Lettre d'une infirmière (version audio) - commentaires Lettre d'une infirmière (version audio) 2016-02-12T18:51:44Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment55347 2016-02-12T18:51:44Z <p>etre un infirmier si le miroire de lhumanite et toujour dans le font dun soignant la pitie la mour le respect <br class="autobr" /> je suis infirmier durant 32 ans la societe a toujours negliger le role de para medical mais une fois tomber dans un service medical la ont nest instimes par ces complixes</p> Lettre d'une infirmière (version audio) 2015-11-10T05:11:10Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment53484 2015-11-10T05:11:10Z <p>Pascal Lefebvre Regardez moi ces deux ministres (et je suis poli) qui veulent supprimer des postes aussi importants pour les malades avec Marie Sole Touraine (MST) pour les intimes, et notre premier Ministre qui transpire et qui tremble chaque fois qu'il nous fait des discours, et ben je pense simplement qu'ils faudrait vraiment qu'il regarde comment ces FEMMES AIDE-SOIGNANTES travaillent qui est pour moi le métier le plus respectable. Mais un jour viendra ou eux aussi seront dans un lit d'hôpital ils pourront toujours sonner en attendant qu'une AIDE-SOIGNANTE vienne à leur chevet puisqu'il les auront virées j'en dis pas plus parce que cela va me gâcher ma journée. BRAVO CLEMENTINE MA FEMME EST AIDE-SOIGNANTE DEPUIS BIENTÔT TRENTE ANNEES.</p> Lettre d'une infirmière (version audio) 2015-06-20T06:48:02Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment52019 2015-06-20T06:48:02Z <p>Je suis tres heureuse d'entendre une jeune femme infirmière se battre pour sauver des valeurs essentielles le droit du travail , le droit a 1 travail de qualité , le droit a un travail qui respecte l éthique la morale , celui du patient qui est souvent en détresse , le droit a une société humaine et non affairiste , enfin le droit au respect qui est aujourd'hui bafoué par la non réponse de Martin Hirsch . Monsieur prenez exemple sur le courage de cette jeunesse pour vous exprimer et surtout vous exprimer contre la rentabilisation et la finance . Nous, le peuple ,ne sommes pas dupe et voulons d' urgence une réponse .</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-12T08:14:26Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51838 2015-06-12T08:14:26Z <p>Compte tenu de la situation dans les hôpitaux et dans les cliniques, il faut absolument publier cette lettre par écrit....<br class="autobr" /> Merci pour les reportages<br class="autobr" /> Provins Bernard</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-10T17:21:40Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51727 2015-06-10T17:21:40Z <p>Moi même, aide soignante en EHPAD je confirme les difficultés à exercer notre métier. Presque plus de collaboration avec les infirmières qui courent d'une aile à l'autre (il y en a 4 de 15 patients), nous avons les toilettes le matin juste après les petits déjeuner donnés en vitesse pour pouvoir terminer "à l'heure" garder son calme lorsque le patient vous insulte voir vous tape, vous crache dessus, vous pince. J'adore mes patients même quand ils sont violents, pensons à ce qu'ils endurent, pas le droit à la grasse matinée. En plus dans l'établissement dans lequel je travaille ils sont en chambre double, pour finir sa vie quoi de plus plaisant ? Choisir qui "nécessite" une chambre seule !!!!! Alors oui j'aime mes patients mais suis dégoûtée de mon métier surtout de ce qu'on nous impose de leur infliger, et en plus nous avons des formations pour mieux les prendre en charge !!!!par des personnes qui ne connaissent pas du tout les patients !!!.... Pauvres dirigeants, j'aimerais les voir sur le terrain et ceci quelque soit nos métiers, ce serait sûrement très amusant....</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-10T17:04:57Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51723 2015-06-10T17:04:57Z <p>Bonjour ,<br class="autobr" /> Toutes les souffrances sont a analyser mais le service public n est pas protégé <br class="autobr" /> les hopitaux je connais 7 cancers sur 6 personnes de ma famille j ai vu des soignants que ce soit des chirurgiens ou des infirmières courir dans tous les sens je salue leur travail ils gerent de l humain<br class="autobr" /> les solutions qu on prenne l argent ou il est et qu on arrete de matraquer les soignants<br class="autobr" /> je gère des dossiers papiers et devant la misere de l hopital je pense un jour apporter mon aide aux malades et je me dis que demain j aimerais si je suis malade que l on donne les moyens d ecoute et de compassion a ceux qui passent keurs journees a ca<br class="autobr" /> bravo clementine</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-10T10:51:59Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51689 2015-06-10T10:51:59Z <p>je suis infirmière anesthésiste depuis 20 ans .je travaille dans le milieu hospitalier depuis 36 ans J' ai débuté en bas de l'échelle(aide soignante non diplomée ) Je peux vous confirmer que la profession n'a pas cessé de se dégrader Il ne me reste qu ' 1 an à faire pour arriver à la retraire et c'est très dur car j'en ai ras le bol physiquement et psychiquement. Il y a peu de métier ou on se donne autant .Moi il y a une chose qui m'a toujours dérangé On nous demande d'être humain avec les patients mais personne l'ai avec nous Vous trouvez normal que depuis plusieurs années on augmente le cursus scolaire pour le diplome mais notre salaire ne correspond pas à notre niveau d'étude ni à nos responsabilités (car comme certains l'ont dit ce sont des vies que nous avons entre nos mains)Nous sommes une profession qui n'avons jamais su nous défendre.Tant que les politiques n'auront pas compris que la santé ne va pas avec bénéfice ,rentabilité Je me souviens déjà en 1980 le directeur de l'assistance publique de paris à la télé avec dit que nous coutions trop cher à l'état et que l'on allait disparaitre et depuis petit à petit ils y arriventEt depuis que je travaille 1977 les conditions de travaille ne cesse pas de se dégrader de quoi en dégoûter plus d'1.</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-09T22:44:39Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51644 2015-06-09T22:44:39Z <p>Bonsoir a tous,<br class="autobr" /> OUI réponse a Lagisquet, le pire du travail soignant est en EHPAD !!!<br class="autobr" /> Il faut l'avoir fait pour le comprendre.C'est juste l'enfer sur terre.Allez y,travaillez y,et vous saurez...<br class="autobr" /> Catherine,aide soignante.</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-09T18:05:47Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51617 2015-06-09T18:05:47Z <p>Ayons la lucidité de voir les vrais problèmes, et arrêtons de nous battre entre malheureux. ;) De Heysee</p> <p> Bonjour,</p> <p> Bien sûr, est c'est une évidence .. Bien dit... Il est clair,que pendant que nous "réglons nos comptes"notre individualisme nous aveugle.. Battons nous comme des chiffonniers,Hollande,Sarko,Le Pen,comptent les points ... En matière de comptes,il s'y connaissent pour certains d'entre eux ,ils aiment la France et les français,mais ils aiment aussi la Suisse,et pas seulement pour son chocolat ... Entre déchirons nous,certains s'en frottent les mains ... Vive les imbéciles !</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-09T16:59:58Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51609 2015-06-09T16:59:58Z <p>Clémentine merci pour ce témoignage qui prouve encore une fois que la majorité des politiques ne connaissent rien de la réalité du terrain ou refusent de la voir !! Comment parler d'économies sur la santé ?? Je propose plutôt que ces politiques reversent leur salaire ne serait ce qu'une fois quand ils sont absents de l'assemblée nationale ou au parlement européen et qu'ils n'assument pas leur fonction !!! Que dire des pseudo commissions chargées d'etudier de quantifier de RATIONNALISER....<br class="autobr" /> Bref...le mépris dont ils font preuve en dit long sur leur idée du service public de santé !! Tout est question d'argent mais toujours dans le même sens...ils pensent plutôt intérêt personnel ! Pour ma part je vous remercie de tout ce que vous faite et surtout avec les moyens que vous avez....Ces politiques sont des privilégiés : jamais ils ne feront " la queue" aux urgences et ne seront jamais en attente d'un lit...ils passent en priorité et savent vous le faire comprendre....</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-09T15:19:26Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51597 2015-06-09T15:19:26Z <p>Je suis écœurée de ces lois, réformes toujours contre les patients .... <br class="autobr" /> Je suis infirmière depuis 10 ans (8 ans en réanimation médicale et 2 ans en HDJ onco), j'aime mon métier, être là pour les patients et leur famille, soulager leur douleur, les accompagner, prendre soin d'eux tout simplement, mais la charge de travail me frustre car j'ai peu de temps à leur accorder ..... Nous avons des vies entre nos mains, nous sommes des éponges émotionnelles, bien qu'on nous demande de mettre une barrière entre le soignant et le soigné, nous n'avons pas toujours le temps de nous arrêter manger, quand on a fait notre journée et que la relève est arrivée, on ne part pas souvent à l'heure, on travaille les jours fériés, les week-end, les jours et nuits, .... Et on veut nous enlever nos RTT ????? Nos moments avec nos familles ????? C'est juste hallucinant ce peu d'intérêt pour notre profession !!!!! Mr le ministre bougez-vous et venez mettre la main à la pâte, et on en reparle, parce que c'est facile de pondre des lois dans votre costard derrière votre bureau !!!!!</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-09T14:11:27Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51587 2015-06-09T14:11:27Z <p>Pour répondre à Michelle : <br class="autobr" /> J'ai été caissière durant 7 ans et cela fait 3 ans que je suis infirmière, et je peux te dire que parfois que je préférerais y retourner a la caisse... <br class="autobr" /> J'ai passé 7 ans en caisse et rayon et je peux assurer que je trouve la profession d'infirmière beaucoup plus dure, certes en grande surface on a la pression des managers, c'est fatiguant physiquement et moralement (clients, hiérarchie, collègues...), c'est aussi monotone et mal payé, mais dans le métier d'infirmier c'est pareil : fatigue physique, morale (patient, cadre de santé, familles, collègues...), grosse responsabilité et grosse pression car contrairement aux "caissières" comme dis Michelle (je n'ai rien contre ce job, bien au contraire, j'en ai un gd respect), nous avons des vies entre les mains , pas de la nourriture, 1 erreur et cela peut être fatal, et comme le dit Flo, la merde, le vomi, les urines, le pu, et des choses que la majorité de la population ne pense même pas imaginable, et je pense le plus difficile à supporter : la mort, les toilettes mortuaires, les fins de vie... <br class="autobr" /> Je ne pense pas que beaucoup de professions rassemble tout ça, Dc oui souvent je préfèrerais retourner derrière ma caisse....<br class="autobr" /> Heureusement qu'il y a des points positif oui : l'apprentissage médical, le bien être des patients, la gentillesse de certain, l'esprit d'équipe, les RTT, les primes ! C'est mérité je pense !</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-09T13:44:37Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51580 2015-06-09T13:44:37Z <p>Travailler à l'hôpital à toujours été dur mais le travail, les collègues, l'ambiance, l'amour de notre travail nous permettaient de tenir. Maintenant, les conditions sont si rudes que même tout ça ne pallie plus les conditions de travail, le rythme trop soutenu, l'épuisement, la course quotidienne, le manque de moyen, les rappels sur planning et une paie qui ne permet pas de se dire qu'au moins on a ça !<br class="autobr" /> Oui, en devenant infirmière je savais que je travaillerais des we, des jours fériés, des nuits. Mais non je ne savais pas que je ne pourrais pas manger ou même faire une pause pipi en 8h de travail.<br class="autobr" /> Non je ne savais pas que je ferais les 3x8h avec des nuits, des matins ou des soirs dans la même semaine !! Non, je ne savais pas que je devrais courir de service en service pour trouver le médicament, le matériel, la couverture ou le drap qui manquent quasi-quotidiennement.<br class="autobr" /> Alors oui être infirmière est une vocation. Oui j'aime mon métier. <br class="autobr" /> Oui je suis persuadée que l'on a un potentiel incroyable en France et de très bons hopitaux...<br class="autobr" /> SI et seulement SI on arrête de penser fric à court terme et non à long terme (que d'économies réalisées si on prend soin du personnel ... tellement moins d'arrêt de travail très couteux)<br class="autobr" /> SI on arrête de prendre les para-médicaux pour des bonnes soeurs corvéables à merci, sans vie personnelle et besoins.<br class="autobr" /> Merci Clémentine et tous les autres de lutter ainsi !</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-09T12:06:54Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51569 2015-06-09T12:06:54Z <p>Un seul mot, BRAVO et tout a fait d'accord avec cette personne. MERCI MERCI MERCI BEAUCOUP D'AVOIR FAIT CE TEXTE. Je suis moi aussi une IDE dans le publique.</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-09T08:47:45Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51543 2015-06-09T08:47:45Z <p><a href="http://www.syndicat-infirmier.com/Demission-collective-de-12-800.html" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.syndicat-infirmier.com/Demission-collective-de-12-800.html</a></p> <p>A quand la même chose en France ?</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-09T08:42:07Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51541 2015-06-09T08:42:07Z <p>je trouve cette lettre très interessante.</p> <p>Pour flo, moi je travaille en EHPAD, 66 résidents pour 3 IDE temps pleins. De plus en plus de soins car les résidents sont de plus en plus polypatho, des heures qu'on ne compte plus (en moyenne nous faisons 1h30 à 2h de plus par jour). Ce n'est pas là une question de salaire (en tout cas pour ma part) mais de conscience, je m'explique : si j'ai pas fini mes soins (pansements) pendant mon temps imparti, je reste après mes heures pour les faire, je ne vois pas pourquoi je les laisserai à ma collègue qui a tout autant que moi de soins à faire. Et puis oui maintenant on court après le temps mais moi mon but n'est pas d'aller vite pour finir à l'heure (comme certains), ce que je veux c'est bien faire mon travail et prendre un minimum de temps pour écouter les résidents. <br class="autobr" /> Là où il est difficile de travailler c'est qu'au bout d'un moment on donne tellement qu'il nous est difficile de relacher la pression ; <br class="autobr" /> Pour ma part j'ai fait la formation référent IDE et nous n'avons que des 1 ères années, certains motivés et d'autres juste en observation (ce qui a le don de m'agacer).<br class="autobr" /> J'aime mon travail, je l'adore mais il est vrai que du personnel supplémentaire serait nécessaire.</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-08T17:46:33Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51505 2015-06-08T17:46:33Z <p>Monsieur Flo (ex ESI) je n'ai entendu aucune critique des ESI dans le discours et arrête tes bobards ; si tu travaille comme tu dis de 4H à 20H même au smig horaire avec 2H de coupure et 20J/mois tu toucherais donc au minimum 2100€ net !<br class="autobr" /> Les infirmières que je connais sont plutôt aux alentours de 1600€ ...</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-08T14:18:56Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51499 2015-06-08T14:18:56Z <p>Je vous dis merci, mais votre travail de soignant, ne méritait pas de démissionner, votre dévouement<br class="autobr" /> comme vous tous(tes), ne mérite pas ça. C'est les mesures prises en l'encontre du service public hospitalier qui dans certains établissements rendent les conditions de travail insupportables.<br class="autobr" /> Moi j'ai eu, il y 17 ans, recours aux urgences de Langon et de Bordeaux, elles et ils ont fait un excellent travail de réanimation en mon encontre et j'ai une nouvelle vie depuis. Merci à vous toutes et tous personnels soignants.</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-08T09:24:43Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51485 2015-06-08T09:24:43Z <p>Je trouve cela très triste que l'on en soit réduit à comparer des douleurs, à les hiérarchiser : la caissière ou l'infirmière ? Qui a la plus grosse souffrance ?...<br class="autobr" /> Chaque souffrance est unique et ce sont des solutions qu'il faut rechercher, et pas des querelles qu'il faut créer. <br class="autobr" /> Que ce soit la caissière ou l'infirmière, l'augmentation des cadences, la non reconnaissance, la non écoute, le non respect, la déshumanisation... sont les raisons du malaise, et c'est à cela qu'il faut trouver des solutions. <br class="autobr" /> Les querelles de clochers font bien rire les financiers et les politiques, tous 2 responsables des changements de notre société, car tant que l'on se comporte comme cela, on ne se retourne pas vers eux et on les laisse gérer nos vies en toute impunité et en toute tranquillité....<br class="autobr" /> Ayons la lucidité de voir les vrais problèmes, et arrêtons de nous battre entre malheureux. ;)</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-08T08:16:09Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51477 2015-06-08T08:16:09Z <p>Je viens d'écouter la lettre de cette jeune femme. Juste après, je lis que notre ministre de l'intérieur a trouvé 20 000 euros dans notre "absence" d'argent public pour aller passer son w.e Berlin soutenir son équipe de foot préférée . <br class="autobr" /> J'en pleure, j'en rage mais que faire ?</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-08T08:07:37Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51475 2015-06-08T08:07:37Z <p>Bonjour Flo,<br class="autobr" /> Je comprends ton ressenti ! Je , TU ,Ils ...passée par un stage écœurant, ou j'ai été traité comme un chien ; as tu entendu parlé de la théorie du persécuteur désigné : c'est l'élément autour duquel les équipe distendue se fédère, se ressoude...les ESI font évidements les frais de personnel maltraité et qui devient à son tour maltraitant...Tu sais , j'adore mon métier mais à refaire, je ferais un autre choix car j'ai le sentiment qu'il est au delà d'un métier, qu'il exige beaucoup trop de moi...trop...Au regard du salaire que je touche,c'est disproportionné.Par contre, tu trouve que ton indemnité est honteusement insuffisante.Je crois que le problème est ailleurs...Durant ton stage, tu t'es retrouvé avec une charge de travail trop importante ou les objectifs de formation avaient disparus , ou tu étais dans un rendement de soin...Comme malheureusement les IDE le sont au quotidien ; ça épuise....Difficile d'être aussi humaine qu'on le voudrait quand on gère les soins de 60 patients...je l'ai vécut !!Alors difficile d'offrir en plus un encadrement de qualité !Ce devoir de partage de savoir exige du temps que l'ont a pas.La tentation est grande d'affecter les ESI aux soins de base pour éviter de ralentir le rythme de travail. Mais c'est une faute !De tout cœur avec toi Flo et de tout cœur avec mes sœurs d'infortune !</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-07T21:14:44Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51458 2015-06-07T21:14:44Z <p>Il est positif de voir que les soignants savent se mobiliser pour réclamer des meilleurs conditions de travail !<br class="autobr" /> Il est temps de retrouver une solidarité , un collectif pour résister.</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-07T19:37:28Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51456 2015-06-07T19:37:28Z <p>Ephad, cliniques ou hôpitaux ce n'est pas tant le lieu où l'on exerce notre métier d'infirmier mais la pénalité et le manque de moyens mis à notre disposition pour exercer dignement .Après <br class="autobr" /> Plus de 20 ans comme aide soignante j'ai fais le choix de reprendre mes études pour devenir infirmière et j'ai eu tellement de plaisirs à le faire ,je savais ou j'allais !que le métier était difficile ! Quand j'écoute clémentine et les mots qu'elle a mis sur sa souffrance ! Je me reconnais je suis déçue par la tournure que prends notre façon d'exercer !toujours plus vite toujours moins de temps et toujours autant de patient souffrants ! 'j'ai honte ! Je sais aussi que d'autres métiers sont pénibles et mal payés mais nous sommes en droits de défendre nos conditions de travail !</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-07T18:17:12Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51455 2015-06-07T18:17:12Z <p>Pour conclure sur une note plus joyeuse, je suis très touchée des messages de patients en commentaires (et bien sûr dans la vrai vie), merci de nous renvoyer vos témoignages positifs et votre gratitude, un simple merci nous illumine une journée difficile et redonne de l'envie et de la motivation pour les journées suivantes !<br class="autobr" /> Une jeune infirmière qui malgré toute sa motivation et volontée, est désabusée par le système de soins actuel.</p> <p>(désolée pour le commentaire en plusieurs parties, problème de nombre de caractères...)</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-07T18:16:03Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51454 2015-06-07T18:16:03Z <p>( suite du commentaire précédent)<br class="autobr" /> Enfin, je conclurai sur ma révolte contre l'étudiante infirmière qui dit que les infirmières qui l'ont encadré sont amères et toujours à râler contre tout ! Certes, comme partout, il y en a qui n'aiment pas encadrer mais ne généralisez pas s'il vous plait ! Car sans vouloir toujours tout ramener à la reconnaissance (financière ou même morale), nous ne sommes pas payées pour les heures passées souvent à la maison à lire vos démarches de soins, à vous faire des retours et vous évaluez....Sans côté qu'encadrer prends du temps, ce qui entraîne souvent des départs plus tard du service... Alors oui, certaines vous ont peut être paru amères mais la plupart prennent beaucoup de temps pour essayer de faire au mieux, et de former ses futures collègues.<br class="autobr" /> (suite au prochain commentaire)</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-07T18:14:47Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51453 2015-06-07T18:14:47Z <p>( suite du commentaire précédent)<br class="autobr" /> Il ne s'agit pas de râler pour râler mais de défendre notre profession pour un moment dire STOP à la maltraitance des patients et des soignants par le système budgétaire de l'hôpital public ! Nous ne pouvons pas faire plus avec du moins, personne n'y a jamais réussi à long terme ! Si nous ne nous élévons pas contre ses réformes , qui le fera pour nous ? Devons nous résigner et nous dire c'est normal nous avons choisi ce métier c'est une vocation, tant pis si je ne vis que pour l'hôpital ?<br class="autobr" /> Il ne faut pas oublier que nous travaillons auprès de l'humain mais que nous sommes aussi des êtres humains, nous ne pouvons pas , comme tout à chacun, être toujours au top de notre forme physique et morale, alors que notre pratique au quotidien en requiert !</p> <p>(suite au prochain commentaire)</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-07T18:13:23Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51452 2015-06-07T18:13:23Z <p>Bonjour à tous, <br class="autobr" /> Je suis infirmière depuis 2 ans en CHU, j'adore mon travail, j'ai envie de le faire depuis que j'ai 10 ans mais il faut arrêter cette histoire de vocation ! Adorer son travail est essentiel pour être infirmière mais c'est en aucun cas une vocation, cela peut être une passion mais cela ne doit pas nous empêcher d'avoir une vie à l'extérieur ! Dans ce cas , sous prétexte que c'est une vocation, nous pouvons faire des heures supps sans être payer, être maltraités moralement et dire merci...<br class="autobr" /> J'ai beau être une jeune infirmière, je suis en ce moment fatiguée de voir que les conditions de travail s'alourdissent, que nous ne sommes pas écoutés par les médecins, les administratifs... Je ne suis pas amère dans mon travail , j'essaie d'avoir une bonne conscience professionnelle, tente de garder le sourire malgré la lourdeur du travail et d'apporter de l'humanité au maximum dans les soins. Sans côté, que lorsqu'on ne peut pas prendre le temps de bien s'occuper des patients, il y a des jours où nous rentrons chez nous avec un goût amer de ne pas avoir fait son travail avec bientraitance, patience , écoute comme on l'aurait souhaité. A ce moment, même en repos, ses pensées nous hante, sans parler des fins de vie, de la souffrance...<br class="autobr" /> (suite au prochain commentaire)</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-07T16:34:18Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51451 2015-06-07T16:34:18Z <p>Michèle arrête ta démagogie de merde....</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-07T15:52:04Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51450 2015-06-07T15:52:04Z <p>Je trouve cette lettre très juste !</p> <p>Mais j'ai beaucoup de pitié pour : <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> ceux qui jugent les capacités d'encadrement des ESI à un seul et unique moment de leur cursus en mettant toutes les infirmières dans le même panier. (jugement de valeur). Au passage, nous sommes tous passés par là ! <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> ceux qui jugent notre qualité d'empathie, de dévouement juste parce que parfois il faut défendre ses droits (en comparant ceci au travail de quelqu'un qui à une pointeuse et part tout de même à l'heure même si elle commence à bosser les week-end - dans ce cas là y en a plein)</p> <p>Alors parce qu'on lève un peu la voix, ça fait de nous de mauvaises infirmières ???</p> <p>Être IDE c'est une "vocation", mais c'est aussi une "profession". Oui, nous sommes payées pour faire ce métier, heureusement, vu comme le personnel soignant est de + en + tiraillé... nous devons tous faire le boulot de 2/3 personnes. Il est normal que mes collègues de l'AH-HP se battent pour conserver un peu de jour de calme, de repos.</p> <p>"Les postes à l'AP-HP sont privilégiés", alors pourquoi ne pas y postuler ? Si c'est si magnifique, vous privez pas ^^</p> <p>Pour ce qui est des économies, tournez-vous aussi vers les prisons, ce sont des gouffres à fric ! Et je le sais, je travaille en hôpital carcéral... Rien n'est trop beau pour les soins de nos détenus. Ils sont même souvent mieux traités niveau santé que nous...</p> <p>Je soutiens mes collègues de l'AP-HP de tout cœur !</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-07T13:38:45Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51449 2015-06-07T13:38:45Z <p>Suite... Cette aveuglement dure depuis plusieurs années, le personnel soignant est épuisé, que ce soient les médecins, infirmiers, aides soignants...les arrêts maladie augmentent, le burn out une conséquence... Comment voulez prendre soin des autres si vous même êtes malmenés et non respectées, comment voulez vous respecter les autres si vous même êtes bafoués... Pour beaucoup de soignants le constat est amer entre ce que devrait être cette profession et la réalité sur le terrain, entre ce qui est enseigné et ce qui est subit, ce qui peut s'appliquer et tout ce qui s'ajoute... !! <br class="autobr" /> Comment traiter efficacement toute cette dérive ? En repensant les orientations des budgets' en remettant chaque acteur là où il peut s'épanouir correctement ! Hier encore un médecin concluait : " ce ne sont ni les beaux murs ni la haute technologie qui soigneront les patients de demain mais bel et bien des êtres humains, des êtres humains qu'il faut respecter et tout le monde sera gagnant...! "</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-07T13:37:22Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51448 2015-06-07T13:37:22Z <p>Infirmiere est une profession non un métier et déjà le poids du mot en dit long...mais effectivement entre ce que la profession d'infirmière sous entend et la réalité il y a un large fossé qui se creuse d'année en année, une triste déshumanisation des soins... Le jour où, l'infirmière pourra accomplir correctement son rôle propre et son rôle sur prescription et non celui de plusieurs autres infirmiers infirmières absents, non remplacés, réduction des postes toujours et encore (réduction de budget oblige ahhhhh ?) celui de secrétaire à cocher et remplir une tirade de documents, celui de standardiste...le jour où, les responsables seront conscients que le salaire d'une secrétaire est une source d'économie par rapport à celui d'un infirmier- infirmiere...ce jour là peut être que le soignant se retrouvera dans le choix de SA PROFESSION, auprès du patient et non à presque à 80% de son temps à être une standardiste, une secrétaire...Pourquoi personne ne se penche sur les actes effectuées réellement par les infirmiers infirmières sur le terrain ? POURQUOI ?? Par ce que ces mêmes responsables savent que ces soignants gèrent au mieux toutes ces tâches supplémentaires qui leurs sont imposées, savent que ces mêmes soignants font depuis très longtemps le travail de plusieurs autres personnes en jonglant sur tous ces fronts, que ces mêmes responsables tirent sur cette corde jusqu'à son maximum mais cette corde finira par céder !</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-07T12:41:39Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51446 2015-06-07T12:41:39Z <p>Je me reconnais assez dans pas mal de commentaires, notre métier est magnifique et ma vie je ne l imagine pas sans. Mais il est vrai que les mentalités changent et que les gens qui vont bosser juste pour être avec leurs amis, glander, bâcler son travail pour poser son postérieur plus vite c est épuisant. Heureusement qu'il y a encore des personnes qui aime leur travail et les gens.</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-07T11:47:08Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51443 2015-06-07T11:47:08Z <p>Infirmière depuis 1980 puis IADE depuis 1994 je trouve que les conditions de travail se dégradent d'année en année depuis 10 ans. Personnel moins nombreux avec bien sûr augmentation de la fatigue, patients et leurs familles de moins en moins respectueux, hiérarchie qui ne pense qu'à faire du fric sur le dos des patients et des soignants.... et tant d'autres choses. Je travaille en hôpital public depuis ma sortie d'IFSI soit depuis plus de 35 ans. Je n'aspire plus qu'à une chose : partir à la retraite. Je suis dégoûtée par ce qui se passe dans les hôpitaux. <br class="autobr" /> Mon métier je l'ai choisi seule sans pression de personne. Je ne l'ai jamais vu comme une vocation, je l'aimerai toujours, ce que je n'aime plus ce sont les conditions dans lesquelles on me demande de l'exercer.</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-07T11:31:17Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51442 2015-06-07T11:31:17Z <p>Les maisons de retraite ne sont que des banques à or gris dans lesquels on surcharge le temps de travail infirmier pour gagner des euros pour les actionnaires...</p> <p>La qualité des soins, ce n'est pas des médecins surpayés et les autres à bas coût...</p> <p>Les infirmiers sont en souffrance car leur métier est très peu valorisé mais surtout<br class="autobr" /> leur charge de travail à exploser. Les médecins ne font aucun soin et prennent les soignants pour des larbins, vivement la grève infirmière qu'ils se remettent à bosser !</p> <p>Ce n'est pas les diplômes ou les murs tout neuf de l'hôpital qui soignent les malades mais bien de l'humain au service de l'humain... Supprimer des postes, faites nous tourner en 12h, limiter les rtt, et l'hôpital va se casser la gueule car les soignants ne seront plus là mais sur le pavé !!!</p> <p>Marre d'avoir une profession sur laquelle tout le monde s'assoit !!!<br class="autobr" /> RESPECT = COMBAT = GREVE HOSPITALIERE !!!<br class="autobr" /> Vous l'aurez voulu les notables !!! debrouillez-vous seuls on verra ce que vaut votre hopital ou clinique...</p> <p>INFIRMIER en COLERE !!!!</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-07T11:28:32Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51441 2015-06-07T11:28:32Z <p>je suis aide soignante dans une m.a. ils nous font le même "cinéma " enlever nos jours de congés ,c'est très<br class="autobr" /> dur ,je suis passionné par mon métier ,à ce jour ,nous n'avons plus de reconnaissance et tout est matière a accusation injustifié ,je suis a bout ,après 30 ans de carrière ,pour la première fois complètement désabusée ,bravo pour vos paroles et merci au nom de tout le personnel soignant !!!!</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-07T11:19:27Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51440 2015-06-07T11:19:27Z <p>Tout d'abord : Bravo !<br class="autobr" /> Sinon, Flo (ex ESI), je te trouve bien amer... n'as-tu pas rencontré d'excellents professionnels sur tes terrains de stage ? Des gens qui t'ont donné de l'espoir, t'ont encouragé ? T'on guidé ? T'on soutenu ? J'en suis certain et comme chacun de nous, tu as vécu des moments difficiles dans ce stage dont les soignants sont devenus blasés, acariâtres ou je ne sais quoi encore ? Je ne sais pas si tu es encore dans la partie mais souviens-toi que d'ici peu, ce sera peut-être toi qui sera à leur place et n'oublie alors jamais les propos que tu as pu tenir tout en évaluant ta propre pratique professionnelle. Moi aussi j'ai été encadré par des raclures mais je n'ai préféré retenir que les meilleurs et m'orienter vers ce que ces derniers m'avaient appris afin de m'approcher de leur attitude. Je me questionne tous les jours et je fais de mon mieux pour accueillir et encourager les futurs soignants maintenant que je gagne le salaire mirobolant de 1650 euros par mois !</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-07T11:11:47Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51439 2015-06-07T11:11:47Z <p>Beau et dur métier ! Défendez le et notre santé sera préservée aussi ! courage !!!!</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-07T11:11:16Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51438 2015-06-07T11:11:16Z <p>Bonjour à toutes et tous,</p> <p>C'est dur de vous lire mais qu'est-ce que c'est instructif ! J'ai du personnel soignant dans ma famille et mes amis et ils ont le même discours que vous...Certains ont pris une dispo pour changer de vie pendant un temps évitant de justesse le burn out... Je suis de tout coeur avec vous, jamais je n'aurais pu faire ce que vous faites et exercer ce métier si difficile ou rendu difficile par une (des) politique (s) de santé désastreuse(s)... Je vous envoie toute ma sympathie et tout mon soutien.</p> <p>Karen</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-07T10:50:51Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51436 2015-06-07T10:50:51Z <p>c est domage que les perssones n est plus la vocationj ai fais ma carrier en mi ieuxhospitalier pendant 37 ans dont23 ans en rea je ne sius j amaisaller travailler en colere par contre j ai eu 3 hospitalisaion ala retaite sa beaucoup changer par le mamque de personel elle ne peuvent pas se coupee en quatre domage pour la direction 2 neo donc un gros servise soyons patients</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-07T09:07:40Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51435 2015-06-07T09:07:40Z <p>C'est parce que je vis le pire en EPHAD (une IDE pour 80 residents) que je soutiens ce mouvement !! Merci pour cette lettre.</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-07T08:58:28Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51434 2015-06-07T08:58:28Z <p>Bonjour à tous,<br class="autobr" /> Je suis infirmière depuis janvier 1980,j'ai 56 ans et j'aime toujours travailler.Je pense,sans prétention, avoir toujours eu du respect pour les patients et mes collègues. Mon travail a été varié (chirurgie enfants avec le Pr Duhamel, soins intensifs en Province, libéral,gériatrie et aujourd'hui la coordination).Je ne pense pas qu'il faille nous encenser pour autant. Ce métier : je l'ai choisi et je pense que j'aurais mis tout mon respect ,ma bienveillance et mon empathie aussi si j'avais choisi un autre métier. A 56 ans,je viens de terminer un DU Ethique, je me sens toujours concernée par les autres.J'ai eu et j'ai une vie familiale et sociale avec des hauts et des bas comme tout un chacun. J'ai ,sans le faire exprès, donner envie à mes enfants d'être soignants aussi. Sans être dans le monde des "bisounours", j'ai toujours eu beaucoup de chance de travailler avec une majorité de gens chez qui je retrouvais des valeurs humaines. Bien-sûr qu'on ne devient pas riche avec ce métier,mais respect à d'autres,moins bien lotis que moi. Ce métier déclenche des passions, mais soyons modérés !! Comme a dit une personne : "ni putes,ni nonnes" !</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-07T08:38:17Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51433 2015-06-07T08:38:17Z <p>Arretez de vous plaindre ds les hopitaux Venez bosser en ehpad vous verrez !!!!! In soignant pour 14 residents !!!!!</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-07T05:31:44Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51432 2015-06-07T05:31:44Z <p>Je comprends que les soignants réclament leurs RTT,c'est normal !</p> <p>Par contre,une autre chose ou tout le monde devrait être inquiet,oui tout le monde,les soignants et les patients !</p> <p>C'est la Loi de Santé,cette Loi cache bien des choses,ex :</p> <p>1)-Accès aux données des dossiers médicaux des patients aux banques,aux assurances et aux mutuelles.<br class="autobr" /> 2)-Plus de liberté de choisir son médecin,ce sont les mutuelles qui décideront pour nous tous.<br class="autobr" /> 3)-Le TPG,n'a pas été créé par Marisol Touraine pour arranger les patients mais pour enrichir les mutuelles,nous paierons tous une sur complémentaire.</p> <p>Je vous invite donc tous à venir vous joindre au Mouvement Des Patients En Colère,le Samedi 20 Juin 2015 à Nantes.</p> <p>"Avant d'être des Soignants,vous êtes avant tout des Patients,nous sommes tous concernés par la Loi de Santé".</p> <p>Réjane Thomasic (Ex aide soignante)</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-07T04:29:48Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51431 2015-06-07T04:29:48Z <p>bravo pour cette lettre nous vivons dans un monde d'humains non pas dans un monde d'argent donc cet argent doit être au service de la vie de la santé et du bien être , des humains en général et non pas d'une petite catégorie de gents qui ne sont la que pour s'en mettre plein les poches sur le compte de tout le monde au détriment de ce qui est le plus essentiel , car si ce monde existe c'est pour cela le plus essentiel , la vie de tous les êtres vivants</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T22:48:45Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51429 2015-06-06T22:48:45Z <p>Bravo pour cette magnifique lettre !<br class="autobr" /> Ce n'est pas parce qu'ailleurs c'est pire qu'il faut accepter la dégradation des conditions de travail.<br class="autobr" /> l'AP cette grosse machine où j'ai été formée et où j'ai débuté...<br class="autobr" /> Des conditions de travail déjà difficiles à l'époque, mais des lieux tellement formateurs !<br class="autobr" /> Des hôpitaux immenses et paraissant si impersonnels et pourtant si humains quand on regardais de plus près.<br class="autobr" /> Il faut vraiment ignorer ce qu'est ce métier pour accepter de telles réformes ! Quelle infirmière fini à l'heure à l'hôpital ? Personnellement ça ne m'est jamais arrivé... Pour autant toute ces heures liées à cette conscience professionnelle ne sont répertoriées nullepart et arrangent bien tous ces "gestionnaires". Autant dire que réduire le temps de travail de quelques minutes pour ensuite retirer des rtt correspond tout simplement à supprimer des jours gratuitement !<br class="autobr" /> Continuez à vous battre, notre métier mérite d'être reconnu.<br class="autobr" /> J'arrête là je commence à parler comme un vieux loup de mer alors que je n'ai que 31 ans et 10 ans de DE...</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T22:48:20Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51428 2015-06-06T22:48:20Z <p>Il serait bien que le service public s inquiète aussi de ce que peuvent vivre les soignants dans le privé... Encore moins payés et moins aidés !!! Et les francais en général devraient se secouer également car il s agit de leur santé !!!</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T22:17:19Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51427 2015-06-06T22:17:19Z <p>Je comprends les réflexions sur la manière dont les vocations sont sur côtées.<br class="autobr" /> Combien de soignantes frustrées qui parlent à leurs collègues comme à des chiens.<br class="autobr" /> Qui s'accommodent de la maltraitance institutionnelle parce que ça critique beaucoup par derrière mais ça n'a pas le courage de faire front devant une cadre ou une direction.<br class="autobr" /> Combien de sourires et de rires de faux culs devant Mossieur le directeur ou tel chirurgien ?<br class="autobr" /> 90% des gens ont des aptitudes envers les autres à géométrie variable.<br class="autobr" /> Selon leurs intérêt quoi.<br class="autobr" /> Une Ide ne parlera pas de la même manière à un docteur qu'à une ASH par exemple.<br class="autobr" /> On trouve de tout, de la petite cheftaine à celle qui croit tout savoir ou encore les stressées.<br class="autobr" /> Perso j'aime mon métier, je l'ai choisi et je ne me plains pas de travailler un we sur deux, ça faisait parti du deal quand j'ai choisi.<br class="autobr" /> J'aime m'occuper des patients ou des résidents.<br class="autobr" /> Mais j'en aura assez des aigries, des mal b...sées, de celles qui ne se remettent jamais en question, des petites cadres minables avec leur formation de cadre minable au programme obsolète, des feignantes qui comptent sur toi pour faire la moitié de leur taf, de celle qui passent 50% de leur temps a fumer leur clope pathétique ou discuter pour savoir qui couche avec qui.<br class="autobr" /> Ces personnes là je les vomis et je n'ai qu'un souhait, qu'elles dégagent.<br class="autobr" /> Oui qu'elles se cassent et laissent ceux qui ont envie de faire leur taf et de faire évoluer la profession.</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T21:28:53Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51426 2015-06-06T21:28:53Z <p>Le service public ? mais voyons, on veut l'éteindre... et avec l'assentiment de la population !! On monte les privés contre les fonctionnaires et assimilés, et ça marche !! Aujourd'hui seul le fric compte et l'intérêt personnel. Croyez-vous que nos politiques ont autre chose en tête ? que nenni... Comment imaginer voire affirmer qu'un hôpital doit faire du bénéfice. Bien entendu que la santé ne PEUT pas rapporter à un hôpital, il ne peut y avoir que des dépenses à cet endroit. Le bénéfice est pour les entreprises avec du personnel en bonne santé et présent au travail, la consommation puisque quelqu'un qui travaille et perçoit un salaire le dépense, c'est donc l'économie du pays qui en profite. Par contre, un ouvrier malade engendre des frais à la société, c'est normal. Mais nos financiers ne voient que le fric, le rapport immédiat et non à long terme. Bien sur qu'il faut davantage de personnel dans les hôpitaux, et même que ça coûte moins cher que des gens au chômage !! Mais nos gouvernants préfèrent les gens au chômage plutôt qu'au travail. Ce n'est que du bon sens, mais où est le bon sens à notre époque ? Le profit sans limite l'a effacé...</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T20:38:41Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51425 2015-06-06T20:38:41Z <p>Et la palme d 'or du commentaire le plus débile revient à Michele ! Je lui souhaite d 'éviter de tomber malade et d 'avoir à être hospitalisée ....</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T20:24:09Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51424 2015-06-06T20:24:09Z <p>Bravo Clémentine ! <br class="autobr" /> Je suis cadre de santé issue de la filière infirmière et j'exerce dans la fonction publique depuis 28 ans.<br class="autobr" /> J'ai connu les hauts mais aussi les bas et fais de mon mieux pour accompagner mes équipes dans les galères quotidiennes ! <br class="autobr" /> Michèle exercez-vous en tant qu'infirmière dans un supermarché ? A entendre votre discours on pourrait penser que vous non plus ne bénéficiez pas de RTT ! <br class="autobr" /> Quand à vous Clémentine continuez à vous battre !<br class="autobr" /> Bonne continuation</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T20:05:26Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51423 2015-06-06T20:05:26Z <p>Après avoir lu le commentaire de Brigitte je suis indigné.... Aide soignant depuis plus de 10 ans j ai vu l aphp sombrer lentement mais sûrement vers un constat qui est la mort petit à petit du service public. Une paye vraiment en deçà du raisonnable, la peinibilite du travail, plus aucunes reconnaissance des patients mais juste des plaintes pour un Oui pour un Non, ne parlont même pas du manque de personnel.je souhaite que cette femme soit hospitaliser pour se rendre compte de notre travail car son exemple des caissières pour qui j ai un grand respect, n ont pas à faire face à la Souffrance d être humain ni des familles. De pouvoir prendre nos jours comme nous le souhaitons est si difficile à entendre afin de se reposer.... J imagine qu être épuisé par le fait d être au quotidien en contact avec la souffrance et parfois la mort devrait être encaissé sans broncher ?!</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T20:01:39Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51422 2015-06-06T20:01:39Z <p>Comme je vous comprend ancien major de Ap/Hp j ai excerce 13 ans en France et finis par partir a l étranger ou le respect du personnel des patients ont une signification j ai honte d être français ou le service public n a aucune valeur pour. L ARS et quand j écoute le corps médical et paramédical j ai peur heureusement que la population n est pas informé de l ambulatoire on ferme des lits du personnel restreint les coupes budgétaires on pourrait débattre pendant des heures quel honte</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T19:39:11Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51421 2015-06-06T19:39:11Z <p>J'en sourit presque de désespoir à lire certains commentaires. Alors oui on a signé un contrat, oui on a choisi notre métier et on l'aime. Certes nous ne sommes pas caissière et pourtant nous sommes debout toute la journée, nous portons des bas de contention à 20 ans, nous courrons toute la journée, nous nous cassons le dos pour votre confort ou celui de votre famille.<br class="autobr" /> Je suis infirmière en cancéro pédiatrique ça vous dit quelque chose ? je manque de temps pour pouvoir prendre en charge ces enfants qui ne demandent rien à personne et subissent ce triste sort. Je manque de temps pour accompagner ces familles qui vivent le drame d'une vie, perdre un enfant. Je manque de temps pour les accueillir et les écouter après une telle annonce. Je manque de matériel pour travailler dans des conditions d'hygiène convenables. <br class="autobr" /> Le réel problème n'est pas cette histoire de RTT ! Le problème est que nous n'avons aucun impact, aucune grève qui "emmerde" les gens comme pourrait le faire la ratp ou autre. Bref, à toutes les personnes qui osent dire qu'on se plaint pour rien ou que nous n'avons qu'à changer de travail, pensez bien à demain, quand vous serez ces patients lésés, les premiers à râler car le petit déjeuner mets du temps à arriver, qu'on vous "mets" dehors pour faire place à de nouveaux patients, que personne ne prends 5 minutes pour vous écouter. Repensez-y à ce moment là et vous changerez d'avis</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T19:35:38Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51420 2015-06-06T19:35:38Z <p>Il n'est pas question là de comparer ce métier avec d'autres professions qui, on s'en doute, ont aussi leurs désagréments mais simplement de reconnaitre que ce métier "abime" à une vitesse extraordinaire les humains que nous sommes et ce à tous les niveau de notre vie (santé, famille, projets, loisirs,...).<br class="autobr" /> En fait, à vrai dire, ces RTT ne nous servent pas à prendre du bon temps mais juste à renouer avec la VRAIE VIE l'espace d'une journée, celle ou l'on peut passer une journée sans etre face à des évènements tragiques que la plupart des gens qui font des métiers normaux ne connaitrons pas ou rarement au cours de leur vie.<br class="autobr" /> Pour ma part, le choix est fait, je ne reconnait plus ma profession, je ne participerais plus à cette déshumanisation des soins et je n'abandonnerais plus ma famille pour faire "tourner" une entreprise dont les patrons sont des carrièristes spéculateurs qui ont perdu le sens critique et des priorités.</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T19:27:47Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51419 2015-06-06T19:27:47Z <p>@ tous ceux qui ne comprennent pas l'intervention de Michelle :</p> <p>C'est une lobbyste prolibérale. Un certain nombre de think tanks et de groupes de pression payent des internautes pour flooder les forums dans un sens qui soutient la casse du service public et qui promeut le néolibéralisme. Son personnage est fictif.</p> <p>Le corps infirmier est pour l'essentiel un corps de professionnels animés par de grandes valeurs, mais en souffrance, comme tous ceux qui tentent de servir l'intérêt général dans cette époque où des forces colossales travaillent à le briser.</p> <p>L'histoire est cyclique et la vapeur peut (et doit) être renversée.</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T19:12:29Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51418 2015-06-06T19:12:29Z <p>C'est un métier de vocation, oui, mais c'est malheureusement bien là notre faiblesse, la vocation est la porte ouverte à notre gouvernement pour nous faire accepter les pires conditions de travail ... <br class="autobr" /> Désolé de vous décevoir Michèle, mais les professionnels d'aujourd'hui n'endurent pas la même charge de travail et les mêmes pressions qu'il y a une vingtaine d'années. Le coeur de métier est le même, mais ce sont les pressions de "rendement", les failles d'un système de santé qui vieillit mal, et l'aspect "procédurier" de notre époque qu'il faut incriminer.</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T18:32:37Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51417 2015-06-06T18:32:37Z <p>Je suis très touchée par cette lettre... Je suis étudiante infirmière et je vois en stage que mes futur(e)s collègues en bavent à courir après du matériel qui manque, le temps nécessaire à du relationnel avec les patients.<br class="autobr" /> Elles courent, elles courent après une reconnaissance que seuls de rares patients font. Elles ont le mérite d'essayer de nous former de mieux qu'elles peuvent surtout à cause du temps qu'il leur manque.</p> <p>Certes, il arrive, que nous étudiant(e)s, on dit qu'elles ne sont pas assez formatrice etc... mais mettez vous à leur place et vous comprendrez. Il en va de même pour les aides soignant(e)s.</p> <p>On manque de personnel soignant, cruellement... Et qui trinquent ? Les patients et les familles à qui on n'a plus de temps à consacrer, le personnel soignant car on devient des robots à distribuer des soins.</p> <p>Bravo à vous future collègue !!! Je vous soutiens depuis mon petit statut d'étudiante mais je sais combien vous en bavez</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T18:16:25Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51416 2015-06-06T18:16:25Z <p>j ai lu vos commentaires , j'ai écouté la lettre de clémentine la seul chose que je dirais c'est que la première personne (Michèle) a tel vraiment écouté la lettre ou a tel simplement oublié que cela aurait pu être sa mère <br class="autobr" /> j ai travaillé a l'AP 20 ans et maintenant je suis dans une clinique privé depuis 15 ans ,je ne suis pas infirmière mais technicienne de labo .Un mari aide soignant et une fille infirmière,alors le métier je le connais bien , je peut vous dire : <br class="autobr" /> a l'AP : oui ils ont plus de repos mais des salaires inférieurs aux privés ( sans parler de leur retraite )et ils récupèrent les patients que le privé ne veut pas<br class="autobr" /> le privé : c'est une usine a fric avec peut de compassion pour les patients ( les médecins veulent toujours plus d'argents et des dépassements d'honoraires qui ne permettent pas a tous de se soigner)<br class="autobr" /> les patients ne sont plus des malades mais des clients qui se pensent a l hôtel (ils ont raison ils payent !)<br class="autobr" /> Alors arrêtez de vous tirailler entre privé et public, malades et soignants et unissez vous pour améliorer vos situations <br class="autobr" /> pour avoir passé 14h aux urgences d un hôpital je peut vous dire que les patients sont pénibles et que les soignants baissent les bras alors oui je dis que ce sont des métiers a vocation qui doivent être reconnu comme telle <br class="autobr" /> SE N'EST PAS PARCE QUE ON AIME SON TRAVAIL QUE L ON DOIT PROFITER DE NOUS<br class="autobr" /> Comme dit Clémentine pensez que se pourrait être votre famille</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T17:46:35Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51415 2015-06-06T17:46:35Z <p>Bonjour <br class="autobr" /> J ai écouté ce message et dans cette lettre que cette femme formidable et courageuse nous explique la triste vérité. J'ai perdu mon père il y a 4 ans et ma mère la semaine dernière pour exactement les mêmes raisons. Il faut aller vite car il faut trouver de la place. Malheureusement aujourd'hui on réduit le budget des hôpitaux les infirmières ont du mérites je les ai vus s occuper de ma mère qui a attrapé une grave embolie pulmonaire à l hôpital AVICENNE. En gériatrie je les félicite du travail que ces femmes et ces hommes effectuent pour aider au mieux nos aînés à passer dans l autre monde. ILS ONT ÉNORMÉMENT DE MERITES. Je vous soutiens à 100 % mais</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T17:26:53Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51414 2015-06-06T17:26:53Z <p>Michelle c'est toi qui me fait honte ! <br class="autobr" /> Tout ne se résume pas à une histoire de jour de repos en moins ! Comme certaines personnes telle que toi voudraient le faire croire ! C'est juste la goutte d'eau qui a fait débordé le vase !il faut voir un peu plus loin que le bout de son nez et arrêter de croire tout ce que l'on entend ! <br class="autobr" /> On dénonce avant tout la dégradation des conditions de travail ! Je me demande dans quel genre de service tu travailles pour avoir des oeillères aussi grosse que celles que tu as</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T16:56:15Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51413 2015-06-06T16:56:15Z <p>Bravo Clémentine, je suis IADE avec trente deux ans de pratique en réanimation, en samu et en anesthésie, les conditions de prises en charge des patients se dégradent, avec nos conditions de travail..nous sommes tous , avec nos familles, les patients de demain...ces mesures détruisent le service publique hospitalier et maltraites les soignants, eh oui !!! la maltraitance des soignants est devenu la nouvelle forme de management avec la complicité des gestionnaires et l'indifférence générale...Heureusement la nouvelle génération a les yeux et le coeur encore ouvert et elle ne laissera pas la poursuite de la banalisation du métier d'infirmière, qui est tout, sauf banale, et certainement un des plus beaux métier du monde : PRENDRE SOIN DE L'AUTRE, QUOI DE PLUS BEAU ? qui après nous ? les politiques ? les gestionnaires ? les actionnaires ? certainement pas contre quelques RTT et les rémunérations qui n'ont aucune mesure entre les qualifications exigées, les responsabilités et la pénibilité ...Seul les patients et leurs familles reconnaissent ce beau métier, mais attention, a force de tirer sur la corde sensible de l'empathie et de la conscience professionnelle des soignant, l'humanité des hôpitaux est en train de disparaitre aux profits d'une gestion froide et brutale...Alors fermons les yeux et sacrifions l'hôpital et ses valeurs humanistes sur l'autel de la rentabilité...</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T16:52:54Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51412 2015-06-06T16:52:54Z <p>En réponse à Michelle, quel dénigrement de notre profession ! Moi aussi infirmière je salue et soutiens cette collègue de 31 ans qui a écrit cette lettre. OUI nous faisons un métier dur, OUI nous faisons des horaires difficiles, OUI nous n'avons que peu de reconnaissance et OUI l'hôpital nous en demande toujours de plus en plus. Michelle vous ne pouvez comparer différents métiers, que faites vous des responsabilités que les infirmiers portent tous les jours ? Nous travaillons avec de l'humain ! Nous ne mettons pas salades en sachets !!!</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T16:49:20Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51411 2015-06-06T16:49:20Z <p>Bravo Clémentine, tout est dit dans ce courrier, je suis IADE avec trente deux ans de pratique en réanimation, en samu et anesthésie, oui , les conditions de prises en charge des patients se dégradent, avec nos conditions de travail... nous sommes tous , avec nos familles, les patients de demain... ces mesures détruisent le service publique hospitalier et maltraites les soignants, eh oui !!! la maltraitance des soignants est devenu la nouvelle forme de management à l'hospital, avec la complicité des gestionnaires et l'indifférence générale...Heureusement la nouvelle génération a les yeux et le coeur encore ouvert et elle ne laissera pas la poursuite de la banalisation du métier d'infirmière, qui est tout, sauf banale, et certainement un des plus beaux métier du monde : PRENDRE SOIN DE L'AUTRE, QUOI DE PLUS BEAU ? qui après nous ? les politiques ? les gestionnaires ? les actionnaires ? certainement pas contre quelques RTT et les rémunérations qui n'ont aucune mesure entre les qualifications exigées, les responsabilités et la pénibilité ...Seul les patients et leurs familles reconnaissent ce beau métier, mais attention, a force de tirer sur la corde sensible de l'empathie et de la conscience professionnelle des soignant, l'humanité des hôpitaux est en train de disparaitre aux profits d'une gestion froide et brutale...Alors fermons les yeux et sacrifions l'hôpital et ses valeurs humanistes sur l'autel de la rentabilité...</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T16:03:26Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51408 2015-06-06T16:03:26Z <p>MADAME</p> <p>je suis aide soignante aux chr de lille depuis 24 ans est j en ai vue des deces des familles en larmes avant on avaient pas de rtt mais on travaillez 6 jrs sur 7 maintenant ont les as est on ne peux pas les prendres manques de personnel les soignantes sont tjrs appeller a leur domicile quand vous aurez vecue se que j ai vecue je penses que les critiques seront mis de cotes</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T16:02:45Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51407 2015-06-06T16:02:45Z <p>MADAME</p> <p>jesuisaide soignante aux chr de lille depuis 24 ans est j en ai vue des deces des familles en larmes avant on avaient pas de rtt mais on travaillez 6 jrs sur 7 maintenant ont les as est on ne peux pas les prendres manques de personnel les soignantes sont tjrs appeller a leur domicile quand vous aurez vecue se que j ai vecue je penses que les critiques seront mis de cotes</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T15:49:02Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51406 2015-06-06T15:49:02Z <p>Quelques commentaires : <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> si vous avez des RTT c'est parce que vous faites des horaires à rallonge.<br class="autobr" /> La mise en place des 35h effectives par semaine (un avantage pour le compromis vie privée/vie professionnelle), implique la suppression des RTT. <br /><img src='https://la-bas.org/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> "la fonction publique la plus mal payée avec le gel des salaires depuis 5 ans" ?? Allez voir les grilles de salaires de la fonction publique territoriale vous verrez, elles ne font pas rêver non plus ! Et puis le gel des salaires, ca concerne l'ensemble des fonctionnaires pas seulement ceux de la fonction publique hospitalière...</p> <p>Une dernière question : est-ce que vous vous rendez compte que le jours de congé "fête des mères" vous êtes les seuls en France à en bénéficier... Quand vos établissements de l'AP-HP sont en déficit +++ vous réclamez d'avoir un jour de congé "fête des pères". Je crois en effet que vous faites un métier exceptionnel, difficile, extrêmement difficile, je vous trouve admirable mais de là à dire que vous êtes les plus malheureux du monde, je crois qu'il y a de la marge.</p> <p>Et pourquoi pas aller faire une semaine le travail de Martin Hirsch, pour voir que ce n'est pas si facile que ça de satisfaire tout le monde.</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T14:42:24Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51404 2015-06-06T14:42:24Z <p>il n y a rien a redire tout est dit merci a vous .</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T14:21:22Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51403 2015-06-06T14:21:22Z <p>@ Michele.<br class="autobr" /> c'est un problème de fond et de mentalité.<br class="autobr" /> je soutiens du mieux que je peux infirmières et caissières et toute profession, mal payée, mal considérée</p> <p>vos comparaisons sont inutiles et nous éloignent du problème.</p> <p>tirons tout le bas peuple vers le haut, pas vers le bas. pas à plaindre vis à vis d'une caissière certes. mais par rapport à un anesthésiste, un chirurgien, un patron de presse ?<br class="autobr" /> les syllogismes ne font pas un raisonnement.</p> <p>hier j'étais sur le billard, dans un autre pays, le Québec (qui n'en n'est pas un de pays)<br class="autobr" /> l'herbe est loin d'y être plus verte. mais plus verte que chez son voisin du bas.<br class="autobr" /> les soins de santé bien moins rapides, bien plus inégaux entre les gens d'en haut et les gens d'en bas de la vieille europe. 6 mois pour un ménisque déchiré, et cela en jonglant entre le privé($) et le public<br class="autobr" /> Les soignants pas plus heureux qu'en France. travailler plus, faire plus de patients avec moins d'argent et de moyens.<br class="autobr" /> Les infirmières faisaient leur travail au mieux mais je sentais les débordements, trop de patients en même temps. mais toujours là. pas parfaitement mais là. par vocation et par amour de son prochain.</p> <p>si une profession de petites mains se sent non considérée, où est le problème de se battre pour et avec eux Michele ?</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T14:20:21Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51402 2015-06-06T14:20:21Z <p>Je réagis à la réflexion de Michèle ?? Quel métier exerce t-elle ?? <br class="autobr" /> D'accord caissière et autres pas facile.Respect pour tous les métiers..en tant qu'infirmière depuis 28 ans je me dis que c'est un métier très lourd..1 week-end sur 2,jours fériés.. ;etc. ;..le plus important c'est la responsabilité humaine !! Ce ne sont pas des objets que nous manipulons..mais des humains..nous sommes les premières en lignes pour l'observation des patients... ;responsabilités énormes ! Appel du médecin,retour des opérés,accueil des urgences...et heures supplémentaires..nous ne fermons pas à 21h précise !!! Ceci dit j'adore mon métier..mais il ne faut pas oublier que l'humain soigne l'humain...les hôpitaux deviennent de grosses entreprises...manque de personnel cruel...Mais dans la profession ..il y a des services plus lourd que d'autres....<br class="autobr" /> De nouveau Michèle.. ;si tu n'as pas la "vocation" ..tu ne fais pas une bonne infirmière et j'ai peur pour tes patients !!!</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T14:05:26Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51401 2015-06-06T14:05:26Z <p>juste une question pour Michèle....dans quel établissement travaillez vous ? visiblement c'est le paradis chez vous je pourrais postuler...</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T13:23:25Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51399 2015-06-06T13:23:25Z <p>Ma fille est en 2 ème année d'école d'infirmière mais au vu des différents stages accomplis surtout en milieu hospitalier , elle ne sait plus si elle doit continuer pour effectuer sa dernière année car elle est surtout dégoutée par le comportement des médecins qui traitent les infirmières comme des moins que rien ! alors que leur travail est effectué le mieux possible avec les moyens qui leurs sont octroyés ,elle se demande si elle ne va rester plutot aide soignante par peur des responsabilités aussi .Je lui ai dit de bien réfléchir mais je crois que le plus important est d'etre bien dans son travail . Pour finir respect à tout ce milieu hospitalier,comment peut on faire passer ce pouvoir de l' argent au détriment de l'humain ?</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T12:28:48Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51398 2015-06-06T12:28:48Z <p>Que dire ! oui le travail est fatiguant par moment , mais pas plus que d'autres et même bien moins que certains ! Alors , lorsqu'on en a marre de son travail , de son poste , on peut toujours faire autre chose<br class="autobr" /> changer d'orientation ! Oui il faut revendiquer mais pas tout le temps ni n'importe comment .<br class="autobr" /> Une parenthèse : que de fautes de français dans ces commentaires ! bravo les infirmières</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T12:14:35Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51397 2015-06-06T12:14:35Z <p>peu de chose à ajouter aux commentaires qui vont tous dans le même sens. Juste un hommage à une infirmière et un aide soignant. j'ai été admise aux urgences pour ce que je j'appellerai de la bobologie (mais les pompiers avaient décidé de me faire transporter dans un CHU) chute sans gravité dans un escalier. Par contre j'étais en détresse morale ayant perdu quelques mois auparavant mon époux (décédé dans ce même hôpital). Ces deux personnes malgré leur surcharge de travail ont pris chacune le temps de me tenir la main, non pas quelques secondes, mais plusieurs minutes, et ont trouvé les paroles de réconfort et d'apaisement dont j'avais besoin.<br class="autobr" /> Je n'ai pas eu le temps de les remercier comme j'aurai aimé le faire, voilà qui est fait au travers de ces quelques lignes. Même si cela reste dans l'anonymat le plus total, j'adresse mes remerciements et mon soutien à la profession toute entière.<br class="autobr" /> Mr Martin H. quand on sait ce pourquoi vous vous êtes battus... le monde change...</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T12:06:22Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51396 2015-06-06T12:06:22Z <p>Je suis infirmiere dans un service d'urgence, je fais des gardes SMUR, notre activité augmente tous les ans, pour l'année derniére +5%. On nous agrandit les locaux avec des postes a pourvoir, mais vu la restriction de budget pas de nouveau poste de créer.... Pour les caissières et les gens en usine, c'est dur je ne dis pas le contraire. Mais il y a toujours plus malheureux que nous, c'est pas pour ça qu'il faut accepter la dégradation de notre activité. Dans mon service on s'aperçoit qu'on a même plus le temps de discuter avec les patients, nous sommes devenu des techniciennes.<br class="autobr" /> Alors OUI il faut se mobiliser pour améliorer nos conditions de travail. Pour le bien du personnels mais aussi des patients.</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T11:28:11Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51395 2015-06-06T11:28:11Z <p>ya pas qu'a lhopital que cest la galere(quoique dans certains services cest café clopes et cest ceux la qui se plaignent !!!) etant infirmiere liberale je peux dire que cest pire que lhopital cest pas 8h qu'on fait par jour cest 10 minimum ss compter les astreintes ou il faut debarquer en pleine nuit chez les gens quand les perfs merdent ect... Alors arretez de vous plaindre a lhopital ok cest dur mais une fois service fini on rentre a la maison et voila. Le liberal non. Donc faut qu on arrete de se plaindre on a du boulot cest deja pas mal surtout quand on voit la conjoncture de maintenant</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T11:22:02Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51394 2015-06-06T11:22:02Z <p>Oui il y d' autres métiers difficiles et peu payer, j ' en suis consciente et entièrement d' accord, des gens pour qui vivre sans soucis et sans difficultés financières est dur et un combat de chaque jour.<br class="autobr" /> Je ne pense pas être une personne qui se plaint facilement de sa condition de vie et encore jamais écrit sur le sujet malgré tout les message désobligeants lu sur ce corps de métier.<br class="autobr" /> Dans le milieu médical ce sont des vies que l' on a dans les mains, c' est difficile physiquement mais aussi psychologiquement car nous sommes confrontés chaque jour à la détresse, la souffrance, la " mort ", qu' il faut gérer en plus des soins procurés. Aide-Soignante depuis 21 ans, je ne me plains pas du métier que je fais car j' ai la chance de l' avoir choisi et de l' aimer mais des conditions de travail qui se dégradent : manque de matériel, de personnel qui engendre une moins bonne prise en charge car manque de temps pour les soins, l' écoute, le relationnel ce qui génère de l' incompréhension et l' agressivité de certains patients et familles qui pensent qu' ils sont considérés comme du bétail, je peux comprendre leur ressenti mais cela est contre notre volonté.<br class="autobr" /> Ce ressenti est du à ceux qui nous dirigent car effectivement ce qu' ils veulent c' est du chiffre :<br class="autobr" /> Plus de passages (aux urg) + hospitalisation plus courte + moins de personnel = plus d' argent pour eux en faisant des économies mais dégradant la prise en charge et la santé de chacun.</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T11:00:01Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51393 2015-06-06T11:00:01Z <p>Polémique. ..privations l ap hp,puisque notre profession n a pas à ce plaindre....et du fait enlevons la sécurité sociale. ...et demandons aux caissières de palier...j ai énormément de respect pour cette profession exploitée. ..mais stop de ces comparaisons inutiles ! !!!</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T10:41:27Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51392 2015-06-06T10:41:27Z <p>j'étais la quand cette infirmière à lu sa lettre , c'est magnifique.je réponds au premier commentaire de Michelle.Vous ne pouvez parler de statut avantageux car nous sommes la branche de l fonction publique la plus mal payée avec un gel des salaires depuis plus de 5 ans.Je suis aide soignant et nous nous devons de plus en plus accueillir les usagers dans des conditions déplorables faute de place et de manque de personnel.nous voyons la mort tout comme la vie.Néanmoins nous ne sommes plus des nonnes à être des esclaves de la souffrance des autres.</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T10:36:35Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51391 2015-06-06T10:36:35Z <p>Infirmier, j'ai pris ma retraite avant les autres (ah le privilégié !).Mais un accident de santé, peu après mon départ aurait pu me coûter la vie, sans toutes ces personnes, dévouées, compétentes, pompiers, médecins, infirmières, aide-soignants, etc. <br class="autobr" /> Oui, il y a les caissières, les employés, les ouvriers, exploités par ce chantage odieux au chômage, qui les font accepter des conditions de travail dignes des siècles précédents. Par le passé, des gens se sont battus, en donnant parfois leur vie, pour que nous puissions travailler, et surtout vivre dignement. <br class="autobr" /> Le Service Publique, dont les soignants, et d'autres acteurs font partie, est la concrétisation de ces combats. Ce service est parfois assuré par le "privé", quand il ne s'oriente pas vers la rentabilité, comme le veulent désormais nos gouvernements.<br class="autobr" /> Cessons de montrer du doigt les "fonctionnaires", en tous cas ceux dont il s'agit ici. Les "RTT ?" octroyés quand c'est possible pour compenser des "35h" inexistantes, sans parler des heures sup., des horaires changeant, des congés fractionnés. "Comment se ressourcer ainsi ?"<br class="autobr" /> Ce n'est pas une plainte mais une colère, non pas de perdre les "privilèges" d'une "corporation", mais de voir notre monde réduit à des impératifs financiers. Il est des "services" qui ne seront jamais "rentables", comme la Santé, l'Éducation, etc. Pourtant l'argent ne s'évapore pas. On sait maintenant où il se trouve. Tâchons d'œuvrer à plus de solidarité.</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T10:14:10Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51390 2015-06-06T10:14:10Z <p>je soutiens avec toutes mes forces le combat juste des personnels de l hôpital .<br class="autobr" /> ce combat nous concerne tous <br class="autobr" /> pourquoi diviser les travailleurs comme le fait michèle , cela est réservé aux patrons et à mr hirsch . pourquoi toujours vouloir niveler par le bas ?<br class="autobr" /> quant nous serons tous des précaires , des sdf que direz vous ma chère michèle ?<br class="autobr" /> vous devriez plutôt réfléchir pourquoi le travail se dégrade partout , dans le public , dans le privé . er pourquoi les profits ne cessent de croitre et pourquoi il n y a jamais eu autant d inégalités dans notre pays si riche, que nous avons 112000 sdf dont 31000 enfants .<br class="autobr" /> alors je vous supplie d ouvrir vos yeux devant le désastre, et devant cette injustice insupportable<br class="autobr" /> notre seul force est de nous rassembler car nous sommes dans le même bateau qui ne coule pas pour les oligarques .<br class="autobr" /> alors de grâce ne nous divisons pas , ne leur faisons pas en plus ce cadeau</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T09:40:21Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51389 2015-06-06T09:40:21Z <p>Très chères infirmières et aides soignantes.. j'ai souvent eus l'occasion d'avoir recours a vous dans le cas de mes hospitalisations et je peux vous certifiez de mon soutient a votre cause qui ne devrait pas avoir lieu...le ministre de la santé devrait pour une fois prendre soin de vous au lieu de vous asséner une loi absurde..vous êtes toujours là pour nous les malades aussi bien pour nous apporter votre aide physique comme moral et dieu sait que c'est important...<br class="autobr" /> C'est pour tout cela que je viens vous écrire cette lettre, alors soyez sures que je suis a vos côtés pour que le ministre ne vienne pas vous privé de vos heures de travail et de repos car vous le méritez amplement.<br class="autobr" /> Vous avez raison de vous battre pour vos acquits qui sont tellement dérisoires face a la foi que vous avez en vous afin de faire votre travail.... ce n'est pas un travail mais un sacerdoce.<br class="autobr" /> Alors très chères infirmières et aides soignantes ..JE SUIS DE TOUT COEUR AVEC VOUS</p> <p> Cordialement</p> <p> Un patient parmi tant d'autres</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T09:20:41Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51388 2015-06-06T09:20:41Z <p>je voudrais dire à Michèle cette exceptionnelle infirmière heureuse qu'il y aura toujours d'autres salariés qui pourraient se plaindre , toutefois il est excessif de comparer la caissière et l'infirmière , les responsabilités la formation et même le temps de travail ne sont pas identiques .</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T08:55:21Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51387 2015-06-06T08:55:21Z <p>Bonjour, Je suis infirmière depuis 20 ans maintenant et je viens de quitter les services hospitaliers épuisé de ne pas être entendu dans la difficulté de prendre en charge correctement les patients . Eux le ressentent et nous soutiennent. Ce métier on l'adore mais ce n'est pas une vocation et ne doit pas l'être. Nous avons besoin d'évacuer tout ce stress ces épreuves au quotidien.</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T08:45:40Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51386 2015-06-06T08:45:40Z <p>Il y aura toujours des âmes bien pensantes pour dire qu'il faut accepter les reculs parce que c'est pire pour d'autres. ...comme si ce qui est pris à certains avait jamais profité ensuite à ces plus démunis. ..ce n'est qu'une façon de justifier l'inaction face aux régressions...de justifier la peur ....</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T08:40:40Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51385 2015-06-06T08:40:40Z <p>je parle pour certaine personne qui ne comprenne pas pourquoi ont ce plaint et qui trouve que nous n'avons pas de décence et qu'il faut penser aux autres je suis d'accord mais que dira t elle le jour ou elle voudra prendre une journée ou des heures pour sont enfant qui est malade et que l'on va lui répondre ce n'est pas possible, et que dira t'elle si un jour elle boss en consultation et que nos médecins prendrons des rendez vous jusqu'à des 20 h du soir et que sont enfant attendra chez la nourrisse et devra le lendemain se levé à 4 h 30 du matin pour retourner au boulot car il manque une collègue, et que fera t elle si un patient la menace parce qu'il attend depuis trop longtemps, à ces gens là je leurs dit il faut réagir avant que notre vie de famille devienne de plus en plus dramatique il est dommage pour les autres, il faut pas oublié que c'est aussi pour eux que nous nous battons. les patients qui sont actuellement dans les lits d'hôpitaux aujourd'hui. et bien demain ca sera nous ou nos enfants</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T08:16:52Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51384 2015-06-06T08:16:52Z <p>Beaucoup de travail sont dure la vie est chère beaucoup de travail mal payer mais il faut des sous a la fin du moi vous avez signer un contract pour dire que vous étiez d'accord avec tous sa ben maintenant il faut l'appliquer et le respecter et si vous étes pas d'accord avec le contract démissionner personne ne vous a obliger a travailler pour sa c'est vous et seleument vous qui la choisi .</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T08:13:44Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51383 2015-06-06T08:13:44Z <p>Bravo, rien a rajouter</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T07:22:50Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51382 2015-06-06T07:22:50Z <p>Bravo...Respect !!! Je suis Animatrice Expérimentée et Diplômée auprès de personnes Âgées depuis plus de dix ans... Mon constat est tout aussi navrant... Au chômage depuis peu après mes trois dernières années à l'hôpital... Les personnes Âgées ne sont plus des résidents mais des CLIENTS pour le porte feuille de ses Messieurs ... le reste est désolent... plus de "Bientratentance" UNE HONTE... Ils embauchent des emplois aidés ... NO COMEN'T ....</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T07:05:33Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51381 2015-06-06T07:05:33Z <p>Comparer l'incomparable ... ! Des risques que l'on fait prendre professionnellement, l'avenir d'une profession, … Que fait cette personne fort critique, qui oublie adroitement toutes les spécialités qui sont pénibles, avec d'énormes responsabilités, qui demandent un investissement total. Vu la variété des postes... Pensez un peu aux autres SVP... ! Si vous n'êtes pas consciente de ce qui se passe, des services qui fonctionnent à flux tendus, c'est surréaliste… Parler ici de RTT, alors que la majorité des infirmières travaillent en heures supplémentaires, quel cynisme ! Des années de nuit, en cardiologie, aux soins intensifs, en réanimation, en pédiatrie, aux urgences, en week-end de 14 heures samedi + dimanche, suite à une semaine de garde, et d'autres rythmes, on verra ensuite, si ce métier est comme d'autres. Beaucoup oublient que nous ne sommes pas les religieuses d'antan, et que nous avons des vies entre les mains… Des années pour réaliser que ceci a un coût réel sur la santé, et que c'est sans issue... Rien, face à l'usure physique... des années à soulever des tonnes chaque jour ... Les anciennes infirmières, elles, triment pour survivre , avec un état de santé déplorable, un taux de handicap élevé… Elles ont la pudeur de ne rien dire en plus. L'humanisme est bien loin, et, voir ainsi employer le mot « honte », il faut vraiment le faire… !</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T06:35:11Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51380 2015-06-06T06:35:11Z <p>attention a ne pas truquer les chiffres !.un jour férié a l'hopital rapporte 48 euros.......et non pas 40 comme dit plus haut........</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T06:09:06Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51379 2015-06-06T06:09:06Z <p>Bonjour,je suis infirmiere depuis 30 ans,j'ai cessè mon activité depuis novembre 14 pour la retraite,je suis ravie ! Les conditions de travail se dégradent énormément depuis quelques annees et les prises en charges,à mon sens,ne sont plus correctes. Beaucoup de collègues de la profession sont démotivés,au bord de l'épuisement professionnel. On ne peut comparer une caissière, ou un ouvrier, chacun son métier,mais dans notre profession, il y a des responsabilités importantes,tout d'abord,la vie des patient est entre nos mains,et nous n'avons pas droit à l'erreur, ce n'est pas comme un litre de lait qui tombe d'un tapis d'une caisse et qui se casse,on jette et on en reprend un autre ! La,non... la pression,le stress, car de plus en plus des actes medicaux nous sont délégués, sans compter que pour faire des économies sur la masse salariale, certains postes comme le mien,ne sont pas remplacés lors de départ en retraite. Donc,j'ai honte de lire des commentaires de professionnels qui dusent que nous nous "plaignons" ce ne sont que de biens tristes constats, nos prises en charges infirmières deviennent de moins en moins satisfaisantes et n'oubliez pas que demain,vous serez soigné vous aussi,moi ça me fait flipper !</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T06:05:19Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51378 2015-06-06T06:05:19Z <p>il y a 50 ans salle justin joly a l'hôpital saint louis ma petite fille de 5 ans est partie rejoindre les anges et deja a ce moment la les infirmieres avaient beaucoup de travail c'etait les mamans qui en arrivant voir leurs enfants qui donnaient les médicaments des le matin deja elles etaient debordées et ne pouvaint parler avec les parents pour leur remonter le moral maintenant je suis une grand mere de 83 ans et je dis bravo et merci pour tout</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T05:44:56Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51377 2015-06-06T05:44:56Z <p>Il était temps que cela bouge. Ça fait plus de trente ans que cela merde à l'Hôpital.<br class="autobr" /> j'ai écouté France Inter la matinale de Patrique Cohan qui a menacé d'arrêter l'émission si les manifestants ne faisaient pas silence lors du "gentil"discours de Hirsch. Terrible chantage qui n'a pas calmé les sifflets. Le monde hospitalier n'est pas raisonnable. Ha ha...</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T05:43:08Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51376 2015-06-06T05:43:08Z <p>quel réalisme dans ce texte. Je ne peux qu'être d'accord avec les idées soulignées puisque je suis exactement dans la même situation (et j'ai en plus le même âge que l'auteur). Si seulement notre énergie était du à la charge de travail... Mais une grosse partie de notre énergie part pour palier des conditions de travail qui se dégradent : faire 5 étages pour trouver une couverture ou un oreiller, a l'heure des smartphone et des tablettes numériques risquer la vie d'un patient parce qu'on arrive pas à déchiffrer la prescription d'un médecin qui en a rien a foutre....<br class="autobr" /> Nous sommes sûrement pas les plus malheureux mais devons nous pour autant nous taire ? Certes nous ne sommes pas payées au smic mais nous avons un diplôme grade licence et des responsabilités qui peuvent être lourdes de conséquences. Désolée Michele si je te fais honte mais a 31 ans j'ai mal au dos et je sais déjà que je ne pourrais pas faire ça toute ma vie (comme les femmes de ménage que tu as sité)... Chacun sa pénibilité.... Les soignants sont en colère et pour ma part cette colère est legitime</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T00:57:54Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51375 2015-06-06T00:57:54Z <p>Et non, je ne suis pas une machine !! Qui fait bêtement ses soins !! j'ai une conscience professionnelle, je ne travaille pas simplement pour ma paye ! Ni pour avoir de la reconnaissance !<br class="autobr" /> Michele, je ne sais pas où tu bosses, médecine du travail dans un labo pharmaceutique ??, dans une banque...?? ou dans un service depuis des années ?? Et bien sors de ta planque et vois ce qui se passe ailleurs !! <br class="autobr" /> Dénoncer cet état de fait n'est pas un caprice, c'est de l'éthique professionnelle ! Accepter la situation actuelle sans rien dire sous prétexte que d'autres personnes ont des situations difficiles revient à accepter avec soumission la baisse de la qualité des services de santé dans leur ensemble. J'aime aller faire des courses et avoir des produits de qualité accompagné d'un service de qualité. La santé n'est pas un service, c'est un droit ! Et c'est vital ! Si Michele veut livrer un combat pour le bien être des caissières libre à elle, mais pas au prix du dénigrement d'un métier indispensable qui est mis un plus à mal chaque jour !</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-06T00:57:01Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51374 2015-06-06T00:57:01Z <p>Je suis scandalisée par les propos de Michèle... Comment comparer le métier d'infirmière avec le métier de caissière, tout honorable soit-il ? La pénibilité ainsi que les responsabilités ne sont pas les mêmes ! l'alternance de jour et de nuit, manutention des patients.., les situations d'urgences vitale ; l'ACE, l'accompagnement fin de vie, l'angoisse de mort, la douleur, toilette mortuaire, les excréments, les maladies contagieuses ....et sans compter la difficulté pour nous de gérer nos émotions face à ces situations... Une infirmière risque le pénal en cas de fautes professionnelle : une erreur de médicaments, de posologie...<br class="autobr" /> Je suis infirmière depuis 10 ans et j'aime mon métier. Je me réveille tous les matins en étant heureuse d'aller travailler ce qui est sans doute une chance dans notre société actuelle. Cela n'enlève pas la pénibilité ! J'ai travaillé pendant 2 ans dans l'intérim à Paris et banlieue parisienne, j'ai donc travaillé dans différents établissements... il m'est arrivée d'être en colère contre les conditions de travail : manque de personnel : je ne peux répondre aux sonnettes quand j'ai 10 pansements a faire... : vetustetés de certains services.. Manque de matériel : soins parfois non adaptés... J'en ai marre de rentrer chez moi en n'étant pas satisfaite de la qualité de mes soins et de ma communication auprès des patients...</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-05T23:37:00Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51373 2015-06-05T23:37:00Z <p>Très beau discours, très réaliste. Félicitations.</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-05T22:25:14Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51372 2015-06-05T22:25:14Z <p>Je ne suis qu'une petite aide-soignante, je m'occupe de personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer et je suis fière de mon métier et je l'aime car je pense faire au mieux pour apporter à ces personnes malades un peu de réconfort sans compter les soins. Bien sur que nous sommes sous-payés et que les infirmièrs(es) le sont aussi et que dans le service public la tension monte, je comprends que l'on puisse faire un burn-out car on remplace de moins en moins le personnel manquant ou les départs à la retraite. il faut se battre pour garder ces valeurs et que ce métier d'infirmier(e) reste le plus beau métier dans notre pays. Je dis toujours que nos chers ministres ou président devraient venir sur le terrain pour se rendre compte du travail accompli. mais tout simplement je dirai : Bravo à vous, à nous, tout le personnel soignant qui faisons notre travail du mieux possible avec si peu de moyens. Continuons à avoir la tête haute pour ce que nous pouvons apporter à nos patients ou à nos résidents. Evelyne, aide-soignante dans un EHPAD privé.</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-05T21:44:42Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51371 2015-06-05T21:44:42Z <p>IDE est un métier à la base souvent compliqué qui commence par 3 ans de formation qui n'ont rien d'une partie de plaisir. Il faut acquérir des connaissances médicales complexes, des gestes techniques essentielles et être capable de gérer un service. Services qui sont de plus en plus blindés de patients. Des chiffres en 2015 !? Allez, je vous en donne dans le désordre : 18 patients en Médecine Cardio, 125 résidents en EHPAD, 30 en Soins de suite, 12 en Chirurgie générale. Ah oui précision, à chaque fois une seule infirmière en poste. Comment voulez gérer sérieusement un service dans ces conditions ? Public ou privée même combat. Comment se fait il que certains services n'ont pas un seul patient français, pour qui payons nous nos impôts ? Il serait temps dire les choses. Le coût de la Santé et sa gestion, un gros soucis franco-français !</p> Écoutez la lettre d'une infirmière à Martin Hirsch 2015-06-05T21:06:35Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/chroniques/ecoutez-la-lettre-d-une-infirmiere-a-martin-hirsch#comment51370 2015-06-05T21:06:35Z <p>Pour répondre à BABARMAMIE, le 5 juin à 20:04, je précise que Martin Hirsh n'est pas ministre, et que les ministres n'ont pas à être constamment présents à l'Assemblée nationale...</p>