SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier - commentaires SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-05-11T15:30:15Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment57114 2016-05-11T15:30:15Z <p>La mise au ban de Chouard par Lordon est assez révélatrice de cette obsession de pureté idéologique qui anime une partie de la gauche critique. Lordon nous dit : "Il est possible qu'on soit en train de faire quelque chose."Effectivement : Exclure.<br class="autobr" /> Perso, je trouve plus riche le débat avec Chouard qu'avec Mercier.</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-05-11T13:16:14Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment57111 2016-05-11T13:16:14Z <p>Le gars de la CGT n'est vraiment pas prêt a gagner des batailles, ça fait depuis qu'il est syndicaliste qu'ont perd, retraite, assedic, et lui PSA, il ne veut pas gagner, sinon ça discréditerait son mouvement , son approche . Il est jaloux de #nuitdebout et ne sait dire que 'je suis pas d'accord' a chaque début de phrase, ridicule . Bravo Lordon enfin , et les ouvriers sont pas seul ,les femmes de ménages, les caissières, les agents de SAV, existent sans syndicats, y' a pas que les ouvriers a l'usine, mais il est en retard et machiste ce mec, comme beaucoup.</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-05-11T13:12:17Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment57110 2016-05-11T13:12:17Z <p>Ben oui tout est dit depuis longtemps<br class="autobr" /> GREVE GENERALE<br class="autobr" /> mais qui attend qui ?</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-05-06T13:36:49Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment57045 2016-05-06T13:36:49Z <p>L'heure est à la recherche d'une "convergence des luttes" ? Alors réfléchissons 2 secondes ; L'action "locale" est très avancée. Mais notre Pb est MONDIAL, la finance capitaliste est MONDIALISÉE. La seule lutte qui accède d'emblée à la dimension MONDIALE est celle des MIGRANTS, des sans-papiers. Seule convergence de lutte pertinente aujourd'hui : promouvoir LE DROIT À LA MIGRATION ÉCONOMIQUE (ça plomberait les délocalisations, seule dimension "RÉELLE" de la spéculation) puis, quand on aura arraché la fin du flicage des individus (fin des papiers obligatoires partout, pour tout) PROMOUVOIR LE FINANCEMENT DES PROJETS PAR LA COTISATION (seul plan B pour financer des projets d'échelle nationale ; cf Bernard Friot). 1 peu sec, j'avoue ; c'est pour faire court. BRAVO & FORCE à TOUS !</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-05-05T21:18:45Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment57031 2016-05-05T21:18:45Z <p>Je viens de voir le nom de Gérard Mordillat parmi les signataires de la primaire bis " l'appel des 100" c'est une erreur n'est-ce pas ?????????</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-05-05T09:31:42Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment57025 2016-05-05T09:31:42Z <p>C'est vrai qu'en écoutant ce débat entre Frédéric Lordon et JP Mercier, numéro 2 de LO, j'ai ressenti une sorte de malaise à écouter monsieur Mercier se déclarant marxiste mais d'une forme archaïque illustrée par la réponse qu'il fait lorsque, après que Frédéric Lordon ait expliqué l'évolution financiarisée du capitalisme d'aujourd'hui et qu'il ne suffirait pas de "faire la peau" de ceux qui l'incarnent pour que le système disparaisse, monsieur Mercier pour toute réponse déclare qu'il n'est pas d'accord ... parce qu'il est marxiste !<br class="autobr" /> Il fait une réponse idéologique à une observation scientifiquement vérifiable. Pour lui le marxisme est compris comme quelque chose de figé alors que bien au contraire, par essence, c'est le mouvement. <br class="autobr" /> Aujourd'hui ce n'est pas seulement la classe ouvrière qui subit de plein fouet l'exploitation capitaliste mais le salariat, le peuple. <br class="autobr" /> Il ne s'agit donc pas de faire de l'ouvriérisme et il faut une certaine mauvaise foi pour ne pas comprendre, après les explications que Frédéric Lordon a donné à propos de sa formule sur les revendications, le sens véritable de cette formule. <br class="autobr" /> Dans ce débat amical, c'est Frédéric Lordon qui a été convaincant.</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-05-04T23:39:40Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment57015 2016-05-04T23:39:40Z <p>Depuis des semaines que Gérard Mordillat s'acharne à insulter Michel Onfray, il serais peut êtres temps que vous l'invitiez pour un entretien, débat, baston,<br class="autobr" /> que sais je ? <br class="autobr" /> Je m'amuse d'avance du "KO debout" infligé avant la fin du premier round à notre ami Gérard. <br class="autobr" /> A bon entendeur ...</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-05-04T14:15:33Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56994 2016-05-04T14:15:33Z <p>Je suis de gauche, et je le répète. épitre de l'épitaphe de Timothée</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-05-02T16:43:38Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56966 2016-05-02T16:43:38Z <p>Pourquoi faut-il toujours que les intellectuels aillent chercher ailleurs des modes d'organisations de luttes en dehors des partis ou des syndicats existants. Si ces syndicats ou ces partis se trompent ou nous mentent qu'ils mettent donc leur intelligence leur rhétorique à leur disposition. Leur attitude en niant la division de la société en classes'apparente plus à de l'opportunisme qu'à de la lutte contre la société capitaliste et le pouvoir en place <br class="autobr" /> Une seule solution la révolution</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-05-01T06:35:51Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56927 2016-05-01T06:35:51Z <p>excellente émission, <br class="autobr" /> mais j'ai du mal à , non pas départager les deux intervenants, et à me faire une opinion tranchée . Je trouve , en définitive, qu'ils ont raison, chacun dans leur domaine, et même , peut-être, qu'ils sont complémentaires .<br class="autobr" /> est-ce justement la solution pour les "nuitdebout" et la convergence des luttes qui devient nécessaire pour faire peur à nos tortionnaires ?</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-04-30T20:48:15Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56912 2016-04-30T20:48:15Z <p>En "marge" des réflexions ...<br class="autobr" /> Union syndicale Solidaires<br class="autobr" /> des Bouches-du-Rhône<br class="autobr" /> 29 bd Longchamp<br class="autobr" /> 13001 Marseille<br class="autobr" /> Tel : 04.91.91.90.53 solidaires.13@orange.fr<br class="autobr" /> Tirs tendus de grenades sur le camion de Solidaires 13 <br class="autobr" /> Ce 28 avril à Marseille, à l'arrivée de la manifestation syndicale, les forces de police se sont livrées à une agression d'une violence inadmissible contre le cortège en cours de dispersion. (ceci sans avertissement)<br class="autobr" /> Des tirs tendus de grenades lacrymogènes et de flashballs ont atteint des manifestant-es et le camion de l'Union syndicale Solidaires 13. Un responsable de Sud Collectivités territoriales, touché à la gorge par un tir de flashball, est actuellement hospitalisé. Les images ci-jointes (malheureusement, je ne sais pas comment les inclure) montrent que le pare-brise du camion de Solidaires a été atteint par deux tirs de grenades délibérés à hauteur de visage.<br class="autobr" /> Solidaires 13 dénonce la violence policière à l'égard des manifestant-es et des organisations syndicales, et reste plus que jamais déterminé à poursuivre la lutte pour le retrait du projet de Loi Travail. On lâche rien !<br class="autobr" /> Contact Solidaires 13 ; Jean Marc Robert : 06.09.27.27.46</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-04-30T20:11:21Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56911 2016-04-30T20:11:21Z <p>La pyramide s'écroulera bientôt ! (...) <br class="autobr" /> Pourtant elle nous apparaitrait presque comme une forme naturelle de construction : voyez les volcans. Sous la poussée d'un feu révolutionnaire ? Mystique ? En tout cas endogène, la terre s'ouvre crache sa lave et fonde son cône de déjection tellurique. De cette combustion né les cendre qui vont obscurcir le monde un long moment mais tôt ou tard le ciel s'éclaircira et sous la cendre vous savez bien que reposent « Des terres brûlées / Donnant plus de blé / Qu'un meilleur avril ».</p> <p>Le 61 mars 2016</p> <p>4/4</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-04-30T20:09:36Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56910 2016-04-30T20:09:36Z <p>Le capitalisme (...)<br class="autobr" /> On peut le faire commencer il y 150 ans (son germe, pourtant, semble bien partir des tréfonds de l'individu, au côté de l'esprit de solidarité ou de transcendance), mais sa radicalisation, elle, ne fait plus débat. Elle date d'une trentaine d'années au cours desquelles l'humanité semble bien avoir perdu une partie de son essence. C'est pourquoi il y a toujours eu des résistances à ce système pyramidal. Et donc son soubassement est bel et bien miné. En effet, l'on peut observer une grande majorité inconsciente de ce qui se joue, uniquement affairé à trouver sa place dans les strates de la pyramide pour s'en sortir au mieux et gravir un échelon : Ils justifient le monde tel qu'il est… à un moment de leur vie. <br class="autobr" /> Car la vie nous offre toujours des revers pour réfléchir et prendre de la distance, je ne connais ainsi personne qui ne critique le système. Voyez aux premiers niveaux de l'édifice toutes ces pierres d'achoppements : Regardez tous ceux qui ont quitté volontairement le système vers une sobriété délibérée ! Observez comme les moyens de jeûner à ce monde sont multiples : chômeur exclu systémique, militant aisé matérialiste ou spiritualiste, ayant droit de minima sociaux systémique ou par choix, petit producteur anticapitaliste, rêveur, artiste, inadapté de tous genres ….. La pyramide s'écroulera bientôt !<br class="autobr" /> (...)<br class="autobr" /> 3/4</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-04-30T20:06:39Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56909 2016-04-30T20:06:39Z <p>(...)<br class="autobr" /> Dés lors, la pyramide est une structure qui nous vient naturellement à l'esprit pour décrire notre humanité contemporaine. Filons la métaphore ; il est vrai que c'est une construction Voltairienne. Ce dernier l'a résumé en cette idée, « il est bon que les privilégiés gouvernent le peuple et soient nourris par lui ». Ce qui fait de nous les victimes consentantes du système, certains disent coupables, d'autres complices ou encore coresponsable selon sa vision du monde. Tout le monde en revanche s'accorde sur le fait que la plus grande masse supporte l'édifice de plus ou moins bon gré. Surtout si au sommet, la voracité mène à un embonpoint qui fait pâlir les humbles du premier niveau qui commencent à voir la pyramide à l'envers : un entonnoir ! Or les pyramides, 5000 ans plus tard sont toujours là ! Toutefois si ces merveilles du monde furent édifiées sur le sang des populations esclavagisées (comme les cathédrales) c'étaient par une population croyante. Le problème de notre pyramide contemporaine est qu'elle s'appuit sur une mystification qui fait long feu : Le capitalisme.<br class="autobr" /> (...)<br class="autobr" /> 2/4</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-04-30T20:03:42Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56908 2016-04-30T20:03:42Z <p>A cette première nuit debout de Saint Girons (Ariège) on a pu voir s'exprimer un débat qui semble dans l'air et que, de nombreuses fois, j'ai pu capter autour de moi ces derniers temps : Le changement auquel on aspire tous face à ce monde dévarié viendra-t-il par la force revendicative ou par celle de l'accomplissement personnelle ?<br class="autobr" /> D'aucuns prétendent qu'il faut se projeter en promoteur du nouveau monde pour qu'il soit à l'image de nos plus beaux espoirs intégratifs, où nul ne doit s'opposer à l'autre ou à un système, sous peine d'alimenter ce contre quoi il lutte. D'autres affirment que le monde s'est construit dans le rapport de forces et que l'on doit toutes ses améliorations aux lutteurs, car quelque soient leur obédience, ils étaient porté par un rêve. Certes ! Nous ne nous abîmerons pas dans la polémique : la sagesse populaire conclura que l'un n'exclut pas l'autre et qu'à la conscience individuelle qui née et s'affine, il faut inclure une ferme volonté dans l'action. Il est vrai que lorsqu'on cite nombre d'éveilleur de l'humanité, qui l'on émancipé ou en ont eu l'intention, quand bien même leur succès scella leur destin, le panel est grand : de Jésus à Martin Luter King en passant par Robespierre, Lumumba, Che Guevara, etc. (liste à compléter à loisir) et tous les lanceurs d'alerte que l'on veut …. Tous n'étaient pas prophètes, tous sont révolutionnaires.<br class="autobr" /> 1/4</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-04-30T18:45:07Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56907 2016-04-30T18:45:07Z <p>Voici un lien pour voir l'excellent film documentaire "les nouveaux chens de garde" dont il est si souvent fait mention sur ce site :</p> <figure class="spip_documents spip_documents_center ressource oembed"> <span class="oembed oe-link"> <a href="https://www.youtube.com/watch?v=PLE4j9LeLqM&nohtml5=False" class="spip_out spip_url" rel='nofollow'>https://www.youtube.com/watch?v=PLE4j9LeLqM&nohtml5=False</a> </span> <figcaption><div class="spip_doc_titre oembed-source"><a href="https://www.youtube.com/watch?v=PLE4j9LeLqM&nohtml5=False" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">https://www.youtube.com/watch?v=PLE4j9LeLqM&nohtml5=False</a></div></figcaption> </figure> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-04-30T15:55:37Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56905 2016-04-30T15:55:37Z <p>A didiert Quemeré , prof de droit du travail,</p> <p>bon , c 'est vrai qu 'une partie de la production est délocalisée . Mais la classe ouvrière s 'est renforcée en nombre . Même , si dorénavant ses grands bataillons se trouvent en Chine , en Inde , et ailleurs ( il y a des luttes là bas ,aussi).. mais qu 'elle soit ici ou là bas , fondamentalement elle a les même intérêts .. " les prolétaires n 'ont pas de patrie " a - t-on dit .. Et même si la lutte reste enfermée par les "frontières" , par la force des choses , en réalité leur combat est mondial et la journée INTERNATIONALE de lutte des travailleurs , le Premier Mai , est là pour nous le rappeler</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-04-30T15:18:49Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56904 2016-04-30T15:18:49Z <p>[...] Par ailleurs, de tous ces propos, très « politiques », certes, on n'entend rien de l'urgence qu'il y a à évoquer les plus rudimentaires « conditions de possibilité » d'un autre monde, où il ne pourrait pas ne pas être question du sens que l'on donne aux pourquoi, comment et à quelles fins on « produit » des « richesses ».<br class="autobr" /> Le simple renversement de pouvoir entre le capital et le travail (ou même l'abolition de la propriété lucrative) ne dit rien de l'urgence écologique, de la domination masculine pluriséculaire, etc.<br class="autobr" /> Je remercie Lordon, qui dit en permanence les limites mêmes de sa position d'« intellectuel », de ne pas avoir, sous prétexte d'une légitimation ouvriériste, fait acte d'allégeance envers un militant syndical et politique respectable en soi mais dont la « foi » révolutionnaire semble aussi effrayante que celle des prosélytes de tout poil…</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-04-30T15:17:26Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56903 2016-04-30T15:17:26Z <p>À force d'être délégué syndical central d'entreprise, J.-P. Mercier n'est plus tout à fait « ouvrier », faut pas déconner. Ce type me fait peur, je n'aimerais pas faire la révolution avec lui, tant il semble « prêcher » en permanence et faire appel à la foi (en gros, il semble écrit que « seuls les ouvriers sont à la fois capables de/ et légitimes pour/ changer notre société », quid des authentiques paysans, quid des ouvriers de l'armement et/ou du nucléaire ?, de quelle « richesse » sont-ils les producteurs ?).<br class="autobr" /> Isaac Puente avait au moins trois défauts : il était médecin, juif et anarchiste. Pourtant, c'est lui qui a été (parmi d'autres, évidemment) à l'origine du mouvement révolutionnaire et libertaire de 1936 en Espagne.<br class="autobr" /> Il faisait appel à la raison, et non à la foi. Le principe était (relativement) simple : on fait la somme de la quantité de travail nécessaire pour produire ce qui est nécessaire ; on la divise par le nombre d'individus en mesure de travailler, et on instaure ainsi le communisme libertaire, bien plus simple, efficace et enthousiasmant que ce « pouvoir ouvrier » prôné par le numéro 2 de Lutte ouvrière… [...]</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-04-30T13:12:17Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56902 2016-04-30T13:12:17Z <p>Toute la différence , c 'est entre ceux qui sont au charbon , qui vivent l 'exploitation , car le capitalisme , ce n 'est pas seulement de la statistique désincarnée : ce sont des rapports sociaux ( et là le mot prend tout son sens ) , car et le film , "comme des lions " le montre , il y a en face des travailleurs , des gens en chair et en os et ça va depuis Varin , le PDG , grassement rémunéré pour fermer une boîte et réduire tout un tas de gens à la misère ,ou ^plus haut , la dynastie Peugeot jusqu'à ces petits cadres , venus des autres boîtes de PSA , pour intimider les salariés , ce sont aussi les flics mercenaires et ça les les ouvriers , les travailleurs le vivent dans leur chair , au quotidien , .bref , tout ce que Lordon ne vit pas , lui si féru de statistique , de macro économie .. d 'autres intellectuels , tels Marx , oi Simone Weil l 'ont compris et perçu , .. Mercier a été très gentil , je pense et très courtois ......!</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-04-30T13:00:17Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56901 2016-04-30T13:00:17Z <p>Bonjour,</p> <p>Parallèlement à la "loi travail" Mme Lebranchu à laissé derrière elle le Parcours Professionnels, Carrières et Rémunérations.<br class="autobr" /> Ce PPCR est présenté sous le seul aspect de rémunération/carrière (réforme à budget constant). N'est jamais mis en avant, par les centrales syndicales, la disposition la plus "intéressante" qui permet le licenciement des salariés du secteur public à la moindre réorganisation : la mobilité.</p> <p>Bien sûr il est question de mesures d'accompagnement (proposition de poste à mi-temps) hors cadre d'un code de travail. Les salariés du public ni sont pas soumis. (La laisse et son collier ici s'appelle déontologie).</p> <p>Pourquoi PPCR et qu'est ce que cela permet ? <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Une bonne purge !<br class="autobr" /> Pourquoi ? <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Après des années de clientélisme, le sureffectif est budgétairement lourd à porter.(Fonction publique territoriale principalement) <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> C'est aussi une formidable opportunité d'externaliser des services. De beaux marchés en perspectives. <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Que l'on se rassure, il y en aura pour tout le monde : toutes fonctions publiques. En fait PPCR c'est l'outil permettant d'en finir avec tout ces fonctionnaires !</p> <p>Un reproche aux centrales syndicales ?<br class="autobr" /> Contre leur base, elles dissimulent la portée de PPCR. Elles sont complice de la suppression des services publics. Une réforme sans débat public aux très lourdes conséquence sur notre modèle de société.</p> <p>PPCR et la loi travail sont issus des mêmes caniveaux de l'histoire.</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-04-30T12:29:07Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56900 2016-04-30T12:29:07Z <p>Merci à Là Bas pour cette rencontre. M. Mercier est encore programmé avec la version marxiste non actualisée et son discours et ses retenues montrent le manque d'ouverture. Lordon intellectuel mais vraiment indispensable pour comprendre, envisager et inventer autre chose que l'attente d'une révolution marxiste hypothétique. ... un jour le grand soir ! Lordon a raison de ne pas aller sur les médias des chiens de garde car il serait happé par un scénario à la sauce taux d'audience.</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-04-30T06:18:02Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56899 2016-04-30T06:18:02Z <p>3/3<br class="autobr" /> S- Dans ton monde des Actes, la plupart des futilités te sont au mieux inutiles. Avec elles, il n'y a rien à réaliser car tout est déjà accompli : c'est de la pure consommation, donc par étymologie de la pure destruction. C'est la négation de l'action.<br class="autobr" /> G- Sans contredit.<br class="autobr" /> S- C'est pourquoi la conscience est entre les deux mondes. Si elle est faible, elle laisse tout passer sur l'autre rive et tes actes s'en ressentent. Si, par contre, elle est forte, que ses flots sont intraitables, alors tes actes conscients peuvent s'épanouir. Ton monde des Actes est tributaire de la course du Soleil, il est sensible au chaud, au froid, aux saisons.<br class="autobr" /> G- C'est tout moi.<br class="autobr" /> S- Sache qu'il n'y a que peu de place, de temps pour le superflu, sinon c'est, rapidement, au détriment de l'essentiel. C'est celui-là qu'il faut mettre en premier. Vois-tu celui-là ?<br class="autobr" /> G- Ne serait-ce pas les fondations ?<br class="autobr" /> S- Il te faut mettre en cohérence le cœur de ton monde des Idées et tes Actes. Il faut établir une synchronisation car la force n'est pas nécessaire où siège la résonance. Comme tu as déjà l'idée du contour d'un monde meilleur, il s'agit de le reproduire à l'identique, mais à une échelle réduite adaptée à ton monde des Actes.<br class="autobr" /> G- Donc ce que je croyais loin, est là tout près.<br class="autobr" /> S- Il s'agit de... N'oublie pas que la seconde qui vient de passer est à jamais inaccessible.<br class="autobr" /> G- Il s'agit de vivre à-propos. N'est-ce pas ?</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-04-30T06:14:47Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56898 2016-04-30T06:14:47Z <p>2/3<br class="autobr" /> S- Ton monde des Idées t'accompagne en tout lieu, en toute heure. Il connaît l'alternance du Jour et de la Nuit, il est comme la Lune et ne s'offre qu'à moitié.<br class="autobr" /> G- C'est peu dire que mes rêves m'échappent.<br class="autobr" /> S- Ton monde des Idées est un monde foisonnant, en perpétuel mouvement. Plus les idées sont légères plus le mouvement semble rapide. En faisant abstraction de ce scintillement permanent, de ce tourbillon rémanent, tu trouveras, au cœur, les Idées cardinales, les Principes. Ils et elles sont, là, immobiles, intangibles telles des fondations, mais déjà tu sembles plus absorbé par tous ces électrons libres, par ces chatoiements incessants. Tu ignores d'où proviennent la plupart de ces phosphènes. Concentre-toi sur l'un d'eux, le mouvement va se ralentir et une forme apparaître.<br class="autobr" /> G- Oui, c'est quelque chose de familier. Et, là, un autre objet. Non, celui-là me plaît mieux.<br class="autobr" /> S- Te rappelles-tu les montreurs de marionnettes, l'étrange tableau et ses étranges prisonniers ?<br class="autobr" /> G- Oui, il m'en souvient.<br class="autobr" /> S- Tu es comme ces derniers : ton monde des Idées est mal nourri, mal instruit. Continuellement, il est abreuvé, assommé d'images, de messages qui troublent ton discernement. Tu es depuis ta naissance comme un drogué des Temps Modernes : des psychotropes t'ont rendu dépendant aux choses futiles. Tu ne connais le plus souvent plus que les insignifiances, tu ne reconnais même pas les fausses apparences. <br class="autobr" /> G- Possiblement.</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-04-30T06:11:46Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56897 2016-04-30T06:11:46Z <p>Le capitalisme a des serviteurs et des complices.<br class="autobr" /> Les serviteurs sont connus et stipendiés.<br class="autobr" /> Les complices, bien plus nombreux, ont une conscience limitée.<br class="autobr" /> Elle est limitée à des intérêts personnels et immédiats.<br class="autobr" /> Le consommateur est le complice de ce système mortifère...</p> <p>S- Mon cher Glaucon, ta jeunesse rêve d'un monde meilleur. À grands traits, tu pourrais l'esquisser, mais tu aurais de la peine à décrire, en détail, l'essentiel. Ce monde te semble pareil à l'Olympe, soustrait à la vue par les nues. Tu ne sais par où commencer ; ton ignorance obscurcit ton esprit. Les distances te semblent inatteignables, les obstacles insurmontables.<br class="autobr" /> G- Par Zeus, oui.<br class="autobr" /> S- À l'évidence, tu n'as pas lu ''Fondation'' d'Asimov. Ce que tu recherches te paraît inaccessible.<br class="autobr" /> Et si tu commençais par connaître ce qu'il y a ici et maintenant ? Sais-tu qu'il y a plusieurs mondes ?<br class="autobr" /> G- Difficile à croire, au même endroit, au même moment.<br class="autobr" /> S- Disons plutôt sur des rives opposées. D'un côté, le monde des Idées, et sur l'autre rive, le monde des Actes. Pour passer de l'un à l'autre, il y a des nautoniers : ce sont les mots. Les mots pour le dire, les mots pour le faire.<br class="autobr" /> G- Cela paraît concevable.<br class="autobr" /> S- Et, entre ces deux mondes, un éther : c'est la conscience. Elle est, comme le Temps, insaisissable et fluente. <br class="autobr" /> G- Je vois l'image.<br class="autobr" /> 1/3</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-04-30T04:49:21Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56896 2016-04-30T04:49:21Z <p>Bien qu'il était évident que Lordon et Mercier ne se contredisaient pas, mais soit s'accordaient soit disaient exactement la même chose, j'ai eu l'impression que le second voulait se démarquer du premier. Pourquoi ? Complexe (de supériorité...) de l'ouvrier qui conduit de "vraies" luttes ? Désir d'affirmer une ligne purement ouvriériste (à l'entendre, seuls les ouvriers peuvent faire naître et fonctionner une nouvelle société : quid des autres ?) ? C'est un peu décevant ! Autre motif d'étonnement- partagé semble-t-il par Daniel qui s'est presque fâché : tout de même on peut penser plus loin que le nécessaire combat mobilisateur du moment et rappeler l'horizon des fins : une société sans rapport salariat/capital, l'émancipation humaine et mentale, la science au service de l'homme, une société de loisirs et d'échanges, etc. Bref, des "affects de joie" ! Tout ce que L.O. promeut, en fait, mais dont elle ne voudrait pas que des "petits bourgeois" intellos s'en emparent ? On en serait encore là ? En attendant : chapeau bas aux DEUX combattants.</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-04-29T22:57:36Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56892 2016-04-29T22:57:36Z <p>Impression que Lordon passe son temps à rattraper sa bourde (ne revendiquons rien). Il a comparé ceux qui revendiquent à des enfants qui réclament et ensuite il demande aux syndicats de se joindre au mouvement... C'était mal parti... Un malentendu nous dit-on...bon, mais maintenant il faudrait passer à autre chose, non ? Il y a plus important.<br class="autobr" /> La convergence des luttes des nuit debout, des ouvriers, des banlieues ne se décrète pas, les incantations peuvent être perçues comme une certaine condescendance peu engageante par certains. <br class="autobr" /> Ce n'est pas avec des "il faudrait que" que les choses vont se faire. Les intellectuels doivent faire des analyses concrètes et non des appels à la libre volonté de tel ou tel corps social. De la science, pas de la morale. Il faut démontrer autant que possible que la convergence des luttes suit de la convergence des intérêts.</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-04-29T22:40:20Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56891 2016-04-29T22:40:20Z <p>Le lien indiqué plus haute ne marche pas actuellement :<br class="autobr" /> <a href="http://audiobank.tryphon.eu/casts/djzyql0i.mp3" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://audiobank.tryphon.eu/casts/djzyql0i.mp3</a></p> <p>Quelqu'un pourrait-il poster le MP3 sur un site temporaire ?</p> <p>Merci.</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-04-29T20:08:10Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56890 2016-04-29T20:08:10Z <p>superbe analyse de f.lordonTout y est à la fois la possibilité de la victoire et celle de la défaite .oui le cadre doit se voir démasqué et défait mais aussi remplacé ; donc inévitable est la réflexion et la mise au point d un nouveau système.je pense qu on en est loin comme par le passé et j ai cru entendre les memes désaccords traversant les courants de la gauche marxiste.lassant et si annonciateur de déconfiture...le cadre se rit des personnages à l intérieur.obtenir peu en espérant tout ou bien exiger et obtenir tout.mais la peur de tout perdre se tapit et précipite la glissade vers le retour au bercail.rapport de force plus intense pour les travailleurs dans les conseils d administration oui mais ne faut il pas derechef mettre en cause l existence meme de ceux ci ? défendre son emploi dans l industrie de l armement mais aussi vouloir détruire cette industrie ?ETC...LA EST LE HIC</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-04-29T18:58:00Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56888 2016-04-29T18:58:00Z <p>Difficile en effet de défossiliser un marxiste intégriste... "l'embauche obligatoire" : ou comment ne pas être écouté. Les gars de l'autre bord doivent bien se marrer !<br class="autobr" /> Bravo pour votre combat monsieur le syndicaliste, bravo Lordon pour les idées.</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-04-29T18:18:58Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56887 2016-04-29T18:18:58Z <p>je vous ai écouté avec plaisir . Je tire une leçon de cet échange : pourquoi les capitaliste du monde entier -malgré leur différence de langage- sont-ils unis alors que les opprimés ne le sont pas ? Peut-être parce qu'ils ne s'arrêtent pas aux mots !<br class="autobr" /> Ne pourriez-vous pas résoudre vos contradictions en marchant côte à côte ?!</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-04-29T16:43:07Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56885 2016-04-29T16:43:07Z <p>il ne faut plus rester 'palabrer sous le baobab " pour rêver à changer le monde et de réfléchir aux mécanismes qui ont "causé le problème " , l'université ouverte c'est bien, la parole libérée aussi mais ils est temps d'AGIR et de se mobiliser ( sans violence) en tant que citoyen ... c'est pour cela que je ne suis pas ce mouvement malgré l'espoir du début .... <br class="autobr" /> comment se fait t-il qu'un site récupère le nom , de quel droit ?<br class="autobr" /> la violence et 'l'intolérance "discrédite cet élan , il faut des portes parole officiel pour le représenter sinon chacun dit n'importe quoi ... et souvent en mal et ne pas vous laisser récupéré ; ; ; ;</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-04-29T16:29:20Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56883 2016-04-29T16:29:20Z <p>Très heureux d'entendre un dialogue franc et malgré tout sympathique entre le marxisme le plus fossilisé qui soit et un marxiste hétérodoxe, un tant soit peu plus moderne.</p> <p>Lordon est sur la bonne voie : il faut arrêter de rêver aux révolutions anciennes, et inventer quelques chose de nouveau !</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-04-29T15:59:55Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56882 2016-04-29T15:59:55Z <p>Sachant qu'il y a entre 3 et 6 millions de chômeurs selon les estimations, et que la tendance est à l'augmentation du chômage et de la précarité couplé avec l'ubérisation de l'économie qui individualise encore plus la société, je pense qu'il faudrait davantage intégrer dans la lutte les chômeurs (et tous les précaires et exclus en général) ; en plus des lycéens, étudiants, salariés et retraités.</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-04-29T15:56:26Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56881 2016-04-29T15:56:26Z <p>Pour ce reconnaître ou peu t'on télécharger en mp3 le son de la moto en début d'émission</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-04-29T15:50:30Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56880 2016-04-29T15:50:30Z <p>j' écoute radio debout depuis le début jusqu'à hier soir 23 h 15 où ils ont dû rendre l'antenne. Je viens de visionner l' expulsion de la place de la République....cette violence policière gratuite....à dégueuler.....mais qu' est-ce-qu'on peut faire devant tant de brutalité ? jusqu'où ils vont aller ?</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-04-29T15:47:39Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56879 2016-04-29T15:47:39Z <p>Ce dialogue d'intellectuels était intéressant. Mais vu de ma campagne, cela reste un débat d'idées qui ne débouche sur rien. Les "nuits debout", c'est un bon exercice d'éducation populaire et c'est déjà beaucoup.<br class="autobr" /> Nous, ici, sans oublier d'imaginer le monde de demain, notre façon de "lutter" c'est d'AGIR pour contourner le système : monnaie locale, financement participatif, faire travailler les paysans, commerçants et artisans locaux, préserver la nature, favoriser la coopération plutôt que la compétition, etc...</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-04-29T15:14:37Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56878 2016-04-29T15:14:37Z <p>Excellente émission et notamment à partir de la 50' où la stratégie structure VS oligarques dans la stratégie de lutte est vraiment intéressante.<br class="autobr" /> Je trouve Lordon un peu gonflé quand même car "Merci Patron !" (qu'il a encensé) s'inscrivait plus dans une lutte des classes contre les oligarques (B.Arnault, M.A Jamet...) que les structures qui les génèrent.<br class="autobr" /> Pour autant ces deux stratégies doivent surement se mener conjointement mais la question de laquelle mettre l'une devant l'autre dans le discours n'est pas si secondaire sur ses répercussions...</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-04-29T14:20:26Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56876 2016-04-29T14:20:26Z <p>Qu'est-ce que vous appelez "issus de l'immigration" ?? (séquence 10)<br class="autobr" /> être des dom-tom ça se verrait physiquement ? être de la 2e ou de la 3e génération quand on a des parents qui ont accédé facilement à la nationalité française et à du boulot en France parce qu'ils étaient nés dans des pays colonisés par la France, c'est être "issu de l'immigration" ? <br class="autobr" /> il faut sortir de ce discours.</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-04-29T14:02:08Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56873 2016-04-29T14:02:08Z <p>Merci Daniel...Tout est là...La clef...</p> <p>Connexion ! Action ! Révolution !</p> <p>Grève générale !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!</p> <p>Faut leur faire peur !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!</p> <p>Don't Mourn Organize !</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-04-29T13:49:30Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56870 2016-04-29T13:49:30Z <p>ET LA VOILA L OLIGARCHIE INSTITUTIONNELLE KESKON EN FAIT DE L OLIGARCHIE INSTITUTIONNELLE ???? L OLIGARCHIE NOUS CHIE DESSUS !!!! <a href="http://lenouveaucenacle.fr/pilleurs-detat-un-mal-francais" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://lenouveaucenacle.fr/pilleurs-detat-un-mal-francais</a></p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-04-29T13:27:18Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56869 2016-04-29T13:27:18Z <p>Bonjour les AMG, quand Jean-Pierre Mercier parle de faire prendre aux ouvriers de leur force pour faire pression sur les patrons par la mobilisation générale. Très bien, mais quels sont les travailleurs et travailleuses qui se reconnaissent encore comme ouvriers(ières). La main d'oeuvre servant à la production est désormais délocalisée . Nous ne sommes plus que des prestataires de services.<br class="autobr" /> "Le monde du travail est dos au mur et peut-être plus que jamais. Un risque majeur pèse désormais sur le statut de salarié lui-même, au profit de celui d' indépendant exposé à de violents rapports de force". <br class="autobr" /> Ce sont les paroles d'un professeur du droit du travail.<br class="autobr" /> Alors , tous contre tous, c'est ça l'avenir ?</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-04-29T09:58:56Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56867 2016-04-29T09:58:56Z <p>Bonjour à vous autres qui êtes "Là-bas si.." qui êtes au charbon.. Une chose est sûre, depuis plus de trente années que les "maîtres" sont au pouvoir et aux commandes, méthodiquement ils ont disloqué toute la société, atomisée qu'elle est devenue ; et chaque "morceau" est de son côté, séparé des autres morceaux par des murailles d'incommunicabilité, comme le dit Frédéric Lordon. Maintenant, la loi travail et son monde vont parachever le lent travail de laminage de ce qui reste, et ce sera facile ; sauf si.. sauf si.. Sauf si dans un sursaut, d'instinct de vie, le matin dans le miroir chacune et chacun revient à soi, se ressaisit, décide de renoncer au renoncement ; et d'escalader la muraille invisible et aller vers l'Autre ; cet Autre dans qui on retrouve un autre soi-même. Ce n'est que l'expérience de la vie quotidienne qui me l'a enseigné, en exerçant mon métier d'ouvrier "pipi-caca" parmi les autres ouvriers, et se parler et entendre l'autre, et encore revenir.. "Et cependant, Elle tourne.." Salutations.</p> SYNDICATS DEBOUT ? Dialogue entre Frédéric Lordon et Jean-Pierre Mercier 2016-04-29T08:09:54Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/syndicats-debout-dialogue-entre-frederic-lordon-et-jean-pierre-mercier#comment56866 2016-04-29T08:09:54Z <p>Excellente émission.</p>