Non, rien de rien, non les anciens de l'OAS ne regrettent rien..." - commentaires Merci 2013-06-24T11:16:12Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2012-13/juin-531/non-rien-de-rien-non-les-anciens-de-l-oas-ne-regrettent-rien#comment40731 2013-06-24T11:16:12Z <p>Merci à l'équipe de La-bas si j'y suis pour ces émissions sur l'OAS. Donner largement la parole à des gens dont par ailleurs on réprouve les actes est un choix qui vous honore.<br class="autobr" /> Quand aux assassinats et attentats commis par l'OAS, ils me choquent moi aussi. Me choquent aussi les meurtres et exploitation d'algériens par la France depuis des décennies, les tortures commises par le FLN ou les soldats français, l'abandon par la France de milliers de pieds-noirs et de harkis au moment de l'indépendance, les enlèvements et meurtres de ces mêmes personnes par le FLN...<br class="autobr" /> Aucun de ces actes ne trouve à mes yeux de justification. Je ne peux concevoir l'atteinte à la vie d'un humain qu'en cas d'atteinte immédiate à la mienne ou à celle de mes proches.<br class="autobr" /> Voilà ce que me confirme ce reportage.</p> Non, rien de rien, non les anciens de l'OAS ne regrettent rien..." 2013-06-24T05:34:17Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2012-13/juin-531/non-rien-de-rien-non-les-anciens-de-l-oas-ne-regrettent-rien#comment40699 2013-06-24T05:34:17Z <p>à Bidochon :</p> <p>Vous avez une vision, somme toute, dépressive du monde.</p> <p>A part en Syrie où les pauvres opposants à Bachar Al Assad se font laminer, la Terre va plutôt mieux dans son ensemble avec bien sûr de nouveaux défis (environnementaux, socio-économiques, etc) à relever...</p> Non, rien de rien, non les anciens de l'OAS ne regrettent rien..." 2013-06-23T23:18:31Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2012-13/juin-531/non-rien-de-rien-non-les-anciens-de-l-oas-ne-regrettent-rien#comment40664 2013-06-23T23:18:31Z <p>@ LOUANCHI :<br class="autobr" /> En France, on aime pas les perdants, les pauvres (c'est la m^me chose). Au sujet de l'instituteur dans votre reportage vidéo, il n'y a pas si longtemps en Bretagne, je le sais de ma mère, dans les écoles il y avait des écriteaux " il est interdit de cracher par terre et de parler Breton". cela ne concernait pas que les harkis.Certes les pauvres de France n'ont pas été entouré de barbelés et de miradors, mais ils ont toujours vécu dans des guétos. Il y a en France un profond racisme de classes entretenu par les politiques et les élites. c'est cela la France, on ne mélange pas les torchons avec les chemises.<br class="autobr" /> A l'école, il n'y avait absolument rien en histoire sur la guerre d'Indochine et la guerre d'Algérie : trop tabou ! a tel point que j'ai confondu longtemps la guerre de Corée avec l'Indochine (vu que "l'Indochine" n'existe plus et à été divisé en Vietnam, Cambodge,Laos, Thailand, etc...je croyais que la Corée en faisait partie !<br class="autobr" /> Récemment j'ai vu un téléfilm sur la bataille de Diên Biên Phu , ce film m'a appris tous ce que je sais de ce conflit, et là aussi la France à laisser tombé son armé à un triste sort a se battre sans ravitaillement jusqu'à épuisement de leurs munitions, et pratiquement tous mort. Egalement un sort similaire pour les "harkis" d'Indochine.<br class="autobr" /> Voilà pour ce qui est de "faire les choses honteuses pendant la nuit", l'histoire est également honteuse, d'ou ces "trous" dans les programmes scolaire d'histoire de France.<br class="autobr" /> Il y a eu également un téléfilm, il y a 2 à 3 ans, sur ces "camps de la honte" harkis.Contrairement à l'Indochine, je savais ce qu'était un Harki, mais pas l'existence de ces camps.<br class="autobr" /> Le problème est que nous sommes toujours dirigé par les m^mes politiques (leurs familles, leurs descendances), les m^me élites, pour les mêmes effets sur la "basse cour" de la population.<br class="autobr" /> En France, il y a la France d'en Haut, et la france d'en bas.<br class="autobr" /> Pour les "camps de la hontes", peut être que dans 20 ans on nous reprochera les camps de roms qui vivent dans des circonstances bien pires que les camps de harkis, bien que les roms ne sont pas entouré de barbelés, sont venu de leurs plein grés, et si c'était de nuit cette fois pour ne pas élever les soupçons et montrer l'importance de leurs existences.Là ce n'est pas la guerre, mais l'Europe.<br class="autobr" /> j'habite à 2Km de ce qui a été un des plus grand camps de Roms en france :<br class="autobr" /> <a href="http://www.le-republicain.fr/index.php?option=com_flexicontent&view=items&id=7132:ormoy-corbeil-essonnes-villabe-camp-rom-reste-le-probleme-des-dechets-" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.le-republicain.fr/index.php?option=com_flexicontent&view=items&id=7132:ormoy-corbeil-essonnes-villabe-camp-rom-reste-le-probleme-des-dechets-</a><br class="autobr" /> Il vivaient dans des conditions lamentables, leurs sorts non enviables, mais comme tous les riverains, pas mécontents de les voir partir ! Je passe encore pour un gros facho, mais voir en France des bidons villes pendant plus de 5 ans sans aucune action des pouvoirs publiques, c'est vraiment qu'ils n'en ont absolument rien à foutre.Alors pour ceux dont mes propos choquent : Imaginez vous vivre aux pieds d'une favela du brésil, avec la délinquance, l'insalubrité qui va avec. <br class="autobr" /> Détail, la tuberculose est de retour en France.<br class="autobr" /> Les politiques, les richissimes élites ne sont pas du tout concernés, et voient m^me d'un bon oeil cette "paupérisation" de la France : l'écart devient de plus important , leur richesse devient incommensurable en proportion avec l'écart qui se forme entre eux et le reste de la population Française : nous sommes revenu au temps de Louis XIV.<br class="autobr" /> "L'Etat, c'est Moi" !</p> Non, rien de rien, non les anciens de l'OAS ne regrettent rien..." 2013-06-22T13:42:43Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2012-13/juin-531/non-rien-de-rien-non-les-anciens-de-l-oas-ne-regrettent-rien#comment40241 2013-06-22T13:42:43Z <p>HARKIS LES CAMPS DE LA HONTE</p> <p>lien vers <a href="http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news</a> <br class="autobr" /> En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du village. A l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un seul aujourd'hui se décide à parler.</p> <p>35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.</p> <p>Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de ma vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez : Hocine Louanchi joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)</p> <p>Interview du 26 mars 2012 sur radio-alpes.net</p> Non, rien de rien, non les anciens de l'OAS ne regrettent rien..." 2013-06-21T11:57:52Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2012-13/juin-531/non-rien-de-rien-non-les-anciens-de-l-oas-ne-regrettent-rien#comment40107 2013-06-21T11:57:52Z <p>Je voulais rajouter au sujet de l'Algérie et du manque de soutient de l'Etat français. En 14 18 et pendant la seconde guerre mondiale, il n'y avait pa&s que les pieds noirs pour défendre la France : les "indigènes" des colonies d'Afriques, comme les tirailleurs sénégalais, ont largement participé en premières lignes dans les combats.Alors après avoir libéré la France de l'envahisseur par deux fois, et vu que la France n'était pas si forte que cela, leurs indépendances devenaient logique.<br class="autobr" /> Egalement en France, dévastée par la seconde guerre mondiale : l'Hiver 1954 et l'abbé Pierre, sur Brest en Bretagne (complètement rasé par les bombardements) les quartiers pauvres ont vécu jusqu'en 1972 dans les baraquements "provisoires" installé au lendemain de la guerre fin 40 début 50 (baraques françaises et baraques américaines), c'est à dire pendant plus de 25 ans.<br class="autobr" /> La France avait visiblement des priorités qui passaient avant l'Algérie française...</p> Non, rien de rien, non les anciens de l'OAS ne regrettent rien..." 2013-06-20T16:01:42Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2012-13/juin-531/non-rien-de-rien-non-les-anciens-de-l-oas-ne-regrettent-rien#comment39987 2013-06-20T16:01:42Z <p>Peu après la colonisation par la France en 1830 par Charles X et Louis Philippe (contre Abd El Kader et les Ottomans) :</p> <p>Travail sur l'Algérie par Alexis de Tocqueville (partisan de la colonisation).</p> <p><a href="http://www.kabyles.net/+-alexis-de-tocqueville,517-+.html" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.kabyles.net/+-alexis-de-tocqueville,517-+.html</a></p> <p>En 1955 : Vision pacifiste d'Albert Camus (mort accidentellement en 1960) sur la situation en Algérie au début de la guerre :</p> <p><a href="http://www.esperanto-sat.info/article2004.html" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.esperanto-sat.info/article2004.html</a></p> Non, rien de rien, non les anciens de l'OAS ne regrettent rien..." 2013-06-19T05:10:53Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2012-13/juin-531/non-rien-de-rien-non-les-anciens-de-l-oas-ne-regrettent-rien#comment39601 2013-06-19T05:10:53Z <p>à Stournes :</p> <p>(Il faut préciser qu'avant l'arrivée des Français en 1830 (Charles X et Alexis de Tocqueville comme idéologue) l'Algérie était sous domination ottomane).</p> <p>La guerre d'Algérie est aussi et avant tout, une guerre de classe entre les riches "colons" et les pauvres Algériens sans droits.</p> <p>L'OAS est une organisation extrémiste de la classe dominante coloniale et heureusement tous les "pieds noirs" n'y adhéraient pas et on sauvait l'honneur.</p> <p>Les ignorants français qui votent FN ne savent pas que Le Pen est un pro OAS et que l'OAS a été la cause de l'envoi des troupes en Algérie et d'appelés contre leur volonté et contre leurs idées "d'aller tuer des pauvres gens" ou d'aller eux-mêmes à la mort.</p> <p>Les électeurs FN sont soit des salops, soit des exploités !</p> <p>Je pense que pour une vraie réconciliation après cette guerre d'indépendance, il faudrait (comme entre la France et l'Allemagne au sein de l'union européenne) une libre circulation des personnes (sans les tracasseries administratives) entre le Maghreb et l'Europe.</p> <p>Ps : Vision de Camus de la situation en Algérie en 1955 (on comprends qu'il n'est ni pour le FNL ni pour l'OAS) :</p> <p><a href="http://www.esperanto-sat.info/article2004.html" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.esperanto-sat.info/article2004.html</a></p> Non, rien de rien, non les anciens de l'OAS ne regrettent rien..." 2013-06-19T04:12:14Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2012-13/juin-531/non-rien-de-rien-non-les-anciens-de-l-oas-ne-regrettent-rien#comment39571 2013-06-19T04:12:14Z <p>Pour qu'il y ait une vraie réconciliation entre la France et l'Algérie, il faudrait (comme entre la France et l'Allemagne au sein de l'union européenne) la possibilité d'une libre circulation des personnes entre le Maghreb et l'Europe : utopique ?</p> <p>Ps à Stournes : vision de Camus en 1955 de la situation en Algérie :</p> <p><a href="http://www.satesperanto.org/Camus-Letero-al-algxeria-aktivulo.html" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.satesperanto.org/Camus-Letero-al-algxeria-aktivulo.html</a></p> Non, rien de rien, non les anciens de l'OAS ne regrettent rien..." 2013-06-18T23:20:27Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2012-13/juin-531/non-rien-de-rien-non-les-anciens-de-l-oas-ne-regrettent-rien#comment39491 2013-06-18T23:20:27Z <p>Je ne sais pas si je suis un véritable nationaliste, je voudrai simplement que nous puissions nous défendre contre la guerre économique que nous vivons, et l'envahissement de notre société qu'elle représente. Après tous nous vivons déjà dans un pays, un système fasciste. Au final,je me fous de la couleur de notre drapeau, de sa devise, de ses frontières car tous cela ne représente plus rien, nous ne gérons en tant que "citoyens" plus rien. chaque seconde de notre vie est géré par des obligations : être obligé de se lever à l'heure, d'arrivé à l'heure au travail,d'y allé même si l'on en a pas envie, respecter la loi, respecter le code de la route, traverser dans les clous, garder pour soi ce que l'on penses et dire ce que l'on attend de nous, faire ce que l'on attend de nous. Si je n'étais pas tenu par une multitudes de contrats comme autant de chaines : contrat de mariage, contrat moral envers mes enfants, contrat avec ma banque pour le crédit de mon logement, contrat moral avec ma femme pour ce projet commun de logement, d'enfants, contrat moral avec les parents qui vieillissent et qu'il faudra un jour prendre en charge....Je partirai loin, très loin pour ne vivre que pour moi, sans femme ni enfants pour ne plus avoir aucun point de pressions, de chantages. Ne rien transmettre ? pourquoi, transmettre mes chaines à la génération suivante ?<br class="autobr" /> La France, l'Europe est maudite. Toute son histoire n'a tété que des succession d'invasion d'un pays, d'un peuple sur l'autre.Cela continu, plus pour des frontière mais de manière économique, et lâ l'Europe entière est en train d'être anéantis, les frontière étant rempalcé par des titres de propriétés, de patrimoine, industriel, et m^me politique car nos opinions, nos vote ne sont non seulement plus pris en compte ni respecté .ex : le TCE en 2005, le "changement c'est pour maintenant" de hollande qui est la continuité de sarko, le cathare qui nous rachète la chine qui aspire nos usine et l'intégralité de notre patrimoine industrielle avec son savoir faire. L'Amérique qui a remplacé notre culture depuis 1945 en nous inondant avec leur vision de leur monde, par le cinéma, la télévision (9 séries /10 sont américaine) leur mode de vie en générale. Je crois que cela va bien plus loin que la vision "droite/gauche" ou que les anciens blocs Etat Unis/URSS commusite : c'était une course contre la montre pour l'invasion de l'Europe.<br class="autobr" /> Nous n'avons rien vu venir, mais nous nous sommes fait colonisé, l'Europe entière, par les Etats Unis, au même titre que l'Algérie par la France en 1830. Nous sommes leurs indigènes, nous travaillons pour leurs colons de l'industrie et la finance, pour la bourse. Le communisme d'URSS n'était qu'un obstacle à leurs projets. Si l'on regarde bien, quels sont les grands vaincus de la seconde guerre mondiale ?Le Japon qui a bénéficié d'accords commerciaux avec les Etats Unis ? l'Allemagne de l'Ouest qui a également servis de terreau industriel avec les Etats Unis ? Bon, l'Allemagne coupé en deux pendant plus de 40 ans, c'est cher payé, d'accord. l'Angleterre qui a été le sous marin de Etats Unis en Europe et a saboté tous les projets politiques européen ?<br class="autobr" /> Tout n'a été qu'enjeux de pouvoir, et cela continu. La Chine s'en mêle maintant, et peut être bientôt l'Inde.La France actuelle, l'Europe ne pèse pas plus que l'Algérie de 1830 car nous avons perdu notre indépendance.<br class="autobr" /> La France n'est plus qu'un pays, ou une "surface" de merde. La pute de l'Europe, voir du reste du monde car on veut nous faire croire que l'on peut encore y accueillir toutes la misère du monde, et la pute car tout y est à prendre, tout y deviens en promo.<br class="autobr" /> la pipe pour 10 Euros, l'amour pour 20, pour la sodo c'est gratuit et en libre service.<br class="autobr" /> Oui franchement, si j'avais le choix j'irai vivre ailleurs, très loin, sans me retourné, sans aucun regrets ni souhait de retour.<br class="autobr" /> Marianne est devenu une pute siliconé et vérolé, Montesquieu,Rousseau, Voltaires de simples effigies sur de la monnaie.</p> Non, rien de rien, non les anciens de l'OAS ne regrettent rien..." 2013-06-18T12:10:30Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2012-13/juin-531/non-rien-de-rien-non-les-anciens-de-l-oas-ne-regrettent-rien#comment39291 2013-06-18T12:10:30Z <p>@ Stournes <br class="autobr" /> effectivement, c'est ceux qui ont vécu l'histoire qui en parles le mieux. Je n'es pas vécu cette guerre et je me garderai bien de faire un jugement de valeur sur l'un ou l'autre camp. les blessures de l'histoire ne se contente pas de restés marqué au fer sur la génération qui l'a vécu, et cela jusqu'à sa mort, mais traverse les générations.<br class="autobr" /> Daniel Mermet dit que l'origine du FN (ou le nationalisme en général), et sa progression est due à la guerre d'algérie , et que ce conflit à été récupéré par le FN<br class="autobr" /> Je crois que les blessures sont bien plus ancienne, et que la guerre d'Algérie n'y tient qu'une toute petite part, résumé le nationalisme avec le raciste anti agérien ou plus largement musulman est un raccourci plus que simpliste. Ce ne sont que les bouc émissaire du moment (il en faut toujours), mais je le répète, les blessures sont plus anciennes et sont lié à toutes l'histoire du 20ème siècle.<br class="autobr" /> La France (les français) a subis beaucoup d'humiliation, l'Allemagne certainement aussi. les "Alliés" ont tiré leurs épingle du jeux, comme l'Angleterre et les Etats Unis. mais si les canons Alemands avait tiré assez loins, les avions Allemand avait eu plus d'autonomie de vol, l'Histoire aurait été bien différente, les Anglais bien moins arrogants. les colonies d'Afriques, après l'Indochine, cela a tét la goute de trops, et c'est l'Algérie qui a payé le prix fort.</p> Non, rien de rien, non les anciens de l'OAS ne regrettent rien..." 2013-06-18T10:47:51Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2012-13/juin-531/non-rien-de-rien-non-les-anciens-de-l-oas-ne-regrettent-rien#comment39286 2013-06-18T10:47:51Z <p>On est pas sur médiapart ici, on ne peut pas dire ce qu'on veut... Je ne pense pas qu'il était vraiment necéssaire de censurer mon message, certes brutal, mais largement moins que ceux à qui vous donnez la parole sur notre antenne.</p> Non, rien de rien, non les anciens de l'OAS ne regrettent rien..." 2013-06-18T08:34:30Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2012-13/juin-531/non-rien-de-rien-non-les-anciens-de-l-oas-ne-regrettent-rien#comment39274 2013-06-18T08:34:30Z <p>Bonjour,</p> <p>Les pieds-noirs c'etait une diversite de situations et une diversite de visions de la guerre : pas grand chose a voir entre les gros colons riches , les petits paysans pauvres, les idealistes de gauche, les ignorants apolitiques simplement attaches a leurs privileges, ..</p> <p>Tous ceux qui disent qu'ils vivaient en paix avec les arabes, oublient que la liberte, l'egalite et la fraternite ... n'etaient pas autorisees aux arabes. Que c'etait une societe d'apartheid raciste. Chacun sa place, et pas au meme etage de la societe. La duree de vie d'une telle societe etait forcement limitee.</p> <p>Pour tous les pieds-noirs, leur pays etait l'algerie, ils y etaient nes et y etaient enterres plusieurs generations de leurs aieux. Aucun ne pouvait comprendre et accepter et ne pas etre dechires par ce que l'histoire leur demandait : abandonner leur pays.</p> <p>Combien ont voulu comprendre que la France avait un jour envahie l'Algerie comme l'Allemagne a envahi la France en 1939, et que la France n'avait aucune legitimite en Algerie. Tres peu je pense.</p> <p>Pendant la guerre, chaque camp a eu les pires actions qu'un homme puisse faire. La seule difference etait la legitimite forcement subjective de l'objectif.</p> <p>Aujourd'hui, comme beaucoup de pieds-noirs, mon pere, est bouffi de fierte ecrasee, d'aigreur d'avoir du quitter ce qu'il pense etre son pays, bouffi de racisme et de front national , comme actuellement une grande partie des pieds noirs.</p> <p>Pieds-Noirs et Algeriens, tous victimes d'une longue et douleureuse erreur de l'etat francais : la conquete d'un territoire ou la France n'avait rien a faire, qu'elle n'aurait pas du conquerir et a fortiori pas y rester. c'est aussi le fait de ceux , surtout gros colons pieds-noirs , qui ont fait echouer toutes les tentatives des gouv francais qui voulaient essayer de creer une societe mixte (possible ??)</p> <p>C'est une tragedie dont les vrais responsables ne seront jamais juges, et qui a fait des victimes de toutes nationalites et toutes races.</p> Non, rien de rien, non les anciens de l'OAS ne regrettent rien..." 2013-06-17T17:44:33Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2012-13/juin-531/non-rien-de-rien-non-les-anciens-de-l-oas-ne-regrettent-rien#comment39182 2013-06-17T17:44:33Z <p>Salut Daniel,</p> <p>De là-bas, j'en suis.<br class="autobr" /> J'ai écouté ton émission sur « les anciens de l'OAS qui ne regrettent rien ».<br class="autobr" /> Fraternellement, je voudrai te dire que j'y ai retrouvé tous les poncifs idéologiques que l'on assène depuis tant d'années.<br class="autobr" /> On cherche à y faire accréditer l'idée d'une organisation terroriste qui s'en est pris aux civils et en particulier aux musulmans.<br class="autobr" /> Des bavures, il y en eu surement mais l'OAS est une organisation tyrannicide qui s'en est pris à un appareil d'Etat qui tordant la légalité a conduit à créer les conditions nécessaires pour que se perpétuent 3 crimes contre l'Humanité (les milliers de disparus, l'exode et le massacre du 5 Juillet à Oran, le massacre des Harkis et de nombreux combattants du FLN des wilayas de l'intérieur par l'armée des frontières qui les a désignés comme traites). Le pacte secret, pour ne traiter qu'avec la tendance la plus radicale du FLN pour la signature des accords d'Evian (voir l'affaire Si Salah) et ces pratiques contraires à l'esprit de la constitution (cf Maurice Allais prix Nobel) (abandon d'une partie du territoire national, exclusion du vote de certains citoyens,...) ont fait le lit d'une guerre civile franco-française.<br class="autobr" /> Il s'est produit alors quelque chose d'unique, de jamais vu. Des massacres, il y en eu d'autres dans l'histoire et dans le monde, mais là, ils eurent lieu sur des civils innocents pour l'essentiel pro-français avec la présence des forces armées françaises en nombre, et non vaincues militairement, qui ne portèrent aucun secours à leurs concitoyens en danger (hormis quelques militaires courageux comme le capitaine Rabah Kheliff). Quel peuple pouvait accepter pareil abomination ?<br class="autobr" /> Bien sûr, vous nous avez mis en avant Delphine Renaud pour laquelle j'ai beaucoup de compassion mais j'évoquerai plus loin les nombreux cas d'enfants pour lesquels aucune compassion n'est exprimée ; on nous sert l'inénarrable Pierre Nora et son pamphlet ou encore le Pied Noir qui lui aimait les arabes pour justifier le « ni valise ni cercueil ». C'est connu, archi connu.<br class="autobr" /> L'OAS a été créée en 1961, mais depuis 1945, le CRUA puis le FLN ont massacré et mutilés 10 000 européens et 9 à 10 fois plus de musulmans (encore tout récemment en Algérie, on pouvait trouver ces visages au nez coupé ou aux oreilles arrachées). C'était une stratégie délibérée basée sur la terreur pour créer un fossé irrémédiable entre les communautés. Si ce fossé existait pourquoi s'en être pris à des musulmans et aux européens qui leur était proche ?<br class="autobr" /> Jeune à l'époque, je n'ai rejoints l'OAS qu'à 4 ans !!, je garde en souvenir la fin tragique de mes voisins les De Cara ou celle des Ortega à Mers El Kébir dont les crânes ont été fracassés contre les murs par de « valeureux combattants FLN », les fillettes de 7 ans violées et les petits garçons émasculés. Il faut excuser ces gosses, ils ne sont plus là pour témoigner. On oublie également la bombe posée volontairement par la Sénatrice Zohra Drif, accueillie en grande pompe en France, chez un Crémier « le Milk Bar » passage rituel pour tous les enfants d'Alger à la veille de la rentrée des classes.<br class="autobr" /> Pierre Nora avec Sartre font partie de ces intellectuels qui ont cautionné (voir plus pour Sartre) les violences faites à des innocents. Camus dans une célèbre controverse s'y est lui opposé.<br class="autobr" /> Quant au Pied Noir restaient en Algérie, cela devient une propagande du type de celle pratiquée aux heures les plus sombres de l'Union soviétique ou encore utilisée par le régime Nord-Coréen actuel.<br class="autobr" /> Cher Daniel, merci de t'être intéressé à ces résistants qui ont fait l'honneur des Français d'Algérie comme les combattants du ghetto de Varsovie pour les juifs. Bien sûr le trait du reportage est caustique et quelque peu méprisant. Sache qu'ils sont toujours dans mon cœur et qu'ils ont toute mon admiration. Semper fidelis.<br class="autobr" /> Comme le peuple Pied Noir et Harkis, le peuple Algérien est un peuple courageux qui continue à souffrir des violences politiques du fait du mensonge sur une histoire confisquée par une nomenklatura militaire. C'est un peu comme une plaie mal cautérisée qui s'infecte. Ce peuple fuit sa situation politique dans l'exil, dans l'islamisme, ou dans des immolations (250 par an). Mais tu vois cher Daniel, le plus grave c'est que la bien-pensance française cautionne au nom des droits de l'homme le fait qu'ils ont été et sont toujours bafoués. Camus disait que notre temps est celui où ce sont les coupables qui pour se donner une bonne conscience ont décidé d'accabler les innocents.<br class="autobr" /> Ni haine, ni oubli.<br class="autobr" /> Je vais t'avouer, je connais d'avance le mépris qui accueillera cet écrit et je sais bien compromise la liberté d'expression en France, en particulier quand une victime comme Nicole Guiraud se voit condamner parce qu'elle ne supporte pas de voir faire l'apologie de ses bourreaux sur une chaine du service public et ce sans droit de réponse.<br class="autobr" /> Ce qui m'intéresse, ce n'est que la vérité avec le plus grand respect pour toutes les victimes innocentes quel qu'elles soient. Je souhaite longue vie à ton émission mais aussi une rapide prise de conscience.</p> Non, rien de rien, non les anciens de l'OAS ne regrettent rien..." 2013-06-17T16:00:57Z https://la-bas.org/la-bas-magazine/les-archives-radiophoniques/2012-13/juin-531/non-rien-de-rien-non-les-anciens-de-l-oas-ne-regrettent-rien#comment39170 2013-06-17T16:00:57Z <p>C'est à travers le soutien à l'indépendance de l'Algérie que mes parents se sont rencontrés. Mon père était chargé de la transmission des colis de la solidarité aux prisonniers du FLN détenus à Fresnes. Par ailleurs, ses prises de positions publiques lui ont valu le plastiquage de son appartement (à Paris) par l'OAS. Ma mère, elle, a porté des valises pour soutenir le FLN puis a fait partie des premiers coopérants à venir dans l'Algérie indépendante... C'est donc à Alger que je suis née, en 1963. Je viens d'y retourner en mai dernier pour la première fois avec ma mère qui m'a offert pour mon cinquantième anniversaire cette incursion dans une histoire qui mérite qu'on ne l'oublie pas.</p>