AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE - commentaires AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-11-02T20:02:17Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53421 2015-11-02T20:02:17Z <p>Pour finir en paraphrasant Coluche, lorsque De Juniac épluche les oignons, c'est Broseta qui pleure. Aux salariés de ressentir la douleur. « Lorsqu'il faut faire des efforts, on les partage » dit notre émotif plus si anonyme « gên[é] qu'Air France soit devenu […] un enjeu du débat public ». Reste à savoir ce qui gêne le plus Xavier Broseta, renier ses inspirations « de gauche » ou bien que commence à émerger un débat public autour de son merveilleux « projet social » pour Air France ?</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-11-02T20:01:33Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53420 2015-11-02T20:01:33Z <p>Dans son immense sagesse, Xavier Broseta sait aussi se montrer philosophe et renoncer à son idéal d'« homme de gauche », quoi que lui en coûte ce douloureux sacrifice. « Le contrat social chez Air France a longtemps ressemblé à un escalator […] qu'on ne peut plus garantir » dit-il.<br class="autobr" /> Ainsi le chantre autoproclamé des « acquis sociaux » soutient-il qu'il « faut les revoir » sans « les casser » dans ce moment crucial où, de toute façon, « on ne peut plus se les payer ». Un vrai manifeste philosophique du plan « Transform », défenseur scrupuleux desdits acquis… <br class="autobr" /> Ainsi semble aller son ambitieux « projet social » pour la compagnie dans laquelle « le débat entre violence physique et brutalité patronale ne peut pas s'appliquer » selon lui. Pierre Bourdieu serait probablement très fier de voir que l'assiduité de son élève a porté ses fruits.</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-11-02T20:00:58Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53419 2015-11-02T20:00:58Z <p>Néanmoins, que l'on se rassure, le duo s'entend bien, De Juniac apprécie l'impertinence et, en grand seigneur, « accepte la contradiction » ; Broseta salue, lui, dans une ode inspirée « les intuitions géniales » du patron. Une « contradiction » sans concession.<br class="autobr" /> La marche engagée à Air France, la chemise de Juniac et le poste de Broseta sont saufs.</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-11-02T20:00:17Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53418 2015-11-02T20:00:17Z <p>Dans ce duel au sommet à Air France, Broseta n'hésite pas à « engueuler le chef » lorsque ce dernier juge pertinent de s'en prendre à « la limitation du travail des enfants » ou au droit de grève des salariés qu'on ne peut même pas, sous nos latitudes, emprisonner pour de telles audaces, alors que cette utopie existe chez nos concurrents qataris. Face à cette débauche patronale, Broseta frémit et n'y va pas par quatre chemins pour sermonner un chef qui « a vraiment déconné ». Pour un peu Broseta pourrait en venir à arracher la chemise du PDG pour se faire entendre. <br class="autobr" /> On subodore alors quelle rage intérieure doit ressentir le pauvre Broseta face au bulldozer de Juniac qui, à grand coup de suppression de postes et de jours fériés, d'augmentation du temps de travail et de réduction des coûts, parachève à la tête de la compagnie un plan « Transform » qui donne vie à autant de « progrès » au sein de l'entreprise.</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-11-02T19:59:17Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53417 2015-11-02T19:59:17Z <p>Christophe Alix ne s'y trompe d'ailleurs pas, « le contraste avec son patron est saisissant » écrit-il. En somme, Broseta est, lui aussi, comme les pilotes et agents au sol d'Air France, sous le joug de son patron. Une vraie « solidarité ». <br class="autobr" /> Au contraire de Broseta, le mot « restructuration » ne pique pas la langue de Juniac. Ainsi « restruc' » n'est-il pour lui qu'une abréviation d'un mot qu'il serait trop coûteux de prononcer intégralement à chaque fois que la nécessité l'y amènerait. Réduire les « coûts », c'est aussi réduire les mots. Il n'y a pas de petit profit.</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-11-02T19:57:09Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53416 2015-11-02T19:57:09Z <p>Cet enchantement manifeste que Broseta éprouve à l'idée de faire signer un contrat de travail n'est, en revanche, pas partagé par le patron d'Air France, Alexandre de Juniac, qui ne goûte, on le devine, que très modérément les élans altruistes de son turbulent DRH.</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-11-02T19:54:03Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53415 2015-11-02T19:54:03Z <p>Tout d'abord, Broseta n'est pas ce bourreau du personnel, ce DRH froid et sourd aux revendications, ce fossoyeur des acquis sociaux. C'est un « homme de gauche pragmatique » qui a rigoureusement suivi les « cours de Pierre Bourdieu au Collège de France » et qui, aujourd'hui, s'enorgueillit d'être un « fidèle militant de base de la section socialiste Pierre-Bérégovoy du XIVe arrondissement parisien. »<br class="autobr" /> Ce gauchiste échevelé qui voyage « en classe éco » juge même « les acquis sociaux » comme étant « l'expression du progrès ». <br class="autobr" /> Pour cet humaniste inspiré, l'entreprise est « un lieu de solidarité » dans lequel il n'est pas question de restructurer en rond. À Air France, « on n'a pas fait que de la « restruc' » » dit-il. Ce nom est, pour lui, si difficile à articuler qu'il préfère d'ailleurs ne pas en prononcer les trois dernières syllabes. <br class="autobr" /> L'exercice n'était pas plus sa tasse de thé du temps où il officiait chez Thalès où, ajoute-t-il que, lorsque la mort dans l'âme il devait s'y résoudre, il n'attendait que de « réembaucher avec plaisir ».</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-11-02T19:52:23Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53414 2015-11-02T19:52:23Z <p>Quand de Juniac épluche les oignons, c'est Broseta qui pleure</p> <p>Libération consacre dans son édition du 28 octobre 2015 un portrait au Directeur des ressources humaines d'Air France, Xavier Broseta, devenu célèbre non tant pour son action dans les bureaux de la compagnie aérienne que pour avoir perdu sa chemise lors d'un comité d'entreprise.</p> <p>Ce portrait, rédigé par Christophe Alix, propose de faire connaissance avec quelqu'un qui « aime [son] métier » et qui « essaie de [le] pratiquer honnête[ment] ».<br class="autobr" /> Il commence avec une grande photo du DRH occupant le quart de la page, prise par Jérôme Bonnet, où l'on voit le grand passionné adossé à une belle table de réunion autour de laquelle il semble être seul. Cette table est parsemée de micros dont la fonction est d'amplifier la seule voix/voie du gestionnaire philanthrope. Xavier Broseta ne regarde pas l'objectif qui est face à lui, il a le regard ailleurs, comme embrumé, inconscient d'être photographié, on le trouve tout chose, lointain, comme s'il se remémorait la mésaventure qui avait coûté la vie à sa chemise le 5 octobre dernier.</p> <p>Abasourdi, incompris, meurtri, Broseta se déboutonne de son plein gré devant Libé, dans l'idée de montrer que son morceau de tissu est un martyr sacrifié sur l'autel du « dialogue social ».</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-11-02T19:49:37Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53413 2015-11-02T19:49:37Z <p>[Un petit commentaire suite à cette émission sur la situation sociale à Air France pour signaler la parution dans Libération, le 28 octobre dernier, d'un portrait qui concernait l'un des protagonistes de ladite situation : le DRH Xavier Broseta. Cette tribune semble riche d'enseignements sur le mode de communication que la direction d'Air France adopte dans cette séquence du conflit. Le gouffre perceptible entre le contenu de cet article qui n'informe que sur l'image que la direction d'Air France souhaite donner d'elle même et le Là-bas si j'y suis du 23 octobre autour des salarié-e-s de la compagnie, m'ont inspiré le petit article suivant qui, pour bien faire, aurait dû être accompagné de la version scannée de ce portrait dont il est question, ce que je n'ai pas pu faire. Puisqu'il dépasse un petit pas l'espace attribué à un seul commentaire, je l'envoie en plusieurs morceaux. Les passages mis entre guillemets proviennent de l'article lui-même.]</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-30T16:04:01Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53379 2015-10-30T16:04:01Z <p>solidaire avec les camarades menacés de licenciements d'Air France.<br class="autobr" /> Les socialistes sont des collabos ;<br class="autobr" /> les médias sous la coupelle de Bouygues, de Bolloré etc.<br class="autobr" /> La droite se réjouit de la situation ainsi que le front national.<br class="autobr" /> La CFDT, CFTC, CGC complice du pouvoir.On le voit dans les négociations des retraites complémentaires</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-29T15:42:57Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53363 2015-10-29T15:42:57Z <p>Un grand merci pour cette émission très complète !</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-27T22:16:17Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53347 2015-10-27T22:16:17Z <p>O ba merde alors<br class="autobr" /> <a href="http://www.legorafi.fr/2015/10/27/air-france-un-steward-licencie-contraint-de-quitter-lavion-en-plein-vol/" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.legorafi.fr/2015/10/27/air-france-un-steward-licencie-contraint-de-quitter-lavion-en-plein-vol/</a></p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-27T13:00:44Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53342 2015-10-27T13:00:44Z <p>Bonjour,</p> <p>MERCI , merci , merci merci merci mille fois merci . merci merci merci merci merci merci merci ...................</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-27T11:46:02Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53341 2015-10-27T11:46:02Z <p>@LN66<br class="autobr" /> Bonjour,<br class="autobr" /> Je crois que le nom de famille de Erika n'est pas mentionné à sa demande.</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-26T19:54:29Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53336 2015-10-26T19:54:29Z <p>Merci et bravo à toute votre équipe pour être si prêt du terrain et pour donner la parole à ceux qui ne sont pas écoutés et pour offrir une version de la réalité à ceux qui refusent les discours des médias vendus aux pouvoirs....et merci pour nous faire écouter les HK & les Saltimbanks. Emission émouvante comme beaucoup d'autres.</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-26T19:12:36Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53335 2015-10-26T19:12:36Z <p>J'en ai les larmes aux yeux !!! rien d'autre à dire.</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-26T11:43:10Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53329 2015-10-26T11:43:10Z <p>bravo a tous ceux qui refusent la fatalité et MERCI A TOUS une brise peut devenir un ouragan a bientôt un ex mory qui a connu cette fatalité</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-25T20:58:35Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53324 2015-10-25T20:58:35Z <p>Navigant commercial durant 30 ans chez Air France, je suis révolté et ne saurai admettre que des salariés de cette entreprise soient traités de"voyous". Quelle honte que ce gouvernement et son premier ministre !!!! Quelles connaissances ont-ils des métiers de l'aérien ? J'entends qu'il vaut mieux défendre les ventes du Rafale et d'Airbus et sacrifier la compagnie de la France : Air France. Mais qui va justifier les milliers d'emplois sacrifiés ? Nos socialaux ne font pas mieux que, demain, la droite au pouvoir.</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-23T18:08:24Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53299 2015-10-23T18:08:24Z <p>Érika, mais c'est bien sur !!! (...)</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-23T07:32:14Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53289 2015-10-23T07:32:14Z <p>Ad nauseam...<br class="autobr" /> C'est le mot juste.<br class="autobr" /> Le mot juste devant ces images d'une « incroyable violence » de chemises arrachées ?<br class="autobr" /> Il est évident que, tournant en boucle pendant une semaine, ces images peuvent marquer l'esprit.<br class="autobr" /> Non, plutôt devant le concert d'indignations qui s'est ensuivi. <br class="autobr" /> Vous allez me dire qu'il suffirait de moins regarder la télé et la radio, cependant, c'est ce que fait quotidiennement la quasi-totalité des citoyens de ce pays donc, au moins pour comprendre le phénomène, mieux vaut se placer de ce point de vue.</p> <p>L'hallali a sonné, celui de ces salariés qui ont eu le plus de mal à se maîtriser dans leur désarroi. Une fois de plus, on fait passer la violence des plus faibles pour la plus monstrueuse et c'est elle qu'on choisi de montrer. « Indignez-vous ! », visiblement le message de Stéphane Hessel a été lu trop vite par certains.<br class="autobr" /> Les mêmes qui ne sont pas heurtés par les suicides de salariés, mais anéantis par la mort accidentelle de tel ou tel dirigeant de multinationale. Indignation sélective.</p> <p>Ne laissons pas les principaux médias (ceux concentrés dans quelques mains de l'industrie militaire ou financière mais ceux qui sont au service des citoyens) convaincre et retourner l'opinion en désignant unanimement « les méchants » sur lesquels il faut fondre, tomber à bras raccourcis.<br class="autobr" /> Rares sont les voix qui vinrent au secours de ceux sur qui l'opprobre est jeté... mais plutôt hurlèrent avec les loups.</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-23T07:31:27Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53288 2015-10-23T07:31:27Z <p>4 ou 5 personnes interpellées à leur domicile un lundi à 6h du matin, devant leur famille pour les emmener en garde à vue ; garde à vue prolongée le lendemain. N'aurait-on pas simplement pu les convoquer ?<br class="autobr" /> Depuis, mise à pied, et attente de jugement dans leur entreprise et devant la justice.<br class="autobr" /> Pas le même traitement pour les agriculteurs casseurs du syndicat majoritaire... pas le même traitement pour les délinquants en cravate...<br class="autobr" /> Tout cela savamment pesé pour que le message soit bien reçu : surtout ne vous révoltez pas, vous savez ce qui vous attend. Avec comme surveillant général, Mr Manu « militari » Valls : « il y a des actes inacceptables... », sous-entendant que d'autres le sont... <br class="autobr" /> Alors qu'il était tout à fait compatible de regretter ces actes tout en les prenant en considération.<br class="autobr" /> Non, toujours faire payer le prix de l'infamie à ces « voyous », ces irresponsables, à cette classe moyenne qui commence à oser... Messieurs-dames, bienvenue au 19ème Siècle : « Classes laborieuses, classes dangereuses ! ». Classe moyenne qui d'ailleurs, défendra probablement un jour de la même manière les couches populaires, quand elle aura compris qu'elle a été mise dans le même sac...<br class="autobr" /> Gageons que d'ici peu, on qualifiera de « terroristes » les auteurs de ce genre d'actes improvisés, car c'est TOUJOURS comme cela que ça commence, avant d'emprisonner et de réduire à néant.</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-23T07:30:33Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53287 2015-10-23T07:30:33Z <p>Ce qui aurait dû être choquant pour tous ces juges de comptoir, c'est de voir ce gouvernement-là être sans cesse du côté du manche ; un gouvernement dont la devise pourrait aisément être :« faible avec les forts, fort avec les faibles ». <br class="autobr" /> Un siècle après, c'est Jean Jaurès, une seconde fois assassiné ; Jaurès pour qui la violence des ouvriers est systématiquement utilisée comme prétexte pour écraser leurs combats et leurs revendications.<br class="autobr" /> « Lorsque, malgré tout, la violence éclate, lorsque le cœur de ces hommes s'aigrit et se soulève, ne tournons pas contre eux, mais contre les maîtres qui les ont conduits là, notre indignation et notre colère ! » Jean Jaurès, 1912.</p> <p>Malheureusement, les syndicats se sont déculottés devant la pression, ne saisissant pas le bras de levier qu'ils ont entre les mains (ou peut-être en ont-ils peur ?) et isolent encore davantage leur camarades visés, ne les soutenant que du bout des lèvres.</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-23T07:29:06Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53286 2015-10-23T07:29:06Z <p>Je ne suis pas naïf, je ne connais pas ces personnes et peut-être certaines d'entre-elles ont usé d'un raisonnement primaire, mais n'est-ce pas une aptitude particulière, un talent, un luxe de pouvoir garder son sang-froid en toutes circonstances ? Et en terme de raisonnements primaires, en ont-ils l'exclusivité ?</p> <p>Et pourtant, cette violence, même si elle est dérangeante, elle n'en est pas moins légitime.<br class="autobr" /> Nelson Mandela, pas connu comme le plus brutal des résistants, dans ses Mémoires : "C'est toujours l'oppresseur, non l'opprimé, qui détermine la forme de la lutte. Si l'oppresseur utilise la violence, l'opprimé n'a pas d'autre choix que de répondre par la violence. » ou encore en 1999, devant le Conseil Législatif Palestinien : « Si la seule solution est la violence, alors nous utiliserons la violence ».<br class="autobr" /> Je pense que c'est la même logique qui est à l'œuvre en Palestine, dans les quartiers relégués ou pour toute autre part de la population ignorée, abandonnée.<br class="autobr" /> Cette violence, ces actes désespérés sont l'expression de gens qui ne PEUVENT PLUS rien par les voies normales, qui n'ont plus le pouvoir de s'exprimer autrement, c'est alors davantage un appel au secours qu'une violence froide et calculée. Pour ma part, je serai toujours de ce côté.</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-23T07:28:03Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53285 2015-10-23T07:28:03Z <p>Il y a retournement, voire transfert sur les plus faibles de la responsabilité de la violence ; le tour de passe-passe consiste à mettre les deux parties sur même pied d'équilibre, comme si ils étaient à armes égales, dans un combat loyal... On la condamne toujours sans quasiment jamais en expliquer les causes, les raisons pour lesquelles on peut en arriver là. La vie-même est violente pour des millions de gens et on voudrait qu'elle ne se révèle jamais ? On persévère à ne pas écouter ces gens-là dont l'exaspération, voire la rage se renforcera à la mesure de l'indifférence à leur endroit.<br class="autobr" /> La violence sociale, la violence sourde, celle qui est exercée depuis des bureaux climatisés n'en est pas moins de la violence PHYSIQUE : beaucoup tombent en dépression, divorcent, certains tentent de se suicider, quelques-uns se suicident.<br class="autobr" /> Au moins, ces dirigeants ont pu se rendre compte de ce que ça faisait de se retrouver tout à coup à moitié nus.<br class="autobr" /> Comment, vous, réagiriez-vous, étant aux abois, acculés au bord du précipice social et économique ? Vous ne le savez probablement pas... ou peut-être que si.<br class="autobr" /> Hélas, de cette violence-là, on en est qu'au début... en tous cas aussi longtemps que règnera le mépris et l'humiliation d'une partie de plus en plus grande de la population ; oui, car la com' ne parvient pas à tout camoufler.</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-23T07:26:38Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53284 2015-10-23T07:26:38Z <p>Le gouvernement offre des lignes aux compagnies Qatar Airways et à Emirates (on devinera pourquoi) et après juge qu'Air France n'est plus assez compétitif ! (d'ailleurs, à ce jeu-là, le pouvoir actuel aurait dû s'éjecter depuis un certain temps... « compétitivité » : son propre leitmotiv suffirait à le pousser vers la sortie).<br class="autobr" /> Pourtant, je ne serai pas fâché si il y a moins d'employés dans l'aérien dans le futur, ce n'est pas la question ; <br class="autobr" /> seulement quels autres horizons leur propose-t-on, dans une société ou « Plan social » et « Plan de Sauvergarde de l'Emploi » signifient « être viré » !</p> <p>Je vous assure qu'il n'y a pas que cet avatar qui m'interpelle, je suis conscient que l'essentiel des enjeux de la société française se joue ailleurs que dans des Airbus, mais c'est un épisode particulièrement pervers et cynique de cette longue marche mortifère que l'on nous propose gentiment. <br class="autobr" /> Allez, ça va mettre du temps, mais on va arriver à se réveiller de ce cauchemar et dire « ce n'est plus possible de continuer comme ça », car ce que craignent les pouvoirs quels qu'il soient et ce gouvernement en particulier, c'est que la peur change de camp.</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-22T18:22:28Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53277 2015-10-22T18:22:28Z <p>merci pour cette emission emouvante et aussi si lumineuse grace a l eclairage economique(tractations Air FR Etat pays du golfe sociétés bas cout) nulle part entendu.et puis enfin des chercheurs pertinents ont su mettre sous forme de données l impact si previsible ,visible,ineluctable et implacable sur les etres de la plaie du chomage.respect pour cette révolte si justifiée des personnels d Air france et pensée emue pour les contis et autres sacrifiés sur l autel du neoliberalisme.individuellement nous devons expliquer sans relache les mecanismes de ce système autour de nous car il n est pas vrai que cette prise de conscience soit generale ...loin de là.</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-22T17:10:41Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53275 2015-10-22T17:10:41Z <p>c'est con mais j'arrive difficilement à retenir mes larmes. Bravo, vous êtes nous, nous sommes vous</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-22T16:39:40Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53274 2015-10-22T16:39:40Z <p>Merci pour cette nouvelle émission.<br class="autobr" /> cela nous fait du bien de vous entendre on se sent moins seul.</p> <p>à bientôt .</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-22T13:45:55Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53270 2015-10-22T13:45:55Z <p>En lisant les commentaires je vois que certaines remarquent qu'on ne cite pas le nom de famille de la seule femme invitée (et pas très longtemps...)<br class="autobr" /> Merci à elle pour l'émotion qu'elle a su encore une fois éveiller par ces quelques mots.<br class="autobr" /> Attention à Là-bas si j'y suite de ne pas devenir comme les autres medias : inviter une majorité d'hommes et parfois une femme... ça devient un peu systématique</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-22T13:36:10Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53268 2015-10-22T13:36:10Z <p>@Robert</p> <p>"Comment les chômeurs, et notamment les chômeurs de longue durée, ressentent-ils la partie d'émission consacrée aux salariés d'Air-France ?"</p> <p>Perso (RSA) je la ressens plutôt favorablement. C'est quoi le problème ? <br class="autobr" /> Comme il est dit un peu plus loin : "c'est la guerre" et dans cette guerre je sais de quel côté de la barricade me situer (sachant qu'il n'y a que 2 côtés !).</p> <p>Ce ne sont pas les salariés d'Air France, ou d'ailleurs, qui m'empêchent de vivre décemment et dignement mais bien plus certainement ce système aux mains d'une oligarchie égoïste et cynique avec le gouvernement à leur solde.</p> <p>Je reste d'autant plus solidaire des salariés d'Air France, quel que soit leur statut (sauf les DRH -peut-être- qui acceptent de faire le job en faveur des actionnaires) qu'ils nous apportent une grands bouffée d'Air Frais. Qu'on s'aère enfin ! au lieu de continuer à respirer cet air vicié fait de résignation, de frustration et de sentiment d'impuissance ! <br class="autobr" /> Ils sont vent debout et s'ils peuvent nous entraîner dans la lutte et la résistance avec eux, le plutôt sera le mieux !</p> <p>Merci à eux.</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-22T13:10:13Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53267 2015-10-22T13:10:13Z <p>Encore une belle émission ! Bravo à toute l'équipe !</p> <p>(Que d'émotions... )</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-22T12:31:55Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53266 2015-10-22T12:31:55Z <p>Bon c'est du TF1 , mais ceci vérifie l'étude de Pierre MENETON...<br class="autobr" /> Trisitesse et colère !</p> <p><a href="http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/drame-dans-le-nord-le-desespoir-d-une-famille-surendettee-8673735.html" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/drame-dans-le-nord-le-desespoir-d-une-famille-surendettee-8673735.html</a></p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-22T10:22:44Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53262 2015-10-22T10:22:44Z <p>Bravo à toute l 'équipe et courage aux "AIR FRANCE" <br class="autobr" /> Ils se battent pour tout le monde.<br class="autobr" /> Je suis jeune retraité de l'Industrie (pas à plaindre) et petit entrepreneur en ESS.<br class="autobr" /> Y'en a marre des discours formatés de la majorité des médias (qui ne font pas leur travail)<br class="autobr" /> Patrons du CAC40 : Je dirais "Vérifier la solidité de vos chemises !"<br class="autobr" /> Roland</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-22T09:57:28Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53261 2015-10-22T09:57:28Z <p>Grand merci pour cette émission.<br class="autobr" /> Je commence souvent ma journée par un petit tour sur Face de bouc , puis sur la presse et donc Las-bas si j'y suis.<br class="autobr" /> Ce matin après ce tour quotidien une petite réflexion m'est venue à l'esprit en me remémorant ce qui déverse sur FB : si le FN n'existait pas, le pouvoir, le gouvernement, le PS auraient intérêt à l'inventer.C'est banal comme réflexion d'autant que France 2 ce soir y a pensé !</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-22T09:53:38Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53260 2015-10-22T09:53:38Z <p>excellente émission, et un grand merci à tous ces gens qui se battent, qui luttent pour leurs emplois , mais également pour toutes les personnes écrasées par ces gros pleins de soupes qui n'en ont jamais assez ! et que dire de ce gouvernement qui choisit , oui je répète qui choisit le chômage, la précarité, la pauvreté pour les populations qui n'en peuvent plus......merci à Daniel qui leur donne la parole, on n'en attendait pas moins de son émission.<br class="autobr" /> courage et on ne lâche rien !!!!</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-22T09:48:10Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53259 2015-10-22T09:48:10Z <p>Même réaction que Nath, pourquoi "Erika" ? Et pourquoi son intervention n'est-elle pas listée dans les extraits ? Réunir toutes les classes, oui, mais reproduire les discriminations traditionnelles, non !</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-22T09:27:14Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53256 2015-10-22T09:27:14Z <p>Comment les chômeurs, et notamment les chômeurs de longue durée, ressentent-ils la partie d'émission consacrée aux salariés d'Air-France ? <br class="autobr" /> Autre aspect de la question : quel est le salaire moyen d'un pilote et celui d'un bagagiste ?<br class="autobr" /> Les PDG de nos grosses boites, aux salaires (sic) astronomiques, avec leurs parachutes dorés et leurs stocks machins sont-ils des salariés comme les autres ?<br class="autobr" /> Il fut un temps où une organisation syndicale de travailleurs militait pour l'écrasement (sic) de la hiérarchie des salaires ceux-ci devant s'échelonner de 1 à 5 ... <br class="autobr" /> Si on passait de l'indignation à la remise en cause ?</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-22T05:02:41Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53247 2015-10-22T05:02:41Z <p>C'est la guerre ! Mais c'est la guerre ! Chacun combat avec les armes qu'il a.</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-21T21:48:33Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53245 2015-10-21T21:48:33Z <p>Merci pour cette émission. Dans ces moments difficiles çà recharge les batteries pour monter au combat contre ceux qui nous exploitent et nous arnaquent. Nous sommes tous des AIR FRANCE !</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-21T21:36:42Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53244 2015-10-21T21:36:42Z <p>SOUTIEN AUX TRAVAILLEURS D'AIR FRANCE POUR CETTE R-EDUCATION, POUR NE PAS ALLER D'R-FRANCE AU R-S.A.</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-21T20:14:33Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53241 2015-10-21T20:14:33Z <p>Bonjour,je voudrais posé une seul question à tous le peuple quand ces les ministre qui escroque le peuples ces pas grave il dorme bien et comment il se regarde sur un miroir .Mais quand c'est un ouvriers qui déchire 2 chemises, c'est pire que des escros ou des meutriers. L États et le pouvoires se fous vraiments du peuples Français .Il faudrais vraiment être solidaires avec eux le 2 décembre 2015 ou sa serais vraiment un licenciment au peuples d air france ou de la france .Car je veux pas que se soit une image pour que l état se sert de nous pour donner un exemple aux autre actionnaire. Quand ils manges il se demande combien de gens sont passer avant que cette nouriture arrive dans leurs assiettes. Et qui réfléchisse que ils y en as qui travaille dure pour avoir du pain et honnêtement. On lâche rien ouhalou merci. A toutes l'équipe .</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-21T19:08:39Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53237 2015-10-21T19:08:39Z <p>Bonjour à tous, bravo à l'équipe de là-bas.<br class="autobr" /> Juste un petit mot pour vous relever un "détail" malheureusement très répandu, mais qui me fait sursauter ici.<br class="autobr" /> Pourquoi tous les invités hommes ont le droit d'être présentés par leur nom et prénom alors que la seule femme (Erika Nguyen Van Vai) doit se contenter de son seul prénom ??...<br class="autobr" /> Bien fraternellement</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-21T12:26:06Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53233 2015-10-21T12:26:06Z <p>Bonjour, comment ne pas avoir les nerfs vrillés par toute cette injustice. <br class="autobr" /> J 'ai de plus en plus de mal à supporter cette démocratie dans laquelle nous sommes de plus en plus pris pour des pions. <br class="autobr" /> Il parait que la société est en mutation, grand bien nous fasse, le coeur de celle-ci me semble de plus en plus absent. Hé hé, une société de robots, magnifique...!<br class="autobr" /> Non allez courage et continuez le plus longtemps possible, à bientôt .... ouf, je conserve ma chemise ....La chanteuse Anaïs DRH, chanson on ne peut plus juste et de surcroit très drôle, à écouter sans retenue.</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-21T11:03:05Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53230 2015-10-21T11:03:05Z <p>merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,<br class="autobr" /> merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,<br class="autobr" /> merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,merci,<br class="autobr" /> A la-bas-si-j'y-suis et a Daniel Mermet et son équipe</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-21T10:59:34Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53229 2015-10-21T10:59:34Z <p>SNCF même combat ? On peut le penser !</p> AIR FRANCE SCÈNE DE VIOLENCE 2015-10-21T08:28:23Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/air-france-scene-de-violence#comment53225 2015-10-21T08:28:23Z <p><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> criminaliser les " contestataires " !</p> <p><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> voilà la réponse !</p> <p><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> voilà la stratégie !</p> <p><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> des méthodes de " voyoux " !! et on retourne ce terme à l'encontre des victimes, ----------------- c'est le " principe " :</p> <p><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> établir un mur où plus tu tapes plus tu t'y fais des " bleus " !!!</p>