtemps, il n'est pas certain que nos méthodes étaient meilleures que celles des USA.</p>