L'imposture des économistes - commentaires L'IMPOSTURE DES ÉCONOMISTES 2016-04-25T22:56:58Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/l-imposture-des-economistes#comment56821 2016-04-25T22:56:58Z <p>« Le serpent qui dance »</p> <p>Que j'aime voir, chère impotente,<br class="autobr" /> de ton corps si flou,<br class="autobr" /> comme une saoule actrice fuyante,<br class="autobr" /> enfumant des sots,</p> <p>de tes captures ou se morfondent,<br class="autobr" /> tes astres anciens,<br class="autobr" /> malodorantes et furibondes,<br class="autobr" /> enchemisées de bruns,</p> <p>comme un empire qui s'éveille,<br class="autobr" /> aux vastes emprunts,</p> <p>tes diagrammes appareillent,<br class="autobr" /> dans un fumet porcin,</p> <p>tes gueux sont des élèves,<br class="autobr" /> tout juste à contrefaire,<br class="autobr" /> nomades nombreux et blêmes,<br class="autobr" /> absents de bras de fer,</p> <p>à te voir tomber en cadence,<br class="autobr" /> en coussinets d'actions,</p> <p>on dirait une sordide aisance,<br class="autobr" /> au sortir d'un étron,<br class="autobr" /> sous les morceaux de ta détresse,<br class="autobr" /> ton crâne d'antan,<br class="autobr" /> bascule avec la mollesse,<br class="autobr" /> de cycles étouffants,</p> <p>et ton sort se penche et s'allonge,<br class="autobr" /> comme un vain vaisseau,<br class="autobr" /> qui roule bord sur bord et ronge<br class="autobr" /> les rancunes dans l'eau,</p> <p>comme un flot grossi par la honte,<br class="autobr" /> des marchés grondants,<br class="autobr" /> quand l'os de ta chasse démonte,<br class="autobr" /> et détruit tes clients,</p> <p>tu crois boire un pain de diadème,<br class="autobr" /> en papier vainqueur,</p> <p>un cynique logiciel qui s'aime,<br class="autobr" /> autant que ta peur.</p> L'IMPOSTURE DES ÉCONOMISTES 2016-04-13T22:00:51Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/l-imposture-des-economistes#comment56620 2016-04-13T22:00:51Z <p>Il y a une chose dont les économistes ne parlent jamais, même quand ils critiquent le néo-libéralisme, et qui est pourtant à la base de la dictature financière qu'on nous impose : c'est le renoncement de l'état à créer sa monnaie avec sa banque centrale. Cela rend le système monétaire ingérable. Toute création monétaire s'accompagne depuis d'une dette d'état exponentielle et impossible à rembourser puisque la masse monétaire ne cesse de diminuer. La "crise" actuelle n'est que l'aboutissement de ce processus.(sans la loi de 1973, nous n'aurions actuellement pas de dette). On nous a vendu aux banquiers qui se permettent maintenant de diriger la politique.Cela n'est pas inexorable, il serait possible pour le politique qui le voudrait de reprendre le contrôle de la Banque Centrale. A noter que le seul parti politique sérieux qui le propose, fort pourtant de près de 20000 adhérents réels est délibérément ignoré des médias et tellement craint que la loi Urvoas vient encore de restreindre le temps de parole des candidats non officiels ainsi que la possibilité de se présenter. J'aimerais que vous trouviez un invité pour parler de ce problème soigneusement caché aux Français, par exemple le journaliste Pierre Yves Rougeyron qui a fait une très bonne enquête sur la loi du 3 janvier 1973 et a écrit un livre .</p> L'IMPOSTURE DES ÉCONOMISTES 2016-04-10T09:09:05Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/l-imposture-des-economistes#comment56523 2016-04-10T09:09:05Z <p>A Germinal<br class="autobr" /> <a href="http://www.latribune.fr/technos-medias/start-up/startup-mieux-vaut-vivre-aux-etats-unis-que-mourir-en-france-463246.html" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.latribune.fr/technos-medias/start-up/startup-mieux-vaut-vivre-aux-etats-unis-que-mourir-en-france-463246.html</a> <br class="autobr" /> Prouve qu'aujourd'hui, les start-up françaises peuvent assez facilement trouver de l'argent, du moins celles qui ont leurs entrées. Corrélativement, on voit que de l'argent il y a pour des espérances technologies fumeuses, partielles. Mais rien, de moins en moins pour ce qui grossissent la bourse des types comme Niel et autres parasites enrichis sur notre dos avec un mauvais service.</p> <p>A Georges Lagier<br class="autobr" /> L'économiste interviewé est dans un système. Il y a des choses impossibles à dire pour lui, sauf à se voir de moins en moins publié en revue, marginalisé dans les médias du PAF, et avec des problèmes à venir dans son université s'il a risqué des attaques ad hominem. Bref, une carrière de foutue.<br class="autobr" /> Pour ce qui est de la comparaison de la canaille de Publicis avec nos retraites, je te trouve généreux. Plusieurs centaines de miliers de retraités n'atteignent même pas les 1000€/mois, dont moi.</p> L'IMPOSTURE DES ÉCONOMISTES 2016-04-02T13:24:17Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/l-imposture-des-economistes#comment56394 2016-04-02T13:24:17Z <p>Si le monde du travail est représenté par un gâteau pour six personnes, et que nous sommes douze, quelle est la seule solution pour que chacun puisse en avoir ? Je pense que vous avez la solution et que tout le reste n'est que billevesée. Salut à tous</p> L'IMPOSTURE DES ÉCONOMISTES 2016-03-31T14:51:18Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/l-imposture-des-economistes#comment56320 2016-03-31T14:51:18Z <p>@ Phile<br class="autobr" /> >>N'y connaissant rien en économie, cela fait plusieurs années que je me pose la question suivante...</p> <p>L'Etat a perdu le pouvoir régalien d'émission monétaire... et même si la date de 1973 ne fait pas consensus comme point de départ de cette spoliation des peuples par les politiques renégats, il faudra bien que ceux-ci répondent tôt au tard de ce qui doit être assimilé à un acte de haute trahison... <br class="autobr" /> J'ai entendu récemment que le premier budget, français, voté en déficit le fût en... 1974. Sans doute indispensable pour amorcer la vampirisation financière du corps social maintenant proche de l'exsanguination...</p> L'IMPOSTURE DES ÉCONOMISTES 2016-03-31T12:54:46Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/l-imposture-des-economistes#comment56310 2016-03-31T12:54:46Z <p>Bonjour à tous,</p> <p>je suis un vieil homme malade et fatigué, je n'arrive plus à même pouvoir vous lire ou écouter, mais j'aimerais rappeler quelque chose "qui n'a rien à voir" :<br class="autobr" /> notre cher Jean Marie, bien connu de tous, a fait parti des tortionnaires pendant la guerre d'Algérie, et a enseigné l'art de la "gégène" à nos petits appelés français ; et la deuxième chose est que cet individu pratiquement inconnu, a fait une captation d'héritage, ce qui la rendu milliardaire, lui permettent d'imposer son image partout à l'aide de publicitaires de tout poil, comme tous les "présidentiables". <br class="autobr" /> Le salut à tous<br class="autobr" /> Gilles Vérité</p> L'IMPOSTURE DES ÉCONOMISTES 2016-03-31T10:57:34Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/l-imposture-des-economistes#comment56307 2016-03-31T10:57:34Z <p>Pas encore écouté, je cherche un peu ce qu'on dit sur le bouquin et je tombe sur un ouvrage collectif qu'il a fait avec, entre autres, JP Fitoussi, archétype de la "pensée unique", néo-libéralisme sans rivage, dans le Cercle des Économistes. Heu, tu t'es planté Mermet, ou tu te recentres ?</p> <p>Manger à tous les râteliers, c'est pas moral ; on ne se commet pas avec un Fitoussi, pas plus que Hollande ne devait se commettre avec Sarkozy, sur la fameuse photo Paris-Match. La preuve, il s'est commis, il fait la même politique que l'ex, en pire.</p> <p>A son credit, deux infos/anlayses lumineuse, celle sur le nombre d'immigrés en France par rapport au monde, et son décryptage du mot "migrant".</p> L'IMPOSTURE DES ÉCONOMISTES 2016-03-24T22:48:56Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/l-imposture-des-economistes#comment56261 2016-03-24T22:48:56Z <p>Notre Lenglet national cause sur la 2, et que nous dit-il : Vive l'Allemagne. Ça fait des années qu'on nous le répète 24/24, résultat je ne peux plus voir l'Allemagne en peinture. Et aussi l'Espagne qui aurait embauché plein de jeunes. Il oublie de dire que le chômage en Espagne était monté à 25 %.<br class="autobr" /> Il dit aussi "comme c'est bien le chômage", "comme c'est bien Pôle emploi" et "comme c'est bien que les employeurs vident les salariés tant qu'ils veulent".</p> <p>Le Lenglet il doit vouloir expliquer aux pétitionnaires et manifestants contre la loi el Khomri qu'ils ont tort, comme d'hab ils comprennent rien. C'est pour leur bien qu'on (Medef, Hollande, LR, silence de Le Pen pour qui les manifs c'est que du désordre) veut réduire leurs droits, salaires.</p> <p>Merci à Vincent pour sa réponse.<br class="autobr" /> Oui ils ne voient, les capitalistes, que le lendemain, le surlendemain n'existe pas… mais le surlendemain on va finir par tomber dans un puits sans fond. Ça a commencé avec le terrorisme qui en est une des conséquences.</p> L'IMPOSTURE DES ÉCONOMISTES 2016-03-24T18:38:34Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/l-imposture-des-economistes#comment56255 2016-03-24T18:38:34Z <p>Lors de l'entretien il a été dit que les startup americaines avaient bénéficiée se 40 ans d'investissement public. Avez vous des references sur cette affirmation ?</p> L'IMPOSTURE DES ÉCONOMISTES 2016-03-24T17:37:06Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/l-imposture-des-economistes#comment56253 2016-03-24T17:37:06Z <p>Peut-on ranger cet invité dans la catégorie "économiste critique" ?<br class="autobr" /> Je le trouve très tendre. Ces critiques sont justes mais manquent l'essentiel, ne serait-ce que parce qu'il accepte de parler avec la langue de la domination. Ce qui pose réellement problème est l'incapacité à désigner l'ennemi. Tout ce passe comme si nous avions juste perdu un combat idéologique parce que nous ne sommes pas d'assez bon pédagogues (ou démystificateurs). Or, le discours économique n'est pas hors sol : il est financé et organisé (ou non !) de telle façon que certaines choses peuvent être dites et d'autres non. Le mode de recrutement des économistes et leur profil socio-démographique est intéressant à cet égard : la petite bourgeoisie intellectuelle parle à la petite bourgeoisie intellectuelle.<br class="autobr" /> Les masses prolétariennes ne sont pas à l'agonie parce qu'elles ont perdu un combat idéologique. Elle le sont parce que le grand capital domine comme rarement dans l'histoire. Il contrôle tout : l'Etat, ses institutions (dont les universités), les médias, l'armée, les syndicats, etc. <br class="autobr" /> Alors, quels outils de résistance face au grand capital propose notre économiste ? Comment pense-t-il pouvoir recréer un mouvement révolutionnaire actif - seule possibilité réelle et historiquement efficace pour combattre l'exploitation ? De cela est n'est jamais question. On ne peut pas penser ce que notre socialisation nous interdit de penser - ou bien on devient critique.</p> L'IMPOSTURE DES ÉCONOMISTES 2016-03-24T15:43:20Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/l-imposture-des-economistes#comment56252 2016-03-24T15:43:20Z <p>un mythe pour exister se doit d etre diffusé assené martelé.d où il est indissociable de la propagande assurée par la collusion des médias assujetties aux tenants de la vie économique et des institutions politiques.celles ci dans leur majorité (celles qui arrivent au pouvoir)sont aussi formatées dès leur formation universitaire( ou des hautes écoles enFrance)et biberonnent l élixir(parégorique !!)pernicieux de l école de Chicago.plus de place pour l imagination ,pour le souci du bien etre des etres vivants,vision comptable de la vie sociale,aveuglement et couardise,cynisme et fatalisme...cocktail explosif mortifère et archaique.Quid de l analyse historique et sociologique,de la connaissance de la vraie vie pour ces politiciens trop enclins à écouter la voix des possédants afin de masquer leur impuissance .encore un autre mythe, celui-là.Alors quel soulagement d entendre de plus en plus d autres sons de cloche du coté de l Economie qui ,il faut le rappeler, n a pas les prérogatives d une science...</p> L'IMPOSTURE DES ÉCONOMISTES 2016-03-24T15:02:31Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/l-imposture-des-economistes#comment56251 2016-03-24T15:02:31Z <p>Annie Stasse > Certes je sais qu'on nous enfume pour baisser tous nos revenus que l'on coûte le moins possible au capital. Mais ce n'est même pas son intérêt car sans revenu, et c'est dit ici, ils n'ont plus aucune raison de produire même à un coût "chinois", ou "roumain". Alors je repose la question à laquelle j'attends une réponse depuis plusieurs années : pourquoi ?</p> <p>Parce qu'ils sont comme nous tous : ils ne pensent qu'à leur intérêt individuel, ici et maintenant. Après moi, le déluge.</p> <p>On l'a encore vu lors de l'effondrement du système financier en 2008 : comme bien expliqué par Frédéric Lordon, chaque banque a agit dans son intérêt propre, à savoir : cesser de prêter, pour éviter le risque de ne pas être remboursé. Et comme toutes les banques ont bien sûr réagi de même, puisqu'on ne lutte pas seul contre la vague géante… l'État a dû intervenir, prêteur en dernier ressort puisque hors du système.</p> <p>Bonne nouvelle, cependant : comme 1) toute l'activité économique consiste à transformer des ressources naturelles et 2) la plupart de ces ressources (énergies fossiles, métaux) ne sont pas renouvelables… la croissance va atteindre un pic avant de décroître.</p> <p>Les économistes feraient bien de lire des gens comme Dennis "Club de Rome" Meadows ou Jean-Marc Jancovici.</p> L'IMPOSTURE DES ÉCONOMISTES 2016-03-24T08:41:16Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/l-imposture-des-economistes#comment56249 2016-03-24T08:41:16Z <p>Dans ce discours il n'y a aucune référence à la question des salaires et des retraites . Faut-il rappeler que les charges sociales ne sont pas des coûts<br class="autobr" /> que ce sont des cotisations et par conséquent du salaire différé que le patronat n ' a comme objectif de diminuer et de reporter l'assurance sociale sur des assurances privées .<br class="autobr" /> Il faudrait que cet économiste sorte de son bureau , aille distribuer des tracts sur les marchés et rencontrer les personnes âgées qui vivent dans l'angoisse parce que leur retraite varie entre 700 et 900 euros que la retraite moyenne se situe autour de 1200 euros mensuels Vivrait-il lui à 1200 euros mensuels ?<br class="autobr" /> Pourquoi ne dénonce-t-il pas ces salaires faramineux : exemple la présidente du conseil de surveillance de Publicis émarge à 240 000 euros par an soit l 'équivalent de la pension de 17 retraités . Nous sommes comme sous l' Ancien Régime à la veille de la Révolution avec des aristocrates de la finance</p> L'IMPOSTURE DES ÉCONOMISTES 2016-03-24T08:26:50Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/l-imposture-des-economistes#comment56248 2016-03-24T08:26:50Z <p>Le sous-titre du Capital est : critique de l'économie politique. La critique de Marx est radicale, elle prend les choses à la racine. La racine c'est "l'existence d'êtres humains vivants." Ce n'est pas pour rien que Marx consacre des centaines de pages à décrire nominalement les conditions d'existence concrètes, l'âge, les horaires, les noms des enfants, des femmes et des hommes arrachés à leurs communaux, aux prises avec les workhouses, avec la prolongation de la journée de travail et l'exploitation capitaliste, à l'intérieur de son ouvrage théorique.<br class="autobr" /> Mais, un économiste ne peut scier la branche sur laquelle il est assis...</p> L'IMPOSTURE DES ÉCONOMISTES 2016-03-23T22:54:38Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/l-imposture-des-economistes#comment56247 2016-03-23T22:54:38Z <p>Assez d'accord avec le commentaire de Georges Patris : il botte en touche la question du capital.</p> <p>et justement la question qui n'a pas été posé ici et je m'en étonne c'est : pourquoi ?</p> <p>Certes je sais qu'on nous enfume pour baisser tous nos revenus que l'on coûte le moins possible au capital. Mais ce n'est même pas son intérêt car sans revenu, et c'est dit ici, ils n'ont plus aucune raison de produire même à un coût "chinois", ou "roumain".</p> <p>alors je repose la question à laquelle j'attends une réponse depuis plusieurs années : pourquoi ?</p> L'IMPOSTURE DES ÉCONOMISTES 2016-03-23T17:15:04Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/l-imposture-des-economistes#comment56245 2016-03-23T17:15:04Z <p>Bonsoir à vous qui êtes là-bas, dans le printemps qui arrive ; c'est pourquoi vous avez des émissions et des invités si frais et si clairs ? "Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire vous viennent aisément" ; et ce soir vous l'avez clairement démontré. Si le capital est tel que votre invité l'a dit, c'àd tout ce qui constitue l'ensemble du monde tel qu'il est constitué aujourd'hui, je persiste à croire que c'est l'usage que des grands et petits opportunistes profiteurs en font, qui est répréhensible au regard de l'éthique ; je pense à cette fable de La Fontaine où il est question du chat qui tire les marrons du feu, en se brûlant les pattes, et derrière, le singe opportuniste, qui les croque quand les marrons ont refroidi. Donc, il nous appartient à nous autres, les citoyens du peuple, de nous réapproprier le droit d'être cet "État" souverain ? Il y a du boulot à accomplir ; d'abord en nous défaisant de nos petits égoïsmes, et nous redonner bon le goût du bien-être de la communauté générale ? Est-ce que cela se peut, à l'heure de la faillite morale de l'humanité tout entière ? "Et pourtant, Elle tourne".. Salutations.</p> L'IMPOSTURE DES ÉCONOMISTES 2016-03-22T21:08:55Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/l-imposture-des-economistes#comment56238 2016-03-22T21:08:55Z <p>Je viens de lire l'ouvrage de Eloi Laurent. En effet, il est très facile à lire. Le langage est clair et démonte avec simplicité un certain nombre d'idées reçues. Néanmoins, les mythologies décrites ici ont pour socle une distorsion lexicale savamment entretenue par les tenants de la pensée économique dominante. Or, E. Laurent, en utilisant à plusieurs reprises les termes de "coût" ou de "taxe", pour qualifier les cotisations sociales et l'impôt n'échappe pas à ce piège : penser avec le vocabulaire de "l'ennemi".<br class="autobr" /> Les salaires mutualisés de la cotisation sociale ne sont pas un « coût », pas plus que l'impôt qui paye la production des fonctionnaires n'est une « taxe ». Ce sont des productions de valeur alternative au système capitaliste. L'auteur a raison de rappeler que « la « gabegie publique » ou la « fraude généralisée » amusent la galerie », et que parallèlement au discrédit permanent dont le public fait l'objet de la part du secteur privé, ce dernier profite abondamment du partenariat public-privé (PPP). <br class="autobr" /> Mais défendre les institutions publiques et collectives par leur « utilité » voue à l'échec la création de nouveaux paradigmes, débarrassés des balises idéologiques dominantes.<br class="autobr" /> Réfuter les mythologies économiques, c'est refuser d'en utiliser les référants, c'est (re)définir nos institutions à la faveur de nos intérêts communs. « Vaste et beau programme », en effet…</p> L'IMPOSTURE DES ÉCONOMISTES 2016-03-22T19:09:15Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/l-imposture-des-economistes#comment56235 2016-03-22T19:09:15Z <p>Ben c'est sûr que les mythes sont amplement employés en religion et c'est sûr que cette adéquation sans sourciller de nos élites à cette théorie si fumeuse fait aussi penser à une religion, sans jamais de remise en question, un peu comme dans une secte.</p> <p>Par ailleurs réentendre cet extrait commençant l'excellent docu' sur la COP 21 Spécial 2 degrés avant la fin du monde <a href="https://www.youtube.com/watch?v=Hs-M1vgI_4A" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">https://www.youtube.com/watch?v=Hs-M1vgI_4A</a> me fait toujours rire. ^^</p> <p>Cette économie toujours en train de se plaindre, un peu comme ces pauvres patrons agressés par le droit du travail, autant en rire. Aussi ! :D</p> L'IMPOSTURE DES ÉCONOMISTES 2016-03-22T18:55:53Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/l-imposture-des-economistes#comment56232 2016-03-22T18:55:53Z <p>Excellente discussion ! Petit livre à se procurer d'urgence semble-t-il ! Merci Là-bas et Eloi Laurent, c'est si beau l'espoir ! :-)</p> L'IMPOSTURE DES ÉCONOMISTES 2016-03-22T01:41:40Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/l-imposture-des-economistes#comment56229 2016-03-22T01:41:40Z <p>C'est tellement limpide ! Et pourtant.</p> L'IMPOSTURE DES ÉCONOMISTES 2016-03-21T19:13:13Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/l-imposture-des-economistes#comment56225 2016-03-21T19:13:13Z <p>N'y connaissant rien en économie, cela fait plusieurs années que je me pose la question suivante :comment se fait -il qu'avec autant d'"expert en économie", notre pays en soit arrivé à plus de 2000 milliards de dette publique ,jusqu'à ce que je comprenne que c'est de cela dont vit le petit monde de la finance, grâce aux intérêts perçus, soit plus de 45 milliards d'euros en 2014.</p> L'IMPOSTURE DES ÉCONOMISTES 2016-03-21T13:34:58Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/l-imposture-des-economistes#comment56219 2016-03-21T13:34:58Z <p>c'est marrant on ne parle plus des " agences de notation" et de la peur de nos ETATS de voir leur note dégradée ; or ces agences ne sont pas élues, elles se basent sur des " algorithmes " et ne prennent pas en compte le "bonheur des peuples "au PIB ni de ceux qui veulent juste " vivre " sans être obligé de "consommer " et s'entraident sans passer par les "plateformes ubérisées qui phagocytes la " solidarité " <br class="autobr" /> vive la protection sociale sans qui une bonne partie de notre population serait encore plus marginalisé et oublié ; nous sommes bien content de l'avoir</p> L'IMPOSTURE DES ÉCONOMISTES 2016-03-21T13:30:11Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/l-imposture-des-economistes#comment56218 2016-03-21T13:30:11Z <p>La fin de l'émission est ambigüe, et les réponses de Eloi LAURENT laissent une forte impression de tour de passe-passe verbal autour du mot "Capital".<br class="autobr" /> Quand on parle de "capital de l'humanité" ou de "capital naturel" par exemple, pour répondre à la question de Mermet : "êtes-vous un anti-capitaliste ou bien pensez-vous qu'un autre capitalisme est possible ?". <br class="autobr" /> Le mot "capitalisme" a un sens précis, en particulier ici.<br class="autobr" /> Et il feint d'ignorer que la question porte sur le refus d' une économie de marché fondée sur la propriété privée des moyens de production et de ses conséquences terriblement néfastes pour l'humanité et pour son avenir. Aucun rapport entre sa rhétorique bavarde sur le mot "capital" et la réponse à la question posée. Il botte en touche pour esquiver une réponse claire à une question cruciale. On ne peut que se demander pourquoi cet enfumage.</p> L'IMPOSTURE DES ÉCONOMISTES 2016-03-20T23:27:53Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/l-imposture-des-economistes#comment56210 2016-03-20T23:27:53Z <p>L'économie = religion ?</p> <p>La question mérite une réponse définitive !</p>