UN PRINTEMPS LACRYMOGÈNE - commentaires UN PRINTEMPS LACRYMOGÈNE 2016-05-30T16:48:48Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/un-printemps-lacrymogene#comment57445 2016-05-30T16:48:48Z <p>il y a longtemps que frederic bonnaud est un salaud ! il ricanait ouvertement quand on lui a offert le 17 heures de mermet sur france inter ! rien ne m' echappe !</p> UN PRINTEMPS LACRYMOGÈNE 2016-05-26T20:36:48Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/un-printemps-lacrymogene#comment57374 2016-05-26T20:36:48Z <p>Refuser une tribune de Martinez, au Figaro, est un acte de résistance à la désinformation ambiante, au nom de la défense de la liberté de la presse et des journalistes. En complète harmonie avec les éditos du "journaliste" Dassault et de son équipe, qui sont un modèle d'information impartiale, professionnelle et objective sur les actualités !... <br class="autobr" /> Merci à la CGT de défendre les travailleurs.</p> UN PRINTEMPS LACRYMOGÈNE 2016-05-17T16:11:10Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/un-printemps-lacrymogene#comment57197 2016-05-17T16:11:10Z <p>Mais comment vous pouvez laisser votre invité dire que les cénétistes cassent des vitrines ! A la CNT, y'a des ouvriers qui se bougent le cul. Bravo pour l'observation....</p> UN PRINTEMPS LACRYMOGÈNE 2016-05-14T11:09:30Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/un-printemps-lacrymogene#comment57154 2016-05-14T11:09:30Z <p>j'écoute Mordillat et je me dis qu'il ne faut pas oublier quand même que beaucoup des acquis du Front Populaire et du gouvernement de Léon Blum l'ont été parce que la base, le peuple, était archi mobilisé et les a poussés au c..., ils n'avaient pas le choix et ont dû aller plus loin que les revendications qui étaient les leurs. Ce sont des anciens qui nous le disent. Attention à ne pas enjoliver et à rendre à César ce qui est à César.</p> UN PRINTEMPS LACRYMOGÈNE 2016-05-11T18:13:47Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/un-printemps-lacrymogene#comment57116 2016-05-11T18:13:47Z <p>je viens de lire que le néolibéralisme est une dictature, le 49.3 le confirme...</p> UN PRINTEMPS LACRYMOGÈNE 2016-05-10T17:45:52Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/un-printemps-lacrymogene#comment57095 2016-05-10T17:45:52Z <p>Putain les mecs et les gonzesses, vous faites chier là ! Pourriez pas vous bouger le cul et faire un direct ce soir... avec le passage de la loi el komri au 49.3 !!</p> UN PRINTEMPS LACRYMOGÈNE 2016-05-10T11:52:11Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/un-printemps-lacrymogene#comment57090 2016-05-10T11:52:11Z <p>@personne<br class="autobr" /> de chair à canon devenue chair à consommation, toujours soumis à la dictature de l'économie....</p> UN PRINTEMPS LACRYMOGÈNE 2016-05-10T07:34:46Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/un-printemps-lacrymogene#comment57087 2016-05-10T07:34:46Z <p>''La Liberté guidant le Peuple'' est un beau tableau : il s'agit de faire vivre cette belle Idée.</p> <p>Nous en sommes loin, c'est plutôt ''la Consommation guidant le Peuple''.</p> <p>Un des derniers verrous, c'est notre rapport à la consommation.<br class="autobr" /> Une forme de résistance, c'est de ne plus être complice du consumérisme. <br class="autobr" /> Un autre verrou, c'est le vocabulaire. Il est désolant de lire en présentation de cette émission ''pour commencer soyons réalistes, demandons l'impossible''. La demande est révélatrice d'une certaine soumission ! Quand on se prétend libre, on ne demande pas, on ne délègue pas, on n'attend pas une personnalité providentielle, on agit !</p> <p>''[…] On m'apporte du pain, mon maître me donne des os de sa table, les valets me jettent quelques bons morceaux, et me laissent leur soupe dont ils ne se soucient guère. Ainsi, sans travailler, je me remplis le ventre. - Mais, dis-moi, si tu veux sortir, le peux-tu ? - Pas tout à fait. - Jouis donc, mon ami, des douceurs que tu me vantes ; quant à moi, je ne voudrais pas d'un royaume au prix de ma liberté.'' (''Le chien et le loup'', Phèdre)</p> UN PRINTEMPS LACRYMOGÈNE 2016-05-10T06:34:55Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/un-printemps-lacrymogene#comment57086 2016-05-10T06:34:55Z <p>Je vais tweeter pour recommander à Monsieur Hollande de vous écouter M.Mordillat je vous "kiff"et vous comprend par coeur.Merci Daniel pour la chanson "debout ma blonde. Michèle du Gard.</p> UN PRINTEMPS LACRYMOGENE 2016-05-09T17:12:39Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/un-printemps-lacrymogene#comment57083 2016-05-09T17:12:39Z <p>Donc Mr Cusset désigne nommément comme casseurs et anarchistes professionnels les militants de la CNT, il valide par là même le saccage d'un local syndical par la police à Lille <br class="autobr" /> <a href="http://www.cnt-f.org/59-62/2016/04/communique-cnt-lille-suite-a-saccage-de-son-local-par-police/" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.cnt-f.org/59-62/2016/04/communique-cnt-lille-suite-a-saccage-de-son-local-par-police/</a><br class="autobr" /> Et qu'il aille voir plutô les luttes que les travailleurs mènent dans le nettoyage comme à OMS Paris 20eme <br class="autobr" /> <a href="http://www.cnt-so.org/OMS-fetons-cette-premiere-victoire" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.cnt-so.org/OMS-fetons-cette-premiere-victoire</a>.<br class="autobr" /> Un travailleur qui lutte ira bien plus loin qu'un intellectuel assis...</p> UN PRINTEMPS LACRYMOGENE 2016-05-08T19:59:57Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/un-printemps-lacrymogene#comment57072 2016-05-08T19:59:57Z <p>Stop à l'accusation portée aux casseurs de la CNT. Il y a peut-être quelques excités mais n'ostracisons pas l'ensemble de syndiqués qui mènent une lutte courageuse sur le terrain, en particulier là où les autres syndicats ne sont guère présents. Que M.Cusset, au lieu de relayer des infos que ne renieraient pas les médias dominants qu'il dénonce, s'informe un peu mieux et évite de discréditer des militants qui, dans leur majorité, mènent au quotidien un combat syndical efficace...</p> UN PRINTEMPS LACRYMOGENE 2016-05-08T17:46:14Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/un-printemps-lacrymogene#comment57071 2016-05-08T17:46:14Z <p>je n'ai pas encore écouté votre émission , mais j'ai décidé d'aller vivre sur l'île de Pala ( Aldous Huxley "île") .... quoi vous me dites que nous sommes encore à la pré-humanité et qu'il faut cesser de rêver ????</p> UN PRINTEMPS LACRYMOGENE 2016-05-08T11:25:38Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/un-printemps-lacrymogene#comment57067 2016-05-08T11:25:38Z <p>BIen de rappeler qu'il faut rendre à César ce qui lui appartient comme LA VIOLENCE à L'ETAT pour asservir les citoyens à un système au service d'une oligarchie qui a tous les moyens pour l'entretenir Médias , Banques, Police , Armée , loi du travail etc....... révisés pour se préserver de toute révolte sociale <br class="autobr" /> l'attaque est profonde , renouvelable et durable .</p> Un printemps lacrymogène 2016-05-07T11:43:46Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/un-printemps-lacrymogene#comment57060 2016-05-07T11:43:46Z <p>« Il y a trois sortes de violence.<br class="autobr" /> La première, mère de toutes les autres, est la violence institutionnelle, celle qui légalise et perpétue les dominations, les oppressions et les exploitations, celle qui écrase et lamine des millions d'hommes dans ses rouages silencieux et bien huilés.<br class="autobr" /> La seconde est la violence révolutionnaire, qui naît de la volonté d'abolir la première.<br class="autobr" /> La troisième est la violence répressive, qui a pour objet d'étouffer la seconde en se faisant l'auxiliaire et la complice de la première violence, celle qui engendre toutes les autres.<br class="autobr" /> Il n'y a pas de pire hypocrisie de n'appeler violence que la seconde, en feignant d'oublier la première, qui la fait naître, et la troisième qui la tue. »</p> <p>Helder Camara</p> Un printemps lacrymogène 2016-05-07T11:18:34Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/un-printemps-lacrymogene#comment57059 2016-05-07T11:18:34Z <p>Il s agit de revenir aux sources : certes le "léninisme" que rejette l 'intervenant ,et tel qu 'il a été présenté à l époque du stalinisme triomphant n ' a été que le justificatif de la dictature bureaucratique avec son catalogue de formules figées. rien à voir donc avec Lénine , qui privilégiait t le débat , souvent en minorité d 'ailleurs dans son propre parti , et capable d 'inverser le cours de la politique , comme lors de la Nep .lorsque la politique précédente s 'était avérée fausse . nos "intellectuels" français si clairvoyants sont encore imprégnés du discours stalinien , auquel ils ont si longtemps adhéré , et rejettent maintenant le bébé avec l'eau de la baignoire...</p> Un printemps lacrymogène 2016-05-07T10:34:35Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/un-printemps-lacrymogene#comment57057 2016-05-07T10:34:35Z <p>Frédéric Bonnaud, récent directeur de la Cinémathèque, fait appel aux CRS pour évacuer (brutalement) les salariés et intermittents. On ne pensait pas qu'il passerait un jour du côté des salauds. Et pourtant, voilà qui est fait.</p> Un printemps lacrymogène 2016-05-07T09:38:07Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/un-printemps-lacrymogene#comment57055 2016-05-07T09:38:07Z <p>Il n'y aurait "pas de tout" de "revendications existentielles ou culturelles" liés aux thèmes "de la libération sexuelle et du féminisme" ? Parce que ce serait "Acquis" ???? Consternation là… Visiblement vous n'etes pas venus beaucoup à République ni dans les AG de Nuit Debout car les commissions LGBTQI et féministe y tiennent une grande place, et les questions "existentielles" comme vous dites sont très présentes et fondamentales.</p> Un printemps lacrymogène 2016-05-06T19:11:40Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/un-printemps-lacrymogene#comment57053 2016-05-06T19:11:40Z <p>Une boîte à outils bien utile. La déconstruction du discours dominant...tout un programme ! A chacun de s'approprier les outils.</p> <p>Je suis étonnée que personne ne fasse le lien entre les violences structurelles que nous subissons (on nous impose une organisation sociétale que nous refusons profondément .....depuis au moins 2005 pour la majorité de nos concitoyens ) et la violence sourde que subit l'Afrique depuis des lustres...déstructuration des sociétés au profit du tout fric.</p> Un printemps lacrymogène 2016-05-06T14:57:30Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/un-printemps-lacrymogene#comment57050 2016-05-06T14:57:30Z <p>et réécouter RIDAN ; ; ;MADAME LA REPUBLIQUE c'est le moment de vous réveiller et de vous rajeunir .... a quand les cahiers de doléances ? la formation d'une assemblée constituante, bref de redonner du pouvoir aux citoyens et ne plus légiférer contre leur avis</p> Un printemps lacrymogène 2016-05-06T14:41:06Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/un-printemps-lacrymogene#comment57049 2016-05-06T14:41:06Z <p>he ho la police ! on ne frappe pas des femmes . on ne frappe pas des citoyens non armés, on ne frappe pas un syndicaliste qui a seulement le mégaphone à la main .... on ne laisse pas les " casseurs " qui sont venus sciemment encagoulés prendre la tête des cortèges déclarés ou scindent en deux les manifestations ; ( et on ne fouille pas sans raison les citoyens ; dans ma ville un des manifestant 'noir " avait une ceinture orthopédique de maintien lombaire et un CRSS a voulu le fouiller, heureusement un syndicaliste est intervenu pour lui dire d'arrêter ) On ne fait pas d'amalgame entre la majorité des manifestants pacifiques et ceux qui veulent en découdre ..<br class="autobr" /> et on ne confond pas les dangereux zadistes avec des terroristes ; ; ; on n'assigne pas à résidence des pseudos dangereux activistes..<br class="autobr" /> Comme en décembre 2015 on n'empêche pas la foule de se disperser en bloquant toutes les issues.... <br class="autobr" /> et merde le 11 janvier j'ai dit merci à la POLICE ; ; ; ;</p> Un printemps lacrymogène 2016-05-06T13:31:24Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/un-printemps-lacrymogene#comment57044 2016-05-06T13:31:24Z <p>Bonjour à toutes et à tous</p> <p>lors de l'évocation des convergences de luttes, Mr Cusset parle d'une impossibilité à rassembler "un encarté à la cgt, un jeune lycéen qui a vu ses copains se faire bastonner et les jeunes vivant dans les quartiers de la France post-colonial".</p> <p>On a du mal à saisir les associations d'idées. On a presque envie de comprendre que le jeune lycéen bastonné ne pourrait s'allier avec ceux qui l'auraient bastonner : le cgtiste ou le jeune de banlieue.</p> <p>Bizarre</p> Un printemps lacrymogène 2016-05-06T12:45:36Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/un-printemps-lacrymogene#comment57040 2016-05-06T12:45:36Z <p>Je me permets de faire part de mon agacement suite aux deux dernières émissions, durant lesquelles nous avons pu entendre deux intellectuels contemporains parler du mouvement actuel. Dans les deux cas, il me semble que le refus de tout discours globalisant s'accompagne de fait de formules très abstraites, qu'il s'agisse d'analyses psychologiques assez convenues ou de références allusives à des concepts philosophiques (ce qui permet au passage d'accumuler les noms propres), le tout agrémenté de nombreuses formules venant souligner l'importance de ce qui est dit (le "problème central", "tout le problème est là" etc.). Bref, je vois mal en l'occurrence comment sauver les intellectuels si leur discours présente tous les signes du discours d'importance tout en ajoutant finalement très peu aux idées qui flottent dans l'air du temps. Je peux comprendre ensuite que l'on cultive une certaine méfiance. Il me semble pour finir que le refus de toute perspective stratégique (ramenée au - mauvais - leadership léniniste) ainsi que de toute perspective globale n'est finalement qu'un leurre. Ces deux dimensions sont de fait présentes dans tout discours intellectuel aux prétentions politiques, et il me semble que le reconnaître est le meilleur moyen de les maîtriser.<br class="autobr" /> Bon courage pour la suite !<br class="autobr" /> Un jeune militant, un peu intellectuel.</p>