Retrouver Picasso sous le marketing culturel - commentaires Retrouver Picasso sous le marketing culturel. 2018-08-06T19:33:18Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/retrouver-picasso-sous-le-marketing-culturel#comment73177 2018-08-06T19:33:18Z <p>Merci Daniel, <br class="autobr" /> artiste plasticienne moi-même, je suis particulièrement émue par tes très belles lignes sur les poissons soumis, tristes, et les bulles d'oxygène<br class="autobr" /> Merci</p> Retrouver Picasso sous le marketing culturel. 2018-08-06T08:42:39Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/retrouver-picasso-sous-le-marketing-culturel#comment73172 2018-08-06T08:42:39Z <p>La peinture fait de moi ce qu 'elle veut</p> <p>Aie !<br class="autobr" /> Mais non ça fait pas mal !</p> Picasso, la mort en face 2018-07-30T15:01:56Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/retrouver-picasso-sous-le-marketing-culturel#comment73127 2018-07-30T15:01:56Z <p>Je rajouterai une couche ( évidemment de peinture ) sur les qualités de dessinateur et de peintre incontestables de Picasso en citant " le petit picador jaune " peint à 8 ans. Sachant, sans doute, que c'est lui qui l'a peint on en tout ému. Cette oeuvre peut d'ailleurs faire le pendant à l'oeuvre décrite par Mermet : elle se trouve à l'autre extrémité de la vie. Celle où on peut y voir une promesse alors que l'autre la clôt .Il y a quand même parfois des similitudes chez les génies : le père de Mozart était musicien, celui de Picasso était professeur de peinture.<br class="autobr" /> Picasso est également selon moi le modèle de ce que devrait être un artiste avant tout : un artisan. Quelqu'un qui maîtrise d'abord une technique pour mieux par la suite s'en libérer. Pour cette raison c'est le contre exemple parfait de l'art conceptuel où l'artiste n'a plus besoin d'user d'un savoir faire.<br class="autobr" /> Toutefois nous savons que le génie d'un homme est dans son oeuvre. Écrivant cela je pense à l'autobiographie du lithographe Charles Sorlier qui par son métier ayant rencontré bien des peintres célèbres dont Picasso montre que parfois dans le quotidien ce n'est pas toujours ça.</p> Retrouver Picasso sous le marketing culturel. 2018-07-29T21:36:08Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/retrouver-picasso-sous-le-marketing-culturel#comment73125 2018-07-29T21:36:08Z <p>Daniel, tu es comme ces grands Bourgogne : plus le temps passe et meilleurs ils sont. Superbe, ton article !</p> Picasso, la mort en face 2018-07-27T14:20:17Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/retrouver-picasso-sous-le-marketing-culturel#comment73102 2018-07-27T14:20:17Z <p>votre texte est magnifique. je crois que c'est la première fois que je comprend le peintre à travers votre vision ; prenez moi souvent par la main et visitons ensemble de grands peintres merci</p> Retrouver Picasso sous le marketing culturel. 2018-07-26T10:38:42Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/retrouver-picasso-sous-le-marketing-culturel#comment73098 2018-07-26T10:38:42Z <p>Durant l'occupation, il reçut la visite de l'ambassadeur nazi Otto Abetz et d'officiers allemands qui lui demandèrent devant une photo de la toile Guernica si c'était lui qui avait fait cela. Picasso répondit : "non, c'est vous".</p> <p>La ville de Guernica avait en effet été bombardée en 1937 par des bombardiers de la Luftwaffe escortés par des chasseurs italiens.</p> Retrouver Picasso sous le marketing culturel. 2018-07-26T07:34:46Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/retrouver-picasso-sous-le-marketing-culturel#comment73095 2018-07-26T07:34:46Z <p>Cher monsieur Baeyens. <br class="autobr" /> Vous avez complètement raison concernant Picasso, mais soyez indulgent avec Mr Octave Key, car de toute évidence il ne sait pas de quoi il parle. Parler sans savoir de quoi on parle est maintenant fréquent et le sera de plus en plus ... C'est un signe du temps, de notre temps.</p> Retrouver Picasso sous le marketing culturel. 2018-07-25T21:52:33Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/retrouver-picasso-sous-le-marketing-culturel#comment73091 2018-07-25T21:52:33Z <p>Cher monsieur Key. Ce que vous dites est complètement faux. Picasso était un très grand peintre et dessinateur, dès l'âge de 14 ans ; en témoignent l'autoportrait qu'il a peint à 15 ans, ainsi que le portrait de sa mère, qui sont des oeuvres magnifiques. En 1895, il s'installe avec sa famille à Barcelone, son père enseigne à l'école très académique des Beaux-arts et grâce à lui, Picasso, âgé seulement de 14 ans peut passer exceptionnellement le concours d'entrée. Il se révèle être un véritable prodige et il est tout de suite admis. L'enseignement de l'école est classique et Picasso maîtrise très vite et parfaitement le dessin et la peinture. Deux ans plus tard, il se présente au concours de l'Académie Royale de Madrid. Son succès y est aussi éclatant qu'à Barcelone. A 16 ans, Picasso a atteint le plus haut niveau artistique des meilleures écoles d'art d'Espagne. Picasso a justement par la suite réussi à retrouver cette liberté créatrice et sacrée de l'enfance ; une liberté sensible et joyeuse dont votre commentaire manque grossièrement.</p> Retrouver Picasso sous le marketing culturel. 2018-07-25T19:18:15Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/retrouver-picasso-sous-le-marketing-culturel#comment73088 2018-07-25T19:18:15Z <p>Picasso était un dessinateur médiocre. Vous l'auriez sans doute refusé.</p> Retrouver Picasso sous le marketing culturel. 2018-07-25T17:45:33Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/retrouver-picasso-sous-le-marketing-culturel#comment73086 2018-07-25T17:45:33Z <p>Qui est l'ennemi ?<br class="autobr" /> Picasso était communiste, l'ennemi c'est le capitalisme.<br class="autobr" /> L'oeuvre de Picasso nous parle plus que jamais.</p> Retrouver Picasso sous le marketing culturel. 2018-07-25T17:35:31Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/retrouver-picasso-sous-le-marketing-culturel#comment73085 2018-07-25T17:35:31Z <p>Hélas, ce que vous racontez se pass trop souvent. Les enfants, constatant un écart de plus en plus grand entre ce qu'ils font et ce qu'ils aimeraient faire : arrêtent de dessiner. Cela est du à l'enseignement des "arts plastiques" où on n'apprend rien de quoi donner des outils. Comment des professeurs qui ne maitrisent aucun savoir faire, ni aucune technique de dessin pourraient ils aider les enfants ? Ces professeurs savent des tas de choses mais ne savent rien faire. L'enfant a plus besoin de maitres qui transmettraient le plaisir et les connaissances du faire que de théoriciens incapables de dessiner une pomme.<br class="autobr" /> Ancien professeur de dessin à l'Ecole Nationale Sup des Arts Décoratifs, il m'est arrivé de refuser l'entrée à des professeurs agrégés d'art plastique, car ils n'avaient pas le niveau en dessin pour entrer.</p> Picasso, la mort en face 2018-07-25T13:50:29Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/retrouver-picasso-sous-le-marketing-culturel#comment73081 2018-07-25T13:50:29Z <p>c'est à Mitterrand que l'on doit le Musée Picasso.<br class="autobr" /> mon fils, petit, dessinait sans arrêt, quand j'allais au café avec des copines, je lui donnais des crayons et feuilles et j'étais tranquille pendant une heure, il était souvent bavard par ses dessins de voyage : cathédrales, paysages, ou bien ce qu'il voyait et le marquait à la télé ou encore des injustices qu'il arrangerait à sa façon : des indiens tirant sur des cowboys (on a vécus au Québec). Plus grand, quand il a été conscient des formes disproportionnés de ses dessins, il a peu à peu arrêté.</p> Picasso, la mort en face 2018-07-25T12:00:07Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/retrouver-picasso-sous-le-marketing-culturel#comment73079 2018-07-25T12:00:07Z <p>Ah ben c'est chouette ca. J'aurais jamais cru pouvoir lire un article sur Picasso sans avoir l'impression d'être un gros benêt. Merci Daniel.</p> Picasso, la mort en face 2018-07-25T09:45:15Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/retrouver-picasso-sous-le-marketing-culturel#comment73078 2018-07-25T09:45:15Z <p>Avec le temps, Picasso l'ogre m'apparaît de plus en plus comme " le libéralisme qui prétend développer l'individu, (...)ne développe en réalité que l'égoïsme dans la concurrence de tous contre tous, où le développement de chacun a pour condition l'écrasement ou l'élimination des autres."(D.Bensaïd,Marx)<br class="autobr" /> Pour les faits voir Picasso/Dora Maar, Picasso/Braque, Picasso/les arts premiers....etc</p> Picasso, la mort en face 2016-11-01T13:51:45Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/retrouver-picasso-sous-le-marketing-culturel#comment59524 2016-11-01T13:51:45Z <p>Merci D. MERMET pour cet article très juste et excellemment écrit.</p> Picasso, la mort en face 2016-10-13T07:38:00Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/retrouver-picasso-sous-le-marketing-culturel#comment59264 2016-10-13T07:38:00Z <p>Dès ses 1ère travaux de jeunesse on voit que Picasso est 1 virtuose par l'observation du réel ou des maîtres, c'est ce qui va l'obliger à travailler énormément pour en sortir. Il arrivera à conserver à la fois ses savoir-faire académiques en défrichant, déchirant, l'histoire l'art, et surtout les arts dit désormais "Premiers". Il se conjugue dans son parcours une violence de la sensation du réel identique à celle d'une violation du conformisme de cette représentation. L'enjeu tient autant d'un regard sur le monde sans concession que d'une arme sur des espaces de représentations qu'il ne dépassera pas : Espace tableau, etc... peu importe, en ce qui le concerne, le ring de boxe est celui là, et ce combat est plus qu'honorable, car au delà des problématiques de ce qui fait art ou pas, son langage est universel autant qu'un coup de tambour ou de poing, et parfois, de délicates et sensuelles morsures implicitement tendres à la manière d'1 Espagnole de son époque.</p> Picasso, la mort en face 2016-10-13T07:05:12Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/retrouver-picasso-sous-le-marketing-culturel#comment59263 2016-10-13T07:05:12Z <p>Picasso a été dangereux pour ceux et celles qui ont fréquenté son sillage d'artiste à la fois démiurge ogre et monarque absolu, un féodale sans partage aucun, un roi Midas transformant tout en or. D'un dessin dans le sable ou sur une nappe de restaurant attisant des convoitises insensées. Il demeure celui qui a réussit la jonction entre le 19ème et le 20ème, mais, pas plus. Sa révolution a eu lieu dans le cadre de la perception des formes, et toute la puissance investit dans ce cadre reste dans ce cadre. Et après tout, c'est peut-être déjà beaucoup, car un autre avait (le savait-il, le voulait-il ?) plusieurs coups d'avance sur un échiquier autrement plus subversif à ses débuts mais de minables transgressions répétitives, de suiveurs, est devenu l'ambassadeur incontournable de l'art Français, nommons ici Marcel Duchamp. Il est bien dommage qu'1 ligne de fracture entre ces 2 là reste encore sources de querelles de chapelles et autres investisseurs parasites.</p> Picasso, la mort en face 2016-10-11T09:14:01Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/retrouver-picasso-sous-le-marketing-culturel#comment59243 2016-10-11T09:14:01Z <p>Merci Daniel pour cette plongée dans la fulgurance d'un instant qui ne s'est jamais éteint, qui nous transperce et nous atteint et nous fait accéder par delà la mort à l'éternité du présent.</p> Picasso, la mort en face 2016-10-11T08:49:45Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/retrouver-picasso-sous-le-marketing-culturel#comment59242 2016-10-11T08:49:45Z <p>Magnifique.<br class="autobr" /> La peinture est une arme, cet art du silence nous confronte à nous-mêmes, à l'altérité du monde et nous oblige à réfléchir. Se singulariser , c'est faire des bonds, c'est sortir de la norme, c'est trouver, c'est s'enrichir de ses expériences.<br class="autobr" /> Tout le contraire du Marché qui a besoin pour entretenir sa flamme de subterfuges, de s'accaparer le génial Picasso. Ce monde enchanté de la pub, cette grosse tarte à la crème, ce bonheur trompeur suscite des désirs pour nous façonner à son image, nous soumettre , nous faire oublier l'horreur de ce système économique.<br class="autobr" /> J'aime beaucoup la dernière période de Picasso, elle est incroyablement vivante et libre , elle laisse percevoir tant de mondes possibles, elle me donne envie de peindre.</p> Picasso, la mort en face 2016-10-10T06:54:36Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/retrouver-picasso-sous-le-marketing-culturel#comment59234 2016-10-10T06:54:36Z <p>magnifique Daniel<br class="autobr" /> tu mets en mots une transcendance qui est la recherche de ma vie<br class="autobr" /> jamais atteinte,<br class="autobr" /> mais dont l'objet est assez grand pour qu'il se voit de loin. <br class="autobr" /> Comme un horizon qui recule sans cesse à mesure que l'on approche mais qui dessine un parcours en toute fin. <br class="autobr" /> le but est le chemin !</p> Picasso, la mort en face 2016-10-09T07:42:15Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/retrouver-picasso-sous-le-marketing-culturel#comment59228 2016-10-09T07:42:15Z <p>Magnifique article, merci Daniel.</p> Picasso, la mort en face 2016-10-08T14:22:58Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/retrouver-picasso-sous-le-marketing-culturel#comment59223 2016-10-08T14:22:58Z <p>le pire n'est pas d'être mort, le pire c'est d'être mort vivant.<br class="autobr" /> La pire des prisons n'est pas faite de murs en pierre <br class="autobr" /> La pire des misères n'est pas d'être pauvre<br class="autobr" /> la pire des vies est une vie sans échappée, une vie sans échappée belle</p> Picasso, la mort en face 2016-10-08T07:00:26Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/retrouver-picasso-sous-le-marketing-culturel#comment59218 2016-10-08T07:00:26Z <p>Dis donc Daniel ton lyrisme ne cacherait- il pas un petit coup de mou !?</p> Picasso, la mort en face 2016-10-07T20:09:53Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/textes-a-l-appui/retrouver-picasso-sous-le-marketing-culturel#comment59215 2016-10-07T20:09:53Z <p>non PICASSO n'est pas mort, il fait partie de notre histoire universelle ne serait ce que pour la " colombe ", et 'Guernica " mais aussi pour ses amis peintres, poètes, écrivains ....(dont Aragon ,Lorca, NERUDA, Prévert , Henri Gougault ( une chanson de JEAN FERRAT) ; il n'est pas une marque , c'est un homme qui a marqué le xxème siècle ; son oeuvre appartient à l'humanité et non à des collectionneurs (pas si égoistes car grâce à certaines Picasso est encore exposé et ne reste pas dans les coffres fort , de plus son œuvre est si connue qu'il est impossible de la revendre illégalement)</p>